Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

20 Septembre 1942

Publié le par Fix

Front de l'est
Front sud
Le général Paulus, commandant de la VIe armée allemande, déclare que celle-ci a besoin de renforts important si elle doit continuer ses assauts sur Stalingrad.
Le général Paulus et le général Von Weichs sont aussi très inquiets pour leurs flancs, la défense de ceux-ci étant confié aux alliés italiens, hongrois et roumains. Adolf Hitler veut cependant capturer Stalingrad avant de réorganiser la défense des flancs de la VIe armée.

Dans Stalingrad les combats de rue font rage, chaque paté de maison faisant l'objet d'un combat acharné

Front du caucase
Les forces allemandes du groupe d'armées A capturent Terek

Affiche de propagande soviétique
"Tue le monstre fasciste!"

source : Worldwar-2.net, onwar.com, guerre-mondiale.org, mémorial de caen (photo)
Atlantique nord
Le U596 attaque le convoi SC-100 au milieu de l'Atlantique nord et coule le cargo britannique Empire Hartebeeste
Le U515 coule le cargo britannique Reedpool au nord de la Guyane britannique

Mer de Norvège
Les U255, U435 et U703 attaquent le convoi QP-14 au milieu de la mer de Norvège. Le U255 coule le cargo américain Silver Sword. Le U435 coule le dragueur de mine britannique HMS Leda. Le U703 coule le destroyer britannique HMS Somali.

source : UBoat.net
uk.gifStaline, M. Eden et M. Wendell Wilkie se rencontrent. Staline en profite pour évoquer à nouveau la nécessité d'ouvrir un second front en Europe.

source : guerre-mondiale.org



uk.gifLa date du débarquement en Afrique du Nord est fixée au 8 novembre.

source : guerre-mondiale.org

19 Septembre 1942

Publié le par Fix

Front de l'est
Front sud
Le général Yeremenko, commandant du front soviétique sud ouest, rapport que les forces allemandes ont consolidés leur gains dans la ville de Stalingrad durant la journée. Dans l'après midi, les unités allemands ont imposés une forte pressions aux forces soviétiques dans le centre de la ville. Les attaques venant du sud ont été repoussées. La Luftwaffe a menée environ 300 sorties aériennes, se concentrant sur la zone de l'usine Octobre Rouge, le centre ville et Beketovka. Les bacs soviétiques traversant la Volga ont été sous un bombardement intense d'artillerie et de mortiers toute la journée.

source : onwar.com, guerre-mondiale.org
Front d'Afrique du nord
Les unités anglaises attaquant l'oasis de Jalo depuis le 15 septembre décrochent suite à l'approche d'une colonne italienne de renfort.

source : wikipedia

Front de Méditerranée
La RAF recommence à effectuer des bombardements sur la Sicile

source : guerre-mondiale.org


Front du pacifique sud
Iles Salomon
Suite à l'arrivée des renforts la veille, le général Vandegrift est maintenant en mesure d'établir une ligne de défense continue autour du périmètre de Lunga, qui est divisé en 10 secteurs autonomes.

Marines américains se reposant à Guadalcanal en 1942. Les renforts arrivés dernièrement, et l'essoufflement des forces japonaises, qui se sont précipitées pour attaquer, se retrouvant en infériorité numérique, permet aux soldats américains de souffler un peu.

source : wikipedia, guerre-mondiale.org
Atlantique nord
Le U552 coule le chalutier anti-sous-marin britannique HMS Alouette à l'ouest du cap Espichel, au Portugal
Le U512 coule le cargo espagnol Monte Gorbea à l'est des petites Antilles
Le U516 coule le cargo américain Wichita au nord ouest de la Guyane Française

Atlantique sud
Le U156 coule le cargo britannique Quebec City entre l'Afrique et le Brésil

Mer des Salomon
Le sous-marin américain USS Amberjack coule le transport japonais Shirogane Maru au nord de l'île de Bougainville

source : UBoat.net, Hyperwar

Caricature de Leslie Illingworth paru dans le Daily Mail le 19 Septembre 1942

sur la bombe: 5000 tonnes de bombes de la RAF
sur les boules : chiffre des pertes nazi en Russie

source : CartoonHub

18 Septembre 1942

Publié le par Fix

uk.gifFront ouest
La force d'éclaireur de la RAF commence sa première mission contre Flensburg. La mission de cette force est de précéder les bombardiers, pour lancer des fusées éclairantes sur les objectifs à viser, augmentant la précision des bombardements

source : wikipedia, Worldwar-2.net
Front de l'est
Front sud
Les soviétiques lancent une attaque sur le front de Voronej, à 400 kilomètres au nord ouest de Stalingrad.
Pendant ce temps, des troupes fraîches venant de Sibérie arrivent en renfort à Stalingrad

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org, Worldwar-2.net




Affiche placardée à Lille le 18 septembre 1942

Front de Madagascar

La 29e brigade d'infanterie de l'Afrique orientale britannique est débarquée à Tamatave, sur la côte est de Madagascar. Elle ne rencontre aucune résistance et prend la direction de Tananarive, pour y faire sa jonction avec la 22e brigade britannique, qui passe par la côte ouest.

Affiche de propagande vichyste sur l'affaire de Madagascar

source : guerre-mondiale.org, onwar.com, Worldwar-2.net, mémorial de caen (photo),Base Archim du ministère de la culture
Front du pacifique sud
Iles Salomon
6 transports américains arrivent sur Guadalcanal et débarquent le 7e régiment de marines, soit 4157 hommes supplémentaires, pour un total de 23000 hommes sur l'île.

Nouvelle-Guinée
Le général Horii, en réponse aux ordres et aux difficultés logistiques, commence à renvoyer une partie de ses troupes vers Buna et Gona.
A Brisbane, de nouveaux renforts américains embarquent pour la Nouvelle-Guinée

source : wikipedia, onwar.com, guerre-mondiale.org
Mer de Barents
Malgré les nombreuses attaques sous-marines et aériennes, le convoi PQ18 arrive à Mourmansk, en Union Soviétique. 1 destroyer, 1 dragueur de mine et 13 navires marchands (il en comptait 44 au départ) ont étés coulés dans les attaques. Coté allemand, 3 sous-marins ont été coulés et 5 endommagés, ainsi que 41 avions détruits.

source : Worldwar-2.net
Atlantique nord
Le U175 coule le cargo canadien Norfolk au nord de la Guyane Britannique
Le U380 coule le cargo norvégien Olaf Fostenes au milieu de l'Atlantique nord

source : UBoat.net
Signature d'un accord commercial à Ankara entre la Turquie et la Roumanie. La Roumanie s'engage à livrer 3000 tonnes d'Huile de graissage contre du coton Turc.

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org


La légation finlandaise à Washington publie une déclaration affirmant que la Finlande veut
arreter de combattre dès l'instant que la menace sur son existence sera contenue, et que des garanties seront obtenues pour une sécurité durable. Il est déclaré cependant qu'aucune proposition de paix n'a été faite à la Finlande, non plus qu'aucune promesse de restitution des territoires qui lui appartiennent, ainsi qu'aucune garanties de sécurité durable

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org
La ration de nourriture des juifs d'Allemagne est réduite

L'envoyé personnel du président Roosevelt, M. Myron C. Taylo, rencontre le Pape, discutant du développement de la "question juive" en France.

En Allemagne, Heinrich Himmler et le ministre de la justice, M. Thierack, s'accordent pour livrer les prisonniers aux SS, pour être "exterminés par le travail"

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org, guerre-mondiale.org, History place - Holocaust Timeline, Worldwar-2.net


Caricature de David Low paru dans le Evening Standard le 18 Septembre 1942 : "Et encore, et encore..."

texte : fin victorieuse de la guerre

source : CartoonHub

17 Septembre 1942

Publié le par Fix

Front de l'est
Front sud
De durs combats de rue ont lieux dans la banlieue nord ouest de Stalingrad.
Le général Tchouikov, commandant de la 62e armée soviétique à Stalingrad, installe son quartier général dans l'usine Octobre rouge.

source : Worldwar-2.net, guerre-mondiale.org
Front de Madagascar
Les négociations entre les plénipotentiaires français et les britanniques sont stoppées, les termes de l'armistice demandé par les britanniques étant "Inadmissibles"
Le gouverneur général de Madagascar annonce que la seule réponse possible est la résistance.

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org, guerre-mondiale.org, onwar.com, Worldwar-2.net
Front du pacifique sud
Nouvelle-guinée
Les alliés se préparent pour leur contre-offensive sur la piste Kokoda. Les troupes de tête japonaises souffrent d'un manque de renfort et de ravitaillement. Tout le matériel doit être acheminé à dos d'homme depuis Buna et Gona, à travers les monts Owen Stanley, et l'avancé japonaise à trop éloigné les unités de tête des bases logistiques japonaises pour que celle-ci soient correctement ravitaillées.

source : guerre-mondiale.org, wikipedia
Atlantique nord
Le U515 coule le cargo américain Mae au nord de la Guyane Britannique
Le U109 coule le cargo britannique Peterton, issu du convoi dispersé OG-80, au milieu de l'Atlantique nord

L'ordre de l'amiral Dönitz interdisant aux commandants de sous-marins allemand de porter secours aux naufragés ennemis est diffusé à tous les commandants de U-Boat.

source : UBoat.net, guerre-mondiale.org
Devant le besoin de coordination au sein des recherches atomiques, celles-ci sont placées sous contrôle de l'armée de terre américaine. Le brigadier général Groves est nommé, contre son gré, à la tête du projet, qu'il renomme "Manhattan District".
Ce dernier est profondément inquiet quand à la sécurité du projet, et désapprouve le transfert d'informations en ce qui concerne les développements de l'arme atomique aux britanniques.



Carte des différents centres qui participent aux projets qui entrent dans le cadre du "manhattan District"

source : wikipedia, onwar.com, guerre-mondiale.org

16 Septembre 1942

Publié le par Fix

Front de l'est
A Stalingrad, les combats sont très intenses pour le contrôle de la gare centrale, qui change de mains plusieurs fois.

Soldats allemands se battant dans les ruines de Stalingrad. Les combats sont durs, chaque paté de maison faisant l'objet d'une bataille acharnée. L'avantage allemand perd ici son importance, et le matériel n'est pas adapté au combat urbain, diminuant d'autant la puissance de feu allemande, qui est supérieure à celle des soviétiques en rase campagne.

source : Worldwar-2.net, wikipedia
Front de Madagascar
Le gouverneur de Madagascar demande un armistice aux britanniques

source : guerre-mondiale.org, Worldwar-2.net


Front du pacifique sud
Iles Salomon
Sur Guadalcanal, les japonais du général Kawaguchi commencent à retraiter sur le fleuve Matanikau. La retraite est chaotique, les soldats japonais ayant mangés leur dernière ration le 14. Une grande partie des armes sont abandonnées sur le chemin par les soldats japonais.

Nouvelle-Guinée
L'avance japonaise est arrêtée sur la Kokoda et les renforts américains commencent à arriver sur le front depuis Port Moresby.

source : wikipedia, onwar.com, guerre-mondiale.org
Front de Chine
Le général Chennault, commandant la force aérienne américaine en Chine, propose que les escadrilles américaines soient affectés en priorité à la défense du pont aérien entre l'Inde et la Chine.

source : guerre-mondiale.org
Atlantique nord
Le U558 coule le cargo américain Commercial Trader à l'est de l'île de Trinidad
Le U165 attaque le convoi SQ-36 dans le golfe du Saint Laurent, coule le cargo grec Joannis et endommage le cargo britannique Essex Lance et le cargo américain Pan York.

Mer de Barents
Le U457 est coulé au nord est de Mourmansk par le destroyer britannique HMS Impulsive.

source : UBoat.net

15 Septembre 1942

Publié le par Fix

A la suite de la dénonciation de la maîtresse de son mari, la résistante Gabrielle Bergin est arrêtée pour avoir aidé des prisonniers évadés, des juifs et des résistants à traverser la ligne de démarcation. Elle meurt le 23 mars 1943 à Birkenau.

source : guerre-mondiale.org
Front de l'est
Front sud
Les combats font rage pour le contrôle de la colline de Mamayev Kurgan, à Stalingrad. La position est stratégique car elle permet de dominer l'ensemble de la ville
Les combats font rage dans la gare centrale

source : Worldwar-2.net, onwar.com, guerre-mondiale.org
Front d'Afrique du nord
La Sudan defense force et plusieurs groupes du LDRG britannique effectuent un raid sur l'oasis de Jalo, sur les arrières des troupes de l'axe. L'attaque est cependant facilement repoussée par les défenseurs de l'oasis. L'objectif principal est cependant de divertir les forces de l'axe qui pourraient poursuivre les colonnes ayant fait un raid sur Benghazi et Barce les jours précédents.

Vehicules de patrouille du LDRG à Jalo. Le LDRG et ses raids forcent le commandement de l'axe à maintenir des garnisons à l'arrière de ses lignes, pour éviter les coups de mains sur les centres logistiques, qui pourraient mettre en danger l'approvisionnement des forces germano-italiennes sur le front. Cette dépense d'énergie et de moyens est évidement au détriment des forces en premières lignes

source : wikipedia

Front du pacifique sud
Iles Salomon
Le périmètre de défense américain sur Guadalcanal est étendu pour inclure les abords de "Bloody ridge".
Les positions américaines sont bombardées par l'artillerie japonaise.
Le général Hyakutake reçoit, a Rabaul, l'information de la défaite sur Bloody ridge les nuits du 12 et 13 septembre. Il ordonne l'arrêt de la progression japonaise sur Port moresby pour diriger les moyens à sa disposition sur Guadalcanal.

Nouvelle-Guinée
Des renforts américains sont débarqués à Port moresby, en provenance d'Australie.

source : wikipedia, guerre-mondiale.org
Mer des Salomon
A 14h44 le sous-marin japonais I-19 tir 6 torpilles sur le porte-avion américain USS Wasp, qui escortait plus tôt dans la journée le transport du 7e régiment de marines sur Guadalcanal. 3 torpilles touchent le porte-avion américain, les 3 autres touchant le destroyer USS O'Brien et le cuirassé USS North Carolina.
Devant l'ampleur des dégats et l'importance des feux, l'ordre d'abandon du porte-avion est donné à 15h20, et terminé à 16h.
Le navire finit par couler a 21h.

L'USS Wasp en train de bruler suite aux dommages fait par les torpilles de l'I-19

L'USS North Carolina, après des réparations de fortunes, devra prendre la direction de Pearl Harbor pour y être réparé pendant 1 mois.
L'USS O'Brien suivra le même chemin mais finira par couler a Pago Pago le 19 Octobre.

La perte de l'USS Wasp est dramatique pour l'US Navy car le seul porte-avion disponible dans le pacifique est maintenant l'USS Hornet, lui aussi dans le pacifique sud et assigné à la protection des abords de Guadalcanal.


L'USS O'Brien en train d'exploser suite à la réception d'une torpille de l'I-19. On distingue l'USS Wasp en train de bruler dans le fond.

source : wikipedia, guerre-mondiale.org, onwar.com
Atlantique nord
Le U514 coule le cargo britannique Kioto à l'est de l'île de Tobago
Le U515 coule le cargo norvégien Sørholt à l'est de l'île de Trinidad
Le U517 attaque le convoi SQ-36 à 4 miles du cap des Rosiers, dans le golfe du Saint Laurent, et coule le cargo norvégien Inger Elisabeth et le cargo néerlandais Saturnus

Atlantique sud

Le U68 coule le cargo néerlandais Breedijk au milieu de l'Atlantique sud

Mer de Norvège
Le U261 est coulé par un bombardier britannique à l'ouest des îles Shetlands

source : UBoat.net

Caricature de David Low paru dans le Evening Standard le 15 Septembre 1942 : "Incitation à l'infamie"

sur l'étiquette: Libération de prisonniers français - cette année - l'année prochaine - un jour - jamais

source : CartoonHub

14 Septembre 1942

Publié le par Fix

Jean-Pierre Lévy, cofondateur du mouvement de résistance "Franc-Tireur", rencontre Jean Moulin à Mâcon.

source : ordredelaliberation.fr, guerre-mondiale.org



Front de l'est
Front sud
Les forces allemandes arrivent dans le centre de Stalingrad et les contre-attaques de la 62e armée soviétique sont un échec. Les forces soviétiques sont concentrées dans une bande de terre le long de la Volga, large de 16 kilomètres à son point le plus large, et large de 6 à son point le plus réduit. Malgré ce handicap, le manque de troupes force les allemands à attaquer sur un front très réduit face à des forces soviétiques très concentrées. En conséquence les pertes sont importantes et les progrès sont réduits.
Malgré tout, le 51e corps allemand avance dans le centre ville et vers la gare centrale.

source : Worldwar-2.net, guerre-mondiale.org
Front d'Afrique du nord
Pour empêcher les forces de l'Axe de poursuivre la colonne ayant tenté un coup de main contre Benghazi, les Britanniques lancent un nouveau raid sur l'oasis de Jalo

source : wikipedia, guerre-mondiale.org
Front du pacifique nord
Les raids aériens américains visent l'île de Kiska, dans les aléoutiennes

source : onwar.com, guerre-mondiale.org


Front du pacifique sud
Iles Salomon
A 13h, les survivants de la brigade japonaise du général Kawaguchi se replient dans la jungle. Les combats des 2 dernières nuits ont coûtées 830 tués coté japonais, contre 80 coté américain.
La défaite est un choc pour les japonais, leur faisant enfin comprendre l'importance de la bataille sur Guadalcanal.

Corps de soldats japonais au bas de la côte 123, après la bataille d'Edson's ridge. Les marines américains ont tenu malgré les attaques répétées des japonais mais la situation a plusieurs fois été critique. Le général Vandegrift déclarera plus tard que c'est la seule bataille sur Guadalcanal ou il a eu des doutes sur son issu, et que si l'attaque japonaise avait été un succès, la situation aurait été fortement compromise pour les américains.

Nouvelle Guinée
Les forces japonaises ont repoussés les Australiens jusque la crête d'Imita. Les combats ne sont maintenant plus qu'à 51 kilomètres de Port Moresby

source : wikipedia, onwar.com, guerre-mondiale.org

Atlantique nord
Le U515 coule le cargo britannique Harborough à l'est de l'île de Trinidad
Le U91 attaque le convoi ON-127 au milieu de l'Atlantique nord, et coule le destroyer canadien HMCS Ottawa.

Océan Arctique
Les U408 et U457 attaquent le convoi PQ-18 au sud des îles du Spitsberg. Le U408 coule le pétrolier britannique Atheltemplar, précédemment endommagé par le U457.
Le U589 est coulé par le destroyer britannique HMS Onslow et par un bombardier Swordfish du porte-avion d'escorte britannique HMS Avenger.

Méditerranée
Le sous-marin italien Alabastro est coulé par un avion britannique au nord d'Alger

source : Hyperwar, UBoat.net

Caricature de David Low paru dans le Evening Standard le 14 Septembre 1942 : "Commencement de sympathisation"

Texte : "Comme c'est dur pour nous, pauvre peuple de Dusseldorf...." - "...et de Varsovie, Rotterdam, Berlgrade, Coventry,...."

source : CartoonHub

13 Septembre 1942

Publié le par Fix

Le Maréchal Pétain est en visite à Bourg-en-Bresse.




Vidéo d'actualité française du 18 Septembre 1942 sur la visite du Maréchal Pétain à Bourg-en-Bresse

source : guerre-mondiale.orgIna.fr
Le général De Gaulle prononce un discours à Radio-Levant, à Beyrouth
La neige commence à tomber dans les montagnes du Caucase. Dans quelques semaines, elle couvrira les plaines russes. Une fois encore s'arrêtera l'offensive allemande, après avoir gagné du terrain et des trophées, mais sans avoir pu saisir la victoire en Russie.

Depuis près de deux ans se déroule la bataille d'Afrique, portée tantôt au seuil de l'Egypte, tantôt en Tripolitaine. Certes, si l'ennemi y subit des revers, il y cueillit des succès. Mais la victoire en Amérique reste pour lui comme un- mirage des sables.

L'Atlantique est un théâtre de lutte incessante et terrible. Du Cap Nord à Magellan, du Labrador au Cap de Bonne-Espérance, les sous-marins et les avions ennemis s'acharnent à y détruire le tonnage dont tout dépend. Assurément, beaucoup de bons navires furent engloutis dans l'Océan. Mais la victoire de l'Atlantique se dérobe toujours à l'ennemi.

Dans les pays de l'Europe qu'il opprime, l'ennemi mène un dur et sombre combat. Tour à tour, il cherche à séduire ou à briser ses victimes. Il a besoin que des efforts actifs viennent s'ajouter à ses efforts. Il est de fait qu'il a trouvé des traîtres pour l'aider, des malheureux pour le servir. Pourtant, la France, la Belgique, la Hollande, la Norvège, l'Europe Centrale, les Balkans, sont aujourd'hui plus loin que jamais du ralliement à l'Ordre Nouveau. Sur le front des pays occupés, l'Allemagne n'a pas gagné la victoire.

Du moins, sa force relative va-t-elle grandissant? Ses progrès s'accélèrent-ils? Son moral offre-t-il des ressources illimitées? Non! Elle avait d'abord, sur ses adversaires, une supériorité énorme en moyens de combat. Celle-ci est maintenant effacée. Le rythme des offensives allemandes, foudroyant au cours des deux premières années, s'est changé en lents et pénibles progrès, souvent coupés par des reculs. La confiance et l'enthousiasme des débuts ont fait place au doute et à la lassitude. L'ennemi est dans la situation de l'acheteur aux enchères qui touche le fond de ses poches, alors que son concurrent puise dans sa bourse bien garnie.

Après l'effort inouï qui n'a pu lui valoir la victoire, l'ennemi n'a plus la force de l'arracher. Tout comme vers 1917, il est à ce point de tension où un premier échec grave le vouerait à l'effondrement.
Pourtant dans son jeu reste un atout: la possibilité de discorde parmi les Alliés. Dans cette guerre mondiale, où s'enchevêtrent tant de passions, d'intérêts et de préjugés, l'ennemi espère ardemment que vont surgir ces oppositions qui affaibliraient le front des Nations Unies 1. Par sa propagande, mais surtout par mille voies secrètes qu'il a su se ménager, il fait tout pour attiser les vieilles rivalités, les relents de l'impérialisme, les méfiances séculaires, que traîne forcément avec elle la coalition des peuples libres. Mais en cela, comme en tout, l'ennemi en sera pour ses illusions. Ceux qui luttent pour la liberté ne la sacrifieront pas à des querelles périmées.

La France Combattante est le symbole mondial de la fidélité au pacte des alliances. Elle saura maintenir intacts les droits sacrés de la patrie et de l'Empire sans sortir de cette sagesse supérieure qui est l'ultime condition du triomphe des Nations Unies.

source : médias-libres
Front de l'est
Front sud
La VIe armée allemande commence un nouvel effort pour prendre Stalingrad. Les combats se font rue par rue et très difficilement

source : Worldwar-2.net, onwar.com
Front d'Afrique du nord
Les forces britanniques effectuent un raid à grande distance sur les arrières des troupes de l'axe. Les aérodromes de Benghazi et Barce sont attaqués par le LDRG (long range desert group) britannique. A Barce 16 avions sont détruits et 7 endommagés par les attaques, alors que la colonne d'attaque sur Benghazi fini par rebrousser chemin suite à la perte de l'élément de surprise.

Dans le même temps un débarquement de commandos de 400 Royal Marines et 180 Highlanders est effectué sur Tobrouk, avec le soutien de 150 commandos par la terre. Les défenses de l'axe ne sont cependant pas surprises, et les britanniques sont repoussés avec de lourdes pertes. 300 Royal Marines, 160 soldats et 280 marins sont tués, le croiseur leger HMS Coventry et les destroyers HMS Zulu et HMS Sikh sont coulés ou tellement endommagés par les attaques de l'axe qu'ils doivent être sabordés. Les forces de l'axe n'ont que 16 tués et 50 blessés dans les combats.
Si l'attaque a peut être souffert d'une mauvaise coordination, le principal problème est que les fuites ont étés importantes, le "secret" de l'opération étant largement connu.

Vidéo d'actualité française du 2 octobre 1942 sur le débarquement  britannique à Tobrouk

source : wikipedia, onwar.com, guerre-mondiale.org, Worldwar-2.net
Front du pacifique sud
Iles Salomon
Après les attaques de la nuit, les combats se calment pendant le jour, les forces japonaises se regroupant pour un nouvel assaut nocturne.
De leur coté, les américains du Lieutenant Colonel Edson renforcent leurs positions défensives, attendant l'assaut pour la nuit. Les munitions sont basses mais un bataillon de renfort est envoyé par le général Vandegrift, et une batterie de 4 canons de 105mm est positionnée de façon à pouvoir tirer directement sur la colline. Le rapport de force est cependant défavorable aux américains, avec 830 marines contre 3000 soldats japonais

Soldats américains se battant sur Guadalcanal avec un lance flamme en soutien

A 21h 7 destroyers japonais bombardent la crète alors que les attaques japonaises reprennent violemment.
Les combats sont durs toute la nuit autour de la crête 123, point central de la défense américaine, et plusieurs fois dans la nuit les japonais manquent de briser la défense américaine.
Les japonais réussissent même à atteindre "Fighter 1", la piste secondaire d'Henderson Field, mais sont repoussés par une contre-attaque des ingénieurs des marines.

Carte des opérations du 12 au 14 septembre sur Guadalcanal

Pendant ce temps, 2 autres attaques sont lancée sur l'est et l'ouest du périmètre des marines à Lunga. Le bataillon japonais Kuma attaque au sud est du périmètre mais est repoussé par les marines.
A l'ouest, à 4h, 2 compagnies japonaises attaquent les positions américaines, mais sont elles aussi repoussées

source : wikipedia, guerre-mondiale.org, onwar.com, West Point (carte), inilossum.com (photo)

Atlantique nord
Le U594 coule le cargo panaméen Stone Street, retardataire du convoi ON-127, au milieu de l'Atlantique nord.
Le U512 coule le pétrolier américain Patrick J. Hurley au milieu de l'Atlantique nord
Le U515 coule le cargo britannique Ocean Vanguard et le cargo panaméen Nimba à l'est de l'île de Trinidad.

Atlantique sud
Le U506 coule le cargo suédois Lima au large du Libéria

Mer des Caraïbes
Le U558 attaque le convoi TAG-5 à l'ouest des petites Antilles, et coule le cargo britannique Empire Lugard, le cargo néerlandais Suriname et le pétrolier norvégien Vilja.

Mer de Norvège
Le U408 attaque le convoi PQ-18 à 100 miles au sud ouest des îles du Spitsberg et coule le cargo soviétique Stalingrad et le cargo américain Oliver Ellsworth.

source : UBoat.net, wikipedia

12 Septembre 1942

Publié le par Fix

Front de l'est
Front sud
Le général Tchouikov est nommé par Staline à la tête de la 62e armée, principale force soviétique défendant Stalingrad. Pendant ce temps l'encerclement  de la ville continue, le périmètre soviétique ne faisant plus que 50 kilomètres de long.
Adolf Hitler déclare a Vinnitsa, devant ses généraux, que la résistance soviétique de Stalingrad peut être facilement vaincue, et donne l'ordre de terminer la bataille

source : onwar.com, guerre-mondiale.org
Front du pacifique sud
Iles Salomon
Les troupes du général Kawaguchi arrivent sur leurs positions de départ, permettant à l'attaque de la 35e brigade japonaise sur Lunga Ridge de commencer.

Carte de l'attaque dans la nuit du 12 septembre sur Lunga Ridge, qui va être renommé "Bloody ridge", "la crête sanglante"

A 21h30 le croiseur japonais Sendai et 3 destroyers bombardent le périmètre de Lunga pendant 20 minutes, illuminant la crête avec un projecteur. L'artillerie japonaise commence elle aussi à pilonner la crête, sans faire de gros dommages cependant.
Au même moment les forces japonaises commencent à arriver au contact et à engager le combat avec les troupes américaines
Les combats sont intenses dans la nuit, et les marines du Lieutenant Colonel Edson sont handicapés par la jungle, qui empêche leur regroupement.

Soldats américains combattant sur Guadalcanal sous la protection d'un char

source : wikipedia, guerre-mondiale.org, onwar.com
Atlantique nord
Les U211, U404 et U608 attaquent le convoi ON-127 au milieu de l'Atlantique nord. Le U211 endommage le cargo britannique Empire Moonbeam et le navire usine britannique Hektoria. Le U404 endommage le pétrolier norvégien Daghild. Le U608 coule le cargo britannique Empire Moonbeam et le navire usine britannique Hektoria.
Le U515 coule le pétrolier panaméen Stanvac Melbourne et le pétrolier néerlandais Woensdrecht à 15 miles au sud est de l'île de Trinidad

Atlantique sud
Le U68 coule le cargo britannique Trevilley, issu du convoi dispersé OS-38, au nord est de l'île de l'Ascension.
Le U156 coule le transport de troupe britannique Laconia à 360 miles au nord est de l'île d'Ascension. Le navire, chargé de prisonniers de guerre italiens, coule alors que le U156 porte secours aux naufragés, et lance un appel en clair aux forces alliées pour indiquer la position et qu'ils détournent des navires pour leur porter secours. Malgré ces précautions, un bombardier américain attaque le sous-marin allemand, qui est obligé de plonger en urgence. 1678 personnes meurent dans le naufrage.

Suite à cette attaque, l'Amiral Donitz donne l'ordre aux commandant de sous-marins de ne plus apporter aucun secours aux survivants
3 navires français partent de Dakar (le Dumont d'Urville, la Gloire, et l'Annamite) pour porter secours aux survivants. Les U506 et U507 continuent de sauver des naufragés alors que le U156 doit rentrer à sa base pour y faire réparer sa coque, et débarquer les 156 rescapés qui sont à son bord.

Océan Arctique
Le U88 est coulé au sud des îles Spitzberg par le destroyer britannique HMS Faulknor.

source : guerre-mondiale.org, onwar.com, UBoat.net, wikipedia

11 Septembre 1942

Publié le par Fix

uk.gifFront ouest
La RAF bombarde fortement Düsseldorf.

source : Worldwar-2.net


Front de l'est
Adolf Hitler met sur pied un nouveau plan d'offensive sur Stalingrad


vidéo d'actualité française du 11 Septembre 1942 sur la progression allemande en Union soviétique (vidéo extraite de la vidéo dessous)

source : guerre-mondiale.org, ina.fr





Vidéo d'actualité française du 11 Septembre 1942 (15 minutes)

Front de Madagascar
Les troupes britanniques progressent le long de la côte, en direction de Tananarive.

source :guerre-mondiale.org, ina.fr
Front du pacifique nord
Une série de raid aérien américain commence sur Kiska, occupé par l'armée japonaise. Les raids partent de l'île de Adak, occupé au mois d'Août

source : guerre-mondiale.org
Front du pacifique sud
Nouvelle-Guinée
L'avance japonaise continue vers loribaiwa, à 50 kilomètres de Port Moresby, dans les monts Owen Stanley.
Le général MacArthur, n'ayant plus confiance dans les forces australiennes, prévoit d'envoyer un régiment américain en renfort.

Carte de la progression et de la retraite japonaise sur la kokoda à l'été et l'automne 1942

source : wikipedia, onwar.com, guerre-mondiale.org, Worldwar-2.net
Atlantique nord
Le U96 coule le voilier portugais Delães au milieu de l'Atlantique nord
Les U218, U404 et U584 attaquent le convoi ON-127 au milieu de l'Atlantique nord. Le U218 endommage le pétrolier norvégien Fjordaas. Le U404 endommage le pétrolier norvégien Marit II. Le U584 coule le cargo norvégien Hindanger et le pétrolier britannique Empire Oil, endommagé la veille.
Le U517 coule la corvette canadienne HMCS Charlottetown, issu du convoi dispersé SQ-35, dans le golfe du Saint Laurent.

Atlantique sud
Le corsaire allemand Michal coule le cargo américain Empire Down dans l'Atlantique sud

Mer de Java
Le sous-marin américain USS Saury coule le transport d'avion japonais Kanto Maru dans le détroit de Makassar

source : UBoat.net, scharnhorst-class.dk, Hyperwar
Signature d'un accord sur le caoutchouc entre les Etats-Unis et le Mexique. Des restrictions sur le caoutchouc seront imposées au Mexique, alors que l'intégralité de la production de guayule sera exportée aux Etats-unis jusque la fin de 1946, ainsi que tout surplus dans la production de caoutchouc brut.

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org
Le président Roosevelt présente un nouveau type de chasseur de sous-marins à la marine norvégienne
C'est le privilège des Etats-Unis, par les mécanismes du pré bail, d'assister cette fière marine dans la poursuite de ses lourdes taches

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org