Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

11 Décembre 1941

Publié le par Fix

Front de l'est
Front centre
L'avancée soviétique autour de Moscou continue avec la recapture de Stalinogorsk, Solnetchnogorsk, Istra et Rogatchev
L'état-major soviétique annonce la destruction de 17 divisions allemandes

source : onwar.com, guerre-mondiale.org
Front du pacifique centre
Les troupes embarquées par l'escadre japonaise de l'amiral Kajioka tentent de débarquer sur l'île de Wake, mais sont repoussés par la garnison américaine, composée de 450 marines américains.


Epave du Wildcat du capitaine Henry T Elrod qui réussira à couler le destroyer Kusaragi le 11 décembre 1941

2 destroyers japonais sont coulés lors de l'opération, le Kisaragi, par les 4 avions wildcat restant, et le Hayate, par l'artillerie côtière. Le destroyer Yubari est très endommagé dans l'attaque.
C'est la seule attaque amphibie de la guerre qui sera repoussée par l'artillerie côtière.

L'amiral Kimmel, commandant en chef de la flotte américaine du pacifique, promet des renforts à la garnison.

Patrouilleur japonais détruit dans la tentative de débarquement sur Wake

source : onwar.com, guerre-mondiale.org, Worldwar-2.net, wikipedia
Front de Malaisie
La 11e division indienne, défendant Jitra, est attaquée par les unités japonaises venant de Singora, en Thaïlande.
Le Général Murray-Lyon, commandant les troupes indiennes, demande la permission de se replier sur la position de Gurun, demande rejetée par le Général Percival, commandant en chef en Malaisie.
En fin d'après midi, après plusieurs attaques blindées japonaises, le général Percival accepte finalement le repli de la division sur Gurun.

source : onwar.com, guerre-mondiale.org, wikipedia

Front de Chine
La garnison britannique commence à évacuer Kowloon pour se défendre sur l'île de Hong Kong. L'aviation japonaise et les barrages d'artilleries rendent l'évacuation difficile.
Les installations portuaires et militaires sont détruites avant l'évacuation.

A Pékin, la garnison américaine se trouvant dans la ville est forcée de se rendre aux japonais.

source : guerre-mondiale.org, Worldwar-2.net, wikipedia
undefinedMéditerranée
Le U374 coule le chalutier anti-sous-marin britannique HMS Lady Shirley et le patrouilleur britannique HMS Rosabelle près de Gibraltar
Le sous-marin Ammiraglio Caracciolo est coulé au large de Bardia, en Libye, par le destroyer d'escorte britannique HMS Farndale

source : UBoat.net, Hyperwar
L'Allemagne et l'Italie déclarent la guerre aux Etats-Unis.
Le Gouvernement des Etats-Unis ayant violé de la façon la plus flagrante et dans des mesures toujours plus importantes toutes les règles de la neutralité en faveur des adversaires de l'Allemagne, et ayant continuellement été coupable des provocations les plus sévères envers l'Allemagne depuis le début de la guerre européenne, provoquée par la déclaration britannique de guerre contre l'Allemagne le 3 septembre 1939, a finalement recouru à l'agression par des actes militaires

Le 11 septembre 1941, le Président des Etats-Unis a publiquement déclaré qu'il avait ordonné à la Marine américaine et à l'Armée de l'air de tirer à vue sur tous les navires de guerre allemand. Dans son discours du 27 octobre 1941, il a encore une fois expressément affirmé que cet ordre était actif. En agissant sous cet ordre, des navires de la Marine américaine, depuis début septembre 1941, ont systématiquement attaqués les forces navales allemandes : Ainsi, des destroyers américains, comme par exemple le Greer, le Kearney et le Reuben James, ont ouvert le feu sur des sous-marins allemands en accord avec ce plan. Le Secrétaire de la Marine américaine, M. Knox, lui-même a confirmé que des destroyers américains ont attaqués des sous-marins allemands.

En outre, les forces navales des Etats-Unis, aux ordres de leur Gouvernement, et contrairement aux lois internationales ont traités et saisis des navires marchands allemands en haute mer comme des bateaux ennemis.

Le Gouvernement allemand établit donc les faits suivants :

Bien que l'Allemagne ait pour sa part strictement adhéré aux règles des lois internationales dans ses relations avec les Etats-Unis pendant chaque période de la présente guerre, le Gouvernement des Etats-Unis depuis ses violations initiales de la neutralité est finalement passé aux actes de guerre contre l'Allemagne. Le Gouvernement des Etats-Unis a ainsi pratiquement créé un état de guerre.

Le Gouvernement allemand; par conséquent, cesse ses relations diplomatiques avec les Etats-Unis d'Amérique et déclare que dans ces circonstances provoquées par le Président Roosevelt, l'Allemagne aussi, depuis ce jour, se considère comme étant en état de guerre avec les Etats-Unis d'Amérique.
Suite cette déclaration, le congrès américain signe une déclaration de guerre conjointe contre l'Allemagne et l'Italie
Au matin du 11 décembre, le Gouvernement de l'Allemagne, poursuivant sa conquête du monde, a déclaré la guerre aux Etats-Unis. L'événement connu et attendu depuis longtemps a eu lieu. Les forces essayant d'asservir le monde entier se déplacent maintenant vers cet hémisphère. Jamais auparavant n'avait été jeté un défi plus grand à la vie, à la liberté et à la civilisation. Le retard invite de plus grand danger. Des efforts rapides et unis par tous les peuples du monde qui sont déterminés à rester libres, assureront une victoire mondiale aux forces de la justice et du droit sur les forces de la sauvagerie et du barbarisme. L'Italie à aussi déclarée la guerre aux Etats-Unis. Je demande donc au congrès de reconnaître l'état de guerre entre les Etats-Unis et l'Allemagne, et entre les Etats-unis et l'Italie

Le président Roosevelt au congrès américain.

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org, guerre-mondiale.org, onwar.com, Mémorial Yad-vashem, Worldwar-2.net
Le gouvernement polonais en exil déclare la guerre au Japon
 
source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org



La Hongrie suspend ses relations diplomatiques avec les Etats-Unis
Le premier ministre hongrois a informé l'ambassadeur américain que, par solidarité avec les états d'Europe centrale, qu'il a comparé à la solidarité des républiques de l'hémisphère occidental, la Hongrie est forcée de cesser ses relations diplomatiques avec les Etats-Unis

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org
Le Nicaragua déclare la guerre au Japon
Le monde connaît déjà l'agression violente et injustifiée dont les Etats-Unis ont été l'objet de la part du Japon. Devant cette dernière attaque le Nicaragua ne peut pas rester indifférent, lié comme il est avec la nation du nord et avec chacune des républiques soeur de l'Hémisphère Occidental, non seulement par les liens de solidarité géographique et d'idéologie démocratique sincère, mais aussi selon diverses déclarations et par les conventions pan américaines de lima, Panama et la havane qui créent une obligation immédiate. En conséquence mon gouvernement se trouve dans la nécessité de considérer le Nicaragua en état de guerre avec le Japon, celui-ci dépendant de la déclaration légale d'un tel statut par le Congrès national conformément aux principes contenus dans notre constitution politique, et cette attitude, que j'assume en solidarité avec les nations du continent américain en plus de la représentation de mes propres convictions démocratiques, interprète fidèlement les sentiments du peuple nicaraguayen qui les ont déjà notifiés clairement en publique et de manière spontanée.

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org
Cuba déclare la guerre à l'Allemagne et à l'Italie

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org



La république dominicaine déclare la guerre à l'Allemagne et à l'Italie

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org



Le Guatemala déclare la guerre à l'Allemagne et à l'Italie

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org



Le Costa-Rica déclare la guerre à l'Allemagne et à l'Italie

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org



Le Mexique suspend ses relations diplomatiques avec l'Allemagne et l'Italie

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org




Caricature de David Low paru dans le Daily Mail le 11 Décembre 1941 : "Revanche"

source : CartoonHub

Caricature de David Low paru dans le Evening Standard le 11 Décembre 1941 : "La prochaine étape ne sera pas aussi facile"

sur le bol: premier succès par la surprise
sur la montagne: Singapour

source : CartoonHub

10 Décembre 1941

Publié le par Fix

Le mouvement de résistance France-Liberté prend le nom de son journal, Franc-Tireur

Le sergent Mitterrand du 23e RIC (régiment d'infanterie coloniale). S'évade du stalag II de Bad-Sulza, en Hesse pour rejoindre la France.

source : guerre-mondiale.org
Front de l'est
Front centre
Au sud du dispositif, les forces soviétiques se battent pour Yepephan et Novomoskovsk, cherchant à encercler la IIe armée blindée à l'est de Toula.

source : La bataille de Moscou sur serpukhov.su

Front d'Afrique du nord

Le siège de Tobrouk est maintenant complètement levé et la forteresse est dégagée par la VIIIe armée.

source : wikipedia, onwar.com, guerre-mondiale.org
Front du pacifique centre
Dans les Mariannes, la force de l'amiral Goto débarque sur l'île de Guam et capture les 300 hommes de la garnison américaine, prenant ainsi le contrôle de l'île.
Les américains ont 5 morts et 13 blessés contre 1 mort et 6 blessés coté japonais

source : wikipedia, onwar.com, guerre-mondiale.org
Front des Philippines
L'aviation japonaise continue d'attaquer les forces américaines, réduisant au silence la majorité de la Far east air force. Les bombardements sur Cavite détruit les entrepots d'armement.

Les 2000 japonais du détachement Tanaka débarquent sur la côte nord à Aparri, gonzaga et dans l'île de Camiguin, pendant que les 2000 hommes du détachement Kanno débarquent à Vigan sur la côte nord est.

Les 2 débarquements sont soutenus par les forces navales japonaises.

source : wikipedia, onwar.com, guerre-mondiale.org, Worldwar-2.net
Front de Malaisie
Les forces britanniques de l'opération Krohcol entrent en Thaïlande et arrivent sur les positions prévues, pour découvrir que les japonais ont sécurisés la zone avant eux.
Les forces britanniques sont obligées de retraiter en Malaisie.

source : onwar.com, guerre-mondiale.org, Worldwar-2.net
Front de Chine
A Hong Kong, les forces britanniques et canadiennes continuent de résister aux attaques japonaises sur la ligne Gindrinkers, mais la ligne alliée est percée par les japonais à la redoute de Shing Mun

source : wikipedia, onwar.com, guerre-mondiale.org
Mer de Chine méridionale
La force Z de l'amiral Phillips, ayant rebroussée chemin vers Singapour la veille, reçoit une information les avertissant d'un débarquement japonais à Kuatan. Suite à cette information, l'amiral Phillips décide de changer sa route, pensant que la RAF basée à Singapour couvrira l'escadre.

Plus tard dans la journée, les navires britanniques sont repérés par l'aviation japonaise. L'information de débarquement à Kuatan étant erronée, la RAF n'envoi aucun support et l'aviation japonaise, venant de Saigon, trouve et attaque les navires britanniques


Photo japonaise de l'attaque sur les 2 navires britanniques. Le HMS Repulse, en bas a gauche fume suite à l'impact d'une bombe et on peut compter 8 autres bombes tombant à coté du croiseur de bataille. En Haut, la fumée blanche venant du HMS Prince of Wales indique que celui-ci tente de prendre de la vitesse.

90 bombardiers moyens attaquent le cuirassé HMS Prince of Wales et le croiseur de bataille HMS Repulse avec des bombes et des torpilles, coulant les 2 navires en 2 heures.
L'amiral Phillips coule avec le HMS Prince of Wales. les rescapés sont repechés par les destroyers HMS Express, HMS Electra et HMS Vampire. 840 membres des équipages disparaissent dans le naufrage des 2 navires. Les japonais ne perdront que 6 avions.

Photo de la récupération de l'équipage du HMS Prince of Wales par le destroyer HMS Express

Suite à cette destruction, les forces alliées n'ont plus aucun navire de ligne disponible dans le pacifique. Les cuirassés américains ayant été détruit ou endommagés à Pearl Harbor et la Royal Navy n'ayant plus de navires de ligne disponibles dans le pacifique et l'océan indien.

Carte postale japonaise de l'époque prenant pour theme la destruction des 2 navires britannique de la force Z

source : wikipedia, onwar.com, guerre-mondiale.org, Worldwar-2.net

undefinedAtlantique nord
Le U130 attaque le convoi SC-57 au sud de l'Islande et coule les cargos britanniques Kirnwood et Kurdistan et le cargo égyptien Star of Luxor

source : UBoat.net
uk.gifL'espion allemand Karel Richter, parachuté dans le Hertfordshire, est exécuté à la prison de Wandsworth.

source : Worldwar-2.net

9 Décembre 1941

Publié le par Fix

Front de l'est
Front nord
Près de Leningrad les forces soviétiques du général Meretskov capturent Tikhvine mais l'armée rouge n'arrive pas pour autant à briser l'encerclement de la ville.

A l'intérieur de la ville la situation est désespérée et les rations quotidiennes sont en dessous du niveau nécessaire pour éviter une famine.
Le service ferroviaire par le lac Ladoga peut cependant reprendre, malgré les bombardements de l'artillerie allemande.


Enfants blessés à Leningrad pendant le siège de la ville. Ce siège est particulièrement terrible pour les populations civiles, qui ne peuvent pas s'enfuir et qui meurent par milliers de faim, de froid et d'épuisement.

Front centre
Au sud du dispositif soviétique, l'offensive soviétique contre les forces du général Guderian capture Elets.

Le général Joukov donne l'ordre d'éviter les attaques frontales, car elles donnent le temps aux allemands de se replier en bon ordre. Les soviétiques doivent faire des attaques de flanc.

source : onwar.com, guerre-mondiale.org, Worldwar-2.net, pobediteli, ssmedia.com (photo)
Front du pacifique centre
Les forces japonaises débarquent dans les îles Gilbert et capturent les atols de Makin et Tarawa.

source : onwar.com, guerre-mondiale.org, Worldwar-2.net

Front de Malaisie
Les troupes japonaises continuent de débarquer à Kota Bharu, Singora et Patani.

En Thaïlande les forces japonaises, venant d'Indochine, capturent Bangkok, la capitale du pays. La population accueille amicalement les troupes japonaises

source : onwar.com, guerre-mondiale.org, Worldwar-2.net
Mer de Chine méridionale
La force Z, qui comprend le cuirassé britannique HMS Prince of Wales et le croiseur de bataille HMS Repulse, est repérée par des sous-marins japonais puis par des avions japonais venant de Saigon.
Les navires britanniques rebroussent chemin suite à l'apparition des avions japonais.

Atlantique nord
Adolf Hitler lève l'interdiction faite aux sous-marins allemands d'entrer dans les eaux territoriales américaines. Cette décision est prise pour permettre à 5 sous-marins de se déployer le long de la côte est américaine, afin d'être immédiatement opérationnels une fois la déclaration de guerre aux Etats-Unis faite.

source : guerre-mondiale.org, onwar.com, Worldwar-2.net

undefinedMéditerranée

Le U652 coule le cargo français Saint Denis au sud des Baléares

Océan Arctique
Le U134 coule, par erreur, le cargo allemand Steinbek

source : UBoat.net
Cuba déclare la guerre au Japon
Nous considérons que cette agression par un état non américain, contre l'intégrité et l'inviolabilité d'un état américain est le cas décrit par la déclaration N°15 de la conférence de la Havane, en vertu duquel toutes les nations de ce continent doivent se considérer attaquées elles-mêmes et doivent agir de concert.


source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org
Le Mexique suspend ses relations diplomatiques avec le Japon
En accord avec l'esprit des résolutions adoptées à la seconde réunion consultative de la Havane en juillet 1940...

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org

La Chine nationaliste déclare la guerre au Japon. Cette déclaration de guerre n'est que formelle puisque de fait, le Japon et la Chine sont en guerre depuis 1937.

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org



Caricature de leslie Illingworth paru dans le Daily Mail le 9 Décembre 1941

source : CartoonHub


Caricature de David Low paru dans le Evening Standard le 9 Décembre 1941 : "Tous présent et correct m'dame"

sur l'usine: unis à 100% comme base de guerre
sur la statue: Liberté

source : CartoonHub

8 Décembre 1941

Publié le par Fix

Front de l'est
Front nord
La contre-attaque soviétique dans le secteur de Leningrad continue
La XVIe armée allemande abandonne Tikhvine.

Front centre
La contre-offensive soviétique continue tout autour de Moscou, poussant une grande partie des forces allemandes à la retraite et les obligeant à abandonner une partie de leur matériel, immobilisé par le froid

source : onwar.com, guerre-mondiale.org, Worldwar-2.net

Front d'Afrique du nord

Les forces allemandes se repositionnent sur la ligne de Gazala.

source : wikipedia



Le président Roosevelt s'adresse au Congrès
Hier, 7 décembre 1941, une date qui restera dans l'Histoire comme un jour d'infamie, les États-Unis d'Amérique ont été attaqués délibérément par les forces navales et aériennes de l'empire du Japon. Les États-Unis étaient en paix avec le Japon et étaient même, à la demande de ce pays, en pourparlers avec son gouvernement et son empereur sur les conditions du maintien de la paix dans le Pacifique. Qui plus est, une heure après que les armées nippones eurent commencé à bombarder Oahu, un représentant de l'ambassade du Japon aux États-Unis a fait au secrétariat d'État une réponse officielle à un récent message américain. Cette réponse semblait prouver la poursuite des négociations diplomatiques, elle ne contenait ni menace, ni déclaration de guerre […]. J'ai demandé à ce que le Congrès déclare depuis l'attaque perpétrée par le Japon dimanche 7 décembre, l'état de guerre contre le Japon

Le président Roosevelt au congrès lors de son discours sur le "jour de l'infamie"

L'état de guerre est signé par le président américain suite à l'accord du congrès à la quasi unanimité.
Seule la pacifiste Jeannette Rankin (députée républicaine du Montana) s'oppose à cette décision.
Considérant que le Gouvernement impérial du Japon a commis, sans provocation, des actes de guerre contre le Gouvernement et le peuple des États-Unis d'Amérique: Il est déclaré par le Sénat et la Chambre des représentants des États-Unis d'Amérique réunis en Congrès, que l'état de la guerre entre les États-Unis et le Gouvernement impérial du Japon, est officiellement déclarée, et le Président est autorisé et à employer l'ensemble de forces navales et militaires des États-Unis ainsi que les ressources du gouvernement pour mener la guerre contre le Gouvernement impérial du Japon, et de mener le conflit à son terme victorieusement.

Le président Roosevelt lors de la signature de la déclaration de guerre au Japon, le 8 décembre 1941

Front du pacifique centre

L'île de Guam, dans les îles marianes, est bombardée par l'aviation japonaise. Le poseur de mine USS Penguin est sabordé pendant l'attaque.

L'île de Wake est bombardée par l'aviation japonaise venant des îles Marshall, détruisant au sol 8 des 12 chasseurs présents sur l'île.

source :onwar.com, guerre-mondiale.org, "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org, wikipediawikipedia, wikipedia, Worldwar-2.net
Front des Philippines
Les forces japonaises débarquent sur l'île de Batan, à mi chemin entre l'île japonaise de Formose et la principale île de l'archipel des Philippines, Luçon, et en prennent le contrôle. La construction d'une piste d'atterrissage pour ravitailler les avions japonais commence.

L'aviation japonaise bombarde Manille et la principale base aérienne américaine dans les Philippines, Clark Field. Suite à ces bombardements, l'aviation américaine dans les îles est réduite à 17 bombardiers B17 et 40 chasseurs. La plupart des avions détruits le sont au sol, et la majorité des bombardiers lourds américains sont détruits par une attaque surprise alors qu'ils sont en train de se préparer à décoller pour bombarder l'île japonaise de Formose.

Le général MacArthur, commandant en chef américains dans les Philippines, dispose de 130000 soldats (mais seulement 20000 sont américains, les autres sont des soldats philippins). Son plan de défense de l'île de Luçon est obsolète suite à la destruction de la plus grande partie de son aviation et les pertes de la marine américaine à Pearl Harbor.

Le port de Davao, dans l'île de Mindanao, est aussi violement bombardé

source : onwar.com, guerre-mondiale.org, Worldwar-2.net, wikipedia
Front de Malaisie
Les troupes japonaises de la 18e division commencent à débarquer à Kota Bharu, protégées par  la IIe flotte de l'amiral Kondo, comprenant 2 cuirassés et 6 croiseurs lourds.
Dans le même temps des troupes de la 5e division ainsi que des unités blindées débarquent à Singor et Pattani en Thaïlande.

 Les Japonais s'emparent de l'aérodrome de Kota Bharu, qui tombe intact entre leurs mains.

Coté britannique, si les troupes sont importantes en nombre (près de 140000 hommes sous les ordres du général Percival) celles ci sont principalement dédiés à de la défense statique, laissant qu'une seule division pour se précipiter sur les plages. La situation de la RAF n'est pas meilleure avec une grande partie de ses unités qui utilisent un matériel obsolète (chasseurs buffalo,...) et une partie de ces avions qui sont détruits au sol lors de l'attaque initiale japonaise.

L'opération Krohcol est lancée, consistant à pénétrer en Thaïlande pour bloquer l'avancée japonaise.

Singapour est bombardée par l'aviation japonaise, et le black-out n'ayant pas encore été mis en oeuvre, 200 morts sont répertoriés, principalement des morts civils.

La Thaïlande se rend aux japonais après seulement 8h de combats

source : onwar.com, guerre-mondiale.org, "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org, wikipedia, Worldwar-2.net
Front de Chine
A Hong-Kong, la 38e division japonaise, comprenant 52000 hommes sous les ordres du Lieutenant Général Sakai Takashi, attaque la garnison britannique qui n'a que 6 bataillons et 28 canons, pour un total de 14000 hommes, sous les ordres du Major-General Christopher Michael Maltby.
Les troupes britanniques et canadiennes commencent à retraiter sur la ligne Gindrinkers (buveur de Gin)

L'aviation japonaise bombarde l'aéroport de Kai Tak et détruit les seules forces aériennes de la ville
Les navires britanniques reçoivent l'ordre de quitter la ville et de se diriger sur Singapour.

A Shanghai, les troupes japonaises occupent la ville et capturent la petite garnison américaine dans la concession internationale.
A Tsientsin les japonais capturent la concession britannique.

source : onwar.com, guerre-mondiale.org, wikipedia, Worldwar-2.net
Mer de Chine méridionale
La force Z, composée du cuirassé britannique HMS Prince of Wales, du croiseur de bataille HMS Repulse et de 4 destroyers, appareille de Singapour pour tenter d'attaquer la flotte japonaise qui débarque dans l'isthme de Kra.


Le HMS Prince of Wales quittant Singapour le 8 décembre pour son dernier voyage

Pacifique centre
Une petite force japonaise de débarquement comprenant 450 marines japonais, quitte Kwajalein, escortée par le détachement des mer du sud, comprenant 3 croiseurs léger (Yubari, Tenryu et Tatsuta) et 8 destroyers, pour se diriger vers l'île de Wake

Mer de Celebes
La flotte du contre-amiral américain Glassford quitte Iloilo, dans les Philippines, pour le détroit de Macassar, dans les Indes néerlandaises, entre Bornéo et les Célèbes.

source :onwar.com, guerre-mondiale.org, wikipedia
uk.gifLa Grande-Bretagne déclare la guerre au Japon
Dans l'après-midi du 7 décembre, le gouvernement de sa majesté du Royaume-uni a appris que les force japonaises ont tentés de débarquer sur la côte de Malaisie, sans avertissements sous la forme d'une déclaration de guerre ou d'un ultimatum avec une déclaration de guerre conditionnelle, et ont bombardées Singapour et Hong-Kong.

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org, onwar.com, guerre-mondiale.org, Worldwar-2.net
Les Pays-Bas déclarent la guerre au Japon

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org, onwar.com, guerre-mondiale.org, Worldwar-2.net



L'Afrique du sud déclare la guerre au Japon

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org, onwar.com, guerre-mondiale.org, Worldwar-2.net



La Nouvelle Zélande déclare la guerre au Japon

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org, onwar.com, guerre-mondiale.org, Worldwar-2.net



L'Australie déclare la guerre au Japon.

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org, onwar.com, guerre-mondiale.org, Worldwar-2.net



La France Libre déclare la guerre au Japon

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org




La Chine nationaliste déclare la guerre à l'Allemagne et à l'Italie

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org




Le Costa Rica déclare la guerre au Japon
A cause de l'agression surprise et extraordinaire dont votre pays a fait l'objet de la part du Japon alors que des négociations de paix étaient en cours entre vos 2 nations, et en accord avec le principe de solidarité et de défense de cet hémisphère déclaré dans de nombreux accords entre les républiques américaines

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org
La république dominicaine déclare la guerre au Japon
Fidèle au nobles principes qui animent sa politique étrangère....afin qu'il puisse être unis avec le grand peuple américain dans la défense des idéaux sacrés de liberté et de démocratie qu'il défend si brillement.


source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org
Le Salvador déclare la guerre au Japon
L'attaque japonaise sur Hawaï et Manille est considéré par moi (le président Martinez) comme contraire au principes des lois et traitements qui sont dus à un pays avec lequel le Japon était en paix, et est absolument injustifié.

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org

Le Guatemala déclare la guerre au Japon
Exprimant ainsi la solidarité du gouvernement et du peuple du Guatemala avec les Etats-Unis d'Amérique, avec lesquels des liens indestructibles d'amitié unissent le Guatemala.

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org
Haiti déclare la guerre au Japon
Au vue de l'agression injustifiable du gouvernement japonais contre les possessions américaines dans le Pacifique, la république d'Haïti, loyale à sa politique d'amitié et d'entente totale avec les Etats-Unis d'Amérique, et en accord avec les doctrines panaméricaines de solidarité continentales, se place au cotés des républiques soeurs en déclarant la guerre à l'empire japonais

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org
Le Honduras déclare la guerre au Japon

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org



Le Panama déclare la guerre au Japon

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org



La Colombie suspend ses relations diplomatiques avec le Japon

L'agression qui à eu lieu hier par les forces armées de l'empire japonais contre les Etats-Unis constituent un cas prévu clairement dans la résolution 19, approuvée dans la seconde réunion des ministres des affaires étrangères à la Havane, sur l'assistance réciproque et la coopération défensive des nations américaines, par laquelle il est déclaré que toute tentative d'un état non américain contre l'intégrité et l'inviolabilité du territoire, contre la souveraineté et l'indépendance politique d'un état américain, sera considéré comme un acte d'agression contre les états qui signent cette déclaration.

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org

Le camp d'extermination de Chelmno, près de Lodz, devient opérationnel.
Le camp est construit comme un lieu d'extermination des juifs du ghetto de Lodz.  Chaque après-midi, les juifs arrivent au château (schloss) par train en provenance de Lodz via Kolo ou d'autres localités plus proches à qui ont déclare qu'ils sont transportés en Allemagne et qu'ils doivent préalablement se désinfecter par groupe de 50 à 90 personnes.

Les objets de valeur sont collectés dans des paniers pendant qu'ils se déshabillent, avec une étiquette portant le nom de leur propriétaire dessus. Ils sont ensuite menés nu par une porte portant l'inscription "vers les bains" à travers un passage de 25 mètres, grillagé des 2 cotés. A la fin du passage ils empruntent une pente qui débouche dans un camion "à gaz". A partir du moment ou ils arrivent sur la pente les surveillants allemands les font courir dans la seule direction possible : dans le camion.

Le camp est équipé de 3 camions à gaz, chacun équipé d'un compartiment scellé à l'arrière par un double jeu de portes. De l'extérieur ils ont l'air de camions normaux, à l'intérieur le compartiment est construit avec de l'acier galvanisé avec un sol recouvert de lattes de bois, afin de faciliter son nettoyage après un gazage. Sous le plancher se trouve un tuyau avec des ouvertures et à la fin du tuyau se trouve une installation qui pompe le gaz dans le compartiment par le tuyau.

Le conducteur cadenasse les portes arrière et démarre le moteur. En 10 minutes les victimes meurent de suffocation à cause des fumées.


Camion à gaz utilisé à Chelmno


Le chauffeur, souvent un membre de la 'Schutzpolizei', se dirige vers la forêt de Rzuchow jusqu'au second camp le 'Waldlager'. Dans ce second camp, des prisonniers juifs sous surveillance SS ont déjà préparé les bûchers et les fosses communes. Une équipe d'environ 40 à 50 prisonniers juifs, dont les jambes sont entravées par des chaînes afin d'empêcher toute évasion, décharge les cadavres et les jete dans les fosses. Une autre équipe est chargée de trier les vêtements et les objets de valeur de façon à ce que ces biens puissent être transférés vers le Reich. Près de 370 wagons remplis de vêtements seront ainsi transférés vers le Reich.

C'est de cette manière que près de 145 000 personnes sont assassinées à Chelmno pendant sa première période d'activité. Les premières victimes sont des juifs appartenant aux communes voisines ainsi qu'environ 5000 tziganes, précédemment expulsés d'Allemagne, qui avaient été enfermées au ghetto de Lodz. Du 16 au 29 janvier 1942, près de 10000 juifs seront transférés de Lodz à Chelmno et exterminés. Ils seront suivis par 34000 juifs entre le 22 mars et le 2 avril 1942, 11700 juifs entre le 4 et le 15 mai 1942 et 16000 juifs entre le 5 et le 12 septembre 1942. Seront aussi gazés à Chelmno près de 15200 ouvriers juifs de la région de Lodz.

Les victimes seront des juifs d'Allemagne, d'Autriche et de Tchécoslovaquie qui avaient été déportées au ghetto de Lodz. Peu après l'assassinat de Reinhard Heydrich et la destruction en représaille de la petite ville de Lidice, 88 enfants de cette ville seront transférés à Chelmno et gazés.

En mars 1943, la grande majorité des juifs du Warthegau auront été exterminés. Seuls 70000 juifs resteront encore dans le ghetto de Lodz. Chelmno sera fermé et le château détruit.

Le site d'extermination sera brièvement remis en activité entre avril et juillet 1944 lors de la liquidation du ghetto de Lodz. Prés de 25000 juifs y seront alors assassinés. Peu après, une unité du 'Sonderkommando'1005 (unité spécialement chargée par Himmler d'effacer toutes les traces de l'extermination des juifs) sera chargée de détruire toutes les traces de l'extermination massive. Le 17 janvier 1945, alors qu'ils allaient être tués par les SS, les 48 hommes de cette unité se révolteront et, dans la mêlée qui suivra, un certain nombre d'entre eux réussiront à s'échapper.

source : Mémorial Yad-vashem, History place - Holocaust Timeline, jewishgen.org

7 Décembre 1941

Publié le par Fix

Front de l'est
Le maréchal von Brauchitsch, commandant en chef de l'armée allemande, ayant subit une attaque cardiaque récemment, donne sa démission à Adolf Hitler. Celle-ci n'est pas acceptée formellement  mais le maréchal est relevé des ses commandements les plus importants

Front centre
Au nord de Moscou la brèche dans la ligne allemande s'agrandie sur 35km et les soviétiques ont déjà pénétrés sur une profondeur de 25km.
Au sud de Moscou, la contre-attaque soviétique bouscule les allemands près de Eletsk. Près de Toula, la Xe armée soviétique capture Michailov.

source : Worldwar-2.net, onwar.com, guerre-mondiale.org, La bataille de Moscou sur serpukhov.su

Front d'Afrique du nord

A bir el Gubi, l'arrivé de la 4e brigade blindée enlève la possibilité aux italos allemands d'en finir avec la 22e brigade britannique de la garde.
L'attaque de la brigade blindée britannique, ainsi que la faible capacité de renfort en Lybie pousse le général Rommel à ordonner de retraiter sur la position de Gazala, plus à l'ouest, et d'abandonner le siège de Tobrouk.

Les Allemands ne disposent plus que de 40 chars et la 90e division légère est réduite à deux bataillons.

source : onwar.com, guerre-mondiale.org, wikipedia, Worldwar-2.net
uk.gif00h00 (heure d'Honolulu) : l'Intelligence Service intercepte le texte chiffré de l'ultimatum japonais devant être présenté le lendemain à 8h  à Washington (heure d'Honolulu+5h).
Dans le même temps, les sous-marins japonais lancent 5 sous-marins de poche qui se dirigent vers l'île d'Oahu.

03h58 :
Le chasseur de mine USS Condor signale la présence d'un sous-marin dans la rade de Pearl Harbor au destroyer USS Ward. Ce dernier se met à sa recherche sans succès. L'amirauté de Pearl Harbor ne donne pas l'alerte.


Carte des attaques japonaises

06h00 : La flotte aéronavale japonaise, placée à 250 miles au nord d'Oahu et comprenant 6 porte-avions d'escadre (Akagi, Hiryu, Kaga, Shokaku, Soryu et Zuikaku) portant plus de 400 avions, commence à faire s'envoler la première vague d'attaque.

Celle-ci, sous le commandement du commandant Fuchida, doit attaquer Peal Harbor, base principale de la marine américaine dans le pacifique.
Composée de 183 avions, elle est divisée en 3 groupes
- Le 1er groupe (49 bombardiers et 40 avions torpilleurs) doit attaquer les cuirassés et les porte-avions américains.
- Le 2nd groupe (51 bombardiers en piqué) doit attaquer l'île Ford et l'aéroport de Wheeler
- Le 3e groupe (53 chasseurs zero) doit contrôler l'espace aérien et attaquer les pistes d'aviations de Ford Island, Hickam Field, Wheeler Field, Barber's Point et Kaneohe.

Position des principaux navires américains dans la rade de Pearl Harbor


06h37 :
Le destroyer USS Ward repère un autre sous-marin de poche japonais, chargé de renseigner la flotte, et le détruit.

07h00 :
La station radar d'Opana Point repère la première vague en train d'arriver, mais l'alerte n'est pas donnée, les avions japonais étant pris pour 6 bombardiers B-17 devant arriver dans la journée.

07h20 : Le message intercepté par l'Intelligence Service est décodé.

07h30 : un avion de reconnaissance japonais survole Pearl Harbor et signale que la base américaine n'est pas en état d'alerte.

De gauche à droite : l'USS West Virginia et l'USS Tennessee, endommagés, et l'USS Arizona coulé
Paradoxalement une partie des dommages est fait pas des obus de 400mm de canons de marines japonais, modifiés pour être utilisés comme des bombes. Les bombes aériennes japonaises n'étant à ce moment la pas assez puissantes pour percer les blindages des navires de ligne américains.

07h48 : La première vague arrive sur la rade et commence à attaquer les navires américains à l'ancre, prenant par surprise les marins alors qu'ils sont en train de se réveiller. Les avions torpilleurs, les plus lents et plus vulnérables, commencent l'attaque sur les cuirassés du Battleship Row.

Les défenseurs sont surpris et l'opposition est négligeable, les casiers de munitions étant fermés à clé, les avions rangés près des pistes (mesure prise quelque jour auparavant pour éviter les sabotages), les canons sans personnels. Seul 4 des 31 batteries anti-aériennes répliquent.

Un sous-marin de poche touche le cuirassé USS West Virginia d'une torpille.

En quelques minutes 5 cuirassés et 2 croiseurs légers sont coulés et de nombreux avions sont détruits au sol.

Hangar d'aviation en train de bruler sur l'Ile Ford, au centre de la Rade. Les destructions sur les aérodromes de l'île occasionnent d'énormes dégats, tant en batiment qu'en matériel volant. Heureusement pour les américains la 3e vague n'est pas lancée, ce qui permet de garder intact les réservoirs de carburants. Leur perte aurait été dramatique, rendant la base inutilisable pendant de long mois, laissant définitivement le mains libres aux japonais

08h30 :
La seconde vague d'attaque arrive sur Pearl Harbor
Elle comprend 171 avions divisés en 3 groupes
- Le 1er groupe (54 bombardiers) doit attaquer les avions sur les aéroports de Kaneohe, Ford Island, Hickam Field et Barbers Point
- Le 2nd groupe (81 bombardiers en piqué) doivent attaquer les navires américains
- Le 3e groupe (36 chasseurs zero) doivent contrôler l'espace aérien et attaquer les pistes d'aviations de Ford Island, Hickham Field, Wheeler Field, Barber's Point et Kaneohe

Elle coule 3 destroyers et endommage les derniers cuirassés.

09h15 :
L'ambassadeur du Japon à Washington présente la déclaration de guerre du Japon au secrétaire d'état américain, M. Hull
De façon évidente, l'intention du Gouvernement américain est de conspirer avec la Grande-Bretagne et d'autres pays pour entraver les efforts du Japon  dans l'établissement de la paix par la création d'un nouvel ordre en Asie orientale, et particulièrement pour préserver les droits et les intérêts Anglo-américains, en maintenant le Japon et la Chine en guerre. Cette intention a été révélée clairement au cours des négociations. Ainsi, le sérieux espoir du Gouvernement japonais pour ajuster les relations nippo américaines et pour préserver et promouvoir la paix du Pacifique par la coopération avec le Gouvernement américain a finalement été perdu
Suite à la lecture de cette note, M. Hull déclare
Je dois dire que dans toutes mes conversations avec vous pendant les neuf derniers mois je n'ai jamais prononcé un mot de mensonge. Ceci est enregistré dans tous les rapports. Dans tous mes cinquante ans de service public je n'ai jamais vu de document qui ait été plus remplis d'infâmes mensonges et d'altérations à une échelle tellement énorme que je n'avais jamais imaginé jusqu'à aujourd'hui qu'un Gouvernement sur cette planète était capable de les prononcer

Sauvetage de l'équipage de l'USS West Virginia en train de bruler. Malgré d'énormes dommages, le cuirassé coule droit, permettant de le renflouer plus tard. L'USS Arizona n'aura pas cette chance, piégeant 1103 marins dans ses flancs et étant complètement irrécupérables.

09h45 :
l'attaque japonaise est terminée, l'Amiral Nagumo, ne sachant pas ou se trouvent les porte-avions américains et craignant une attaque, refusant de lancer une troisième vague d'attaque.

Les pertes sont terribles pour la flotte américaine du pacifique.
Les 8 cuirassés présents à Pearl Harbor sont atteints
L'USS Arizona est coulé, et provoque la moitié des morts américains (1103 morts sur 1511 hommes d'équipage)
L'USS Nevada est coulé (mais sera renfloué plus tard)
L'USS California est coulé par 2 obus de marines modifiés en bombes et 2 torpilles (mais il sera renfloué plus tard)
L'USS West Virginia est coulé par 7 torpilles (mais il sera renfloué plus tard)
L'USS Oklahoma est coulé par 4 torpilles
L'USS Maryland est endommagé par 2 obus de marine modifiés en bombes
L'USS Tennessee est endommagé par 2 obus de marine modifiés en bombes
L'USS Pensylvania est endommagé par plusieurs obus de marine modifiés en bombes

Au premier plan les destroyers USS Dowes (gauche) et USS Cassin (droite). Le cuirassé USS Pensylvania est au second plan

18 autre navires sont endommagés ou coulés, dont
- Le croiseur léger USS Helena est torpillé et coulera en entraînant le poseur de mine USS Oglala situé à coté de lui.
- Le croiseur léger USS Raleigh est endommagé par une torpille
- Le croiseur léger USS Honolulu est endommagé
- Le destroyer USS Cassin est coulé
- Le destroyer USS Downes est très endommagé
- Le navire de réparation USS Vestal est gagné par le feu du USS Arizona et coule avec lui.
- Le transport d'hydravion USS Curtiss est endommagé.
- Le navire cible USS Utah est coulé par 2 torpilles
- 2 autres destroyers, dont le USS Shaw, sont détruits par l'explosion de leurs réservoirs d'essence alors qu'ils étaient en cale sèche.

En plus des pertes navales, 188 des 403 avions des bases d'Oahu sont détruits et 159 sont endommagés
2386 américains sont tués dans l'attaque, dont 55 civils principalement tués par des obus anti-aériens américains non explosés, et 1139 sont blessés

Bombardier B17 détruit au sol par l'attaque japonaise. La principale crainte américaine avant l'attaque n'était pas une attaque aérienne (qui semblait improbable) mais des sabotages, principalement à cause de la forte population d'origine japonaise sur l'île. En conséquence 155 avions étaient garés aile contre aile à coté des pistes, formant une cible idéale aux chasseurs et aux bombardiers japonais. Leur position leur empéchait par ailleurs un décollage rapide en cas d'alerte et seul quelque P36 et P40 ont été capables de décoller pour affronter les avions japonais

Heureusement, les 3 porte-avions de la flotte du pacifique ne se trouvaient pas au port le 7 décembre au matin et sont intacts. Ce sont les seuls navires d'envergure, associés aux navires britanniques de la force Z à Singapour, qui sont encore en état de s'opposer à l'avancée japonaise dans le pacifique.
L'absence de 3e vague permet aussi aux américains de conserver presque intact les infrastructures du port ainsi que les réservoirs de carburants.

En comparaison, les pertes japonaises sont négligeables avec la perte de 29 avions (9 dans la 1ere attaque et 20 dans la seconde) et 74 endommagés. Les 5 sous-marins de poches sont détruits ou capturés et 1 grand sous-marin sera coulé le 10 décembre (le I70). En tout ce sont 64 japonais qui meurent dans l'attaque (55 aviateurs et 9 sous-mariniers)

Vers midi :
les ambassadeurs britanniques et américains à Tokyo reçoivent notification de la déclaration de guerre japonaise à la Grande-Bretagne et aux Etats-Unis.

source : onwar.com, guerre-mondiale.org, Worldwar-2.net, wikipedia, "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org

undefined Atlantique nord

Le U208 est coulé par les destroyers britanniques HMS Harvester et HMS Hesperus à l'ouest de Gibraltar

source : UBoat.net
Le Canada déclare la guerre au Japon

source : onwar.com



Le maréchal Keitel, chef d'état major de l'armée allemande, signe la directive Nacht und Nebel (nuit et brouillard) indiquant que tout habitant des territoires occupés de l'Ouest, présumé coupable de crimes contre le Reich ou contre les troupes d'occupation, doit être exécuté ou déporté clandestinement en Allemagne pour y disparaître sans qu'aucune information ne soit donnée à son sujet. La directive autorise l'utilisation des mesures de terreur et permet de recours à la peine de mort pour les activités de résistances.

Le Maréchal Keitel donne des instructions au ministre de la justice sur comment interpréter et mettre en oeuvre cet ordre, celui-ci n'émettant aucune objection et acceptant d'être chargé de mettre en oeuvre les mesures stipulées dans l'ordre donné par l'état major.
Le droit à la clémence n'est pas permis pour les juifs et les communistes.

Heinrich Himmler, commandant en chef des SS, donne les instructions suivantes à la gestapo
Après mûre réflexion, la volonté du Führer est de modifier les mesures à l'encontre de ceux qui se sont rendus coupables de délits contre le Reich ou contre les forces allemandes dans les zones occupées. Notre Führer est d'avis qu'une condamnation au pénitencier ou aux travaux forcés à vie envoie un message de faiblesse. La seule force de dissuasion possible est soit la peine de mort, soit une mesure qui laissera la famille et le reste de la population dans l'incertitude quant au sort réservé au criminel. La déportation vers l'Allemagne remplira cette fonction.

En Pologne, près de Lodz, le camp d'extermination de Chelmno est presque opérationnel et les premiers transferts commencent

source : wikipedia, guerre-mondiale.org, Mémorial Yad-vashem, History place - Holocaust Timeline

6 Décembre 1941

Publié le par Fix

Front de l'est
Front nord
Contre-attaque soviétique dans la région de Tikhvine, à l'est de Leningrad.

Front centre

La contre offensive soviétique est lancée sur l'ensemble du front, les opérations ayant démarrées la veille autour de Kalinine. Des renforts en troupes fraîches et en chars ont étés ajoutés aux front soviétiques de Kalinine, ouest et sud ouest. L'objectif des forces du général Joukov est de couper à travers les ailes blindées du groupe d'armées centre, de les isoler et ensuite de les détruire.

Au nord de Moscou, les troupes soviétiques pénètrent de 18 km dans le dispositif du 3e groupe de panzer.
Au sud de Moscou les front ouest et sud ouest soviétiques attaquent depuis Toula et Eletsk.


Affiche de propagande soviétique
"Nous défendrons Moscou"

source : onwar.com, guerre-mondiale.org, Worldwar-2.net, wikipedia

Front d'Afrique du nord

Les chars de l'Afrika korps sont en mesure de détruire la 22e brigade de la garde, à Bir el Gubi, mais l'hésitation de leur chef fait manquer cette opportunité alors que la 4e brigade blindée britannique est trop loin pour lui venir en aide.

source : wikipedia

Océan pacifique
Les troupes japonaises qui doivent attaquer les Philippines quittent les Palaos, dans les îles Carolines.

source : onwar.com, guerre-mondiale.org

undefined Atlantique nord

Le U131 coule le cargo britannique Scottish Trader, retardataire du convoi SC-56, au milieu de l'atlantique nord

source : UBoat.net
Un bombardier hudson de la RAF repère les transports japonais se dirigeant vers l'ouest, au large du Cambodge, vers la Malaisie.

Les britanniques, craignant une attaque surprise japonaise depuis plusieurs mois ont développés un plan nommé "matador", consistant en une avance de soldats dans le sud de la Thaïlande, si les japonais attaques, pour empêcher les japonais d'utiliser les aéroports et les ports de Patani et Singora.
Craignant les implications de la violation de la neutralité Thaïlandaise et les réactions américaines, les britanniques décident de ne pas déclencher l'opération "Matador".

source : Worldwar-2.net
Le président Roosevelt lance un appel, à l'empereur du Japon, pour la paix et le retrait des troupes japonaises d'Indochine.
Des événements ont lieux dans la Zone Pacifique, qui menace de priver nos 2 nations et toute l'humanité de l'influence avantageuse de la longue paix entre nos deux pays.... durant les semaines passées il est devenu clair que des forces armées, maritimes et aériennes japonaises on étés envoyées au sud de l'Indochine en nombre suffisant pour provoquer un doute raisonnable de la part d'autres nations, que cette concentration ininterrompue en Indochine n'a pas un caractère défensif
Les peuples des Philippines, des centaines d'Îles des Indes orientales, de la Malaisie et de la Thaïlande se demande si ces forces japonaises se préparent ou ont l'intention d'attaquer dans une ou plusieurs de ces directions.... Il est clair que la continuation d'une telle situation est impensable.
Cette approche n'est cependant pas bien reçue coté japonais car elle viole les codes culturels japonais concernant le role de l'empereur. Elle ne reçoit donc aucune réponse.

Le décodage par les services américain, qui ont cassés tous les codes diplomatiques japonais, des messages diplomatiques du 6 décembre sont envoyés au président américain. Il est clair qu'une guerre est imminente mais aucun détail n'est précisé dans ces messages

source : onwar.com, guerre-mondiale.org, "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org, Worldwar-2.net
uk.gifLes Britanniques déclarent la guerre à la Bulgarie, à la Finlande et à la Roumanie
Aucune réponse satisfaisante n'a été reçue des gouvernements finlandais, hongrois et roumains, aux notes qui leurs ont étés adressées la semaine dernière, concernant la fin de leur guerre avec l'Union Soviétique
La réponse du gouvernement finlandais ne montrait aucune disposition à répondre à cette ouverture. Ils n'ont de même pas cessés de poursuivre leurs opérations militaires agressives sur le territoire de l'Union des républiques socialistes soviétiques, un allié de la Grande-Bretagne, avec la collaboration la plus proche de la part de l'Allemagne

Le gouvernement finlandais a cherché à affirmer que leur guerre contre la Russie soviétique n'implique pas une participation à la guerre européenne. Cette affirmation Le Gouvernement de Sa Majesté se trouve dans l'impossibilité de l'accepter.

Les gouvernements hongrois et roumains, ont pendant plusieurs mois poursuivis des opérations militaires agressives sur le territoire de l'Union des Républiques socialistes soviétiques, un allié de la Grande-Bretagne, en étroite collaboration avec l'Allemagne, participant ainsi à la guerre européenne et participant de façon substantielle à l'effort de guerre allemand.

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org
uk.gifL'Australie, la Grande-Bretagne, les indes néerlandaises et les Etats-Unis complètent leurs mesures défensives, en cas de conflit dans le pacifique

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org


Les Etats-Unis signent un accord pour que la Bolivie bénéficie de la loi pré bail

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org

5 Décembre 1941

Publié le par Fix

Front de l'est
Front centre
Avec ses forces principales à moins de 30 kilomètres de Moscou, ordre est donné par Adolf Hitler d'abandonner l'offensive allemande sur Moscou pour l'hiver. La directive N°39 donne l'ordre à l'armée allemande de se mettre sur la défensive sur l'ensemble du front.
Les généraux Guderian, Hans Schmidt et Wolfram von Richthofen se rencontrent et se rendent compte que la ligne de défense actuelle ne peut être tenu.

Adolf Hitler pense que si l'armée allemande est épuisée, il en est de même pour l'armée soviétique et qu'aucune contre-offensive majeure n'est à craindre. Sur ce point les renseignements allemands sont faux. Ce sont 58 divisions soviétiques qui sont en réserves depuis l'approbation du plan du général Joukov. Cependant, même avec ces réserves, l'armée rouge n'a qu'une faible supériorité numérique sur l'armée allemande.

La contre-offensive soviétique commence avec une attaque soviétique autour de Kalinine, au nord ouest de Moscou. Malgré le froid et la fatigue des forces allemandes, les soviétiques rencontrent une forte résistance. Les seuls succès sont enregistrés par la XXXIe armée qui avance sur Turginovo.


Carte des opérations entre le 26 Août et le 5 décembre 1941 et position du front à la veille de la contre-offensive soviétique

source : wikipedia, onwar.com, guerre-mondiale.org, pobediteli,
La bataille de Moscou sur serpukhov.su, drezenko (carte)

Front d'Afrique du nord

Les forces de l'Afrika korps évacuent le périmètre est de Tobrouk pour concentrer leurs forces et faire face à la menace grandissante du XXXe corps britannique.
Les italiens de Bir el Gubi sont aidés par les chars restant à l'Afrika Korps, obligeant la 11e brigade indienne à être relevée par la 22e brigade de la garde.

source : wikipedia, Worldwar-2.net
Front Méditerranée
Adolf Hitler signe la directive N°38, nommant le maréchal Kesselring comme commandant en chef du front sud. Il aura pour tache de gagner la suprématie navale sur les zones entre l'Italie et la Libye, pour empêcher le ravitaillement de Malte et assurer celui de la Libye.
Pour l'aider dans sa tache le Fleigerkorps II est transféré d'Union soviétique jusqu'au sud de l'Italie. Celui-ci, combiné au Fleigerkorps X qui se trouve déjà sur place, doit former la Luftflotte 2 et donner à l'axe une supériorité numérique importante sur la RAF.

source : onwar.com, guerre-mondiale.org, Worldwar-2.net
Staline et le général Sikorski, chef du gouvernement polonais en exil, se rencontrent à Moscou.
Un accord d'amitié et d'aide mutuelle est signé entre les 2 chefs d'état.

source : onwar.com, guerre-mondiale.org
Le Japon obtient de l'Allemagne et de l'Italie leur promesse de soutien en cas de conflit

source : guerre-mondiale.org



Les japonais répondent à la demande américaine du 2 décembre que les mouvements de troupes en Indochine française sont des mesures de précaution.
Comme les troupes chinoises ont montrées récemment de fréquents signes de mouvement le long de la frontière nord de l'Indochine française....Les troupes japonaises sont étés renforcées.

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org

Caricature de David Low paru dans le Evening Standard le 5 Décembre 1941 : "repas de noël précoce à Rostov"

sur le "poulet": invincibilité nazi
sur le papier: menu - aigle roti

source : CartoonHub

4 Décembre 1941

Publié le par Fix

Front de l'est
Front centre
Dans la nuit les températures descendant en dessous de 35° Celsius, rendent les armes allemandes temporairement inutilisables.


Photo de propagande allemande publiée dans le journal allemand de propagande Signal avec la légende suivante : "A 35° au dessous de zéro"
Si la photo parait joyeuse elle cache une réalité tragique pour les soldats allemands qui ne sont pas préparés à de telle températures

source : guerre-mondiale.org, Worldwar-2.net, barbarossa (photo)

Front d'Afrique du nord

Une nouvelle attaque de l'Afrika Korps sur Tobrouk est repoussée par la garnison.

Suite à celle ci le général Rommel veut tenter une nouvelle fois de dégager les forces encerclées à la frontière et ordonne à la 15e division panzer et au corps mobile italien  de se diriger vers l'est. Il réalise cependant rapidement qu'il ne peut s'occuper en même temps de Tobrouk et des forces de la frontière et ordonne le retour de ces forces.

La 11e brigade indienne attaque violement à Bir el gubi mais est repoussée par les italiens.

source : guerre-mondiale.org, wikipedia
Mer de chine méridionale
La force japonaise devant débarquer en Malaisie quitte l'île de Hainan, au sud de la Chine.

source : onwar.com, guerre-mondiale.org


L'ambassade japonaise à Washington commence à préparer son départ, détruisant ses livres de codes et les dossiers personnels.

source : Worldwar-2.net


uk.gifUne nouvelle loi sur le service national est passée, incluant le service obligatoire pour les femmes

source : onwar.com, guerre-mondiale.org, Worldwar-2.net



En Inde, Nehru est libéré par les autorités britanniques

source : guerre-mondiale.org




Caricature de Leslie Illingworth paru dans le Daily Mail le 4 Décembre 1941

sur le cercle: pourparlers de Washington
sur la porte: Thaïlande, Birmanie & co - Bijoutiers orientaux

source : CartoonHub

3 Décembre 1941

Publié le par Fix

Le général de Gaulle fait un discours sur les premiers revers de l'Allemagne
Pour la première fois depuis le premier jour de la guerre, les armées allemandes ont reculé.
Elles ont reculé en Russie du Nord. Elles ont reculé en Afrique du Nord. Cela ne signifie nullement que la force allemande soit brisée. Mais cela signifie que la force des Alliés se trouve maintenant au même niveau. Or, les moyens des Alliés ne cessent pas de s'accroître. Mais les moyens de l'ennemi ont atteint leur plafond. M. Hitler a besoin de renforts. Et M. Hitler est pressé.

C'est pourquoi, il vient de faire dicter ses ordres de fourniture à l'entreprise de trahison qu'il patronne à Vichy. L'entrepreneur de Vichy tient trop à la défaite française, qui est sa raison de survivre et sa délectation morose, pour refuser la commande après en avoir exécuté tant d'autres.

La même entreprise et le même entrepreneur, qui ont livré nos armes, interdit à notre Empire de secourir la patrie écrasée, ordonné entreprise et le même entrepreneur vont, sans doute, ouvrir à l'ennemi la porte de notre Afrique du Nord.

Nous reconnaissons sans difficultés que pour l'ennemi, c'est là un coup magistral. Tandis que paraissent, vers Moscou, vers Rostov, vers Tobrouk, les premières lueurs de la victoire, tandis que les États-Unis jettent chaque jour un poids de plus dans le plateau de la balance, ce secours porté à Hitler est d'une valeur incontestable. Mais, du même coup, sont déchirés les derniers lambeaux de l'équivoque. Or, l'équivoque créée et personnifiée par Vichy était, dans le jeu de l'ennemi, un atout de premier ordre. Certains Français y accrochaient d'ultimes illusions. A l'étranger, beaucoup s'y laissaient prendre. Il vaut mieux pour la France que les nuées soient dissipées et que la vérité apparaisse toute nue.

Il vaut mieux, pour l'honneur et pour l'avenir de la France, que les événements qui l'ont conduite là où elle est ne puissent plus être imputés qu'à leur cause, c'est-à-dire à trahison.

Car il n'y a plus maintenant, pour personne moyen de se berner soi-même ou de laisser douter les autres. D'un côté, la France, livrée, pillée, bâillonnée, qui ne veut rien que la victoire et, par la victoire, la vengeance. De l'autre, les traîtres qui la démembrent, physiquement et moralement, pour nourrir l'ennemi de ce qu'ils peuvent lui arracher.

L'issue de cet atroce combat ne fait pas le moindre doute. C'est la France qui, comme toujours, l'emportera sur la trahison. Mais malheur à ceux qui n'auront pas osé choisir !

La France, avec nous!

Source : mediaslibre.com
Front de l'est
Front finlandais
Le transport de troupe soviétique J. Stalin, évacuant les troupes soviétiques assiégées dans la forteresse d'Hangö, en Finlande, depuis juin, est coulé suite à l'explosion de 4 mines. Environs 2000 hommes sont tués. Les allemands captureront l'épave un peu plus tard.
L'abandon de la forteresse permet aux finlandais de définitivement libérer le territoire finlandais et de libérer les 2 rives du golfe de Finlande. Celle-ci avait été "louée" à l'Union Soviétique suite à la guerre de l'hiver 1939


Carte des opérations de l'opération Typhon en octobre et novembre 1941

source : onwar.com, guerre-mondiale.org, Worldwar-2.net, pobediteli, La bataille de Moscou sur serpukhov.su

Front d'Afrique du nord

Les troupes allemandes envoyées dégager les forces encerclées à la frontière sont repoussés violement par la 5e brigade néo zélandaise sur la route de Bardia.

source : wikipedia


undefined Atlantique sud

Le U124 coule le cargo américain Sagadahoc au milieu de l'Atlantique sud

source : UBoat.net

2 Décembre 1941

Publié le par Fix

Front de l'est
Front finlandais
Les troupes soviétiques évacuent la dernière partie de la Karélie qu'ils ont pris à la Finlande durant la guerre de l'hiver 1939.

Front centre
Les avant gardes allemandes atteignent les faubourgs de Moscou et réussissent à apercevoir les tours du Kremlin, distantes d'environ 30 kilomètres. La brèche est cependant colmatée par les soviétiques et les allemands n'iront pas plus loin.

Adolf Hitler ordonne une nouvelle avancée de la IVe armée du maréchal von Kluge, à l'ouest de la ville.

Le temps continue d'être de plus en plus froid avec d'importantes chutes de neige et des blizzards.

Les maréchaux Von Bock, commandant le groupe d'armées centre, et le maréchal Von Brauchitsch, commandant en chef de l'armée allemande, sont malades et ne sont pas en mesure d'accomplir leurs taches.

source : onwar.com, guerre-mondiale.org, Worldwar-2.net

Front d'Afrique du nord

Les troupes de l'axe recommencent leurs attaques sur la forteresse de Tobrouk.
Les blindés anglais se regroupent autour de Bir el Gubi

Le général Rommel, préoccupé par l'encerclement des troupes de l'Afrika Korps à la frontière (Bardia, Sollum et Halfaya) par le XIIIe corps britannique, envoi 2 groupes pour tenter de les désencercler.

source : wikipedia, onwar.com, guerre-mondiale.org

Mer de chine méridionale
La force Z britannique, comprenant le cuirassé HMS Prince of Wales et le croiseur de bataille HMS Repulse, arrive à Singapour.



Photo du HMS Prince of Wales lors de son arrivé à Singapour en décembre 1941


source : onwar.com, guerre-mondiale.org, Worldwar-2.net, maritimequest


undefined Atlantique nord

Le U43 coule le pétrolier américain Astral au sud des Açores

Méditerranée
Le U557 coule le cargo norvégien Fjord à l'est de Gibraltar
Le U562 coule le cargo britannique Grelhead au nord de Punta Negri, au Maroc.

source : UBoat.net
Le code "escalader le mont Niitaka" est communiqué à la force aéronavale voguant vers Hawaï par le quartier général de la marine. Cet ordre confirme que les négociations avec les Etats Unis sont interrompues et que l'attaque sur Pearl Harbor doit bien avoir lieu.

Le gouvernement japonais est réorganisé, suite à la détérioration de la situation internationale

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org, guerre-mondiale.org, onwar.com
Les Etats-Unis demandent au Japons les raisons pour l'augmentation de leurs forces en Indochine dans une note, donné à l'émissaire japonais par le sous-secrétaire d'état, M. Welles
J'avais compris que par les termes de l'accord - et il n'y a aucun besoin de discuter la nature de cet accord - entre le Japon et le Gouvernement français de Vichy , le nombre total de forces japonaises permis par les termes de cet accord à être stationné en Indochine était considérablement moindre que le total des forces présentes.
Le stationnement de ces forces en plus en Indochine semblerait impliquer l'utilisation de ces forces par le Japon dans des buts agressifs, car une telle quantité de forces ne peut pas être requis pour le maintien de l'ordre dans cette région .... Suite aux larges problèmes de défense américaine, J'aimerais connaître les intentions du Gouvernement japonais.

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org

Caricature de David Low paru dans le Evening Standard le 6 Décembre 1941 : "Mirage dans le désert"

Dans le reve : Tripoli - pétrole

source : CartoonHub