Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

24 mai 1940

Publié le par Fix

france.gifFront ouest
La 10e division allemande commence à attaquer Calais. La 2e division blindée allemande continue son attaque sur Boulogne.
La Royal Navy aide activement les troupes britanniques. Des destroyers sont utilisés dans la journée et dans la nuit pour évacuer la garnison de Boulogne. Le destroyer français Chacal est bombardé et coulé au large de Boulogne durant les opérations d'évacuation.
Le destroyer britannique HMS Wessex est bombardé et coulé au large de Calais alors qu'il apporte un support aux troupes défendant la ville.
Dunkerque est violemment bombardée.

Les troupes belges subissent de violentes attaques sur la Lys et vers Tournai. Le plan allié pour la contre offensive dépend largement de la capacité de l'armée belge à prendre en charge une partie plus grande du front. Ces attaques rendent caduque cet espoir.

Le roi des belges, Léopold III informe son gouvernement et ses ministres qu'il restera avec son armée en Belgique, et qu'il capitulera si nécessaires.


Chasseur français Dewoitine 520. C'est le meilleur chasseur de l'armée de l'air et un avion de valeur égale aux Bf 109 allemands. Malheureusement il est disponible en trop petit nombre en mai 1940 pour avoir un impact réel sur les opérations.

Les panzers allemands du groupe d'armées A reçoivent l'ordre de faire une halte, ordre confirmé par Hitler. Ils sont sur la ligne Gravelines – Saint-Omer - Béthune.
Cette halte permet aux troupes franco britanniques de renforcer leur défense et permettra plus tard de tenir le temps nécessaire pour que les troupes britanniques puissent évacuer.

Les raisons de cette halte ne sont pas claires.
Le général Von Rundstedt avait indiqué à Hitler que s'il continuait à ce rythme, les panzers nécessiteraient plus de temps à être à nouveau opérationnels.
Le commandant le la Luftwaffe, Hermann Goering, avait aussi indiqué à Hitler que ses avions empêcheraient les opérations d'évacuation.
Il est aussi possible que cette halte ait été motivée par l'envie de ménager les britanniques, pour pouvoir faire la paix plus facilement à la fin de la campagne de France.

source : onwar.com, guerre-mondiale.org, World war 2 in color (photo), naval-history.net, Wikipedia
norvege.gifCampagne de Norvège
Le conseil de guerre interallié décide la fin des opérations en Norvège. Il est décidé de capturer Narvik et d'en détruire les installations portuaires avant l'évacuation.

Ironiquement l'aérodrome de Bardufoss vient juste de recevoir son premier groupe d'avions britannique, et pour une fois la campagne semble moins à sens unique.

Les Norvégiens ne sont pas encore mis au courant de la décision prise.

source : onwar.com
coule-1.jpgAtlantique nord
Le U37 coule à la torpille le cargo grec Kyma à 300 miles à l'ouest d'Ushant

source : UBoat.net

Commenter cet article