Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

10 Septembre 1940

Publié le par Fix

uk.gifFront ouest
Parachutage d'un second agent allemand, Schmidt, dans l'Oxfordshire.

Adolf Hitler décide de repousser sa décision sur le lancement de l'opération seelowe (otarie), pour envahir l'Angleterre, au 14 Septembre, repoussant de fait l'invasion elle même au 24 septembre.

En représailles des bombardements sur Londres, 17 bombardiers Whitleys de la RAF attaquent la gare Pottsdamer de Berlin, causant des dégâts considérables. Les docks de Brême et l’aérodrome d'Heindoven sont gravement endommagés la même nuit.

Bataille d'Angleterre
Le Fighter Command se demande la raison du changement d'objectifs de la Luftwaffe. La décision de faire de Londres la cible principale permet à la RAF de se reposer, les attaques de nuit sur les bombardiers étant presque impossibles et réservés aux escadrilles de chasse de nuit (généralement équipé de Blenheim ou de hurricanes).

Keith Park, commandant du secteur sud est de l'Angleterre et responsable de la défense de Londres, dira après la guerre
La décision de bombarder Londres était l'erreur la plus grande de l'Allemagne, dans ces premiers jours de septembre nos terrains d'aviation étaient en pagaille, les pilotes et les avions étaient toujours au plus bas. En changeant de tactique et se concentrant sur Londres ils nous donneront le temps dons nous avions besoins pour renforcer nos forces.
Effectivement, les aérodromes commencent à fonctionner plus efficacement que dans les dernières semaines, les usines d'aviation sont plus efficaces, les radars fonctionnent maintenant à pleine capacité.
En comparaison, même si les réservoirs de pétroles de Thameshaven et les docks de Londres sont fortement endommagés, ils n'auraient eu de toute façon aucune influence sur une invasion dans le sud est de l'Angleterre. Toutes les gares et les voies ferrées majeures autour de Londres sont bien endommagées, mais pas inutilisables.

Dans la journée
Attaques de faibles envergures sur Portsmouth, Tangmere, Poling et West Malling. Quelques avions isolés survolent Londres.
Des raids dispersés ont lieux sur la côte sud et sur le Kent.
Des vols de reconnaissance ont lieux au dessus des convois.

La nuit
Les raids commencent avec 12 raids venant de Cherbourg, certains allant jusque Londres. Cette vague est sur le retour à partir de 22H30.
6 raids de plus, venant de la Somme, viennent ensuite, encore une fois sur la zone de Londres.
Entre 21h et 1h, environs 80 raids ont lieux sur l'Angleterre.
A partir de 1h, une trentaine de raids, venant de Hollande, arrivent jusque Londres en passant par l'Estuaire de la Tamise..
A 4h30 les derniers raids sont sur le chemin du Retour.

Rue de Londres pendant le Blitz

Météo : nuageux avec quelque averses.
Opérations britanniques : 34 patrouilles faites par 41 avions dans la nuit du 9 au 10 septembre. 73 patrouilles faites par 224 avions.
Opérations allemandes (estimations RAF) : 200 avions ont étés engagés au dessus de la Grande-Bretagne dans la nuit du 9 au 10 Septembre. 50 l'ont étés le 10 Septembre en journée.
Pertes allemandes déclarés par la RAF : 2 bombardiers confirmés et 1 bombardier probables.
Pertes alliées déclarés par la RAF : 1 Spitfire
Etat des aérodromes : aucune informations
Nombre d'avions utilisables par le Fighter command le 10 Septembre à 9h : 47 Blenheim, 225 Spitfires, 375 hurricanes, 21 Défiants et 8 gladiators

source : guerre-mondiale.org, onwar.com, Battleofbritain.net, Bataille d'angleterre sur le site de la RAF
egypte.gifFront d'Afrique du nord
Raids aériens italiens sur la voie ferrée reliant Alexandrie à Marsa-Matrouth ainsi que sur le port de Jaffa, en Palestine.
De son côté, la R.A.F. bombarde la Cyrénaïque.

source : guerre-mondiale.org


ethiopie.gifFront d'Afrique orientale
Raids de harcèlement de l'aviation britannique sur l'Éthiopie.

source : guerre-mondiale.org


coule-1.jpgOcéan Indien
Le corsaire allemand Atlantis coule le cargo britannique Benarty.

source : scharnhorst-class.dk


italie.jpgL'Italie commence à renforcer ses troupes présentes en Albanie, jusqu'à atteindre plus de 40.000 soldats en une dizaine de jours, en prévision de l'attaque envisagée contre la Grèce.

source : guerre-mondiale.org, onwar.com


roumanie2.gifLe général Antonescu, premier ministre roumain, se proclame Conducator (guide, dirigeant)

source : guerre-mondiale.org


suisse.gifLe président de la confédération suisse, M. Pilet-Golaz, reçoit des dirigeants de la Nationale Bewegung der Schweiz, organisation favorable à l'Allemagne.

source : guerre-mondiale.org



Caricature de Leslie Illingworth paru dans le Daily Mail le 10 Septembre 1940

sur la voiture à gauche : Bomber Command
Sur la voiture à droite  : Luftwaffe
Sur la veste de l'homme à terre : Londres est
Texte : Laissez le nous, nous l'aurons
source : CartoonHub

Commenter cet article