Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

31 Décembre 1940

Publié le par Fix

Loi créant les "ordres professionnels" pour les architectes.

Nouveaux rapport des préfets sur le mois de décembre.
- L'image de l'armée allemande baisse dans l'opinion publique française suite à plusieurs facteurs (exactions en Côte d'or et en Haute-Saône, nouvelles des victoires britanniques en Libye et Grecques en Albanie, éviction de Laval, vue comme un désaveu de la politique de collaboration)

- Les allemands concentrent les prisonniers de guerre français dans de grands camps, probablement pour les envoyer en Allemagne pour y pallier au manque de main d'oeuvre.

- De nombreuses offres sont faites aux ouvriers français pour aller travailler en Allemagne, à des prix bien supérieur à ce qu'ils peuvent gagner en France.

- Quand les offres de travail ne suffisent pas (et c'est le cas la majorité du temps), des rafles d'ouvriers mobilisables sont faites pour les envoyer de force travailler en Allemagne. Toutes les tentatives des autorités françaises pour empêcher ces transferts ne sont pas couronnées de succès. On peut résumer la situation en disant que toute la main d'oeuvre mobilisable est en un sens prisonnière de guerre.

- La personnalité du maréchal Pétain est très populaires et vue comme défendant la France des abus allemands.

Affiche de propagande allemande placardé en France

Le maréchal Pétain adresse ses voeux à la population française dans un discours radiodiffusé

L’année 1940 a pris fin.

Tournons-nous maintenant vers l'avenir.

L'année 1941 sera difficile. Elle doit être celle du relèvement de la France. Elle le sera si vous vous serrez tous autour de moi, ayant la même foi dans la Patrie, la même volonté de « servir ».

Je me suis donné à la France, c'est-à-dire à vous tous.

Nous aurons faim. La guerre nous a enlevé une part importante de nos récoltes, le blocus nous prive d'un ravitaillement qui, dans les années qui précédaient la guerre, se chiffrait, chaque année, par plus de six millions de tonnes de denrées de toutes espèces et de toutes provenances.

La guerre continue ainsi que le blocus : il ne dépend pas de nous de les faire cesser.

N'écoutez pas ceux qui chercheraient à exploiter vos misères pour désunir la nation. Les mêmes procédés vous ont conduits hier à la guerre et à la défaite. Demain, nous remporterons une première victoire : nous remplacerons la critique par l'effort.

L'année 1941 doit être une année de travail acharné.

Je m'adresse d'abord aux paysans de France : il faut qu'ils tirent de la terre tout ce qu'elle peut donner.

Toutes les friches doivent être remises en culture, même si le sol est ingrat. Les rendements doivent être augmentés, en dépit de toutes les difficultés. Nous y aiderons du mieux que nous pourrons. Mais que chacun compte d'abord sur soi-même. Qu'il comprenne la détresse profonde d'un pays dépouillé de tant de moyens que la guerre et le blocus ont détruits ou paralysés.

Je fais appel à l'ingéniosité des Français pour qu'ils improvisent eux-mêmes les moyens de compléter leur alimentation.

Je m'adresse maintenant aux ouvriers. Qu'ils ne se découragent pas. Leur sort sera dur. Nos stocks de matières premières s'épuisent.

Je ne puis pas savoir quelle quantité nous pourrons importer en 1941. Certaines industries risquent d'être totalement arrêtées.

Nous avons fait de notre mieux et nous continuerons pour parer à cette situation. Nous devons exploiter au maximum les ressources que nous pouvons tirer de nous-mêmes.

Que nos mineurs, nos bûcherons, nos carriers redoublent, d'efforts. Et que tous les ouvriers, chômeurs ou non, sachent que le Gouvernement de la Révolution Nationale travaille à affranchir leur avenir de l'intervention du capitalisme étranger.

La France doit produire et transformer tout ce dont elle a besoin pour vivre et prospérer. Ce qui a été fait ailleurs en ce sens peut et doit être fait chez nous. C'est une œuvre de longue haleine : elle est déjà commencée.

Au pays tout entier, je demande qu'il se pénètre de l'esprit nouveau qui doit refaire la grandeur de la Patrie.

Il ne s'agit plus de reprendre un à un quotidiennement l'inventaire de nos sujets de mécontentements, de tout ramener à soi-même, d'attendre de l'État qu'il nous délivre de nos maux et qu'il nous dispense ses bienfaits.

Il faut penser aux malheurs de la Patrie et à l'infortune de tous ceux qui souffrent plus que nous. Il faut aider la Patrie à secourir nos compatriotes.

Aider la Patrie, c'est avoir confiance en elle, c'est l'avoir présente constamment dans nos pensées, dans nos paroles et dans nos actes, ne rien accepter, ne rien dire et ne rien faire qui puisse lui nuire.

Secourir nos compatriotes, c'est nous donner sans arrière-pensée, sans réticences personnelles à cette solidarité -matérielle et morale qui doit réunir tous les Français. C'est relever celui qui tombe, c'est ranimer celui qui s'abandonne, c'est ramener celui qui s'égare.

Je me suis promis à moi-même de ne connaître en France ni partis, ni classes. Je vous appelle tous à sortir de vos cadres, de vos routines, de vos préjugés, de vos égoïsmes, de vos rancœurs, de vos défiances, et je vous exhorte à vous grouper en Français solides qui veulent défendre leur terre et leur race.

J'adresse mes vœux fervents, par delà les mers, aux populations de l'Empire et par delà les frontières à nos chers prisonniers.

La. France continue.

Bonne année, mes chers amis !


source : guerre-mondiale.org, Histoire de notre temps (CNRS), mémorial de caen (photo)
uk.gifEn raison de la menace que font peser les bombes incendiaires, des  guetteurs anti-incendis sont postés dans les usines, les magasins et les bureaux.

Front ouest
Raids de la R.A.F. sur Cologne, sur des dépôts de carburant à Rotterdam, sur les docks d'Ijmuiden et sur l'un des ponts sur le Rhin à proximité d'Emmerich.

source : guerre-mondiale.org, onwar.com
undefinedFront de Grèce
La R.A.F. bombarde la ville albanaise de Valona.

source : guerre-mondiale.org, onwar.com


undefined Front d'Afrique orientale
La R.A.F. bombarde Assab.

source : guerre-mondiale.org, onwar.com


undefined Atlantique nord
Le U38 coule le cargo suédois Valparaiso, retardataire du convoi HX-97, au milieu de l'Atlantique nord

Les pertes maritimes du à la bataille de l'atlantique durant l'année 1940 se montent à 1345 navires représentant un total de 4,5 millions de tonnes coulées.
Dans le même temps seul 24 U-Boats ont été coulés

source : usmm.net, UBoat.net

30 Décembre 1940

Publié le par Fix

Parution du second numéro du journal "Résistance", imprimé par le groupe de résistance du musée de l'homme. Il reproduit intégralement le texte de l'appel du 18 juin du général de Gaulle. Son titre est "L'heure d'espérance" et contient aussi une revue de presse intitulée "dans la presse illégale", citant un autre journal clandestin, "Pantagruel".

Affiche allemande "les fautes de la France"

source : chemins de mémoire, calvin.edu (photo)
uk.gifLes Royals Engineers détruisent à la dynamite les immeubles brûlés dans le raid de la nuit, pour éviter qu'ils s'effondrent et fassent des dommages plus importants.

source : onwar.com, guerre-mondiale.org



Caricature de Leslie Illingworth paru dans le Daily Mail le 30 décembre 1940

Texte : 94, 95,...

source : CartoonHub

Caricature de Davis Low paru dans le Evening Standard le 30 décembre 1940 : Perspectives pour la nouvelle année

sur les gourdes d'Hitler : blocus des U Boats, bombardement, invasion

source : CartoonHub

29 Décembre 1940

Publié le par Fix

Le maréchal Pétain prononce un discours à la radio
Jeunes Français,

C’est à vous, Jeunes Français, que je m'adresse aujourd'hui, vous qui représentez l'avenir de la France et à qui j'ai voué une affection et une sollicitude particulière.

Vous souffrez dans le présent, vous êtes inquiets pour l'avenir. Le présent est sombre, en effet, mais l'avenir sera clair, si vous savez vous montrer dignes de votre destin.

Vous payez des fautes qui ne sont pas les vôtres : c'est une dure loi qu'il faut comprendre et accepter, au lieu de la subir ou de se révolter contre elle. Alors l'épreuve devient bienfaisante, elle trempe les âmes et les corps, et prépare les lendemains réparateurs.

L'atmosphère malsaine dans laquelle ont grandi beaucoup de vos aînés a détendu leurs énergies, amolli leur courage et les a conduits par les chemins fleuris du plaisir à la pire catastrophe de notre histoire. Pour vous, engagés dès le jeune âge dans les sentiers abrupts, vous apprendrez à préférer, aux plaisirs faciles, les, joies des difficultés surmontées.

Méditez ces maximes :

    Le plaisir abaisse, la joie élève

    Le plaisir affaiblit, la joie rend fort.

Cultivez en vous le sens et l'amour de l'effort : c'est une part essentielle de la dignité de l'homme, et de son efficacité.

L'effort porte en lui-même sa récompense morale, avant de se traduire par un profit matériel qui, d'ailleurs, arrive toujours tôt ou tard.

Lorsque vous aurez à faire choix d'un métier, gardez-vous de la double tentation du gain immédiat et du minimum de peine.

Visez de préférence aux métiers de qualité qui exigent un long et sérieux apprentissage, ceux-là même où notre main-d’œuvre nationale accusait autrefois une supériorité incontestée.

Lorsque vous aurez choisi votre carrière, sachez que vous aurez le droit de prendre place parmi les élites.

C'est à elles que revient le commandement; sur les seuls titres du travail et du mérite.

Dans cette lutte sévère pour atteindre le rang que vos capacités vous assignent, réservez toujours une place aux vertus sociales et civiques, à l'entr'aide, au désintéressement, à la générosité.

La maxime égoïste qui fut trop souvent celle de vos devanciers : chacun pour soi et personne pour tous; est absurde en elle-même et désastreuse en ses conséquences.

Comprenez bien, mes jeunes amis, que cet individualisme dont nous nous vantions comme d'un privilège est à l'origine des maux dont nous avons failli périr.

Nous voulons reconstruire, et la préface nécessaire à toute reconstruction, c'est d'éliminer l'individualisme destructeur, destructeur de la famille, dont il brise ou relâche les liens, destructeur du travail, à l'encontre duquel il proclame le droit à la paresse, destructeur de la Patrie, dont il ébranle la cohésion quand il n'en dissout pas l'unité.

Seul le don de soi donne son sens à la vie individuelle en la rattachant à quelque chose qui la dépasse, qui l'élargit et la magnifie.

Pour conquérir tout ce que la vie comporte de bonheur et de sécurité, chaque Français doit commencer par s'oublier lui-même.

Qui est incapable de s'intégrer à un groupe, d'acquérir le sens vital de l'équipe, ne saurait prétendre à « servir », c'est-à-dire à remplir son devoir d'homme et de citoyen.

Il n'y a pas de société sans amitié, sans confiance, sans dévouement.

Je ne vous demande pas d'abdiquer votre indépendance, rien n'est plus légitime que la passion que vous en avez. Mais l'indépendance peu parfaitement s'accommoder de la discipline, tandis que l'individualisme tourne inévitablement à l'anarchie, qui ne trouve d'autre correctif que la tyrannie.

Le plus sûr moyen d'échapper à l'une et à l'autre, c'est d'acquérir le sens de la communauté, sur le plan social comme sur le plan national.

Apprenez donc à travailler en commun, à réfléchir en commun, à obéir en commun, à prendre vos jeux en commun. En un mot, cultivez parmi vous l'esprit d'équipe.

Vous préparerez ainsi le solide fondement du nouvel ordre français, qui vous liera fortement les uns aux autres, et vous permettra d'affronter allègrement l'œuvre immense du redressement national.

Mes chers amis il y a une concordance symbolique entre la dure saison qui nous inflige ses privations et ses souffrances, et la douloureuse période que traverse notre pays. Mais au plus fort de le l'hiver nous gardons intacte notre foi dans le retour du printemps.

Oui, Jeunes Français, la France aujourd'hui dépouillée, un jour prochain reverdira, refleurira.

Puisse le printemps de votre jeunesse s'épanouir bientôt dans le printemps de la France ressuscitée.
Affiche française pour l'achat des bons de solidarité

source : guerre-mondiale.org, mémorial de caen (photo)
uk.gifFront ouest
La Luftwaffe lance un raid majeur contre Londres, avec des bombes incendiaires, détruisant ou endommageant gravement beaucoup d'immeubles historiques, surtout dans la City.

source : guerre-mondiale.org, onwar.com


undefinedLe président Roosevelt appel à un effort national pour augmenter la production destiné à la défense pour répondre à la menace contre la démocratie
Les maîtres Nazis de l'Allemagne ont précisé qu'ils ont l'intention non seulement de dominer toute vie et pensées dans leur propre pays, mais aussi d'asservir toute l'Europe et ensuite d'utiliser les ressources de l'Europe pour dominer le reste du monde.
En pensant en termes d'aujourd'hui et de demain, je fais une déclaration directe aux Américains qu'il est beaucoup moins probable que les Etats-Unis entrent en guerre, si nous faisons tout ce que nous pouvons maintenant pour soutenir les nations se défendant contre les attaques de l'Axe, que si nous consentons à leur défaite, nous soumettant docilement à une victoire d'Axe et attendant notre tour d'être l'objet d'attaque dans une prochaine guerre.
Si nous devons être complètement honnêtes avec nous mêmes, nous devons admettre qu'il y a un risque dans toutes les directions que nous pouvons prendre. Mais je crois profondément que la grande majorité reconnaît que la direction que je préconise représente le moindre risque actuellement et un grand espoir pour la paix mondiale dans l'avenir.
Les peuples d'Europe qui se défendent ne nous demande pas de nous battre à leur place. Ils nous demandent les instruments de guerre, les avions les chars, les canons, les cargos qui leur permettront de se battre pour leur liberté et pour notre sécurité. Emphatiquement nous devons leur obtenir ces armes en quantité suffisante et assez rapidement; pour que nous et nos enfants soyons sauvés de l'agonie et des souffrances de la guerre que d'autres doivent supporter.
Il n'a pas été demandé d'envoyer une Force Expéditionnaire américaine à l'extérieur de nos frontières. Il n'y a aucune intention par des membres de votre Gouvernement d'envoyer une telle force. Vous pouvez donc repousser toute conversation sur l'envoi d'armées en Europe comme un mensonge délibéré.
Notre politique n'est pas dirigée vers la guerre. Son unique but est de garder la guerre loin de notre pays et de notre peuple.
Nous devons être le grand arsenal de démocratie. Pour nous c'est un cas d'urgence aussi sérieux que la guerre elle-même. Nous devons nous appliquer à notre tâche avec la même résolution, la même urgence, le même esprit de patriotisme et de sacrifice comme nous montrerions si nous étions en guerre.

source : guerre-mondiale.org, onwar.com, "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org

28 Décembre 1940

Publié le par Fix

undefinedFront de Grèce
Les Grecs stoppent leur offensive provisoirement pour consolider les positions conquises et améliorer les communications entre l'arrière et le front.

Affiche de propagande grecque

source : onwar.com, guerre-mondiale.org, mémorial de caen (photo)
undefinedundefinedBenito Mussolini demande, à Adolf Hitler, de l'aide pour ses troupes, très malmenées après l'offensive grecque en Albanie.

source : Worldwar-2.net

Caricature de Leslie Illingworth paru dans le Daily Mail le 28 Décembre 1940

sur le chapeau : possibilité d'intervention des USA
Texte : Mais Rib, cela n'existe pas! n'est ce pas?

source : CartoonHub

27 Décembre 1940

Publié le par Fix

undefined Atlantique nord
Le U38 coule le cargo britannique Waiotira au milieu de l'Atlantique nord

Atlantique sud
Le U65 coule le cargo norvégien Risanger au large de Freetown, au Libéria.

Pacifique sud
Le corsaire allemand Komet bombarde les installations de production de phosphate sur l'île de Nauru. Le corsaire arbore le pavillon japonais.

Vue du Komet permettant de bien voir l'hydravion d'observation du corsaire

source : UBoat.net, scharnhorst-class.dk, guerre-mondiale.org, onwar.com

Caricature de Leslie Illingworth paru dans le Daily Mail le 27 décembre 1940

Texte de Von Brauchitsch : Le Führer dit qu'il va bientôt donner l'ordre d'y aller
sur le drapeau : Londres d'ici Septembre - Octobre - Novembre - Noël

source : CartoonHub

26 Décembre 1940

Publié le par Fix

Le maréchal Pétain adresse un discours à la radio
Mes chers Amis,

Il n'est pas encore minuit, mais, déjà, beaucoup d'entre vous veillent comme ils veillèrent au cours des années heureuses.

Je viens leur tenir compagnie.

Pour la plupart d'entre vous, ce Noël sera triste. Dans bien des foyers, des places restent vides. Des places d'êtres chers.

Beaucoup ne reviendront plus qui s'asseyaient, joyeux, l'année dernière, permissionnaires de dix jours, autour de la table de famille. Que notre première pensée soit pour eux. Ils ont sauvé l'honneur.

D'autres attendent, loin de vous, prisonniers sur la terre étrangère. Peut-être entendront-ils, ce soir, la messe dans leur camp ? Peut-être déplieront-ils avec amour le beau colis que vous leur avez envoyé ? Jamais, dans leur exil et dans leur solitude, ils n'ont été plus près de vous.

Je pense aussi, ce soir, à tous ceux qui souffrent, à ceux qui ne mettrons pas dans leur cheminée ni bûche ni charbon ; à ceux qui ont entendu jadis parler du réveillon et qui ne savent pas ce qu'ils mangeront demain ; aux enfants qui ne trouveront pas de jouets dans leurs souliers ; aux réfugiés qui n'entendront plus, cette année, la cloche de leur village.

Je pense aux pauvres, à tous les pauvres, à ceux des asiles de nuit et des soupes populaires, aux chômeurs, à tous les malheureux que l'entr'aide d'hiver n'a pu secourir encore, à ceux qui se raidissent, à ceux qui s'abandonnent.

Mes enfants, Noël, ne l'oubliez pas, c'est la nuit de l'espérance, c'est la fête de la Nativité.

Une France nouvelle est née. Cette France, ce sont vos épreuves, vos remords, vos sacrifices qui l'ont faite. Comme vous saurez la faire belle dorénavant !

Mes amis, ayez confiance, reprenez courage. Faites, ce soir, le serment de participer de toutes vos forces à cette grande renaissance pour que vos enfants connaissent à nouveau des Noëls dans la joie.

Serrez-vous, ce soir, autour de moi, pour que cette France, une France neuve et saine, grandisse et se fortifie.

Bientôt, vous verrez luire l'étoile qui guidera votre destin.

Bon Noël, mes enfants.

Et vive la France.
Affiche reprennant le texte de l'appel du maréchal Pétain, radiodifusé le 10 novembre 1940

source : guerre-mondiale.org, mémorial de caen (photo)
uk.gifFront ouest
Raids diurnes de la R.A.F. sur les aérodromes de Bretagne, et nocturne sur Bordeaux.

source : guerre-mondiale.org, onwar.com


undefinedAtlantique sud
Le cuirassé de poche Admiral Scheer fait jonction avec le ravitailleur allemand Nordmark, les corsaires allemands Pinguin et Thor ainsi que le pétrolier Eurofeld au point "andalusien".

source : German-navy.de
undefinedundefined Accrochage à Poipet, au Cambodge, entre un détachement de reconnaissance Thailandais et un peloton motocycliste français. Les français parviennent à se dégager avec 1 blessé léger, contre 15 blessés coté thailandais.

Cet accrochage fait suite à une série d'accrochages du même genre qui ont eu lieux sur la frontière entre l'Indochine et la Thailande depuis le prétendu bombardement français de Nakhon Panom le 28 novembre 1940. Il témoignent de la forte tension entre la France et l'administration française en Indochine

source : Wikipiedia, service historique de la défense

25 Décembre 1940

Publié le par Fix

undefinedAtlantique nord
Le croiseur lourd allemand Amiral Hipper attaque un convoi de troupes britanniques à l'ouest du Cap Finistère, escorté par 3 croiseurs et les porte-avions HMS Argus et HMS Furious.
Au cours de l'engagement, le croiseur britannique HMS Berwick est touché, mais le croiseur allemand est contraint de se replier pour rejoindre Brest en raison d'une défaillance de ses moteurs, coulant un seul navire sur son chemin.

Le croiseur lourd Admiral Hipper dans un Fjord Norvégien

source : onwar.com, guerre-mondiale.org, maritimequest.com (photo)
undefined L'amiral Darlan s'entretient avec Adolf Hitler près de Beauvais (oise). Il lui affirme que le renvoie de Pierre Laval est une affaire purement intérieure et qu'elle ne remet pas en cause la politique de collaboration entamé par le gouvernement de Vichy

source : guerre-mondiale.org

24 Décembre 1940

Publié le par Fix

uk.gifLa Brigade Française d'Orient (B.F.O.) quitte Douala pour rejoindre le Soudan britannique.

source : guerre-mondiale.org



undefined Atlantique sud
Le U65 coule le pétrolier britannique British Premier, retardataire du convoi SLS-60, à 200 miles au sud ouest de Freetown, au Libéria.

Méditerranée
Le sous-marin grec papanicolis coule un transport italien le long de la côte albanaise

source : guerre-mondiale.org, UBoat.net, onwar.com

Au pays, dans le Reich...
Recto d'un tract de propagande britannique largué sur l'Allemagne en décembre 1940


Paix sur la terre - c'est pour ça que l'Angleterre se bat
Verso d'un tract de propagande britannique largué sur l'Allemagne en décembre 1940

source : psywar.org


Caricature de Leslie Illingworth paru dans le Daily Mail le 24 Décembre 1940

sur l'etiquette en haut : Perspective de Victoire en juin 1940
sur l'etiquette en bas : Perspective de Victoire à noël 1940

source : CartoonHub

Caricature de David Low paru dans le Evening Standard le 24 Décembre 1940 : "Ach, Himmel! Quel père Noël"

Sur la chaussette : Déception Fasciste
Sur le panneau : Benissez notre ordre (nouveau)

source : CartoonHub

23 Décembre 1940

Publié le par Fix

Jacques Bonsergent est exécuté par les allemands à Paris. C’est le premier civil parisien fusillé pendant l'occupation allemande.
Condamné à mort pour résistance, il est exécuté au fort de Vincennes. En fait de résistance il n'a été que mêlé involontairement à une bousculade ou un soldat allemand a été frappé. Arrêté par erreur il se refuse à dénoncer ses compagnons endossant seul la responsabilité de l'acte qu'il n'a pas commis.

C'est pour frapper l'opinion publique française qu'un tribunal militaire allemand décide de le condamner à mort.

Affiche placardé dans Paris, annonçant l'exécutionde Jacques Bonsergent


source : Wikipedia


Le général de Gaulle demande, à la BBC, aux Français de ne pas quitter leur domicile durant une heure le 1er janvier : c'est "l'heure d'Espérance".

source : guerre-mondiale.org


uk.gifM. Anthony Eden devient ministre des affaires étrangères à la place de Lord Halifax. M. David Margesson devient ministre de l'armée.

Front ouest
Manchester est bombardé à nouveau par la RAF.

source : guerre-mondiale.org, onwar.com, "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org
undefinedFront de Grèce
Les troupes grecques poursuivent leur avance et occupent Himarra, en Albanie.

source : guerre-mondiale.org, onwar.com


undefinedundefinedLord Halifax est nommé ambassadeur britannique à Washington.

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org, guerre-mondiale.org, onwar.com


undefinedundefinedWinston Churchill en appelle au peuple italien pour qu'il façonne son propre destin
Un homme et un homme seul a engagé le peuple italien dans une lutte mortelle contre l'Empire britannique et a privé l'Italie de la sympathie et de l'intimité des Etats-Unis d'Amérique.
Qu'il soit un grand homme je ne le nie pas. Mais après dix-huit ans de pouvoir sans limites il a mené votre pays au bord de la ruine - cela ne peut être nié.
C'est la faute d'un seul homme - un homme contre la couronne et la famille royale d'Italie, contre le Pape et toute l'autorité de Vawtican et de l'Église Catholique romaine, contre les voeux du peuple italien qui n'avait aucune envie de cette guerre
Un homme a rangé les administrateurs et les héritiers de la Rome antique au même niveau que les féroces barbares païens. Là se trouve la tragédie de l'histoire italienne et la se tient le criminel qui a provoqué l'acte de folie et de honte.

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org, Worldwar-2.net

Caricature de Leslie Illingworth paru dans le Daily Mail le 23 décembre 1940

sur le Traineau : Invasion Nazi de Noël
Texte : Tu es peut être un mythe mais je ne prend pas de risque

source : CartoonHub

22 Décembre 1940

Publié le par Fix

uk.gifFront ouest
La Luftwaffe bombarde Manchester dans la nuit


Vue de la cathédrale de Manchester après les raids des 22 et 23 décembres

source : onwar.com, guerre-mondiale.org, larwilson2001 (photo)

undefined Atlantique nord
Le sous-marin italien Mocenigo attaque le convoi OG-47 et coule le cargo suédois Mangen.

source : RegiaMarina.net


undefined La RAF bombarde Zürich

source : guerre-mondiale.org