Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

31 Janvier 1943

Publié le par Fix

La loi n° 63 créant la Milice, votée la veille, parait au Journal Officiel
    
Yves Farges arrive à Grenoble pour apporter à Pierre Dalloz la réponse positive de Jean Moulin sur le projet du Vercors.

source : guerre-mondiale.org, Worldwar-2.net
uk.gifFront ouest
Les bombardiers de la RAF utilisent pour la première fois le radar H2S en opération

source : Worldwar-2.net


Front de l'est
Front sud
Dans la poche de Stalingrad les soviétiques capturent le quartier général du Maréchal Paulus. Contrairement à ce qu'espérait Hitler, celui-ci ne se suicide pas et se rend aux forces de l'armée rouge ainsi que 16 généraux.
Sa reddition signe la fin de la poche sud de Stalingrad. Seule la poche nord, commandée par le général Strecker, continue de résister

Le Maréchal Paulus (à droite) et ses aides de camps, Arthur Schmidt (au centre) et Wilhelm Adam (gauche) lors de leur capture par les soviétiques le 31 janvier 1943

source : wikipedia, "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org, Worldwar-2.net, onwar.com, guerre-mondiale.org
Front d'Afrique du nord
Tunisie
Les forces alliées tentent de mener des contre-attaques devant l'avancée des chars de la 21e division blindée allemande au delà de Faïd, mais celle-ci sont toutes repoussées.

source : wikipedia

Front du pacifique sud
Les forces américaines réussissent enfin à franchir le Bonegi en tournant les défenses japonaises

Nouvelle Guinée
De nouveaux renforts sont amenés sur l'aéroport de Wau

source : guerre-mondiale.org, wikipedia

mouvement-naval.jpgMer des Salomon
25 destroyers japonais sont regroupés dans les Shortlands pour préparer les opérations d'évacuation de Guadalcanal par les soldats japonais durant l'opération Ke

source : wikipedia

Atlantique nord
Le U519 est coulé dans le golfe de Gascogne

source : UBoat.net


italie.jpg Le maréchal Cavallero démissionne. Il est remplacé par le général Ambrosio à la tête de l'état-major général.

source : onwar.com, guerre-mondiale.org

30 Janvier 1943

Publié le par Fix

La loi N°63 est votée, transformant le service d'ordre légionnaire (SOL) en Milice. Le SOL avait été séparé du reste de la légion au début du mois, lui assurant son indépendance d'action totale.
Article 1er - La Milice française, qui groupe des Français résolus à prendre une part active au redressement politique, social, économique, intellectuel et moral de la France, est reconnu d'utilité publique. Ses statuts, annexés à la présente loi, sont approuvés.
Article 2 - Le chef du Gouvernement est le chef de la Milice française. La Milice française est administrée et dirigée par un secrétaire général nommé par le chef du Gouvernement. Le secrétaire général représente la Milice française à l'égard des tiers.
Article 3 - Les conditions d'application de la présente loi seront fixées par arrêté du chef du Gouvernement.
Les statuts de la milice sont les suivants
Article 1er - [...] La Milice française a la mission, par une action de vigilance et de propagande, de participer à la vie publique du pays et de l'animer politiquement.
Article 2 - La Milice française est composée de volontaires moralement prêts et physiquement aptes, non seulement à soutenir l'État nouveau par leur action, mais aussi à concourir au maintien de l'ordre intérieur.
Article 3 - Les membres de la Milice française doivent satisfaire aux conditions suivantes :
1° Être français de naissance.
2° Ne pas être juif.
3° N'adhérer à aucune société secrète.
4° Être volontaire.
5° Être agréé par le chef départemental.
Le chef du gouvernement, M. Pierre Laval, est le chef nominal de la Milice et Joseph Darnand, ancien chef du SOL, en est nommé secrétaire général et est de facto le chef réel de l'organisation.
M. Francis Bout de l'An est nommé secrétaire général adjoint et dirige la propagande et l'information avec le journal "Combats", organe officiel de la Milice française. M.  Noël de Tissot est chargé des relations entre le haut commandement et les services.

Affiche de la Milice affichant clairement son positionnement politique anti-bolchevique

Si le secrétariat général est installé à Vichy auprès du Gouvernement, la Milice repose sur une organisation territoriale en zones, régions et départements.
A chaque échelon, on retrouve un état-major à cinq services : 1er service (propagande) - 2e service (documentation) - 3e service (sécurité) - 4e service (finances) - 5e service (effectifs). Au niveau central, le 1er service est dirigé par M. Bout de l'An (plus tard par M. Bertheux), le 2e service (le plus important et celui qui sera le plus sinistre puisqu'il emploiera la torture) par M. Degans (plus tard par M. Gombert) - le 3e service par M. Gombert - le 4e service par M. Fontaine - le 5e service par M. Carus.

source : wikipedia, guerre-mondiale.org, onwar.com, electionpresidentielle.com, mémorial de caen (photo)
allemagne.pngPour la première fois Adolf Hitler ne fait pas de discours à la nation allemande pour l'anniversaire de la prise du pouvoir par les nazis en Allemagne. C'est le premier signe de l'effacement du Fuhrer de la vie publique au fur et à mesure que la situation militaire se dégrade.

Suite à la démission de l'Amiral Raeder le 6 janvier, l'Amiral Dönitz, chef de la force sous-marine, est nommé à la tête de la Kriegsmarine par Adolf Hitler. L’amiral von Friedeburg prend sa place à la tête de la force sous-marine.

Ernst Kaltenbrunner est nommé à la tête du SD (service de sécurité) et de la RSHA (Reichssicherheitshauptamt - police de sécurité, qui contrôle notament les SS et les camps d'extermination), succédant à Heinrich Himmler qui assurait ces fonctions depuis la mort de Reinhard Heydrich.

Front d'Allemagne
La RAF bombarde Berlin dans un raid de jour effectué par des bombardiers Mosquito. Le raid est fait de façon à s'effectuer au moment du discours du Dr Goebbels et du maréchal Goering, pour le 10e anniversaire de la prise du pouvoir des nazis en Allemagne

source : wikipedia, wikipedia, "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org, guerre-mondiale.org, onwar.com, Worldwar-2.net, History place - Holocaust Timeline
Front de l'est
Front sud
A Stalingrad le général Paulus et nommé Maréchal par Adolf Hitler. Aucun maréchal allemand n'ayant déjà été capturé vivant par un ennemi, Adolf Hitler pense que cette nomination incitera le commandant de la VIe armée allemande à se suicider plutôt que de tomber dans les mains des soviétiques.
Dans la même journée les soldats soviétiques localisent le quartier général du Maréchal, placées dans les ruines du magasin général principal de Stalingrad, situé dans la poche sud, et se préparent à l'attaquer.

Front du Caucase
L'armée rouge poursuit son avance et libère Tikhoretsk et les champs pétrolifères de Maïkop. L'avancée soviétique coupe maintenant la Iere armée blindée allemande, retraitant vers Rostov, de la XVIIe armée allemande, retraitant vers la péninsule du Kouban. Le groupe d'armées A est donc coupé en 2 entre les unités qui réussissent à s'échapper par le nord du Caucase, et celles qui doivent retraiter vers la Crimée.
Le groupe d'armées du Don ne peut plus tenir ouvert la voie de retraiter

source : wikipedia, onwar.com, guerre-mondiale.org
italie.jpg Front de Méditerranée
L'aviation alliée bombarde fortement Messine, Catane, Augusta et Trapani.

source : guerre-mondiale.org


Front d'Afrique du nord
Tunisie
La 21e division blindée allemande et 3 divisions italiennes attaquent les positions françaises près de Faïd, col principal pour l'accès à la plaine côtière. Malgré les demandes pressantes faites par les français pour que les chars de la 1ere division blindée américaine viennent les soutenir, le général américain Fredendall, commandant du IIe corps américain, ne donne pas suite et les soldats français, sous-équipés, sont balayés par les forces de l'axe.

Libye
La VIIIe armée britannique capture Zuara, près de la frontière tunisienne

source : wikipedia, Worldwar-2.net
Front du pacifique sud
Iles Salomon
Les forces américaines continuent d'avancer devant les japonais en retraite, de durs combats ont lieux sur la rivière Bonegi.

Nouvelle-Guinée
A Wau les transports aériens apportent dans la matinée 2 canons de 25 livres (87cm) et 688 obus. Les canons sont assemblés dans la journée et utilisé dans l'après midi contre 300 soldats japonais se trouvant entre les villages de Wandumi et de Kaisenik.

source : onwar.com, guerre-mondiale.org, wikipedia
bataille-aeronavale.jpgMer des Salomon
Bataille de l'île Rennell
Suite aux attaques aériennes de la veille, l'Amiral Halsey donne l'ordre de former une défense anti-aérienne au dessus de l'USS Chicago dès le levé du jour. Il dispose des avions des 2 porte-avions d'escorte de la TF18 (USS Chenango et USS Suwannee), et demande à la Task Force du porte-avion USS Enterprise de se rapprocher du croiseur américain endommagé.

A 8h00 le remorqueur Navajo prend la suite de l'USS Louisville, prenant en remorque l'USS Chicago
Entre 8h00 et 14h00 de nombreux avions de reconnaissance japonais sont écartés du croiseur endommagé par la protection aérienne

A 12h15 11 bombardiers japonais armés de torpilles décollent de Kavieng, en Nouvelle-Irlande. Ils sont repérés sur le chemin par un guetteur côtier australien, qui avertit les navires américains.

l'USS Chicago au début du 30 janvier 1943, bas sur l'eau suite aux dommages reçus la veille

A 15h, sur ordre de l'Amiral Halsey, tous les navires américains rentrent le plus rapidement au port, laissant l'USS Chicago sous la protection de 6 destroyers.

A 15h40 10 chasseurs de l'USS Enterprise arrivent en protection de l'USS Chicago. Les porte-avion d'escortes ont quand à eux de difficultés et ne réussissent pas à envoyer de protection aérienne supplémentaire.

A 15h54
le radar de l'USS Enterprise détecte les bombardiers japonais en approche. Les avions japonais semblent attaquer le porte-avion américain, mais prennent soudainement la direction de l'USS Chicago alors que la chasse du porte-avion tente de l'engager. 2 puis 6 bombardiers japonais sont détruits mais ils ont tout de même le temps de lâcher leurs torpilles. 1 touche le destroyer USS La Vallette, tuant 22 marins et causant de gros dommages, et 4 touchent l'USS Chicago. Le capitaine du navire, M. Ralph O. Davis, déclare l'abandon du navire.

Vers 16h20 l'USS Chicago termine de couler, le Navajo récupérant 1049 marins du croiseur, 62 décédant suite à l'attaque.
Le Navajo prend en remorque l'USS La Valette et prend la direction d'Espiritu Santo. Une dernière vague japonaise ne réussissant pas à trouver les navires américains, ceux-ci arrivent sans plus d'incident à Espiritu Santo.

La bataille de l'île Rennell est un mauvais coup pour la marine américaine, qui tente de cacher au  public la perte de l'USS Chicago, l'Amiral Nimitz, commandant en chef allié des forces du pacifique, menaçant "d'abattre" toute personne de son état major qui livrerai l'information à la presse. Le rapport officiel des amiraux Halsey et Nimitz blame l'Amiral Giffen pour cette perte.
Coté japonais le commandement déclare publiquement avoir coulé 1 cuirassé et 3 croiseurs.

Malgré tout, les moyens japonais étant focalisés sur la bataille, le convoi à destination de Guadalcanal a pu débarquer son chargement et remplaçant les marines présents sur l'île.

source : wikipedia, onwar.com, guerre-mondiale.org, ibiblio.org
Méditerranée
Le sous-marin italien Platino coule le cargo britannique Samphire à l'est d'Alger.

source : RegiaMarina.net



Caricature de Leslie Illingworth paru dans le Daily Mail le 30 janvier 1943

sur la stele : 10e année de joug nazi
sur la veste : Peuple allemand
texte : plus vite, plus vite!

source : CartoonHub

29 Janvier 1943

Publié le par Fix

france.gif



Vidéo d'actualité française du 29 janvier 1943 (15 minutes)

source : Ina.fr
Front de l'est
Front sud
L'armée rouge continue son avance et libère Novyy Oskol, au nord de Valuyki

Front du Caucase
L'armée rouge continue son avance et libère Kropotkin, sur la ligne Rostov-Bakou.

Carte des opérations jusqu'au 18 février 1943

source : onwar.com, guerre-mondiale.org, United State military academy (carte)
Front d'Afrique du nord
Libye
Les unités avancées de la VIIIe armée britannique traversent la frontière entre la Libye et la Tunisie

source : Worldwar-2.net
Front du pacifique sud
Nouvelle Guinée

Des avions japonais attaquent l'aéroport de Wau. Dans la journée un bataillon américain en renfort sur place.

source : wikipedia, onwar.com, Worldwar-2.net
bataille-aeronavale.jpgMer des Salomon
Bataille de l'île Rennell
Interprétant l'intensification des mouvements de navire japonais autour de Guadalcanal, ceux-ci étant du à la préparation de l'évacuation des forces japonaises de l'île, l'Amiral Halsey envoi 5 Task force pour tenter d'intercepter ce qu'il pense être une nouvelle tentative japonaise d'apporter des renforts dans le cadre d'une offensive pour reprendre Guadalcanal. Ces 5 Task forces comprennent 2 porte-avions, 2 porte-avions d'escorte, 3 cuirassés, 12 croiseurs et 25 destroyers et ont l'ordre d'intercepter tout navire japonais à leur porté, et de protéger un convoi en route pour Guadalcanal.

En avant du convoi la Task Force 18 de l'Amiral Giffen doit effectuer un raid sur le "slot" pour protéger les navires du convoi avec 6 croiseurs et 8 destroyers, les 2 porte-avions d'escorte de son escadre restant en arrière, ceux-ci étant trop lent pour suivre le mouvement des autres navires.

Seulement la force américaine est repérée par un sous-marin japonais qui avertit la base de Rabaul. Dans l'après midi une force de 31 bombardiers japonais, scindés en 2 escadrilles, décolle donc de la base pour se diriger sur la Task force américaine. Les avions japonais sont repérés au couché du soleil par les radars des navires américains mais l'Amiral Giffen ne donne pas d'ordre. Au même moment, avec le couché du soleil, la force aérienne devant protéger la TF18 retourne vers ses porte-avions, laissant la force sans protection aérienne.

A 19h19 les bombardiers japonais de la 1ere escadrille commencent à attaquer les navires américains. Les avions japonais sont protégés par la nuit qui tombe alors que les navires américains se découpent parfaitement dans le soleil couchant. Malgré tout les attaques sont toutes repoussées et aucune torpille ne touche. Pensant les opérations terminées l'Amiral Giffen donne l'ordre à ses navires de cesser leurs mouvements en zigzag

A 19h38, aidés par des fusées éclairantes larguées par des avions de reconnaissance japonais, les bombardiers japonais de la seconde escadrille commencent à attaquer, touchant avec 2 torpilles le croiseur lourd USS Chicago. Une 3e torpille touche le croiseur léger USS Wishita mais n'explose pas. Suite à cette attaque l'USS Chicago est stoppé suite aux dommages reçus.

A 20h08 l'Amiral Giffen donne l'ordre à ses navires de rebrousser chemin, de baisser leur vitesse à 15 noeuds et de stopper la défense anti-aérienne, ces mesures permettant, avec la nuit tombé, de faire perdre la trace aux bombardiers japonais.

A 23h35 tous les navires américains ont quittés la zone, l'USS Chicago étant remorqué par le croiseur lourds USS Louisville.

source : wikipedia, guerre-mondiale.org, onwar.com, Worldwar-2.net
Mer de Barents
Le U255 coule le cargo soviétique Ufa dans la mer de Barents

Pacifique sud
Le sous-marin américain USS Gato coule le cargo japonais Nichiun Maru au nord des Shortlands

source : UBoat.net, Hyperwar
etoile.jpgOrdre est donné que tous les gitans soient arrêtés et envoyés dans les camps d'extermination

source : History place - Holocaust Timeline, Worldwar-2.net




Caricature de Leslie Illingworth paru dans le Daily Mail le 29 janvier 1943

Texte : Comme promis, mon Führer, nous avons placé la Swastika sur Stalingrad

source : CartoonHub

Caricature de David Low paru dans le Evening Standard le 29 janvier 1943 : "Hanté"

sur la borne: 10e année de nazisme
sur le livre: conquête du monde

source : CartoonHub

28 Janvier 1943

Publié le par Fix

A Marseille l'évacuation des derniers résidents du quartier du vieux port se termine, les allemands continuant à détruire les immeubles du 1er arrondissement.


Sapeurs allemands en train de miner les immeubles du Vieux port de Marseille

source : guerre-mondiale.org, wikipedia
Front de l'est
Front sud
Dans la poche de Stalingrad le général Paulus donne l'ordre de ne plus fournir de vivre aux blessés, et de réserver les rations aux combattants valides

A l'est de Voronezh les soviétiques libèrent Kastornoye, isolant un détachement de la IIe armée allemande

source : onwar.com, guerre-mondiale.org
Front du pacifique sud
Nouvelle-Guinée
Les forces japonaises du Major Général Tooru Okabe attaquent les positions de la 3e division australienne pour progresser vers l'aéroport de Wau, au sud de Salamaua et Lae. Les soldats australiens tiennent toute la journée mais arrivent à court de munitions.

source : guerre-mondiale.org, onwar.com, wikipedia
allemagne.pngLe décret secret sur la Conscription civile initié par Fritz Sauckel, directeur général pour la main d'oeuvre, et signé par Adolf Hitler le 13 janvier, est rendu officiel. Il demande la mobilisation de tous les allemands de 16 à 65 ans et de toutes les allemandes de 17 à 50 ans.

source : guerre-mondiale.org, onwar.com, Worldwar-2.net
japon.gifLe Japon réaffirme sa neutralité envers l'Union Soviétique

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org



japon.gifbirmanie.gifinde.gifphilippines.gifLe premier ministre japonais, le général Hideki Tojo, dans un discours  à la Diète sur la situation dans la guerre annonce que le Japon à l'intention de reconnaître en 1943 l'indépendance des états birmans, de donner l'indépendance aux Philippines si les philippins sont prêts à coopérer, et d'aider l'Inde à se battre pour son indépendance.

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org

Caricature de David Low paru dans le Evening Standard le 28 janvier 1943 : "Les hommes d'état volant"

sur le tapis : esprit de 1943
sur le papier : plan global

source : CartoonHub

27 Janvier 1943

Publié le par Fix

Le père Chaillet, résistant et fondateur du journal de la résistance les "Cahiers du Témoignage chrétien", est arrêté par la Gestapo de Lyon. Il finira par être relâché et mis en résidence surveillée en se faisant passer pour un simple curé


Affiche du secours national

source : guerre-mondiale.org, wikipedia, mémorial de caen (photo)
allemagne.pngFront d'Allemagne
La 8e force aérienne de l'USAAF effectue son premier raid de jour sans escorte sur l'Allemagne avec 55 bombardiers B17 et B24 sur Emden et Wilhelmshaven. 3 bombardiers américains sont abattus et les mitrailleurs américains revendiquent la destruction de 22 chasseurs allemands.
Le résultat du raid renforce la conviction des américains sur leurs capacités à mener des raids avec des B17 et des B24 sans escorte et de jour au dessus de l'Allemagne

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org, guerre-mondiale.org, onwar.com, Worldwar-2.net
Front de l'est
Front sud
L'armée rouge continue de faire pression en direction de Rostov sur les lignes de l'axe, contraignant les forces du général von Kleist à reculer le restant des forces du groupe d'armées A encore présent dans le Kouban, et à préparer une tête de pont défensive dans la zone de Novorossiisk, sur la côte de la mer Noire.

source : guerre-mondiale.org
Front d'Afrique du nord
Libye
La VIIIe armée britannique arrive à la frontière de la Libye et de la Tunisie.

source : guerre-mondiale.org
Front du pacifique sud
Iles Salomon
Un raid venant de Rabaul et comptant 9 bombardiers japonais et 74 chasseurs, attaque Guadalcanal de jour. Il est intercepté par la Cactus Air Force, qui perd 7 chasseurs contre 4 chasseurs japonais. Les bombardiers larguent leurs bombes sur les positions américaines de la Matanikau, mais font peu de dommages.

source : wikipedia, guerre-mondiale.org
Atlantique nord
Le U105 coule le cargo américain Cape Decision au milieu de l'Atlantique nord
Le U514 coule le cargo américain Charles C. Pinckney, retardataire du convoi UGS-4, au sud des Açores
Le U442 coule le cargo américain Julia Ward Howe, retardataire du convoi UGS-4, au sud des Açores.

Pacifique centre
Le sous-marin américain USS Whales coule le transport japonais Shoan Maru, au milieu du pacifique centre.

source : UBoat.net, Hyperwar

Caricature de Leslie Illingworth paru dans le Daily Mail le 27 janvier 1943

sur le bombardier: stratégie unifiée

source : CartoonHub

26 Janvier 1943

Publié le par Fix

3 des mouvements de résistance de la zone sud, Combat, Libération et Francs-tireurs, fusionnent et deviennent les Mouvements Unis de Résistance (MUR), dont le Le Comité directeur est présidé par Jean Moulin.

Pierre Brossolette est parachuté en France, chargé de la mission "Arquebuse-Brumaire" destinée à mettre sur pied l'administration provisoire de la Libération

source : france-libre.net, wikipedia, guerre-mondiale.org, electionpresidentielle.com
Front de l'est
Front sud
Le corps alpin italien combat pied à pied l'armée rouge dans la zone de Nikolaïvka pour tenter de rejoindre le Donets. Il réussit à briser l'encerclement soviétique au prix de fortes pertes

Chasseurs alpins italiens dans la défense des lignes de l'axe durant l'hivers 42-43

source : Worldwar-2.net, guerre-mondiale.org, inilossum.com (photo)
Front d'Afrique du nord
Libye
Le colonel Leclerc rencontre le général Montgomery, qui le charge, lui et les forces françaises libres, de prendre part à la capture de la ligne de Mareth défendant le sud de la Tunisie
La VIIIe armée capture Zaula, à moins de 160km de la frontière tunisienne.

source : france-libre.net, onwar.com, Worldwar-2.net
Front du pacifique sud
Iles Salomon
Une force composée de marines et de soldats de l'armée de terre américaine avance vers l'ouest de Guadalcanal, et tombe sur un bataillon japonais sur la rivière Marmura, stoppant l'avance américaine.

Une division américaine est retirée du front pour renforcer le périmètre de Lunga, l'état-major américain surévaluant la capacité japonaise craint une attaque surprise.

source : wikipedia, guerre-mondiale.org
Atlantique nord
Le U358 coule le pétrolier norvégien Nortind, retardataire du convoi HX-223, au milieu de l'Atlantique nord
Le U594 coule le pétrolier norvégien Kollbjørg, retardataire du convoi HX-223, au milieu de l'Atlantique nord

Méditerranée
Le U431 coule le voilier Egyptien Hassan au sud de l'île de Chypre

Mer de Norvège
Le U255 coule le cargo soviétique Krasnyj Partizan au large de l'île aux ours

Mer de Sulu
Le sous-marin américain USS Grayling coule le cargo japonais Ushio Maru au sud de Batangas

Pacifique sud
Le sous-marin américain USS Wahoo coule le transport japonais Buyo Maru et 2 cargos japonais, dont le Funkuei Maru 2

source : UBoat.net, Hyperwar
perou.gifLe Pérou suspend ses relations diplomatiques avec la France

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org





Caricature de David Low paru dans le Evening Standard le 26 janvier 1943 : "Faible visibilité"

sur le brouillard: brouillard nord africain
texte : puis je voir le grand conseil de guerre allié?
Ca mon ami dépend de ta vue

source : CartoonHub

25 Janvier 1943

Publié le par Fix

Front de l'est
L'ordre du jour de Staline déclare que l'armée rouge a mis en fuite 102 divisions allemandes dans les 2 derniers mois.

Front sud
Dans la poche de Stalingrad l'avance des forces soviétiques coupe en 2 les forces restantes à la VIe armée allemande dans Stalingrad. Les 2 poches ne sont plus étendues que sur 60km² au total, les soldats soviétiques faisant leur jonction au niveau de l'usine Octobre rouge.

Plus au nord le front soviétique de Voronezh libère la ville du même nom.

source : Worldwar-2.net, onwar.com, guerre-mondiale.org
Front d'Afrique du nord
Tunisie
Le général Giraud confirme l'initiative de la veille du général Juin, plaçant les forces françaises en Tunisie sous coordination du général britannique Anderson.

Au centre de la Tunisie, les forces américaines capturent Maknassy, menaçant Sfax et Gabès.

Libye
Les armées de l'axe sont réorganisées, le général Italien Messe prenant la tête des forces germano-italiennes sur la ligne de Mareth, ancienne ligne de fortification française à la frontière de la Tunisie et de la Libye, ces forces étant renommées 1ere armée italienne. Les autres unités du Maréchal Rommel étant toujours sous son commandement.

La colonne du colonel Leclerc arrive à Tripoli après un périple de 3000km depuis le Tchad.

source : france-libre.net, wikipedia, guerre-mondiale.org, onwar.com, Worldwar-2.net
Front du pacifique sud
Iles Salomon
Pour préparer l'opération Ke d'évacuation de Guadalcanal, l'aviation japonaise lance des opérations aériennes pour obtenir la supériorité aérienne au dessus de l'île. 58 chasseurs Zéros sont envoyés pour un raid de jour sur Guadalcanal mais ils sont interceptés par la Cactus Air Force, qui détruit 4 zéros sans avoir de perte.

Soldat japonais tué à Guadalcanal photographié le 25 janvier 1943

Nouvelle-Guinée
Le général américain Fuller est placé à la tête des opérations alliées dans la zone de Gona et de la baie d'Oro.
La 32e division américaine et la 7e division australienne sont retirées de la zone de Buna-Gona et rappatriées sur Port Moresby

source : wikipedia, guerre-mondiale.org
Atlantique nord
Le U575 coule le cargo américain City of Flint, retardataire du convoi UGS-4, au milieu de l'Atlantique nord
Le U624 coule le cargo britannique Lackenby, retardataire du convoi SC-117, au milieu de l'Atlantique nord

Méditerranée
Le U431 coule les voiliers Egyptiens Omar el Kattab et Mouyassar au sud de l'île de Chypre

source : UBoat.net
suisse.gifLe procès contre les communistes et la Fédération socialiste suisse commence au tribunal fédéral de Lausanne.

source : guerre-mondiale.org




Caricature de leslie illingwort paru dans le Daily Mail le 25 janvier 1943

Texte : Terre en vue - sauvé
sur la barque : Grande Bretagne

source : CartoonHub

Caricature de David Low paru dans le Evening Standard le 25 janvier 1943 : "Les réserves mon Führer, pour l'offensive de printemps"

source : CartoonHub

24 Janvier 1943

Publié le par Fix

L'opération de "nettoyage" du quartier du vieux port de Marseille se termine, la quasi totalité du 1er arrondissement de la ville est laissé aux sapeurs allemands, qui vont détruire 1500 immeubles pendant plusieurs semaines. Ses 25000 habitants sont expropriés et conduit majoritairement au camp de Fréjus, camp sous surveillance française, alors que les allemands auraient préférés Compiègne, camp sous surveillance allemande.

Déportations d'habitants du quartier du vieux port par les allemands, les français étant livrés par la police française (à droite) qui se charge des opérations en ville

La préfecture des Bouches-du-Rhône publie un communiqué
Pour des raisons d’ordre militaire et afin de garantir la sécurité de la population, les autorités militaires allemandes ont notifié à l’administration française l’ordre de procéder immédiatement à l’évacuation du quartier Nord du Vieux-Port. Pour des motifs de sécurité intérieure, l’administration française avait, de son côté, décidé d’effectuer une vaste opération de police afin de débarrasser Marseille de certains éléments dont l’activité faisait peser de grands risques sur la population. L’administration française s’est efforcée d’éviter que puissent être confondues ces deux opérations. De très importantes forces de police ont procédé dans la ville à de multiples perquisitions. Des quartiers entiers ont été cernés et des vérifications d’identité ont été faites. Plus de 6 000 individus ont été arrêtés et 40 000 identités ont été vérifiées.

Les déportations sont enormes, les gens étant envoyés à la gare d'Arenc ou les trains les envoient au camp de Fréjus

source : wikipedia, guerre-mondiale.org, l'histoire en question
Front de l'est
Front sud
Les soviétiques libèrent Starobelskiy, près du Donets à plus de 400 km à l'ouest de Stalingrad, mais le groupe d'armées A n'est plus menacé d'être encerclé dans le Caucase, celui-ci ayant réussit à repasser avant que Rostov ne soit capturée.

Plus au nord les forces du front du sud ouest du général Vatoutine capturent Starobelsk.

Adolf Hitler interdit aux allemands se battant encore dans la poche de Stalingrad de se rendre, malgré une demande dans ce sens faite par le maréchal Manstein. Il écrit au général Paulus
Je vous interdis de capituler. La VIe armée tiendra jusqu'au dernier homme et jusqu'à la dernière cartouche

Front du Caucase
L'offensive soviétique du front de Transcaucasie vers la tête de pont du Kouban est stoppée par les forces de l'axe à Novorossiysk et Krasnodar.

source : onwar.com, guerre-mondiale.org, Worldwar-2.net
Front d'Afrique du nord
Tunisie
Le général britannique Anderson peut maintenant utiliser les forces américaines en Tunisie, dans le cadre de sa mission de coordination des forces armées alliées de Tunisie.
Dans la nuit le général Juin accepte lui aussi que les troupes françaises obéissent aux ordres du général Anderson, laissant celui-ci commander toutes les forces alliées de Tunisie.

source :
wikipedia

Front du pacifique sud
Iles Salomon
Une force aéronavale américaine bombarde l'île de Kolombangara, en Nouvelle Géorgie.
Sur Guadalcanal la progression américaine se poursuite à l'ouest de Kokumbona

source : guerre-mondiale.org, onwar.com, Worldwar-2.net
Atlantique nord
Le U105 coule le pétrolier britannique British Vigilance, retardataire du convoi TM-1, au milieu de l'Atlantique nord

source : UBoat.net


uk.gifusa.giffrance-libre.gifA Casablanca la conférence entre Winston Churchill, le président Roosevelt et leurs chefs d'état major se termine. Plusieurs décisions sont prises dans la façon dont la guerre sera menée dans le futur, les discussions ayant aplanies les différences entre les états-majors britanniques et américains
- Un second front sera ouvert en Europe, la Sicile devant être le prochain objectif, pour ensuite débarquer en Italie. Ces opérations doivent suivre immédiatement après la fin de la campagne de Tunisie
- Le débarquement en France est repoussé au mieux à 1944
- la priorité est donnée au ravitaillement de l'Union Soviétique et à la lutte contre la menace sous-marine.
- Dans le Pacifique l'offensive doit reprendre pour reconquérir les Philippines et la Birmanie

Les 2 chefs d'état font une déclaration à la fin de la conférence, déclarant que les nations unies iront jusqu'au bout et n'accepteront qu'une reddition inconditionnelle de l'Allemagne, de l'Italie et du Japon

Le New York Times annonçant l'accord de la conférence de Casablanca

En marge de la conférence, le président Roosevelt et Winston Churchill forcent le général Giraud et le général De Gaulle à se serrer la main devant les journalistes, pour suggérer aux américains et aux britanniques que les 2 chefs français sont d'accord, leurs difficultés étant aplanies, ce qui n'est évidement pas le cas.
Le désaccord des deux généraux ne peut qu’y être constaté par les 2 chefs anglo-saxons, mais leurs revendications respectives sont clairement mises en parallèle. Les alliés poussent cependant à la réunion des 2 personnalités dans un même organisme, pour rassembler les français combattants à leurs cotés.
Le général Giraud est par ailleurs discrètement soutenus par le président Roosevelt qui lui promet d'équiper 11 divisions françaises, dont 3 motorisées, et de lui fournir 800 avions. Il espère aussi que la réunion des 2 français au sein d'un même organisme permettra finalement de marginaliser puis d'écarter le général De Gaulle.

Les 2 dirigeants anglo-saxon tentant de montrer au monde que les 2 chefs français sont réconciliés lors d'une conférence de presse après la conférence, forçant ceux-ci à se serrer la main devant les journalistes, ce qu'ils devront faire 2 fois, les journalistes ayant raté la 1ere prise.

source : nytimes.com (photo), wikipedia, onwar.com, guerre-mondiale.org, inilossum.com (photo)

23 Janvier 1943

Publié le par Fix

A Marseille les fouilles et destructions continuent dans les opérations de liquidation du Vieux port



Réunion à l'hotel de ville de Marseille le 23 janvier entre M. René Bousquet (en col de fourrure), secrétaire général de la police française, le commandant SS Bernad Griese (en manteau de cuir), M. lemoine (civil entre Bousquet et Griese), préfet régional, et Mühler (entre bousquet et Lemoine), commandant de la Sicherheitspolizei (organe rassemblant la gestapo et la kripo) pour Marseille.

Déménagement à la hate de ce que peuvent emporter les expropriés dans le vieux port, qui continue d'être vidé de ses habitants

source : guerre-mondiale.org, wikipedia, l'histoire en question
Front de l'est
Front sud
Dans la poche de Stalingrad l'armée rouge capture l'aéroport de Gumrak, dernier aéroport qui était aux mains des allemands et dernier lien avec le reste des forces de l'axe. Les forces encerclées dans la poche sont maintenant complètement isolées et ne recevront plus de ravitaillement autrement que par parachutage. Plus aucun soldat de l'axe ne peut donc quitter la poche.

Plus au nord les attaques contre Voronezh continuent

Front du Caucase
Les soviétiques libèrent Armavir, point ferroviaire crucial pour la jonction des champs pétrolifères de Maikop

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org, guerre-mondiale.org, onwar.com, wikipedia, Worldwar-2.net
Front d'Afrique du nord
Libye
A 5h la VIIIe armée britannique entre dans Tripoli, abandonné par les forces germano-italiennes. Le général Montgomery entre dans la ville après avoir reçu la reddition formelle de la ville et de la Tripolitaine de la part du Vice Gouverneur de Libye et du préfet de la Tripolitaine.
Les réparations des installations portuaires commencent immédiatement et seront terminées à la fin du mois.

source : onwar.com, "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org, guerre-mondiale.org, Worldwar-2.net
Front du pacifique sud
Iles Salomon
Sur Guadalcanal les 100 derniers défenseurs japonais de la position Gifu effectuent une charge suicide dans la nuit du 22 au 23. Tous sont tués et avant l'aube par les défenseurs américains.
Au matin la position Gifu est définitivement tombée, les américains ayant eu 175 morts pour prendre la position, contre plus de 500 pour les défenseurs japonais.

A l'ouest de la Matanikau les américains capturent Kokumbona, mais la majorité de la 2nd division japonaise a déjà évacué la zone. Malgré leur rapide progression, le général Patch n'a pas encore compris que les japonais sont en train d'évacuer l'île.

source : wikipedia, onwar.com, guerre-mondiale.org
Atlantique nord
Le U175 coule le cargo américain Benjamin Smith au sud ouest de la côte d'Ivoire

Méditerranée
Le U431 coule le voilier égyptien Alexandria au large des côtes du Liban

Mer de Bismarck
Le sous-marin américain USS Guardfish coule le destroyer japonais Hakaze au sud de Kavieng, en Nouvelle-Irlande

source : UBoat.net, Hyperwar

Caricature de Leslie Illingworth paru dans le Daily Mail le 23 janvier 1943

sur le train : Spécial pour la 1ere armée - Alger
Texte : Hé mon gars, suis je bon pour tunis?
Ou sommes nous?

source : CartoonHub

22 Janvier 1943

Publié le par Fix






Vidéo d'actualité française du 22 janvier 1943 (15 minutes)

Suite à l'accord entre M. René Bousquet, secrétaire général de la police française, et le général SS Karl Oberg, le quartier du Vieux Port de Marseille est complètement bouclé par la police française et le régiment SS Griese. 200 inspecteurs venus de Paris et ailleurs, 15 compagnies de Gardes Mobiles de Réserves (GMR) et des escadrons de gendarmerie et de gardes mobiles sont descendus sur Marseille pour prêter main forte à la police locale, soit environ 12000 policiers.
La ville est fouillée maison par maison, mis à part les quartiers résidentiels, durant 36 heures.

Policiers français bouclant le quartier du vieux port en janvier 1943 lors de l'opération de "nettoyage" du vieux port

Soldats allemands rassemblant la population du vieux port pour en préparer la déportation.

 

source : Ina.fr, wikipedia, l'histoire en question
Front de l'est
Front sud
Dans la poche de Stalingrad les soviétiques intensifient leurs attaques, précédées d'un bombardement d'artillerie massif, pour en finir avec la résistance allemande. Ils arrivent en vue de l'aéroport de Gumrak, dernier aéroport aux mains des allemands et dernier lien entre la poche et le reste des forces de l'axe. Dans la journée le dernier avion qui décollera de la poche, un bombardier He111 transformé en transport aérien qui transporte 19 blessés, décolle de la piste.

Plus au nord le front de Voronezh du général Golikhov arrivent devant Voronezh, point fort de la défense allemande, et attaquent la ville.

Front du Caucase
L'armée rouge libère Salsk, au sud-est de Rostov, sur la ligne de chemin de fer reliant Novorossiisk à Stalingrad.

source : wikipedia, onwar.com, guerre-mondiale.org
Front d'Afrique du nord
Libye
Les forces de l'axe abandonnent Tripoli après avoir évacué de grandes quantités de ravitaillement et détruit les installations portuaires.

source : onwar.com, guerre-mondiale.org
Front du pacifique sud
Iles Salomon
Sur Guadalcanal, devant la position Gifu, des chars d'assaut sont amenés pour tenter d'emporter la décision. A 10h20 les chars et l'infanterie détruisent 3 bunkers et pénètrent dans la position japonaise, permettant à l'infanterie de s'engouffrer dans la brèche.

Sur la côte les américains progressent sur Kokumbona, la résistance japonaise étant très légère. Le commandement japonais donne l'ordre à la 2nd division de se retirer vers l'ouest pour éviter l'encerclement.

Nouvelle-Guinée
Les dernières forces japonaises sont détruites, mettant fin à la bataille de Buna-Gona.
En 3 mois de combat les japonais on perdu entre 1500 et 7000 soldats, contre 3498 coté allié (2700 australiens et 798 américains). Cependant les maladies tropicales ont étés bien plus meurtrières que les combats. Ainsi la 32e division américaine a été affectée par un taux de perte de 66%, 7125 des 9825 soldats qui la compose ayant étés malades, dont 2952 requérant une hospitalisation. Ces chiffres sont à comparer aux 686 soldats tués et aux 1954 blessés qui ont été du au combats dans le même temps.

source : wikipedia, wikipedia, Worldwar-2.net, onwar.com
Atlantique nord
Le U413 coule le cargo grec Mount Mycale, retardataire du convoi SC-117, au milieu de l'Atlantique nord
Le U358 attaque le convoi UR-59 au nord ouest de l'Irlande, et coule le cargo suédois Neva

Mer de Java
Le sous-marin américain USS Tautog coule le transport japonais Hasshu Maru à l'est de Makassar

Mer de Bismarck

Le sous-marin américain USS Guardfish coule un cargo japonais à l'ouest de Rabaul.

source : UBoat.net, Hyperwar
uk.gifusa.giffrance-libre.gifLe général De Gaulle, pressé par Winston Churchill, menaçant de reconnaître le général Giraud comme seul chef des français combattant aux cotés des alliés, arrive à Casablanca pour participer à la conférence qui se tient entre le président Roosevelt et le premier ministre britannique.

source : maroc-hebdo, The world at war, electionpresidentielle.com

Caricature de Leslie Illingworth paru dans le Daily Mail le 22 janvier 1943

sur le tableau : leçon du jour : vigilance éternelle
sur le batiment : l'école bombardée

source : CartoonHub