Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

21 Août 1939

Publié le par Fix

L'ambassadeur de France à Varsovie, M. Coulondre, rapporte au ministère des affaires étrangères le début de la concentration des troupes Allemandes.

Considérant, comme je le fait, que rien ne doit être laissé de coté qui empêcherait l'Allemagne de continuer plus avant, je pense qu'il est de mon devoir de rappeler l'urgence et l'impérative nécessité de prendre les mesures nécessaires concernant le rappel des réservistes et la mobilisation de l'industrie, pour que nos préparatifs restent au niveau de ceux de l'Allemagne.
Plus qu'une nécessité militaire, c’est, dans mon opinion, une nécessité politique. Ce qui constitue un des plus grands dangers de guerre, pour le moment, est le doute que le gouvernement du Reich peu encore avoir concernant les intentions de la France et de la Grande Bretagne à accorder leur aide à la Pologne.
Si nous prouvons par nos mesures militaires et autres que nous sommes toujours prêts à remplir nos obligations, nous pourrons alors utiliser la meilleure méthode pour dissiper ce doute. D'un autre coté le troisième Reich pourrais trouver un dangereux encouragement à penser qu'une disparité, en leur faveur, existe entre leurs préparations et les nôtres.

source :"Events leading up to World War II" sur iBiblio.org

L'attaché militaire de l'ambassade de France à Berlin considère que la concentration des troupes Allemandes sera terminée vers le 23-24 Août.

Un rapport transmit, sous réserve, indique qu'une action pouvant poser une grande tension internationale aura lieu dans la nuit du 22 au 23 Août. La nature de cette action n'est pas connue.
Elle sera accompagnée d'un geste généreux, en apparence, envers les provinces de Bohême et de Moravie sous la forme d'une restauration limitée de l'indépendance afin de troubler la France et la Grande Bretagne et d'isoler la Pologne.
Herr Hitler restera sur la défensive à l'ouest et ne déclarera pas la guerre à la France

Propos de M. Coulondre, Ambassadeur de France à Berlin.

L'agence Pat dénie le rapport inventé par le service de la propagande du Reich concernant la "terreur" dont serait victime la minorité Allemande en Pologne

Propos de M. Léon Noël, Ambassadeur de France à Varsovie.


Le ministre des affaires étrangères demande à l'Ambassadeur de France à Varsovie d'être sur que le gouvernement Polonais prend des mesures pour contrarier les manoeuvres Allemandes qui consistent à prétendre que la minorité Allemande en Pologne est soumise à des persécutions.

Propos de M. Georges Bonnet, Ministre Français des affaires étrangères.

source : le livre jaune de la diplomatie française sur IBiblio.org
Mer du nord
Le Cuirassé de poche Admiral Graf Spee quitte Wilhelmshaven et passe en mer du nord sans être détecté par les Britanniques. Il est en route pour l'Atlantique Sud d'ou il attendra la déclaration de guerre.
source : Feldgrau.com


Front de Mandchourie

Bataille de Khalkhin Gol

Les japonais sont rapidement bousculés sur le front sud et les blindés soviétiques poussent leur avance jusque Nomonhan pour contourner la 23e division.
Pendant ce temps, au nord, de durs combats ont lieux sur la côte 721. Les flancs de la colline sont dévastés par les soviétiques mais ils ne parviennent pas à prendre les hauteurs.
Source : Combined arms research library

20 Août 1939

Publié le par Fix

L'ambassadeur de France à Varsovie, M. Léon Noël, informe le ministère des affaires étrangères que le chancelier Hitler "règlera la question de Dantzig" d'ici au 1er Septembre.
L'honneur Allemand est en jeu à Dantzig et l'Allemagne ne peu plus reculer...
source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org

Des officiels du ministère du Reich pour les affaires étrangères déclarent que la guerre est inévitable; d'un autre coté ils ne croient pas à une intervention militaire Britannique en faveur de la Pologne.

Propos de M. Coulondre, Ambassadeur de France à Berlin.

source : le livre jaune de la diplomatie française sur IBiblio.org


Fin des pourparlers nippo américains concernant "l'incident chinois".

Les négociations sont un echec.

source : ibiblio.org



Front de Mandchourie

Apres un mois l'artillerie soviétique a pris le dessus sur l'artillerie japonaise et pilonne les positions de l'armée du kwantung quotidiennement. Le général Joukov en profite pour faire des reconnaissances et reconstruire ses forces.
Début de la bataille de Khalkhin Gol
Le 20 il lance une offensive sur un front de 33 kilomètres de long et prend les japonais par surprise. Il concentre 2 divisions d'infanteries, 2 divisions de cavaleries, une division motorisé une brigade de "machine gun", 2 brigades blindés et 2 brigades d'infanterie mécanisé.
En face les japonais n'ont qu'à peine plus de 2 divisions d'infanteries.

 Plan de l'offensive soviétique le 20 Août 1939

19 Août 1939

Publié le par Fix

Staline fait un discours au Politburo pour expliquer les 2 choix d'alliance offert à l'URSS (Alliés ou Allemagne)
Une traduction du texte en français est disponible sur letton.ch


Signature d'un accord commercial entre l'URSS et l'Allemagne.
source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org



La conversation que Herr Von Weizsäcker a eue avec messieurs Coulondre et Sir Neuville Henderson, donne l'impression d'un "avertissement amical" concernant l'imminence d'un conflit Germano-Polonais.

Propos de M. Roger Cambon, Chargé d'affaire à Londres.

Un communiqué Polonais attire l'attention sur les persécutions soufferts par les Polonais en Allemagne, qui sont rapportés comme atteignant des proportions considérables.

Propos de M. Léon Noël, Ambassadeur de France à Varsovie.

source : le livre jaune de la diplomatie française sur IBiblio.org


14 Sous marins Allemands sont envoyés en patrouille dans l'atlantique nord.
source : The world at war

18 Août 1939

Publié le par Fix

La situation devenant de plus en plus tendue, il est surtout important de suivre les progrès de l'Allemagne dans les préparations militaires; Il est nécessaire dans le même temps de porter l'affaire Russe à une conclusion satisfaisante le plus tôt possible

L'ambassadeur de France à Berlin est de plus en plus frappé par la similitude entre la campagne contre la Pologne et celle mené en 1938 contre la Tchécoslovaquie; Les préparations militaires sont par contre, bien plus avancées.

Propos de M. Coulondre, Ambassadeur de France à Berlin.

L'ambassadeur britannique à Berlin a eu un entretien avec le secrétaire d'état à la Wilhelmstrasse durant lequel ce dernier c'est montré particulièrement agressif et même brutal envers la Pologne.

Propos de M. Roger Cambon, Chargé d'affaire à Londres.

source : le livre jaune de la diplomatie française sur IBiblio.org

 

L'ambassadeur Britannique à Berlin, monsieur Henderson, a à nouveau mis en garde l'Allemagne de ne pas faire l'erreur de croire que l'Angleterre n'aiderai pas la Pologne par les armes.
source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org

17 Août 1939

Publié le par Fix

La presse Allemande ouvre un nouveau chapitre dans sa campagne anti-polonaise.
Les journaux Allemands soutiennent qu'un pogrom a commencé contre les Allemands en Pologne.

L'objet de cette manoeuvre est d'exciter les passions en Allemagne et de faire croire à une intolérable provocation Polonaise.

Propos de M. Coulondre, Ambassadeur de France à Berlin.

source : le livre jaune de la diplomatie française sur IBiblio.org




















Affiche de propagande Allemande de 1939

16 Août 1939

Publié le par Fix

Front chinois

La route apportant l'aide occidentale à l'armée de Chang Kai Chek à partir de Hong-Kong est coupé par l'armée japonaise.

source : ibiblio.org


Le Capitaine Bertrand des services secrets Français donne à un officier de liaison des services secrets Britanniques une copie de la machine Allemande de codage enigma construite par les Polonais et plusieurs documents en relation avec elle.

source : The world at war


M. Beck adopte pour le moins une attitude conciliante dans l'affaire de Dantzig et ce malgrè la mort d'un soldat polonais à la frontière avec Dantzig.

Propos de M. Léon Noël, Ambassadeur de France à Varsovie.

source : le livre jaune de la diplomatie française sur IBiblio.org

15 Août 1939

Publié le par Fix

Herr von Weizsäcker exprime son pessimisme sur la situation, M. Coulondre déclare de façon non équivoque que si un des alliers, la France, l'Angleterre ou la Pologne, était attaqué, les 2 autres seraient automatiquement à ses cotés.
De cet entretien il conclut qu'une fermeté sans faille est essentielle, que nos forces armées doivent êtres maintenues au même niveau que celle de l'Allemagne et que la conclusion d'un accord avec l'URSS doit être hâté.

Les préparations militaires se font plus rapides; un vaste mouvement de préparation se fait jour chez les civils; La concentration des troupes n'est pas finie mais ce n'est l'affaire que de quelques jours. La campagne contre Dantzig recommence et la Pologne est maintenant l'enjeu comme le fut la Tchécoslovaquie en 1938

Propos de M. Coulondre, Abassadeur de France à Berlin.

source : le livre jaune de la diplomatie française sur IBiblio.org

Herr von Weizsäcker indique à M. Henderson, Ambassadeur Britannique en Allemagne, que la limite de la patience des Allemands est atteinte. M. Henderson répond que l'Angleterre répondra à la force par la force.

Lord Halifax suggère que la Pologne ne laisse pas des questions de procédures ou des tentatives de ne pas perdre la face gêner l'affaire de Dantzig, qu'elle modère sa presse et protège la minorité Allemande

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org


Des troupes indiennes arrivent en Egypte pour renforcer les troupes Britanniques autour du canal de Suez.
source : The world at war

14 Août 1939

Publié le par Fix

Schulenburg (ambassadeur Allemand à Moscou) indique à Molotov, sur la demande du ministre Allemand des affaires étrangères (Von Ribbentrop),  que
- les différences idéologiques n'empêchent pas une coopération amicale
- que toutes les questions des Balkans au états baltes peuvent êtres résolues
- que les démocraties occidentales sont les ennemis naturels de l'URSS et de l'Allemagne
- que, puisque la guerre peu venir vite, une clarification immédiate des relations est désiré
- que Von Ribbentrop est prêt à venir à Moscou pour négocier

texte (en anglais) de la lettre envoyé par Von Ribbentrop à Schulenburg sur la communication des ces informations

12 Août 1939

Publié le par Fix

L'opinion Allemande est de plus en plus nerveuse. Cette date a toujours été pointée, par l'ambassade de France à Berlin,  comme celle ou l'armée Allemande est prête et elle est arrivée. Il semble qu'une capitulation des démocraties sans guerre est espérée. L'ajournement du congrès de Nuremberg, si annoncé, indiquera une possible action immédiate.

 

Le propagande Allemande utilise les sois disantes actions infligés aux Allemands par les Polonais dans une tentative de créer une "Atmosphère". Ceci rappelle la campagne menée au temps de l'affaire des Sudètes.

Propos de M. De Saint-Hardouin, Chargé d'affaire à Berlin.

Un article du Docteur Goebbels donne des preuves supplémentaires de la soif Allemande de conquêtes.

Propos de M. De Léon Nöel, Abassadeur de France à Varsovie.

source : le livre jaune de la diplomatie française sur IBiblio.org


Début des pourparlers militaires entre les Soviétiques et la commission Franco-Anglaise.

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org

11 Août 1939

Publié le par Fix

Le ministre Italien des affaires étrangères, le Comte Ciano, est en visite en Allemagne pour 3 jours pour consulter Von Ribbentrop et savoir ce que prépare l'allié de l'Italie. Il ne recevra que des réponses évasives et Von Ribbentrop l'assurera ne pas vouloir la guerre dans l'affaire de Dantzig.
source :"Events leading up to World War II" sur iBiblio.org