Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

21 Juillet 1942

Publié le par Fix

Front de l'est
Front sud
Le groupe d'armées B traverse le Don et commence à utiliser les troupes hongroises, roumaines et italiennes pour garder ses flancs, pendant que la pointe est constituée des troupes allemandes.

source : wikipedia


Front d'Afrique du nord
Le maréchal Rommel envoi un état complet de l'état de ses troupes aux haut commandement allemand. L'état des troupes de l'axe est désastreux, avec un manque de ravitaillement, peu de chars (38 chars allemands et 51 chars italiens, plus une centaine en réparation), alors que la 1ere division blindée britannique à elle seule dispose de 173 chars.
Le rapport est intercepté par les britanniques, révélant l'état de faiblesse des armées germano-italiennes.

A 16h30 une nouvelle offensive est lancée par les britanniques sur la dépression d'El Mreir.
Le plan britannique est cependant compliqué, ce qui ne va pas faciliter son exécution. Les troupes indiennes doivent attaquer depuis la crête de Ruweisat, sur Deir el Shein, pendant que les troupes néo zélandaises doit capturer la dépression d'El Mreir. A l'aube du 22 juillet, 2 brigades blindées doivent profiter de la percée faite par l'infanterie, pour traverser les lignes de l'axe.
Les néo zélandais capturent leur objectif du 21 (El Mreir), mais les indiens sont repoussés devant  Deir el Shein. Les combats se poursuivent dans la nuit.

Troupes britanniques à l'attaque dans le désert egyptien en 1942

source : wikipedia, onwar.com, guerre-mondiale.org, inilossum.com (photo)
Front du pacifique sud
Des troupes japonaises de la XVIIIe armée du général Horii débarquent à Buna, gona et Sananda, sur la côte nord de la Nouvelle-Guinée, sans opposition.
Le convoi japonais avait été attaqué par les avions alliés durant la journée, mais sans dommages.
Des actions de diversion sont conduites sur Mubo et Komiatum par les forces navales japonaises en garnison à Lae.

source : wikipedia, onwar.com, guerre-mondiale.org, Worldwar-2.net
Pacifique sud
La Task Force 61 reçoit l'ordre de se rassembler le 26 juillet au sud-est des îles Fidji en prévision de l'attaque des Salomon.

source : guerre-mondiale.org
undefined Atlantique nord
Le U160 coule le pétrolier britannique Donovania au large de Grand Matelot Point, sur Trinidad

source : UBoat.net


Le président Roosevelt annonce qu'il nomme l'Amiral William D. Leahy, ancien chef des opérations navales et ambassadeur des Etats-Unis en France, comme chef d'état major pour le commandant en chef de l'armée et de la marine des Etats-Unis (c'est à dire le président lui même).
Le président explique qu'il a besoin du jugement de quelqu'un en qui il porte une grande confiance, et en position d'absorber des informations du service armée pour lui et pour le conseiller.
La démission de son poste d'ambassadeur en France est acceptée

Les pertes officielles des Etats-Unis depuis le début de la guerre sont officiellement de 44143 tués, blessés et disparus.

source : guerre-mondiale.org, onwar.com, "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org, Worldwar-2.net
Le gouvernement norvégien en exil à Londres présente une déclaration sur ses buts pour la paix. Cette déclaration parle d'un abandon du projet d'avant guerre de bloc de défense nordique, comprenant la Norvège, la Suède, la Finlande et le Danemark, l'attachement de la Norvège à ses alliés atlantiques, la Grande-Bretagne et les Etats-Unis, et l'établissement d'une plus grande "société des nations", dans laquelle la Norvège agira comme un pont entre les puissances atlantiques et l'Union Soviétique.

14 mois après sa création, la légion SS Norvégienne "Norges SS" est renommée "Germanske SS Norge" par un ordre du parti Nasjonal Samling, signé par M. Vidkun Quisling lui même. Les "status" de la légion nordique sont changés en même temps pour n'accepter que "hommes de race et de mentialité nordique". la Germanske SS Norge n'accepte comme membre que les membres masculin du Nasjonal Samling, les norvégiens approuvés par le Nasjonal Samling et les norvégiens ayant servis au moins 1 an dans la Waffen SS ou dans la légion des volontaires norvégiens

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org, Norway during World War II
Le gouvernement cubain interdit l'exportation de bien de tous type vers l'Espagne.

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org



Au Etats-Unis, 20000 personnes se rassemblent à Madison Square Garden, un millier supplémentaire se tenant à l'extérieur, pour protester contre les atrocités nazi.
Les participants font un communiqué glorifiant l'esprit valeureux des Juifs pris au piège et pressant les Nations unies de penser à la tragédie des Juifs, et d'exprimer leur résolution d'amener les Nazis devant la justice. La déclaration exprimer l'engagement de la communauté juive américaine "à faire tous les sacrifice pour aider les Nations unies dans leur lutte pour la liberté et la décence humaine."

source : Mémorial Yad-vashem

Caricature de David Low paru dans le Evening Standard le 21 Juillet 1942 : "Sur le front sibérien"

sur l'étiquette: poignard dans le dos

source : CartoonHub

20 Juillet 1942

Publié le par Fix

Front d'Afrique du nord
Le président du conseil italien, Mussolini, abandonne l'idée d'une marche triomphale au Caire, et quitte Derna pour Rome

Soldats britanniques se retranchant à El Alamein durant l'été 1942

source : guerre-mondiale.org, onwar.com, Worldwar-2.net, wikipedia
Front du pacifique sud
Le quartier général du général MacArthur, pour le théâtre du pacifique sud ouest, est transféré de Melbourne à Brisbane.

Les différentes directives alliées pour de l'invasion des Salomon sont diffusées

source : guerre-mondiale.org, Worldwar-2.net
undefined Golfe du Saint Laurent
Le U132 attaque le convoi QS-19 dans le golfe du Saint Laurent, et coule le cargo britannique Frederika Lensen.

Océan Indien
Le corsaire allemand Thor coule le cargo britannique Indus

source : UBoat.net, scharnhorst-class.dk
Manifestation anti-française à Phnom Penh, au Cambodge.

source : guerre-mondiale.org



Les familles juives enfermées dans le Vélodrome d'Hiver commencent à être transférées vers les camps de Pithiviers et de Beaune-la-Rolande

source : guerre-mondiale.org

19 Juillet 1942

Publié le par Fix

Front de l'est
Front sud
Les groupes d'armées A et B font des progrès rapides, malgré la forte résistance soviétique devant Rostov, et Kamensk est capturée.

Les forces soviétiques se concentrent sur le Don pour protéger Stalingrad.

Affiche française glorifiant les troupes Hilfswillige, appelé les Hiwi, qui sont des troupes auxiliaires, mal considérées par les allemands, recrutés parmi les peuples de l'Europe de l'est occupée. Contrairement à ce que suggère l'affiche, ces troupes ne sont pas utilisées au combat et son cantonnées aux taches subalternes. Elles ne connaîtrons le combat que quand l'armée allemande subira un manque de soldats suite aux défaites à l'est.

source : guerre-mondiale.org, onwar.com, mémorial de caen (photo)
Atlantique nord
Les 2 derniers sous-marins allemands qui opèrent le long de la côte est américaine sont réaffectés à d'autre zones d'opérations. L'augmentation de la mise en place des convois dans la zone rendant infructueux leurs tentatives

Mer de Bismarck
La flotte japonaise d'invasion de Buna, sur la côte nord de la Nouvelle-guinée, quitte Rabaul, en nouvelle-bretagne. 1800 soldats japonais sont à bord, avec pour objectif de capturer Buna et Gona, base de départ à une traversée en direction de Port Moresby, dernière base alliée d'importance en Nouvelle-guinée

source : guerre-mondiale.org, onwar.com, Worldwar-2.net
undefined Atlantique nord
Le U332 coule le cargo grec Leonidas M. au milieu de l'Atlantique nord
Le U564 attaque le convoi OS-34 au nord des Açores, et coule les cargos britanniques Empire Hawksbill et Lavington Court.

Mer des Caraïbes
Le U84 coule le cargo hondurien Baja California au nord de Cuba
Le U129 coule le cargo norvégien Port Antonio au nord de Cuba

source : UBoat.net
Heinrich Himmler donne l'ordre de déclencher l'opération Reinhard, devant servir à déporter les juifs du gouvernement général de Pologne dans les camps d'extermination camps d'ici à la fin de l'année 1942.
Je donne l'ordre d'évacuer toute la population juive du gouvernement général, celle-ci devant être terminée pour le 31 décembre 1942, ne laissant aucune personne d'origine juive dans le gouvernement général. Les moyens à utiliser sont ceux en accord avec l'esprit du nouvel arrangement européen, comme est vital de terminer la séparation ethnique des races et des nations, comme est nécessaire d'assurer la sauvegarde et la pureté du Reich allemand et de l'intégralité de la sphère allemande d'influence. La moindre brèche dans ces arrangements met en danger le calme et l'ordre dans toute la sphère d'influence allemande, donne un point focal aux mouvements de résistance, et crée une source de dispersion et de propagation du fléau physique et moral. Pour toutes ces raisons, une purge totale est nécessaire et doit être menée à bien.

source : guerre-mondiale.org, History place - Holocaust Timeline, Mémorial Yad-vashem, Worldwar-2.net

18 Juillet 1942

Publié le par Fix

Front de l'est
Front sud
Adolf Hitler annule son ordre, demandant à la IVe armée blindée du groupe d'armées B de soutenir le groupe d'armées A dans sa progression vers Rostov, au vue des problèmes que cela provoque sur l'encombrement des routes, retardant l'avance du groupe d'armées B vers Stalingrad. Cependant, comme une grande partie des troupes de la IVe armée blindée est déjà transférée, seule la VIe armée du général Paulus est apte à poursuivre son avance sur Stalingrad pour le moment. Elle est cependant renforcée par un corps blindé et un corps d'infanterie supplémentaire.

Le groupe d'armées A reçoit l'ordre de poursuivre son avance dans le bas Don sur un large front. Vorochilovgrad est capturé et le Don est atteint à la hauteur de Tsimlyansky.

source : Worldwar-2.net, onwar.com, guerre-mondiale.org
undefined Atlantique nord
Le U160 coule le cargo panaméen Carmona au large de Trinidad et Tobago.
Le U575 coule les voiliers britannique Comrade et Glacier à l'est des petites Antilles


Le voilier britannique Glacier en train de bruler. Les petits navires comme le Glacier n'ont aucune chance de s'échapper, et se font détruire à coup de canon par les sous-marins allemands, qui ne craignent dans ces cas la que l'apparition d'un avion de patrouille allié

source : UBoat.net

Caricature de Leslie Illingworth paru dans le Daily Mail le 18 Juillet 1942

sur la ruche : nid de frelons de la RAF

source : CartoonHub

17 Juillet 1942

Publié le par Fix

Vote de la loi n° 700 formant "la Musique de la garde personnelle du chef de l'État".


Affiche de propagande française anti-blochévique


Vidéo d'actualité française du 17 juillet 1942 sur l'appel au service civique dans les campagnes

Vidéo d'actualité française du 17 juillet 1942 sur la relève

source : guerre-mondiale.org, mémorial de caen (photo), ina.fr
Front de l'est
Front sud
Craignant que le groupe d'armées A ne soit pas capable de traverser le Don, devant l'opposition soviétique grandissante, la 4e armée blindée allemande, du groupe d'armées B, reçoit l'ordre d'aller soutenir plus fortement le groupe d'armées A, aggravant l'état de l'utilisation du réseau routier, déjà peu dense dans la zone.

source : onwar.comguerre-mondiale.org
Front d'Afrique du nord
Pour diminuer la pression exercée par les troupes de l'axe sur la crête de Ruweisat, les soldats de la 9e division australienne lancent une attaque sur la crête de Miteirya, plus au nord. L'attaque commence de nuit, permettant la capture de 736 soldats italiens des divisions Trento et Trieste, mais une contre-attaque est menée par les troupes germano-italiennes, repoussant les australiens sur leurs positions de départ après avoir perdu 300 soldats.

La situation logistique de l'armée du maréchal Rommel continue de se détériorer, poussant celui-ci à demander la permission de retirer ses troupes aux général Cavallero et au maréchal Kesselring, permission refusé par ceux ci.

source : wikipedia, onwar.com, guerre-mondiale.org
Front du pacifique sud
Premiers déplacements de troupes en prévision de l'attaque de Buna, sur la côte nord de la Nouvelle-Guinée, fixée entre le 10 et le 12 août.

source : guerre-mondiale.org
undefined Atlantique nord
Le U751 est coulé par 1 bombardier Whitley et un bombardier Lancaster britannique, au large du cap Ortegal, en Espagne

Atlantique sud

Le corsaire allemand Michel coule le pétrolier norvégien Aramis au large de l'île de l'Ascension

source : UBoat.net, scharnhorst-class.dk
Heinrich Himmler visite le camp d'Auschwitz Birkenau pendant 2 jours, inspectant la construction et de l'extension du camp, soit 4 nouvelles chambres à gaz et crématoires, et observant le processus, du début à la fin, d'un déchargement de convoi de juifs, arrivant des Pays-bas
Le commandant du camp, le commandant Höss est ensuite promu.

En France, l'opération "Vent Printanier" se termine
En tout 12 884 à 13 152 juifs, dont 4115 enfants, sont arrêtés (contre 15000 prévus) par la police française. Ils seront ensuite disséminés dans les camps de transit français, avant leur envoi dans les camps de la mort.

Cette rafle représente à elle seule plus du quart des 42 000 Juifs envoyés de France à Auschwitz en 1942, dont seuls 811 reviendront chez eux après la fin de la guerre.

Au cours des mois de juillet et d'août, les convois à destination des camps de la mort se succèdent très rapidement (20 convois entre le 19 juillet et le 30 août 1942)

source : wikipedia, mémoire juive et éducation, guerre-mondiale.org, History place - Holocaust Timeline, Worldwar-2.net

Caricature de David Low paru dans le Evening Standard le 17 Juillet 1942 : "Nouvelle arme venant d'Inde"
source : CartoonHub

16 Juillet 1942

Publié le par Fix

Front de l'est
Les soviétiques rendent publiques les pertes allemandes depuis le début de leur offensive d'été. Le chiffre avancé de 900000 soldats perdus par les troupes de l'axe est dans les fait largement exagéré et peu crédible.

Adolf Hitler installe son nouveau quartier général à Vinnitsa, en Ukraine

Front sud
La résistance soviétique se durcie face aux troupes allemandes progressant vers Rostov.

source : guerre-mondiale.org, onwar.com
Front d'Afrique du nord
Les forces de l'axe du général Nehring font une nouvelle contre attaque sur la crête de Ruweisat dans la matinée, puis dans l'après midi, mais les troupes indiennes, néo zélandaises et britanniques repoussent les allemands avec de forte pertes.
En 3 jours de combat ce sont 2000 soldats de l'axe, principalement des italiens des divisions Brescia et Pavia, qui sont capturés, sans compter les chars détruits (24 dans la dernière contre-attaque). De leur coté la division néo zélandaise a perdu 1045 soldats.

source : guerre-mondiale.org, wikipedia
undefined Atlantique nord
Le U160 coule le pétrolier panaméen Beaconlight au nord de Trinidad et Tobago
Le U161 attaque le convoi AS-4 au milieu de l'Atlantique nord, et coule le cargo américain Fairport

Mer des Caraïbes

Le U166 coule le navire de pèche américain Gertrude au nord de la Havane

Atlantique sud
Le corsaire allemand Michel coule le pétrolier américain William F. Humphrey près de l'île de l'Ascension

Mer de Chine méridionale
Le sous-marin américain USS Seadragon coule le cargo japonais Hakodate Maru au nord de Nha Trang, en Indochine Française

source : UBoat.net, Hyperwar, scharnhorst-class.dk
Le gouvernement américain informe la Finlande qu'il cessera toute relation diplomatique avec le gouvernement finlandais, et que sa représentation consulaire sera annulée à compter du 1er août.

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org, guerre-mondiale.org
uk.gif L'administrateur américain du Pré-Bail, M. Edward R. Stettinius, arrive à Londres, pour constater par lui même comment fonctionne le pré-bail, et si son traitement pourrait être amélioré.

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org


A Paris et en banlieue, 4500 à 7000 policiers français commencent à rafler des milliers de juifs dans le cadre de l'opération "vent printanier". Cette rafle est effectuée principalement à l'encontre des juifs étrangers, mais pas seulement, et se déroule en collaboration avec les allemands, même si les forces allemandes ne participent pas directement aux opérations


Cars de la RATP garés devant le vélodrome d'hiver durant la rafle du Vel d'Hiv

Les ordres des policiers français sont clairs : rafler tous les juifs étrangers et les rassembler pour partie au vélodrome d'hiver, d'ou le nom de rafle du Vel' d'Hiv, et pour partie au camp de Drancy, avant transfert vers les camps de transit de Drancy, Compiègne, Pithiviers et Beaune-la-Rolande. Les enfants ne doivent pas être confiés à des voisins, et doivent être raflés en même temps que les parents, même si ils sont séparés de ceux ci lors de leur détention, séparation qui se révèlera définitive.
Urgent ! Présenter immédiatement !
Paris, le 10.7.1942
A l'Office Central de Sécurité du Reich IVB 4
Berlin

Objet : Évacuation des Juifs de France.

Référence: Entretien entre le S.S.-Obersturmbannführer Eichmann
et le S.S.-Hauptsturmführer Dannecker le 1.7.1942 ;
mon télex du 6.7.1942 IV J/SA 225 a.

L'arrestation des Juifs apatrides à Paris sera opérée par la police française dans la période du 16 juillet au 18 juillet 1942. On peut s'attendre à ce qu'il reste environ 4 000 enfants juifs après les arrestations.
Dans un premier temps c'est l'Assistance publique française qui les prendra en charge. Comme il n'est pas souhaitable qu'une promiscuité entre ces enfants juifs et des enfants non juifs se prolonge et que l'U.G.I.F. pourra placer au maximum 400 enfants dans ses propres centres, je sollicite une décision urgente (réponse par télex) pour savoir si par exemple à partir du 10e convoi les enfants d'apatride s à évacuer pourront être évacués eux aussi.
En même temps, je demande une décision la plus rapide possible sur la question évoquée dans mon télex du 6 juillet 1942.

Signé : DANNECKER, S.S. - Hauptsturmführer.

Les personnes arrêtées n'ont le droit d'emporter qu'un minimum de choses (une couverture, un pull, une paire de chaussure et deux chemises) ainsi que quelque vivres. Comme rien n'a été préparé, les quelque 7000 personnes arrêtées et placés au vélodrome d'hiver devront survivre pendant cinq jours, sans nourriture et avec un seul point d'eau

source : wikipedia, guerre-mondiale.org, onwar.com, Worldwar-2.net, History place - Holocaust Timeline, Mémorial Yad-vashem, mémoire juive et éducation, ligue des droits de l'homme de toulon

Caricature de Leslie Illingworth paru dans le Daily Mail le 16 Juillet 1942
sur le nuage: pays des rêves du congrès
sur le papier: nouveau plan stupide d'aide des nations unies par une révolte contre les britanniques
texte : traduit en japonais ça veux dire "bienvenu en Inde aux japonais" - et nous n'avons même pas à le payer un yen.

source : CartoonHub

15 Juillet 1942

Publié le par Fix

Front de l'est
Front sud
Les forces du groupe d'armées B capturent Boguchar et Millerovo, à moins de 325 kilomètres de Stalingrad. Par contre, seul 80000 soldats soviétiques ont été capturés depuis le 28 juin, ce qui contraste avec les grandes captures faites lors de l'été 1941.

Au sud du front, le groupe d'armées A progresse rapidement vers Rostov, tandis que les 1e et 4e divisions blindées atteignent Kamensk, sur le Donetz.

source : Worldwar-2.net, guerre-mondiale.org
Front d'Afrique du nord
L'opération Bacon se poursuit et les soldats néo zélandais et indiens capturent la partie ouest de la crête de Ruweisat en début d'après midi.
Plus au sud, la 22e brigade blindée est engagée par la 90e division légère allemande et la division italienne Ariete à Alam Nayil, repoussant ceux ci, mais ne parvenant pas à protéger le flanc des néo Zélandais.

A 17h, la 15e et la 21e division blindée lancent une contre attaque sur la crête de Ruweisat, repoussant partiellement les troupes alliées

source : wikipedia, Worldwar-2.net, onwar.com, guerre-mondiale.org
Front du pacifique sud
L'opération providence d'occupation de la zone de buna, sur la côte nord de la Nouvelle-Guinée, commence à être préparée.

source :guerre-mondiale.org
Front de Chine
Les premières livraisons de matériel arrivent en Chine par voie aérienne depuis l'Inde. Cette voie, appelée "The Hump" (la bosse) par les aviateurs alliés, permet de combler en partie la perte de la route de Birmanie qui servait à ravitailler les troupes chinoises du général Tchang Kaï chek.

Carte de la route aérienne du Hump, entre l'Inde et les troupes nationalistes chinoises

source : wikipedia, onwar.com, guerre-mondiale.org
Pacifique centre
Le porte-avion américain USS Enterprise lève l'ancre de Pearl Harbor pour rejoindre la TF61 dans le pacifique sud. Il devra apporter une couverture aérienne et un soutient au sol aux troupes américains qui vont être engagées dans les opérations de reconquête des îles Salomon, qui doit avoir lieu an Août.

source : wikipedia

undefined Atlantique nord
Le U576 attaque le convoi KS-250 au large du Cap Hatteras, en Caroline du nord, aux Etats-Unis, et coule le cargo nicaraguayen Bluefields. Il est ensuite coulé par une vedette américaine et 2 hydravion Kingfisher américains
Le U582 coule le cargo britannique Empire Attendant, issu du convoi dispersé OS-33, au sud ouest des îles Canaries
Le U201 coule le pétrolier britannique British Yeoman au sud ouest des îles Canaries

Atlantique sud
Le corsaire allemand Michel coule le transport britannique Gloucester Castle près de l'île de l'Ascension

Mer blanche
Les pertes finales du convoi PQ-17 sont de 24 navires sur les 33 du convoi, soit un total de 141721 tonnes.
Les pertes en matériels sont importantes (210 avions, 430 chars, 3350 camions et près de 100000 tonnes de matériel divers) contre 5 avions coté allemand.

source : wikipedia, UBoat.net, scharnhorst-class.dk, Worldwar-2.net

Le ministre japonais des affaires étrangères déclare que les relations du Japon avec l'Union Soviétique sont toujours réglées par le traité de neutralité entre les 2 pays.
Le gouvernement soviétique a assuré le Japon que les récents traités anglo-soviétiques et soviéto-américains, ne contiennent aucune clause relative au Japon.
La Grande-Bretagne et les Etats-Unis répandent de la propagande dans un effort pour aliéner le Japon et l'Union Soviétique

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org

Entrée en vigueur de l'ordonnance du 8 juillet interdisant les lieux publics aux Juifs en zone occupée en France.

Le secrétaire d'état à la police du gouvernement de Vichy, M. Bousquet donne le feu vert au préfet de police pour la rafle des Juifs en zone occupée.

source : guerre-mondiale.org

14 juillet 1942

Publié le par Fix

A l'appel de la Résistance et de la France Libre, de nombreuses manifestations ont lieu dans les grandes villes de zone libre.

A Marseille, des partisans de Jacques Doriot, chef du parti populaire français (PPF), tirent sur la foule, faisant plusieurs morts.

source : guerre-mondiale.org
La France libre change de nom et devient la "France Combattante"

Le général De Gaulle prononce un discours à la BBC qui est radiodiffusé aux Etats-Unis
Il y a 153 ans, la fureur triomphante du peuple français faisait du 14 juillet la Fête de la Nation. Et, comme la voie était ainsi frayée à la liberté, cette fête devenait, du même coup, celle de tous les hommes libres. Or, si jamais notre patrie ne s'est vue réduite à une extrémité pareille à celle d'aujourd'hui, jamais non plus le monde n'a plus cruellement mesuré ce que lui coûte le malheur de notre pays. Tant il est vrai que, dans l'ombre comme dans la lumière, le monde ne se passe pas de la France.

On discute des causes du désastre provisoire de la France et des revers momentanés des nations libres. La seule cause qu'il importe, en ce moment, de reconnaître et d'abolir est celle qui obstrue la route de la victoire. Qui peut douter que cette cause ait été la désunion? En France, ce sont les discordes qui ont énervé notre force et permis à la trahison de dissimuler son visage. De même, c'est la dispersion des efforts des démocraties qui fut le meilleur atout de la stratégie de l'Axe. Pour les Français, il n'y a donc pas de devoir plus sacré que l'union contre l'ennemi et contre les traîtres. Rien ne vaut et rien ne compte que ce qui peut nous rassembler dans le combat pour la vie. Au milieu de la tempête, seuls sont tolérables à bord ceux qui s'unissent pour sauver le navire, quand il est au point de sombrer. Dans le camp de la liberté, tout doit s'effacer devant la nécessité d'établir et de renforcer le front commun contre l'ennemi et contre ceux qui aident l'ennemi.

C'est par-là que la manifestation d'union nationale, organisée par " France For Ever", revêt le caractère qu'elle doit avoir. Tout d'abord, votre réunion appelle à l'action concentrée dans la guerre de libération ceux des Français qui sont libres sur le libre sol des États-Unis. Ensuite, votre réunion ne célèbre pas seulement l'amitié franco-américaine, mais aussi la coopération confiante et résolue que l'Amérique et la France Combattante viennent d'organiser entre elles pour l'effort commun dans une guerre sans exemple.

Et c'est pourquoi, aucune présence ne pouvait honorer davantage la réunion de " France For Ever" ni revêtir une signification plus haute que la présence parmi vous du glorieux Général Pershing. Grand homme qui fut témoin de l'union sacrée des Français autour de Poincaré et de Clemenceau. Grand soldat qui voulut et sut faire avec Foch et avec Haig le front unique des Alliés dans la bataille de France. Grand chef qui demeure le symbole et l'inspiration de l'action solidaire des Alliés dans le combat pour la liberté.

Les Français n'ont qu'un drapeau, le drapeau du 14 juillet. Qu'ils se rassemblent pour son triomphe! Les démocraties ont un seul idéal, celui des quatre libertés humaines.

Qu'elles s'unissent pour sa victoire!

Défilé du 14 juillet 1942 à Londres du 1er bataillon de fusiller marin, mené par le commandant Kieffer

source : dday-overlord (photo), "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org, guerre-mondiale.org, mediaslibres.com
Front de l'est
Front sud
L'avance du groupe d'armées A sur Rostov continue avec une faible résistance soviétique.

source : guerre-mondiale.org, Worldwar-2.net
Front d'Afrique du nord
Les britanniques se préparent pour l'opération Bacon, devant consister à attaquer les divisions italiennes Pavia et Brescia sur la crête de Ruweisat.
L'attaque se déclenche à 23h et 2 brigades néo zélandaises se lancent à l'assaut sur les positions italiennes.

La situation logistique des troupes de l'axe n'est pas brillante, et les sous-marins italiens sont utilisés pour transportés du ravitaillement d'Italien en Afrique du nord.

source : onwar.com, guerre-mondiale.org, Worldwar-2.net, wikipedia

Front de Méditerranée
Le porte-avion britannique HMS Eagle livre 31 chasseurs Spitfires à Malte. Des sous-marins sont aussi utilisés pour apporter des vivres et du matériel dans l'île assiégée.

source : onwar.com, guerre-mondiale.org

Front du pacifique sud
Le 7e régiment de marines, en garnison dans les Samoa, reçoit l'ordre de se tenir prêt à partir. Il devra faire partie de l'attaque sur les Salomon.

source : guerre-mondiale.org
Pacifique sud
La Task Force 44 quitte Brisbane pour la Nouvelle-Zélande, en prévision de l'attaque des Salomon.
Les sous-marins de la Task Force 42 sont chargés de stopper le trafic japonais dans le secteur de Rabaul.

source : onwar.com, guerre-mondiale.org
undefined Atlantique nord
Le sous-marin italien Pietro Calvi est coulé par l'aviso britannique HMS Lulworth au milieu de l'Atlantique nord

source : Hyperwar
Les juifs néerlandais commencent à être déportés sur Auschwitz

source : History place - Holocaust Timeline, Worldwar-2.net





Caricature de Leslie Illingworth paru dans le Daily Mail le 14 Juillet 1942

source : CartoonHub

Caricature de David Low paru dans le Evening Standard le 14 Juillet 1942 : "Quelles nouvelles du second front?"


source : CartoonHub

13 Juillet 1942

Publié le par Fix

Le général De Gaulle prononce un nouveau discours à la BBC
Dans le morceau de France qu'on appelle " non occupé ", demain les drapeaux tricolores pavoiseront toutes les maisons.
Dans chaque ville et dans chaque village, les Français et les Françaises défileront à l'endroit fixé.
Partout, la Marseillaise sera chantée d'une seule âme, à pleine gorge, les larmes aux yeux.
Que voudront dire ces drapeaux, ces défilés, cette Marseillaise?

Ils voudront dire, ils diront, d'abord que la France vit, que l'océan de ses douleurs ne l'a pas submergée, qu'elle demeure la France, malgré l'invasion et malgré la tyrannie.
Drapeaux, défilés, Marseillaise, diront ensuite que la patrie se souvient, qu'elle n'oublie pas la gloire, ni les blessures, ni les soufflets, qu'elle pense à ses enfants qui meurent pour elle sur tous les champs de bataille du monde ou aux poteaux d'exécution.

Ils diront enfin, ces drapeaux, ces défilés, cette Marseillaise, que la France se prépare, qu'elle se rassemble en secret pour le jour terrible où, l'Allemand fléchissant, les Alliés présents et les traîtres balayés, la nation tout entière debout chassera et punira l'ennemi.

Les drapeaux! C'est la fierté. Les défilés! C'est l'espoir. La Marseillaise ! C'est la fureur. Il nous faut et il nous reste : fierté, espoir, fureur.

On le verra bien demain !

source : mediaslibres.com
Front de l'est
Front sud
Adolf Hitler change les plans de l'offensive d'été allemande, changeant les objectifs du groupe d'armées B. Celui-ci devait principalement protéger le groupe d'armées A dans sa progression sur le Caucase, mais doit maintenant avoir la capture de Stalingrad en objectif principal. La VIe armée allemande doit être en tête de l'attaque, mais la IVe armée blindée doit assister la 1e armée blindée dans sa traversée du Don, aggravant la situation sur les routes, puisque la VIe armée doit emprunter les mêmes, ralentissant fortement l'avancée allemande.

Affiche française (vichyste) vantant la légion SS Wallonie, composé de belges francophones, qui combat a l'été 1942 dans le sud, dans la région du Donets

source : onwar.com, guerre-mondiale.org, wikipedia, Worldwar-2.net, mémorial de caen (photo)
Front d'Afrique du nord
La 21e division blindée allemande lance une attaque sur le Trig 33, la côte 24 et les positions de la 1e division sud africaine, sur la position d'El Alamein. L'attaque est à nouveau contenue par l'artillerie britannique, même si les australiens doivent évacuer la côte 24, causant à nouveau de forte pertes à la division allemande.

source : wikipedia

undefined Atlantique nord
Le U201 coule le cargo britannique Sithonia, issu du convoi dispersé OS-33, au sud des Açores.

Mer des Caraïbes
Le U153 est coulé par le destroyer américain USS Lansdowne au large de Colon, au Panama.
Le U84 coule le cargo américain Andrew Jackson au nord de Cuba
Le U166 coule le cargo américain Oneida à l'est de Cuba
Le U67 coule le pétrolier américain R.W. Gallagher au sud de l'embouchure du Mississipi, aux Etats-Unis

Mer de Barents
Le U255 achève le cargo néerlandais Paulus Potter, issu du convoi dispersé PQ-17 et détruit puis abandonné après une attaque aérienne allemande, au sud de la Nouvelle-Zemble.

Mer de Chine méridionale
Le sous-marin américain USS Seadragon coule le cargo japonais Shinyo Maru au nord de Nha Trang, en Indochine Française

source : UBoat.net, Hyperwar

uk.gifLe Royaume-Uni reconnaît le Comité national français comme symbole de la résistance française à l'Axe.

source : guerre-mondiale.org



Caricature de Leslie Illingworth paru dans le Daily Mail le 13 Juillet 1942

sur le wagon : Caucase Express
A gauche : réserve humaine de l'axe

source : CartoonHub

Caricature de David Low paru dans le Evening Standard le 13 Juillet 1942 : "Ennemi publique numéro 1"

Texte : les débat britannique sur le commerce maritime doit être gardé secret
Les infâmes, ce n'est pas juste

source : CartoonHub

12 Juillet 1942

Publié le par Fix





Avis placardé le 12 Juillet 1942 dans le nord de la France et en Belgique

source : Base Archim du ministère de la culture (photo)

Front de l'est
Front nord
Les troupes allemandes terminent la destruction de la poche de Volkhov, capturant 30000 soldats soviétiques de la 2nd armée de choc, dont le général Vlassov. Celui-ci se cachait depuis 10 jours chez un fermier, après avoir refusé d'abandonner ses troupes encerclées. Le fermier l'ayant trahis, il est capturé par les troupes allemandes, et interrogé par le général allemand Georg Lindemann, commandant de la XVIIIe armée allemande. Il sera ensuite emprisonné à Vinnitsa, ou il finira par passer coté allemand, et à mettre sur pied le comité de libération Russe, organe pro-allemand devant lever une armée de supplétifs soviétiques pour combattre au coté des allemands

Front sud
La STAVKA crée le front de Stalingrad avec les restes du front sud ouest, et nomme a sa tête le maréchal Timoshenko.
Les forces allemandes capturent Lisichansk et Kanteminovka.

Colonne allemande passant à coté d'un char soviétique enterré. Cette technique permet aux soviétiques d'utiliser des chars obsolètes comme des positions fixes, plutôt que de les envoyer en combat classique contre les troupes allemandes, dans un combat ou ils n'auraient que peu de chance de survivre longtemps

source : inilossum.com (photo), wikipedia, Worldwar-2.net, onwar.com, guerre-mondiale.org
Front d'Afrique du nord
La 21e division blindée allemande lance une contre-attaque sur le Trig 33 et la côte 24, mais doit retraiter après 2,5 heures de combat, avec 600 soldats morts ou blessés en face des troupes australiennes.

source : wikipedia

Front du pacifique sud
En Nouvelle-Guinée, un détachement australien en provenance de Port Moresby arrive à Kokoda.

source : guerre-mondiale.org


undefined Atlantique nord
Le U116 coule le cargo britannique Shaftesbury, issu du convoi dispersé 0S-33, au sud des Açores
Le U201 coule les cargos britannique Cortona et Siris, issu du convoi dispersé 0S-33, au sud des Açores
Le U582 coule le cargo britannique Port Hunter, issu du convoi dispersé 0S-33, au sud des Açores

Mer des Caraïbes

Le U129 coule le cargo américain Tachirá à 375 miles à l'ouest de la Jamaïque

Méditerranée
Le sous-marin italien Alagi coule le cargo turc Antares

Mer de Chine méridionale
Le sous-marin américain USS Seadragon coule le cargo japonais Hiyama Maru au nord de Nha Trang, en Indochine Française

source : UBoat.net, Hyperwar, RegiaMarina.net
Création a Moscou du comité national pour l'Allemagne libre, composé d'écrivains émigrés, de chefs, de députés du Reichstag, d'officier et de soldats allemands, ramassés dans les camps de prisonniers

source : wikipedia, "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org