Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

12 Juillet 1943

Publié le par Fix

allemagne.pngFront d'Allemagne
La RAF effectue son dernier bombardement dans le cadre de la bataille de la Ruhr. 43 raids ont été effectués sur la zone industrielle allemande depuis le début de l'effort du Bomber Command, mais 1000 bombardiers ont été perdus dans cette bataille

source : onwar.com, guerre-mondiale.org


Front de l'est
Front centre
Au nord du saillant de Koursk, les fronts de Briansk, du général Popov, et de l'ouest, du général Sokolovski, commencent à attaquer vers Orel et Briansk dans le cadre de l'opération Koutouzov. Celle-ci vise à attaquer le saillant allemand d'Orel, situé au nord du saillant soviétique de Koursk. 487111 soldats soviétiques, assistés de 1400 chars et 15000 canons, se lancent à l'attaque de la IIe armée blindée allemande, largement affaiblie suite au transfert de nombre de ses chars vers les unités en train d'attaquer le nord du saillant de Koursk dans le cadre de l'opération Citadelle.

Front sud
Au sud du saillant de Koursk la Ve armée blindée de la garde soviétique lance une contre-offensive sur le 2e corps blindé SS près de Prokhorovka à 9h15. Près de 500 chars soviétiques engagent les 3 divisions SS du 2e corps blindé SS (Leibstandarte Adolf Hitler, Das Reich et Totenkopf) qui disposent d'environ 300 à 400 chars. De par le nombre de véhicules blindés engagés dans la bataille de Prokhorovka, celle-ci est l'engagement blindé considéré comme le plus important de l'Histoire.

 

Carte des opérations au sud du saillant de Koursk, du 5 au 12 juillet 1943

 

Dans le même temps 4 autre armées soviétiques attaquent les 52e corps et 48e corps blindé allemands. Les attaques sont violentes toute la matinée, avec une très forte activité aérienne,pour la 1ere fois depuis le début de l'opération Citadelle l'aviation soviétique effectue plus de sorties que l'aviation allemande. Le 48e corps blindé allemand est forcé de se placer sur la défensive suite aux attaques aériennes soviétiques, d'autant qu'il est engagé par le 10e corps blindé soviétique et la Ière armée blindée soviétique. La Luftwaffe effectue par contre de nombreuses attaques contre la LIXe armée et la Ve armée de la garde soviétique.


Malgré les moyens engagés, la contre-attaque soviétique est un désastre, les chars soviétiques se faisant détruire à grande distance par les chars allemands du 2nd corps blindé SS, aidés par l'artillerie et l'aviation allemandes. Au total les pertes de la matinée pour la Ve armée blindée de la garde et les 18e et 29e corps blindés soviétiques se montent à 300 ou 400 de leurs 800 chars.

Chars allemands dans les steppes du saillant de Koursk. L'opération citadelle culmine dans la bataille de char de Prokhorovka, qui reste l'engagement de char le plus important de la guerre. Si l'avantage reste aux allemands en terme de destruction, la contre-offensive soviétique étant repoussée avec de lourdes pertes, elle stoppe tout de même l'avancée, en faisant le point le plus extrême atteint par l'axe lors de l'opération citadelle

 

Dans l'après midi les réserves de la Ve armée blindée de la garde sont envoyées face au 3e corps blindé allemand au sud, stoppant les actions offensives contre les pointes blindées allemandes. Malgré tout l'avance allemande s'arrête elle aussi, permettant quand même aux soviétiques d'empêcher les allemands de briser leurs lignes de défense. Les pertes soviétiques de la journée sont lourdes, 5500 soldats étant perdus ainsi que 300 à 400 chars, contre seulement 850 allemands et 70 à 80 chars allemands.

Plus au sud, le front soviétique du sud lance une attaque sur la VIe armée allemande entre Taganrog et Stalino, sur le Mious

source : wikipedia, onwar.com, guerre-mondiale.org, inilossum.com (photo), Worldwar-2.net


italie.jpg Front d'Italie
Dans le secteur américain la division blindée allemande Hermann Göring continue ses attaques sur les positions américaines durant la matinée, mais doit retraiter devant la menace présentée par l'avancée britannique dans l'après midi. Ses contre-attaques lui ont fait perdre le tiers de ses moyens blindés. La 15e division motorisée allemande, transférée depuis l'ouest de l'île, arrive pour mettre la pression sur les unités américaines.
La VIIe armée américaine progresse toutefois, la 3e division américaine capturant Canicatti, sur son flanc droit, la 45e division américaine capturant Chiaramonte Gulfi et la 1ere division américaine capturant Ponte Olivo et l'aéroport de Comiso. Ragusa est capturée dans la journée, réalisant ainsi la liaison avec la division canadienne de la VIIIe armée britannique.


Dans le secteur britannique les unités alliées continuent d'avancer sur Augusta, la 50e division britannique poussant vers Lentini, malgré la résistance du groupe allemand Schmalz et de la division italienne Napoli. A la fin de la journée les britanniques sont sur la "ligne jaune" reliant Palma de Montechiario, Campobello, Mazzarino, Caltagirone et Grammichele.
Dans la journée la 1ere brigade parachutiste britannique est larguée pour capturer le pont de Primasole, sur la Simeto, au sud de Catane. Elle doit tenir sa position jusqu'à l'arrivé de la 5e division d'infanterie britannique.

Le maréchal allemand Kesselring arrive en Sicile et en conclue que les unités allemandes se battent seules. Il prend la décision d'abandonner l'ouest de la Sicile, pour raccourcir la ligne de front, et donne pour priorité immédiate de retarder la progression alliée en mettant sur pied une ligne de défense allant de San Stefano, sur la côte nord, jusqu'à Catane, sur la côte est, passant par Nicosia, Agira et Cantenanuova. La ligne de défense est nommée Hauptkampflinie.

source : wikipedia, onwar.com, guerre-mondiale.org, "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org


australie.gif Front du Pacifique sud
Nouvelle-Guinée
Les unités alliées progressent en direction de Mubo.

source : guerre-mondiale.org


Atlantique nord
Le U506 est coulé par un bombardier B-24 Liberator américain, à l'ouest de Vigo en Espagne

Atlantique sud
Le U172 coule le cargo américain African Star, près des cotes du Brésil au sud de Rio de Janeiro

Méditerranée
Le U409 est coulé par le destroyer britannique HMS Inconstant, au nord-est d'Alger
Le U561 est coulé par la vedette-torpilleur MTB 81, dans le détroit de Messine

Pacifique nord
Le sous marin américain USS Plunger coule le transport de passager japonais Niitaka Maru, au large des cotes de l'ile Hokkaido en mer du Japon

source : UBoat.net, Hyperwar


allemagne-libre.gifUn comité national pour une Allemagne libre (Nationalkomitee Freies Deutschland) est formé à Krasnorgosk, près de Moscou, sous le commandement de l'écrivain allemand exilé M. Erich Weinert, avec pour adjoint le lieutenant  Heinrich Graf von Einsiedel et major Karl Hetz. Le comité comprend 38 membres, dont 28 prisonniers de guerre et 10 communistes exilés.


L'objectif du comité est de déclencher une révolte en Allemagne, réclamant le retour aux frontières de 1937. Le comité appel à une préservation de la Wehrmacht, allant jusqu'à prendre le drapeau de l'Allemagne impériale (noir, blanc, rouge) plutôt que celui de la république de Weimar (noir, rouge, jaune), jugé plus populaire auprès des anciens officiers de l'armée allemande d'avant guerre.
Suite à sa constitution un manifeste est diffusé par radio-Moscou.

source : wikipedia, guerre-mondiale.org, Worldwar-2.net


Caricature de Leslie Illingworth paru dans le Daily Mail le 12 juillet 1943

sur la dame : Europe mise en esclavage


source : CartoonHub


Caricature de David Low paru dans le Evening Standard le 12 juillet 1943 : "Tremplin"


source : CartoonHub

Commenter cet article