Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

25 juillet 1940

Publié le par Fix

uk.gifEn zone libre, Henri Dhavernas, commissaire général par intérim des scouts de France, dépose les statuts de l'association des "Compagnons de France" à la sous-préfecture de Lapalisse.
L'organisme a pour objectif de rassembler les anciens mouvements pour la jeunesse (scouts,...) afin de s'occuper des enfants réfugiés en France, le tout autour du concept "national". L'organisme, dans la mouvance de la "révolution nationale" prôné par Vichy, est censé encadrer la jeunesse et renforcer l'adhésion au chef de l'état. Il comptera 6000 membres en septembre 1940 et 20 000 en janvier 1941.
Les compagnons de France se démarqueront du gouvernement de Vichy sur la politique raciale et leur camps serviront souvent de refuge à des juifs (comme Joseph et Maurice Joffo et 1942).


Livret des compagnons de France (ici un livret de 1942)

source : guerre-mondiale.org, tournemire.net

Le capitaine de Hautecloque s'évade et rejoint de Gaulle. Il prend alors le pseudonyme de Leclerc.

source : guerre-mondiale.org



uk.gifLes femmes et les enfants sont évacués de Gibraltar.

Front ouest
Bataille d'Angleterre
Des bombardiers en piqué Chance Vought, appartenant précédemment à l'armée de l'air française, opèrent contre le trafic maritime aujourd'hui. 1 voire 2 sont abattus.

Dans la journée
L'activité allemande se concentre sur le trafic maritime et les convois dans la Manche.

Plusieurs raids d'importance se succèdent sur Douvres et les convois dans le détroit du Pas de Calais à partir de midi (50 puis 40 avions pour Douvres, 12 puis 20 puis 30 avions sur les convois). Le port de Douvres et les convois sont fortement touchés. Des forces navales légères (vedettes lances torpilles, ...) allemands aident la luftwaffe. Les britanniques perdent 11 des 21 navires d'un convoi.
Des combats aériens d'importance ont lieux et de nombreux avions allemands (environ 25) sont abattus au prix de 4 spitfires.

Quelques petits raids sur la côte sur de l'Angleterre sont relevés.
Des avions en relevés météorologiques sont repérés au large de l'Ecosse.

La nuit
Grosse activité de minage dans le Firth of Forth, en Ecosse, et dans la zone de Newcastle au nord de l'Angleterre. De petits raids de minage ont aussi lieux dans l'estuaire de la Tamise et dans les Dows.
Bungay  près de Norfolk est bombardé.

Météo : Beau temps. Léger brouillard sur le détroit du Pas de Calais.
Opérations britanniques : 171 patrouilles faites par 684 avions
Pertes allemandes : 14 chasseurs, 11 bombardiers et un avion de type inconnue confirmés, 11 chasseurs et 3 bombardiers probables
Pertes alliées : 5 Spitfires, 1 hurricane et 30 ballons captifs
Etat des aérodromes : Tous les aérodromes sont utilisables
Nombre d'avions utilisables par le Fighter command le 25 juillet à 9h : 56 Blenheim, 234 Spitfires, 316 hurricanes, 25 Défiants et 8 gladiators

source : Bataille d'angleterre sur le site de la RAF, onwar.com
egypte.giffront d'Afrique du nord
Bombardement italien sur les bases d'Alexandrie et de Haïfa.

source : guerre-mondiale.org



allemagne.pngLe ministre de l'économie allemand, M. Funk, décrit le nouvel ordre européen, avec des travailleurs forcés venant des pays occupés.

source : Worldwar-2.net


suisse.gifLe général Suisse, Henri Guisan, commandant en chef des forces armées suisses, réagit à un discours d'apaisement fait par le président fédéral, Marcel Pilet-Golaz, en rassemblant 650 officiers dans le champ de Rütli, le lieu de naissance de l'indépendance suisse, pour montrer que l'armée suisse résistera à toute tentative d'invasion allemande ou italienne
Tant qu'en Europe des millions d'hommes resteront sous les armes, et tant que des forces importantes sont aptes à nous attaquer n’importe quand, l'armée restera à son poste.
M. Pilet-Golaz et le gouvernement allemand réagissent avec indignation, mais la Suisse reste fermement indépendante.

source : Worldwar-2.net

Commenter cet article