Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

28 Février 1943

Publié le par Fix

uk.gifFront ouest
9 commandos norvégiens réussissent à pénétrer dans l'usine Norsk Hydro de Telemark, près de Ryukan en Norvège, et à la faire exploser avec des charges explosives, la réduisant en ruine. L'usine servait à produire de l'eau lourde, eau servant à la recherche nucléaire allemande. Tous les commandos norvégiens réussissent à s'échapper sans perte.


L'usine d'eau lourde de Vemork. Les commandos norvégiens ont du escalader la falaise pour atteindre le batiment de production

source : guerre-mondiale.org, onwar.com, Worldwar-2.net, wikipedia, Norway during World War II
Front de l'est
Front nord
Dans le secteur de Demyansk les soviétiques forces les allemands à se retirer du saillant du même nom

Front centre

Dans le secteur d'Orel-Briansk les combats sont violents, les fronts du centre et de Briansk se battant avec acharnement

Front du Caucase
Les opérations soviétiques contre la tête de pont allemande de Novorossisk et sur la ligne du Mious au nord de Taganrog, sur la mer Noire, sont interrompues par le dégel.

source : guerre-mondiale.org
Atlantique nord
Le U405 coule le cargo américain Wade Hampton, retardataire du convoi HX-227, au milieu de l'Atlantique nord. Les vedettes lance-torpilles soviétiques qu'il transportait (RPT-1 et RPT-3) coulent avec lui.

source : UBoat.net
etoile.jpg Un groupe de femmes allemandes mariées à des hommes juifs se rassemble à Berlin pour manifester et tenter d'arrêter la déportation de leurs maris vers les camps de concentration

source : Worldwar-2.net

27 Février 1943

Publié le par Fix

Front de l'est
Front sud
Autour de Kharkov les contre-attaques soviétiques de IIIe armée blindée et de la LXIXe armée ne rencontrent aucun succès. Pour faciliter leur coordination le front de Voronej donne les 2 armées au front du sud ouest. La progression allemande continue et Lozovaïa et Kramatorsk sont repris

source : onwar.com, guerre-mondiale.org
italie.jpg Front de Méditerranée
L'aviation allier bombarde fortement Syracuse.

source : guerre-mondiale.org


Front du pacifique sud
Nouvelle-Guinée
Le 162e régiment de la 41e division américaine est débarqué dans la baie de Milne pour renforcer les troupes alliées de l'île.

source : guerre-mondiale.org
Atlantique nord
Le U66 coule le cargo britannique St. Margaret, issu du convoi dispersé ON-166, au milieu de l'Atlantique nord

Océan Indien

Le U516 coule le ravitailleur de sous-marin néerlandais Colombia au large de Simonstown, en Afrique du sud.

Affiche de propagande vichyste

source : UBoat.net, mémorial de caen (photo)
etoile.jpg Les juifs travaillant dans les usines d'armement à Berlin sont envoyés à Auschwitz.

source : History place - Holocaust Timeline, Worldwar-2.net




Caricature de Leslie Illingworth paru dans le Daily Mail le 27 février 1943

texte : quel jeu!

source : CartoonHub

26 Février 1943

Publié le par Fix





Vidéo d'actualité française du 26 février 1943 (15 minutes)

source : Ina.fr
italie.jpg Front de Méditerranée
L'aviation alliée bombarde violemment Cagliari.

source : guerre-mondiale.org


Front d'Afrique du nord
Les divisions blindées (10e et 21e divisions blindées) de la Ve armée blindée allemande du général von Arnim, attaquent les positions britanniques à Medjez el Bab, mais sans succès.
Le Maréchal Rommel prévoie de concentrer ses forces pour attaquer la VIIIe armée britannique devant la ligne de Mareth, les unités britanniques de pointe étant vulnérables suite au manque de soutient logistique. Ces unités avaient bougés pour faire une diversion lors de l'attaque allemande sur Kasserine, pour en divertir des forces.

Equipage américain à coté d'un char Grant en train de se reposer en Tunisie. l'armée américaine est pour le moment une armée de soldats sans expérience avec des officiers qui ne sont pas à la hauteur et des chars qui sont inférieurs à ceux des allemands. La défaite de Kasserine va provoquer un choc suffisant pour la faire rapidement évoluer, jusqu'à en faire une machine de guerre très efficace

source : guerre-mondiale.org, onwar.com, Worldwar-2.net, wikipedia
birmanie.gif Front de Birmanie
Un transport de troupes japonais est coulé et un autre endommagé par des unités indiennes au nord de l'embouchure du Ramree.

source : guerre-mondiale.org
usa.gifespagne.gifL'ambassadeur américain en Espagne, M. Carlton J. H. Hayes, rapporte que les Etats-Unis exportent du pétrole, du coton, de la nourriture et d'autres biens vers l'Espagne

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org


etoile.jpg Le premier convoi de tzigane arrive à Auschwitz. Ceux-ci sont parqués dans un camp spécial organisé en "camp pour les familles". La plupart des tziganes des autres camps de concentration sont déportés à Auschwitz et les autres proviennent des territoires du Reich. Certains de ces déportés sont même des vétérans de l'armée allemande, arrivant en uniforme allemand avec leur citation à la main. La mortalité dans le camp tzigane est la plus élevée de tous les camps d'Auschwitz Birkenau. 20000 à 100000 tziganes seront internés (les chiffres varient)  mais peu survivront

source : Mémorial Yad-vashem, guerre-mondiale.org

Caricature de David Low paru dans le Evening Standard le 26 février 1943 : "Et alors Mr Macmillan?"

sur le panneau : camp de concentration d'Afrique du nord - prisonniers républicain espagnols - avant garde du combt de la démocratie contre l'axe.

source : CartoonHub

Caricature de Leslie Illingworth paru dans le Daily Mail le 26 février 1943

sur la trompette : Fanfare de la victoire de Rommel
sur l'obus : contre-offensive anglo-américaine

source : CartoonHub

25 Février 1943

Publié le par Fix

Le général De Gaulle prononce un discours à la BBC
Je m'adresse aujourd'hui à la jeunesse de France. Ce n'est pas pour la plaindre. Elle ne l'accepterait pas.

Certes, c'est sur les jeunes Français que pèse le plus durement la souffrance du pays. Physiquement, c'est à eux surtout que manque tout ce dont notre peuple est en ce moment dépouillé. Sur dix garçons et filles de chez nous, neuf ne mangent pas à leur faim. Moralement, ils ressentent, plus cruellement encore que leurs aînés, ce qu'il y a d'humilié dans la condition desfami1les et dans le sort de la patrie. Quelle colère et quel dégoût inspire à leurs âmes de vingt ans la présence de l'ennemi, le travail forcé, la répression et, pire encore, cette simulation dans laquelle on doit se retrancher pour vivre !

Et cependant, jeunes gens, jeunes filles de France, vous ne voulez pour rien au monde de cette pitié, de cette résignation, dont les faibles tentent de vous bercer. Vous avez bien raison! Laissez gémir les esclaves. Mais vous, vous êtes les fils et les filles d'une grande nation.

Sans doute, quelques malheureux osent-ils parler de la décadence de la France. Sans doute, une suite d'absurdités, de lâchetés et de trahisons, commises par ceux-là mêmes qui se prétendaient nos chefs, ont-elles livré à l'envahisseur la totalité du territoire. Sans doute, aujourd'hui encore, l'union pour le combat et pour la liberté rencontre-t-elle l'obstacle dressé par cette même sorte de gens pour qui le devoir se confond avec la passion de garder en tout cas leurs places, par ces pitres du désastre qui se démentent sans vergogne et retournent à l'instant leur habit suivant que le vent souffle de l'Est ou de l'Occident, par ces pharisiens qui n'adorent que l'opportunité. Mais vous savez bien que l'écume qui flotte sur la nation sera tôt ou tard balayée. Il vous suffit de voir et d'écouter pour discerner les trésors de foi, de dévouement, de courage, que le peuple français recèle en ses profondeurs. Vous êtes convaincus que pour la France, l'avenir n'a qu'une seule issue qui s'appelle la libération et que, pour forcer la porte, il faut lutter sans relâche, sans délai, sans ménagement.

L'ennemi est là, avec sa force, sa police, sa propagande. Il est là, qui souille notre sol, empoisonne notre atmosphère, déshonore nos maisons, outrage nos drapeaux. Il est là, à demi-vaincu, s'efforçant de suppléer par l'oppression des populations sans armes aux victoires qui, désormais, lui manquent. Jeunesse de France, c'est le moment ou jamais de faire tout ce qui peut être fait pour nuire à l'envahisseur, en attendant de pouvoir le détruire. C'est à vous, surtout, qu'incombe ce dur et grand devoir de la guerre. C'est vous que l'ennemi vise d'abord, lui qui, en ce moment même, veut vous mobiliser pour travailler à son profit. Faites tout pour lui échapper et, si c'est impossible, pour le tromper, l'abîmer, le décevoir. Groupez-vous avec discipline dans les organisations de résistance qui sont la France Combattante du dedans. Suivez les consignes. On ne fait rien de fort ni de grand qu'en se confondant avec les autres. L'honneur, aujourd'hui, c'est d'être une vague de la mer.

Jeunes gens, jeunes filles de France, courage! Voici l'heure du plus grand effort. C'est à ce prix que les chaînes tomberont, que le cachot s'ouvrira, que le soleil va reparaître. C'est à ce prix que vous retrouverez la joie d'être au monde, l'ardeur de vivre et de donner la vie, le droit de chanter et de rire, la fierté d'être libres dans un pays glorieux et fraternel. Ecoutez parler votre cœur. Il contient l'avenir de la France !
Puis un second discours à Grovesnor House à l'occasion de la réunion des britanniques réfugiés en France
Nous savons quelle particulière amitié, vous, les Britanniques venus de France, n'avez cessé de témoigner aux Français Combattants. C'est parce que, comme nous-même, vous n'avez jamais cessé de croire que le peuple français, quoique écrasé par le désastre et livré à la trahison, ne renonçait dans ses profondeurs ni à lui-même, ni à ses amis. Aujourd'hui, nous apercevons ensemble que cette conviction était justifiée. L'abominable camouflage dont on voulait masquer au monde la véritable volonté de la France s'écroule morceau par morceau.

Personne dans l'univers ne peut plus douter que la nation française soit restée fidèle à son idéal et que, malgré les divisions artificielles et momentanées créées par l'ennemi ou suscitées par l'intrigue, elle achève de se rassembler pour se libérer totalement et reprendre §a marche vers ses éternelles destinées.

Certes, la lutte n'est pas finie. Il reste aux peuples en guerre beaucoup d'efforts à fournir et, pour ceux qui subissent l'étreinte de l'ennemi, beaucoup de souffrances physiques et morales à supporter. Cependant, l'optimisme est maintenant si justifié que les esprits se hâtent vers l'avenir. Je crois bien que vous-mêmes pensez déjà volontiers au jour où il vous sera possible de vous rendre à nouveau en France et d'y reprendre vos activités d'autrefois. Je crois bien aussi que vous vous demandez quelle France vous retrouverez ?
Je suis, sans m'avancer beaucoup, à même de vous le dire.

La France que vous retrouverez sera, quant au fond des choses, celle qui fut et qui sera toujours. Le tempérament national n'aura pas changé plus que l'aspect du sol. Les blessures morales se guériront, une fois de plus, de même que les ruines matérielles seront plus ou moins vite réparées. Mais la France que vous retrouverez aura immensément souffert, non point seulement dans sa chair, mais dans son âme. De tant d'épreuves, elle aura tiré, croyez-moi, beaucoup de leçons quant à elle-même et quant aux autres. Vous trouverez donc une France plus grave, plus réfléchie, plus concentrée que celle que vous avez connue. Il y aura toujours des fleurs au fleuriste de la rue Royale et ces fleurs vous seront encore offertes avec un sourire. Mais, dans les yeux de la jeune fille qui vous les présentera et dont naguère vous saisissiez surtout la grâce, vous pourrez lire quelque chose de ferme, de fier, de résolu, qui sera le nouveau regard de la France.

Nous autres, Français combattants de l'intérieur et du dehors, avons la certitude que ce regard de la France sera pour ses bons et braves alliés britanniques plus que jamais le regard de l'amitié. Ce sera pour nous et pour vous une récompense de nos efforts et peut-être voudra-t-on alors reconnaître sans réserves que nous aurons fait nous-mêmes quelques petites choses pour réaliser cela.

source : média-libres.com

allemagne.pngFront d'Allemagne
Début de l'offensive aérienne alliée ininterrompue contre l'Europe allemande.

source : guerre-mondiale.org


Front de l'est
Front sud
Autour de Kharkov l'armée rouge libère Mingrelsk, à l'est de Krasnodar, et le front du centre du maréchal Rokossovki lance une offensive contre la IIe armée et la IIe armée blindée allemande.
Cependant la contre-offensive allemande continue la VIe armée du front du sud ouest tente d'échapper à l'encerclement allemand.

source : wikipedia, onwar.com, guerre-mondiale.org
Front d'Afrique du nord
Le retrait des forces de l'axe à Kasserine se termine, terminant la bataille du même nom. Le col est réoccupé par les forces alliées
La bataille est un échec complet pour les alliés mais surtout les américains qui se sont fait étrillés sans rien pouvoir y faire. Les conclusions sont différentes de chaque coté.
Les allemands estiment après cette bataille que les américains ne sont pas dangereux et qu'il est facile de les vaincre. Seule quelque unités américaines sont valables aux yeux du maréchal Rommel, et le matériel américain est quand à lui considéré comme inférieur.
Coté allié par contre les interrogations sont nombreuses et vont conduire à de nombreux changements dans l'avenir pour augmenter la capacité combative de leurs unités, mais surtout le commandement sera changé, l'état major et le général Fredendall ayant fait montre d'une apathie incompréhensible, responsable de façon importante des déboires américains à Kasserine.
Les pertes alliées sont importantes avec 1/3 des effectifs engagés perdu, soit environ 10000 soldats (dont 6500 américains), et surtout de fortes pertes en matériel avec la destruction ou la capture de 183 chars et 706 camions. En comparaison les pertes de l'axe sont faibles avec la perte de 2000 soldats et de seulement 34 chars.

La RAF commence des bombardements continus sur la Tunisie avec 2000 raids dans les prochaines 48 heures

 


source : wikipedia, guerre-mondiale.org, "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org, Worldwar-2.net, mémorial de caen (photo)
Atlantique nord
Le U628 attaque le convoi ON-166 au milieu de l'Atlantique nord, et coule le cargo britannique Manchester Merchant.

source : UBoat.net

pologne.gifLe gouvernement polonais en exil annonce ses espoirs que l'Union Soviétique restaurera la Pologne dans ses frontières orientales d'avant guerre. Cette déclaration est une protestation contre les décisions soviétiques affectant la souveraineté polonaise sur les territoires orientaux et les droits des citoyens polonais qui y résident.

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org
etoile.jpg Départ du premier convoi de juifs depuis Salonique, en Grèce, vers Auschwitz

source : Mémorial Yad-vashem

24 Février 1943

Publié le par Fix

Front de l'est
Front centre
De dur combats de blindés ont lieux dans le secteur d'Orel

Front sud
Le IInd corps blindé SS encercle le groupe mobile du général Popov en coupant les voies de ravitaillement des unités de tête de l'armée rouge.
La IIIe armée blindée soviétique et la LXIXe armée soviétique attaquent les positions allemandes pour contenir les attaques, mais sont contenus par les forces de l'axe.

Affiche de propagande allemande
"Construisez des armes pour le front"

source : Wikipedia, onwar.com, guerre-mondiale.org, calvin.edu (photo)
Front d'Afrique du nord
Le Maréchal Rommel est nommé à la tête du groupe d'armée Afrika, qui comprend la Ve armée blindée du général von Arnim et la Iere armée italienne du général Messe.

source : wikipedia, onwar.com, guerre-mondiale.org
Atlantique nord
Les U600, U628, U707 et U653 attaquent le convoi ON-166 au milieu de l'Atlantique nord. Le U600 endommage le cargo norvégien Ingria. Le U628 coule le cargo norvégien Ingria. Le U707 coule le cargo américain Jonathan Sturges. Le U653 endommage le cargo néerlandais Madoera.

Mer Baltique
Le U649 coule après une collision accidentelle avec le U232 au nord ouest de Danzig

Atlantique sud
Le sous-marin italien Barbarigo coule le cargo espagnol Monte Igueldo au nord est de Recife, au Brésil

source : UBoat.net, RegiaMarina.net

Caricature de David Low paru dans le Evening Standard le 24 février 1943

sur le tableau : Les allemands sont toujours un adversaire rusé, résolu et cruel

source : CartoonHub

23 Février 1943

Publié le par Fix

Front de l'est
Front centre
Le saillant de Rjev est totalement évacué par les forces allemandes, réduisant sensiblement la longueur du front au centre de celui-ci.

Front sud
Au nord est de Kharkov les soviétiques continuent d'avancer et libèrent Sumy et Lebedin. Pendant ce temps, au sud du saillant soviétique la contre-offensive allemande fait des progrès. Le IIe corps blindé SS perce les flancs de la VIe armée soviétique, éliminant la menace soviétique pesant sur le Dniepr, et encerclant plusieurs unités soviétiques au sud de la rivière Samara.
Le LXVIIIe corps blindé allemand commence à attaquer vers Barvenkovo.

Front du Caucase
La tête de pont de Novorossisk résiste aux attaques soviétiques et stabilise son front.

source : wikipedia, onwar.com, guerre-mondiale.org
italie.jpg Front de Méditerranée
L'aviation américaine bombarde Messine

source : guerre-mondiale.org


Front d'Afrique du nord
Suite à l'extension de ses lignes de communications, au manque de ravitaillement et à la crainte que la VIIIe armée britannique arrive rapidement devant la ligne de Mareth, le maréchal Rommel donne l'ordre d'arrêter les attaques sur Thala et de se replier au delà du col de Kasserine. Une attaque aérienne alliée dans la journée accélère la retraite des forces de l'axe.

soldats allemands autour d'un canon anti-aérien en Afrique du nord en 1943

source : wikipedia

Atlantique nord
Le U522  coule le pétrolier britannique Athelprincess, retardataire du convoi UC-1, puis est coulé au sud ouest de Madère, au Portugal par l'aviso garde cote britannique HMS Totland.
Les U202, U382 et U558 attaquent le convoi UC-1 au sud ouest de Madère, au portugal. Le U202 endommage le pétrolier néerlandais Murena, les pétroliers britanniques British Fortitude et Empire Norseman, et coule le pétrolier américain Esso Baton Rouge. Le U382 endommage le pétrolier britannique Empire Norseman. Le U558 coule le pétrolier britannique Empire Norseman.
Le U456 coule le cargo irlandais Kyleclare à l'ouest de l'Irlande
Les U186, U223, U303, U603, U604 et U628 attaquent le convoi ON-166 au milieu de l'Atlantique nord. Le U186 coule le cargo américain Hastings et le pétrolier britannique Eulima. Le U223 coule le pétrolier panaméen Winkler. Le U303 coule le cargo américain Expositor, le U603 coule le pétrolier norvégien Glittre. Le U604 coule le cargo britannique Stockport. Le U628 endommage pétrolier norvégien Glittre et le pétrolier panaméen Winkler.

Méditerranée
Le U443 est coulé près d'Alger par les destroyers d'escorte britannique HMS Bicester, HMS Lamerton et HMS Wheatland
Le U371 coule le cargo britannique Fintra au nord est d'Alger, en Algérie

source : UBoat.net
chine-nationaliste.gifLe gouvernement de Vichy renonce aux droits d'extraterritorialité de la France en Chine.

source : guerre-mondiale.org



etoile.jpg A Auschwitz la pratique du tatouage des déportés est généralisée

source : guerre-mondiale.org




Caricature de David Low paru dans le Evening Standard le 23 février 1943 : "Cadeau d'anniversaire"

sur le bras : Histoire

source : CartoonHub

22 Février 1943

Publié le par Fix

Front de l'est
Front centre
Les soviétiques lancent une nouvelle offensive dans le secteur d'Orel-Briansk
Plus au nord une nouvelle poussée a lieu pour capturer Rjev et détruire le saillant du même nom. Devant la gravité de la situation le saillant est pratiquement évacué par les forces allemandes

Front sud
La contre-offensive du groupe d'armée sud bas son plein entre le Dniepr et Donetsk. Le IIe corps blindé SS reçoit en renfort la division blindée Totenkopf pour qu'elle avance en parallèle avec la division Das Reich. Ces 2 divisions ont pour objectif la coupure des lignes de ravitaillement de la tête des forces soviétiques.
Dans le même temps l'armée rouge continue d'avancer, malgré les manques d'essence et de munition, dans le saillant à l'ouest de Kharkov, les soviétiques n'étant plus qu'à 20km du quartier général du maréchal Manstein. Malgré tout la STAVKA commence à s'inquiéter des attaques allemandes et ordonne au front de Voronej de transférer la IIIe armée blindée et la LXIXe armée au sud pour faire baisser la pression allemande sur le front du sud ouest, et détruire les forces allemandes de la zone de Krasnograd.

source : wikipedia, wikipedia, onwar.com, guerre-mondiale.org, Worldwar-2.net
Front d'Afrique du nord
Bataille de Kasserine
Devant Thala les combats continuent toute la nuit, occasionnant de fortes pertes des 2 cotés. Au matin l'artillerie américaine effectue un intense bombardement d'artillerie, désorganisant la 10e division blindée allemande avant son attaque, et détruisant de nombreux chars et véhicules.
Le général von Broich, commandant la force de l'axe devant Thala, et avec l'accord du maréchal Rommel, décide d'arrêter les attaques et de se regrouper, donnant le temps aux alliés de ramener de nouveaux renforts. Mais sous un feu constant, la 10e division blindée allemande n'arrive pas à se retirer du champ de bataille avant la nuit.

Soldats américains au col de Kasserine. La bataille de Kasserine révèle les faiblesses du matériel mais aussi des doctrines de combat américaines, et principalement de l'incurie du haut commandement du IIe corps américain, affectant fortement le moral des soldats américains

source : wikipedia, onwar.com, guerre-mondiale.org
birmanie.gif Front de Birmanie
Des commandos alliés effectuent un raid sur Myebon, au sud d'Akyab, dans l'Arakan.

source : Worldwar-2.net


Atlantique nord
Le U225 est coulé au milieu de l'Atlantique nord par la corvette britannique HMS Dianthus
Le U606 est coulé au milieu de l'Atlantique nord par l'aviso garde cote américain USS Campbell et le destroyer polonais Burza
Le U107 coule le cargo britannique Roxburgh Castle au nord des Açores
La corvette canadienne HMCS Weyburn coule à l'ouest de Gibraltar en sautant sur un mine posée par le U118
Les U92, U606 et U753 attaquent le convoi ON-166 au milieu de l'Atlantique nord. Le U606 coule le cargo américain Chattanooga City et le cargo britannique Empire Redshank, et endommage le cargo américain Expositor. Le U92 endommage le navire usine norvégien N.T. Nielsen-Alonso. Le U753 coule le navire usine norvégien N.T. Nielsen-Alonso.

source : UBoat.net
uk.gifM. Winston Churchill se remet après avoir été victime d'une forte fièvre.

source : Worldwar-2.net



allemagne.pngA Munich, Hans et Sophie Scholl, membres du groupe de résistance de la rose blanche, sont jugés pour haute trahison, propagande subversive, complicité avec l'ennemi et démoralisation des forces militaires. Ils sont condamnés à mort par décapitation et exécutés dans la journée à la prison de Stadelheim.

source : wikipedia, depla.org, guerre-mondiale.org

Caricature de Leslie Illingworth paru dans le Daily Mail le 22 février 1943

source : CartoonHub

21 Février 1943

Publié le par Fix

Un arrêté modifie la Garde du Maréchal, qui devient "légion de la garde personnelle du chef de l'État" avec une augmentation légère des effectifs.

source : guerre-mondiale.org


Le général De Gaulle prescrit la formation d'un Conseil de la Résistance, incluant les anciens partis politiques. Jean Moulin devient membre du Comité national français avec rang de ministre, et représentant du général de Gaulle pour les deux zones, chargé de créer ce Conseil de la résistance.

source : wikipedia, guerre-mondiale.org
Front d'Afrique du nord
La progression de la 10e division blindée allemande vers Thala continue, l'unité allemande se retrouvant devant la ville à la tombé du jour. Durant la nuit, un assemblement d'unités hétéroclites françaises, anglaises et américaines, dont les 48 canons de l'artillerie divisionnaire de la 9e division d'infanterie américaine, arrivent en renfort à Thala et sont regroupées dans la "Nickforce", permettant de renforcer la ligne de défense alliée. Les combats continuent devant Thala pendant la nuit.
La division italienne centauro continue son attaque vers Tebessa mais la zone est fermement tenue par la 1ere division blindée américaine.
Plus au nord les attaques de la 21e division blindée sur Sbiba sont arrêtées devant la résistance alliée.

Char Grant américain en Tunisie. Ce char est le principal char des unités américaines en Afrique du nord, mais il est déjà obsolète autant par ses armes que par sa conception (rivets,...). Face aux chars allemands, qui disposent maintenant du tigre I, les américains sont démunis et les équipages des chars Grant bien peu de chance de gagner un combat à nombre égal face aux allemands, qui compensent ainsi leur inferiorité numérique par une qualité supérieure.

source : wikipedia, onwar.com, guerre-mondiale.org
Front du pacifique sud
Iles Salomon

Le premier groupe d'assaut de la 43e division américaine, commandée par le général Hester, quitte Guadalcanal et débarque sur les îles Pavuvu et Banika, dans les îles Russel, lors de l'opération Cleanslate. Les îles sont occupées sans résistance, les soldats japonais ayant évacué la place avant l'arrivée des forces américaines. 9000 soldats américains seront présents sur les îles d'ici à la fin du mois.

source : guerre-mondiale.org, onwar.com
Atlantique nord
Le U623 est coulé par un bombardier britannique Liberator
Le U92 coule le transport britannique Empire Trader, retardataire du convoi ON-166, au milieu de l'Atlantique nord
Les U332 et U603 coulent le pétrolier norvégien Stigstad, retardataire du convoi ON-166, au milieu de l'Atlantique nord
Le U664 attaque le convoi ONS-167 au milieu de l'Atlantique nord, et coule le cargo américain Rosario et le pétrolier panaméen H.H. Rogers.

Mer de Flores
Le sous-marin américain USS Thresher coule le cargo japonais Kuwayama Maru au nord de l'île de Bali

source : guerre-mondiale.org, onwar.com, UBoat.net, Hyperwar, Worldwar-2.net

20 Février 1943

Publié le par Fix

Dans l'Ain un groupe de résistants FTP, dirigé par le capitaine "Grillon", fait dérailler un train de permissionnaires allemands.

source : guerre-mondiale.org


Front de l'est
Front sud
L'armée rouge continue d'avancer au delà de Kharkov, libérant Pavlograd et combattant dans Krasnograd. Le saillant ainsi créé est cependant fermement tenu par les allemands. L'attaque allemande sur les flancs soviétiques continue et la 1ere division blindée SS engage la VIe armée soviétique

source : wikipedia, guerre-mondiale.org, onwar.com
italie.jpg Front de Méditerranée
L'aviation alliée bombarde violement Naples.

source : guerre-mondiale.org


Front d'Afrique du nord
Bataille de Kasserine
Au col de Kasserine le maréchal Rommel prend personnellement la direction des opérations en menant l'attaque depuis le Kampfgruppe von Broich. Rapidement les défenses américaines sont balayées, les chars Lee et Stuart américains étant trop légers devant les moyens blindés allemands, et les équipages étant inexpérimentés. Les forces allemandes de la 10e division blindée allemande, et italiennes de la division centauro s'engouffrent dans la brèche alors que le commandement américain, dépassé par les évènements, n'arrive pas à donner des ordres cohérents aux troupes en défense. 2 des 3 combats command de la 1ere division blindée américaine sont détruits par les attaques et le 3e est mis hors de combat.
La 10e division blindée allemande prend la route de Thala avec le maréchal Rommel à sa tête, pendant que la division blindée italienne Centauro prend la route de Haidra. Devant les fortes pertes le moral des forces américaines chute brutalement.

Carte des opérations lors de la bataille de Kasserine du 19 au 25 février 1943

Le général britannique Alexander est nommé à la tête du 18e groupe d'armées. Il regroupe les commandements de la VIIIe armée du général Montgomery, qui dispose des Xe XIIIe et XXXe corps britanniques, et de la Iere armée du général Anderson, qui dispose des Ve et IX corps britanniques, du IIe corps américain et du XIXe corps français.

source : wikipedia, wikipedia, guerre-mondiale.org, onwar.com, Worldwar-2.net
Atlantique nord
Le U525 coule le cargo britannique Radhurst, retardataire du convoi ONS-165, au milieu de l'Atlantique nord

Pacifique centre

Le sous-marin américain USS Halibut coule le transport japonais Shinkoku Maru entre les Mariannes et l'île de Wake

source : UBoat.net, Hyperwar

19 Février 1943

Publié le par Fix





Vidéo d'actualité française du 19 février 1943 (15 minutes)

source : Ina.fr
Front de l'est
Front sud
Le groupe d'armées sud commence sa contre offensive pour repousser les forces soviétiques qui avancent depuis Kharkov, récemment reprise.
Le maréchal Manstein dispose des Iere (48e corps blindé et IIe corps blindé SS - général von Mackensen) et IVe (40e et 57e corps blindés - général Hoth) armées blindées allemandes, soit environ 70000 soldats contre les 500000 des fronts de Briansk, Voronej, centre et sud ouest, dont 346000 autour de la zone de Kharkov. De plus les divisions allemandes sont notoirement en sous effectifs après les pertes de l'automne et de l'hiver 1942, sans compter le manque de matériel blindé, les divisions allemandes n'alignant rarement plus de 80 chars contre un effectif théorique de 150. Malheureusement pour les soviétiques la situation n'est pas non plus facile du fait de leur progression rapide. Si ils ont un nombre bien plus important de soldats les fronts soviétiques sont très étendus et les divisions soviétiques largement en sous effectifs aussi. Au 19 février le front de Voronej manque tellement d'effectif et est si étendu qu'il ne peut plus soutenir le front sud ouest qui est au sud de ses positions

Soldats allemands se préparant à la contre-offensive du maréchal Manstein sur Kharkov

Le plan du maréchal Manstein est découpé en 3 phases :
- destruction de la pointe soviétique
- reprise de la zone de Kharkov
- reprise de la zone de Koursk en conjonction avec le groupe d'armées centre.

Le IIe corps blindé SS reçoit donc l'ordre d'attaquer au sud pour protéger l'avance de la IIere armée blindée pendant que le détachement Hollidt doit contenir les soviétiques qui tentent de percer les lignes allemandes au centre. Enfin la Iere armée blindée doit attaquer vers le nord pour isoler et détruire le groupe mobile du général Popov. Les VIe armée et Iere armée de la garde soviétiques doivent aussi être attaquées par les forces allemandes.

coté soviétique les communications entre Kharkov et Koursk sont à nouveau entièrement aux mains de l'armée rouge.

source : wikipedia, guerre-mondiale.org
Front d'Afrique du nord
Bataille de Kasserine
A 13h30 le commando supremo donne son accord pour le plan d'offensive du maréchal Rommel, transmis la veille par l'intermédiaire du maréchal Kesselring. Les 10e et 21e divisions blindées allemandes sont placées sous son commandement direct pour attaquer au travers des cols de Kasserine et Sbiba vers Thala et Le Kef, pour prendre le contrôle de la dorsale occidentale et menacer le flanc de la Iere armée. Ce plan n'est pas celui qu'il avait lui même proposé, préférant une attaque concentrée sur Tébessa, le plan modifié par le comando supremo rendant ses flancs vulnérables.

Dans la journée la 10e division blindée commence à attaquer le col de Kasserine, défendu par la force Stark, pour se diriger sur Thala, pendant que la 21e division blindée lance sont attaque sur Sbiba pour se diriger vers Le Kef. Cette dernière attaque est immédiatement stoppée par la 1ere brigade d'infanterie britannique de la garde.

source : wikipedia, onwar.com, guerre-mondiale.org
Front du pacifique sud
Iles Salomon
De nouvelles unités américaines arrivent en renfort sur Guadalcanal en prévision de l'offensive devant avoir lieux sur les îles Russel.
Cependant des reconnaissances faites sur les îles concernées rapportent que celles-ci ont été évacuées par les forces japonaises

source : onwar.com, guerre-mondiale.org
Atlantique nord
Le U268 est coulé dans le golfe de Gascogne par un bombardier Wellington britannique
Le U403 coule le cargo grec Zeus, retardataire du convoi ONS-165, au milieu de l'Atlantique nord

Méditerranée
Le U562 est coulé au nord est de Bengazi par le destroyer britannique HMS Isis, le destroyer d'escorte HMS hursley et un bombardier Wellington britannique

Mer des Salomon
Le sous-marin américain USS Gato coule le cargo japonais Hibari Maru, en combinaison avec un avion américain basé à terre, à l'est des îles Shortlands

source : UBoat.net, Hyperwar
uk.gifusa.giffrance-libre.gifMise en place d'un comité économique nord africain, pour superviser le ravitaillement en bien civils venant de la Grande-Bretagne, et remettre sur pied l’économie de l’Afrique du nord

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org