Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

21 Janvier 1941

Publié le par Fix

undefinedFront d'Afrique du nord
Les troupes britanniques du général O'Connors commencent à attaquer la forteresse de Tobrouk, encerclé depuis le 9 janvier.

La 6e division australienne et une unité de marins français libres attaquent par le sud est de la forteresse dès le matin. Suite a de violents bombardements et des assauts répétés, les défenses sont percées dans la journée.
Bien qu'il ne reste que 16 matilda au Royal Tank Regiment, ce sont encore eux qui effectuent la percée décisive.

Plus tard dans la journée, les Britanniques prennent Fort Palastrino.

La 7e division blindé avance à l'ouest vers Martuba et Mechili.

source : Worldwar-2.net, Wikipedia, onwar.com, guerre-mondiale.org
undefinedFront méditerrané
Le gouvernement britannique ordonne à l'amiral Cunningham de doter Malte des moyens aériens nécessaires à sa défense.

source : guerre-mondiale.org
undefined Atlantique nord
Le sous-marin italien Comandante Cappellini coule le cargo britannique Eumaeus

source : RegiaMarina.net


uk.gifLe journal communiste The Daily Worker est interdit en Grande-Bretagne.

source : Worldwar-2.net



undefinedundefinedLes Etats-Unis lèvent l'embargo moral sur les exportations à destination de l'union soviétique.

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org, Worldwar-2.net



undefinedLe pogrom continue à Bucarest.
La synagogue séfarade Cahal Grande est brûlée par les légionnaires. Ceux-ci dansent autour de la synagogue en flamme.
Les tortures et les exécutions continuent.

Ruines de la synagogue séfarade Cahal Grande après le passage des légionnaires

source : Wikipedia, nizkor.org

20 Janvier 1941

Publié le par Fix

undefinedFront méditerranée
L'état-major britannique décide de renoncer à occuper l'île de Pantelleria, suite a l'installation de la Luftwaffe en Sicile.

source : guerre-mondiale.org
undefinedundefinedundefinedLe gouvernement japonais présente à M. Arsène Henry, ambassadeur de France au Japon, une offre de médiation dans le conflit qui oppose la France de Vichy à la Thaïlande en Indochine.
Selon l'ambassadeur français, cette médiation "dont les termes comminatoires ne laissaient aucun doute sur son caractère d’ultimatum" est faite alors qu'une flotte japonaise croise au large du cap saint jacques, au sud de l'Indochine.

source : sonic.net, thailand and the second world war, service historique de la défense
undefined Atlantique nord
Le U94 coule le cargo britannique Florian au sud est de l'Islande.
Le sous-marin italien Marcello coule le cargo belge Portugal.
Le cargo néerlandais Barneveld et le cargo britannique Stanpark sont coulés par le cuirassé de poche allemand Admiral Sheer.

source : UBoat.net, RegiaMarina.net
undefinedSuite au meurtre d'un officier allemand par un citoyen grec à Bucarest, les légionnaires du parti fasciste de la garde de fer, mené par Horia Sima, se révoltent.

La garde de fer, qui possède plusieurs ministres dans le gouvernement, est en désaccord avec le général Antonescu, dictateur de la Roumanie. Le désaccord porte sur la façon d'aborder le "problème juif". Ce désaccord n'est pas sur le fond, les 2 parties ont le même but : exproprier les juifs et s'approprier leur biens. Il porte sur le moyen d'y arriver.
Le général Antonescu veut décréter les lois antisémites progressivement alors que les légionnaires veulent exproprier tous les juifs tout de suite.

Depuis 20 jours le niveau de propagande anti-sémite a grandement augmenté, poussant à solutionner le "problème juif".

Horia Sima (à droite) et le général Antonescu (à gauche) lors d'un discours officiel avant la révolte de la garde de fer

L'assassinat de l'officier allemand est l'étincelle qui déclenche la révolte des légionnaires. La police échappe au contrôle du gouvernement, les chefs de la police de Bucarest et de la police intérieure sont loyaux au général Antonescu, mais leurs subordonnés ne reçoivent leurs ordres que de Horia Simla.

Les légionnaires capturent le ministère de l'intérieur, les commissariats de police et d'autre bâtiments gouvernementaux et municipaux, tirant sur les soldats qui tentent de reprendre les bâtiments.

Les discours du général Antonescu pour appeler la population au calme ne sont pas passés à la radio, celle-ci étant sous le contrôle des légionnaires. Ces derniers appelant la population à se soulever contre les francs maçons et les juifs.
De nombreux paysans répondant à l'appel des légionnaires envahissent les rues de Bucarest.

source : Wikipedia

undefinedSuite au coup d'état de la garde de fer, un pogrom commence à Bucarest, organisé pour légitimiser la rébellion. De nombreuses personnes participent, légionnaires, officiers de police sympathisant de la garde de fer, syndicats ouvrier et étudiant, lycéens, ...

Les quartiers juifs de Dudesti et de Vacaresti sont attaqués quelque heures avant le début de la rébellion. Le ministre Yashinsky donne l'ordre de mettre le feu aux maisons juives et la foule va détruire les maisons, les synagogues et les autres bâtiments appartenant à des juifs.

Les centres des légionnaires deviennent des centres de tortures et les juifs sont concentrés dans des endroits ou ils peuvent plus facilement être torturés, volés et violés.
Des exécutions au hasard, mais aussi d'autres planifiées, ont lieux.

Le fils du ministre de l'intérieur déposé par le général Antonescu, Mircea Petrovicescu, est à la tête de groupes de torture, tirant sur des juifs pour s'amuser, sur des juives nu avec des cibles attachés dans leur dos, finissant par leur découper les seins avec un foret. 1 seule femme survivra au traitement mais sera exécuté par la suite.

Des femmes légionnaires participent aussi aux tortures, arrachant les vêtements de juifs et les frappant dans les parties génitales.

Corps de juifs, assassinés et déshabillés par la foule lors du pogrom de Bucarest

source : Wikipedia, nizkor.org

Caricature de David Low paru dans le Evening Standard le 20 janvier 1941 : "Le nid d'aigle"

sur le volcan : mécontentement italien
sur le panneau : Attention - Ce volcan a été délivré des interférences de la nature et est sous la direction du Führer.

source : CartoonHub

19 Janvier 1941

Publié le par Fix

undefinedFront d'Afrique orientale
Une offensive britannique commence en Érythrée.

Les troupes italiennes du général Frusci, regroupées dans la région de Kassala, au Soudan, et sur les points d'appui de la frontière, disposent d'environ 17.000 hommes aux ordres du général Frusci, et à l'intérieur, de l'équivalent de quatre divisions. 

Les troupes britanniques du général Platt comprennent la 4e et la 5e divisions indiennes et des unités des Forces de défense du Soudan.

Kassala est prise immédiatement par les troupes britanniques.

En Somalie, la division sud africaine capture Jumbo.

Colonne britannique avançant en Érythrée lors de l'offensive britannique

source : inilossum.com (photo), Wikipedia, Worldwar-2.net
undefinedFront méditerrané
Nouvelles attaques aériennes contre l'île de Malte. Le porte-avion HMS Illustrious est légèrement endommagé.

source : guerre-mondiale.org, onwar.com
undefined Guerre franco-thaïlandaise
Les avants gardes thaïlandaises arrivent sur Mung Cao, dans le sud Laos.

L'escadre du Lamotte-Picquet arrive à Saigon sous les ovations de la foule. Les journalistes sont invités pour constater que les navires sont intactes, contrairement aux affirmations de Radio Bangkok qui affirme que les 5 navires français sont détruits.

source : sonic.net, thailand and the second world war, service historique de la défense
undefinedundefinedAdolf Hitler et Benito Mussolini se rencontre à Berchtesgaden.
Le président du conseil italien accepte l'aide allemande en Afrique du nord, mais refuse l'aide proposé en Albanie.

Adolf Hitler déclare que l'Allemagne interviendra si les britanniques débarquent dans la péninsule hellénique.

source :"Events leading up to World War II" sur iBiblio.org, onwar.com, guerre-mondiale.org, Worldwar-2.net

18 Janvier 1941

Publié le par Fix

Publication au  Journal Officiel de la loi rendant obligatoire pour tous les jeunes un stage de huit mois dans les chantiers de jeunesse.

Le Maréchal Pétain rencontre Pierre Laval à La Ferté-Hauterive.

source : guerre-mondiale.org
undefinedFront d'Afrique orientale
Les troupes britanniques prennent El Yibo, en Somalie, après 2 jours de combats.

Image italienne montrant les ambitions que l'Italie à au Yemen britannique, ambitions largement compromises suite aux nouvelles attaque britanniques en Somalie et en Erythrée

source : Wikipedia, espol.com (photo)

undefinedFront méditerrané
Nouvelle attaque de la Luftwaffe sur Malte, principalement contre les aéroports de Luka et de Hal Far.

source : onwar.com, guerre-mondiale.org


undefined Atlantique sud
Le corsaire allemand Kormoran coule le pétrolier britannique British Union

source : scharnhorst-class.dk

17 Janvier 1941

Publié le par Fix

undefinedFront d'Afrique orientale
Durant la nuit, les troupes italiennes évacuent Kassala et Gallalabat, au Soudan.

source : Wikipedia, Worldwar-2.net


undefined Guerre franco-thaïlandaise
Les troupes françaises qui ont attaqués la veille à Yang Dang Khum, profitent de l'absence de poursuite par les thaïlandais, pour venir reprendre sur le champ de bataille de la veille le matériel abandonné lors de la retraite.

source : sonic.net, thailand and the second world war, service historique de la défense
undefinedBataille de Koh Chang - Golfe de Thaïlande
La marine française d'extrême orient, formé du croiseur léger Lamotte-Picquet et des avisos Dumont d'Urville, Amiral CharnerTahure et Marne, sous le commandement du capitaine de vaisseau Bérenger, engage la flotte thaïlandaise mouillé à Koh Chang.

La flotte française à pour ordre "la recherche et la destruction des forces navales siamoises, à partir de Satahib jusqu'à la frontière du Cambodge". A cette fin des reconnaissances ont étés effectués la veille, qui ont découvert une partie de la flotte Thaïlandaise, soit 1 garde-côte cuirassé et 3 torpilleurs, au mouillage à Koh Chang.

Le 17 au matin, la flotte thaïlandaise au mouillage de Koh Chang comprend effectivement 2 torpilleurs, les Chomburi et Songkla, un mouilleur de mine, le Nonsaraï, un chasseur de sous-marin, le Thieuoutok, et surtout un garde côte cuirassé, le Dombhuri.
Ce dernier, de conception japonaise, compte 4 canons de 203mm, soit plus que n'importe quel bâtiment français en extrême orient, est rapide et peut aller partout grâce à son faible tirant d'eau. Ce navire et son sister-ship comptent comme les fleurons de la marine thaïlandaise.

Carte des opérations lors de la bataille de Koh Chang

5h45 le groupe français se disloque pour attaquer. L'effet de surprise est cependant éventé suite à la reconnaissance d'un hydravion français au dessus des navires thaïlandais.

6h14 les 2 torpilleurs thaïlandais ouvrent le feu sur les navires français qui s'approchent. Le Chomburi engage les avisos et le Songkla le croiseur français.

6h19 le Lamotte-Picquet commence à ouvrir le feu sur le Chomburi. Celui ci est presque immédiatement touché par les 155mm du croiseur français et explose suite à un coup au but dans une soute à mazout. Dans le même temps un poste d'observation, à terre, est détruit par une salve, empêchant la communication avec Chantaboun et l'appel à une intervention aérienne thaïlandaise.

6h20 le Lamotte-Picquet lance 3 torpilles contre les torpilleurs.

6h25 le Lamotte-Picquet concentre toute son artillerie sur le Songkla,

6h38 le garde-côte cuirassé thaïlandais Dombhuri apparaît entre les îles, évoluant très vite. Le Lamotte-Picquet laisse le soin aux avisos d'achever le Songkla et concentre son artillerie sur le nouvel arrivant.

7h15 Les avisos ouvrent le feu sur le Dombhuri qui tente de désorganiser les tirs français en se cachant entre les îles et en évoluant très vite. Son propre tir est précis mais ne touche pas l'escadre française.

7h30 3 incendies ravagent le Dombhuri, il ne tire plus que par sa tourelle avant. Il est gîté sur tribord avec son château en feu et son arrière est enfoncé, l'avant relevé. Il tente de s'enfuir en profitant de son tirant d'eau plus faible.

7h50 les avisos rompent le combat sur ordre du capitaine de vaisseau Bérenger

8h00 le Lamotte-Picquet cesse lui même ses tirs. Il est en effet impossible de continuer à poursuivre le Dombhuri, blessé à mort, dans les eaux peu profondes où il s'est réfugié, derrière les îlots. En outre, il est à prévoir que les attaques aériennes ne vont pas tarder à se produire.

8h58 un biplan Vought Corsair attaque le Lamotte-Picquet dans le soleil. Une bombe tombe par le travers de bâbord milieu. Une autre la suit, plus loin, sur l'arrière, tandis qu'un deuxième appareil largue les siennes à 200 m du bord.

9h00 une bombe manque l'Amiral Charner de 500 m.

9h45 Les avions thaïlandais rompent le combat, n'arrivant pas à toucher les navires français à cause de leurs manœuvres et de leur DCA.

Lettre du capitaine de Vaisseau Bérenger décrivant la victoire française le 17 janvier 1941

Le Dombhuri s'échouera dans sa fuite sur les haut fonds. Il sera remorqué plus tard par les Japonais mais sera déclaré irréparable et ne servira plus que de PC statique.
Le chasseur de sous-marin et le mouilleur de mine ont fuit dès le début du combat sur ordre du capitaine de vaisseaux Luang Phrom Viraphan, commandant le Dombhuri.

En tout les thaïlandais perdent 2 torpilleurs et un de leur garde côte cuirassé. 114 marins thaïlandais perdent la vie dans le combat (les thaïlandais n'en reconnaissent que 36).

Cette bataille détruit la capacité offensive de la marine thaïlandaise et permet à l'escadre d'extrême orient de reprendre le dessus dans le golfe de Thaïlande.

source : Wikipedia, netmarine.net

undefined Atlantique nord
Le U96 coule le paquebot britannique Almeda Star au nord est de Rockall
Le U106 coule cargo britannique Zealandic au sud de l'Islande.
Le pétrolier norvégien Sandefjord est capturé par le cuirassé de poche allemand Admiral Sheer, et envoyé à Bordeaux

source : UBoat.net

16 Janvier 1941

Publié le par Fix

undefinedFront méditerranée
La Luftwaffe bombarde le port de La Valette, à Malte, avec 80 bombardiers Stukas, dans l'objectif de couler le porte-avion britannique HMS Illustrious.
Les bombardements causent de nombreux dégâts dans le port. Le porte-avions est touché, de même que le croiseur HMS Perth.
Les installations portuaires sont elles aussi gravement endommagées.

source : onwar.com, guerre-mondiale.org
undefinedFront d'Afrique orientale
Les troupes britanniques attaquent El Yibo, en Somalie italienne.

source : Wikipedia


undefinedGuerre franco-thaïlandaise
Contre-offensive française à Yang Dang Khum et Phum Preav, sur la RC1. Les forces françaises, commandés par le général de Boisboissiel tentent de reprendre l'initiative et d'infliger un coup d'arrêt à la progression thaïlandaise au Cambodge.

Soldats thaïlandais inspectant des corps de soldats français à Phum Preav, après la bataille

Malheureusement, mal préparé, mal conduite, celle ci est contré immédiatement par les thaïlandais. Ceux ci avaient de plus eu vent des intentions françaises, et s'étaient préparés en conséquence, parfois en attaquant avant même que les soldats français n'arrivent sur leurs positions de départ.
Les pertes des 2 cotés sont lourdes et les 2 armées se retirent sur un échec français.

Le premier ministre, et dictateur, Thaïlandais, le général Phibun Songkhram, le contre amiral Yuthasartkosoln et le colonel Luang Swasdironarong, examinent le fanion de la légion étrangère capturé à Phum Preav

source : sonic.net, thailand and the second world war, service historique de la défense

undefined Atlantique nord
Le U96 coule le paquebot britannique Oropesa au sud est de Rockall
Le sous-marin italien Luigi Torelli coule le cargo grec Nicolaos Filinis.

source : UBoat.net, RegiaMarina.net

Caricature de David Low paru dans le Evening Standard le 16 janvier 1941 : "Le ciel est la limite"

sur la pancarte à gauche : Ordre plus nouveau, construction de gratte-ciel USA
sur le batiment à droite : Ordre nouveau, plus grand batiment dans l'histoire
Sur l'ouvrier: démocratie américaine

source : CartoonHub

15 Janvier 1941

Publié le par Fix

uk.gifFront ouest
Raid nocturne de 76 bombardiers de la RAF sur Wilhelmshaven.

source : guerre-mondiale.org, onwar.com


undefinedFront d'Afrique orientale
L'empereur d'Ethiopie, le négus Haile Selassie, est de retour dans son pays dans la nuit du 15 au 16, pour mener la résistance intérieure qui doit aider les britanniques à libérer le pays.

Le négus, Hailé Selassie, inspectant des troupes en Ethiopie. Celui ci était en Exil hors de son pays depuis que les Italiens l'avaient envahi en 1935-1936

source : inilossum.com (photo), guerre-mondiale.org, onwar.com
undefinedGuerre franco-thaïlandaise
L'attaque de l'armée Isaan continue sur la RC10. Les Thaïlandais prennent le poste de Ban Dou après de violent combats.
Tout le dispositif français se replis derrière le fleuve Paské.

source : sonic.net, thailand and the second world war, service historique de la défense
undefined Atlantique nord
Le sous-marin italien Luigi Torelli coule le cargo grec Nemea et le cargo norvégien Brask.

source : RegiaMarina.net



Caricature de Leslie Illingworth paru dans le Daily Mail le 15 janvier 1941

source : CartoonHub

14 Janvier 1941

Publié le par Fix

Nouveau rapport des préfets sur la zone occupée

- Le ravitaillement de la capitale est très difficile depuis le milieu du mois de décembre. La viande est difficilement trouvable, ainsi que le combustible. On ne peut même plus se procurer les rations alimentaires prévues par les mesures restrictives.
Les denrées dont l’absence se fait plus particulièrement sentir sont la viande de boucherie, les pommes de terre, lait, beurre, fromages, la viande hippophagique, les produits de charcuterie et même volailles et lapins. Comme par le passé, l’huile fait totalement défaut. Les légumes secs vendus ne comprennent qu’une petite quantité de riz.
Les raisons de cette situation sont multiples : difficultés de transport, rigueur de la température, prélèvements allemands, manque d’harmonisation dans les taxations, absence de contrôle dans les départements.

- Les marchandises, bloquées dans les ports par les allemands, ont été en partie libérées.

- Une augmentation de la pénétration économique allemande dans les entreprises française est constatée.

- L'industrie française garde une bonne activité, permettant une légère amélioration du chômage, mais les stocks de matières premières s'épuisent. Le manque de combustible risque de faire fermer de nombreux établissements.

- Une disparité des échanges entre l'Alsace-Lorraine et la France occupé provoque des problèmes en matière de stabilité des prix
On assiste, en effet, à une véritable hémorragie de marchandises, du territoire occupé vers l’Alsace-Lorraine, les fournisseurs traditionnels ne pouvant se refuser à alimenter leurs anciens clients d’Alsace-Lorraine, surtout lorsque ceux-ci viennent prendre livraison par camions, comme c’est le cas dans les départements de l’Est. Les ventes se font aux prix anciens, notre législation des prix aussi bien que l’accord de compensation franco-allemand ne donnant liberté de majoration aux vendeurs français qu’au cas d’exportation proprement dite. À l’inverse, les ventes de produits alsaciens lorrains dans le reste du territoire occupé se font à la parité nouvelle des prix en Alsace-Lorraine, depuis l’occupation, soit en hausse de 80 %, ce qui contrarie notre politique de stabilité des prix.
Des problèmes du même ordre se fait jour au niveau financier suite à d’importants transferts de fond entre les territoires occupés et l'Alsace-Lorraine.

- 4 condamnations à mort, ont eu lieu durant le mois de décembre, pour voies de fait contre des représentants de la Wermacht.

- Les sympathies pro anglaises sont en générales qu'une manifestation de l'hostilité à l'égard des allemands, plus qu'une véritable sympathie. Les espoirs de la population se placent principalement dans la personne du Maréchal Pétain.

- Au cours du mois de décembre, les autorités allemandes ont procédé, dans la France occupée, à l’arrestation massive des ressortissants britanniques

- Les journaux se rallient beaucoup plus nettement que précédemment à la politique du Maréchal Pétain. Ils ne se contentent plus de souligner les mérites du Chef de l’État, ils affirment la nécessité d’une adhésion complète et sans réserve à la politique qu’il poursuit.

Affiche vichyste glorifiant la révolution nationale, proné par le maréchal Pétain, comparé à la république d'avant guerre

source : Histoire de notre temps (CNRS), mémorial de caen (photo)
undefined Océan antarctique
Le corsaire allemand Pinguin attaque la flotte norvégienne en antarctique et capture les navires usines Ole Wegger, Pelagos et Solglimt ainsi que 11 baleiniers.
Tous les navires sont envoyés à Bordeaux et seul 3 baleiniers n'arriveront pas en France.

source : scharnhorst-class.dk

undefinedundefinedLe gouvernement japonais émet une protestation auprès de l'administration de Vichy, après que celui ci ait tenté de provoquer une intervention anglo-saxonne en Indochine, pour l'aider contre la Thaïlande.

La France dément avoir fait une telle tentative.

source : service historique de la défense
undefined uk.gifLe général Wavell et le maréchal de l'air Longmore rencontrent à Athènes le premier ministre grec, le général Metaxas, et le commandant en chef de l'armée grecque, le général Papagos, en vue de préparer l'intervention du futur corps expéditionnaire britannique en Grèce.

Les Grecs demandent 9 divisions et un soutien aérien important.  Ils disposent actuellement de 13 divisions face aux italiens, plus nombreux, en Albanie, et de 4 divisions disposées sur la frontière bulgare.
Les Allemands ont 12 divisions en Roumanie et encore plus en Bulgarie.

Face à ces demandes les britanniques ne peuvent apporter qu'une faible contribution, mais qui doit devenir plus importante par la suite.

source : onwar.com, guerre-mondiale.org
undefinedundefinedLe général Antonescu rencontre Adolf Hitler en Allemagne.
Il promet à Adolf Hitler la coopération de la Roumanie dans le futur conflit entre l'Allemagne et l'Union Soviétique.

Il obtient aussi l'accord d'Hitler pour éliminer ses opposants au sein du parti fasciste de la garde de fer.

source : Wikipedia

13 Janvier 1941

Publié le par Fix

uk.gifFront ouest
La Luftwaffe lance un raid majeur, avec des bombes incendiaires, sur Plymouth.

Les bombardiers de la RAF attaquent la base sous-marine de Lorient durant la nuit.

Affiche vichyste cherchant à exacerber les sentiments anti-anglais dans la population française

source : onwar.com, guerre-mondiale.org, Worldwar-2.net, mémorial de caen (photo)

Caricature de David Low paru dans le Evening Standard le 13 janvier 1941 : "Explication à Harry Hopkins"

Texte : Cette poivrière c'est l'axe, ok? et ce pot de moutarde c'est nous. Ces noix sont les U-Boats ennemis, et maintenant, juste la......à propos, je suppose que vous n'avez pas de casse noix inutilisé?

source : CartoonHub

12 Janvier 1941

Publié le par Fix

undefinedFront d'Afrique orientale
Le duc d'Aoste, commandant en chef des forces italiennes en Afrique orientale italienne, envoi les grenadiers de Savoie, une division d'élite, pour défendre Keren, en Eritrée.

La garnison italienne comprend maintenant 3 brigades coloniales et les grenadiers, bloquant l'avance des troupes du Lieutenant Général Platt, avançant du Soudan.

source : Wikipedia
undefinedFront méditerrané
La RAF effectue un raid sur l'aéroport de Catane, en Sicile, à partir de Malte.
Les Britanniques espèrent empêcher une éventuelle attaque d'avions de l'Axe sur Malte, où le porte-avions HMS Illustrious est en cours de réparation, suite aux dommages subits le 10 janvier.

source : guerre-mondiale.org, onwar.com
undefined Guerre franco-thaïlandaise
Au sud Laos, près de Paské, l'armée Isaan passe à l'offensive et attaque la RC10 (route coloniale 10) en prenant le poste de Vang Tao après de violents combats.
Les français se replient sur Ban Dou.

source :  sonic.net, thailand and the second world war, service historique de la défense
undefinedLe recrutement de norvégiens pour le régiment Nordland, destiné à la 5e division SS d'infanterie motorisée Wiking, préalablement appelé Germania, commence.

"Venez au nord avec nous"
Affiche de recrutement norvégienne pour le bataillon de ski norvégien de la SS

source : Worldwar-2.net, Wikipedia, calvin.edu (photo)