Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

23 Septembre 1940

Publié le par Fix

Institution des cartes de rationnement du pain et de la viande.
Les nouvelles rations quotidiennes sont fixées à 350g de pain, 300g de sucre, 50g de fromage et 360g de viande. La limite de matière grasse est fixée à 100g par semaine.

La délégation française auprès de la commission d'armistice dénonce les prélèvements faits par les Allemands dans les usines et les entrepôts français.

source : Worldwar-2.net, guerre-mondiale.org
Opération menace
La force M, composé de navires britanniques mais aussi français libre, arrive en vue de Dakar. Elle comprend notamment le porte avions HMS Ark Royal 2 cuirassés (HMS Barham et HMS Resolution), 3 croiseurs lourds, 2 croiseurs légers et 16 navires de petites tailles, sans compter les transports de troupes, qui ont a leur bord 3600 hommes de troupes français libre et 4300 britannique.

Les troupes vichystes, commandés par l'amiral Landriau, ont quand à elles Le cuirassé Richelieu, qui n'est pas complètement opérationnel suite à sa fuite avant sa finition et à l'attaque britannique, en Août, de l'opération catapult. 2 croiseurs légers 3 sous marins et 15 navires légers sont aussi présents dans le port.

A 6h, 2 avions décollent du porte avion britannique, avec 6 pilotes français, qui se posent sur la base d'Ouakam et tentent d'obtenir le ralliement de son commandant, ou tout au moins de le neutraliser. Les pilotes français sont cependant rapidement maîtrisés par les troupes vichystes.

Dans le même temps les swordfish de l'Ark Royal larguent sur la ville, malgré la DCA du Richelieu, des tracts appelant au ralliement de la colonie au général de Gaulle.

Tract largué sur Dakar le 23 Septembre 1940

Au même moment le général de Gaulle envoi un télégramme au gouverneur général de Dakar, Pierre Boisson, l'informant de l'arrivée de forces françaises afin de renforcer la défense de  Dakar, ainsi que d'une escadre anglaise chargée de l'appuyer.

L'aviso français libre Savorgnan de Brazza se rapproche alors du port et lance 2 vedettes contenant une délégation, mené par le capitaine de frégate Thierry D'Argenlieu.
La délégation arrive au port et demande au chef de la police de navigation à remettre des plis en mains propres au gouverneur général. Celui ci refuse et la délégation est obliger de se replier précipitamment sous la pression des vichystes qui veulent arrêter la délégation. Le capitaine de frégate d'Argenlieu et un officier sont blessés.

Une des 2 vedettes qui transporte la délégation du capitaine de frégate D'Argenlieu

Suite à l'échec de la conciliation le général de Gaulle envoi de nouveaux télégrammes demandant des réponses en vue de son débarquement à Dakar. Il informe aussi que les troupes alliées sont prêtes à intervenir si les oppositions continuent.

A 8h15 une tentative de débarquement de fusiliers marins dans le port de Dakar est repoussée.

Les 2 marines se font face pendant la matinée sans que des combats aient lieux, le temps gênant la visibilité. Cependant à 11h15 le sous-marin Persée attaque la flotte britannique, mais se fait couler lors de la riposte de celle ci

Suite à des échanges de tirs à midi, les commandants alliés se rendent compte que forcer l'entrée du port sera impossible, ils prennent donc la décision de tenter de débarquer à Rufisque.

A 16h, le contre torpilleur vichyste l'audacieux qui tente d'aller dans la baie de Rufisque pour empêcher le débarquement, est détruit par le croiseur Australia. 81 marins français périssent dans le combat.

A 17h 3 avisos français tentent de débarquer des troupes dans la baie de Rufisque mais sont repoussés, une première fois par une batterie côtière, une seconde fois par une section de tirailleurs sénégalais. En conséquence la tentative de rentrer dans Dakar par Rufisque est abandonnée.

Dans la soirée un message de Winston Churchill ordonne de pousser activement l'attaque de Dakar. En conséquence le commandant britannique, l'amiral Cunningham, envoi un ultimatum ordonnant le ralliement de la ville au général de Gaulle pour 6h.
Le général de Gaulle prend la décision de se retirer pour éviter des combats entre français.
A 3h40 la radio du cuirassé Richelieu transmet un message
Le gouverneur général - stop - la France m'a confié Dakar, je défendrai Dakar jusqu'au bout
Le cuirassé vichyste Richelieu, dans le port de Dakar, entouré de ses filets anti-torpilles

source : dakar.1940.free.fr, farac.org
uk.gifFront ouest
129 bombardiers de la RAF attaquent Berlin dans la nuit, principalement des cibles industrielles. Leur bombardement est cependant peu efficace.

Bataille d'Angleterre
Dans la journée

Une attaque d'importance, comprenant 200 avions, a lieu sur l'est du Kent, l'estuaire de la Tamise et le sud de l'Essex, à 9h30. Ce raid est cependant intercepté et repoussés par les chasseurs de la RAF, l'empêchant d'aller jusque Londres.

A 17h30 un raid d'une importance plus réduite, comprenant 100 avions, attaque l'est du Kent.

Peu de raids de reconnaissances ont lieux et confinés à la côte de l'east Anglia et sur la côte sud.

La nuit
Le flux des raids allemands commence à 19h45. Entre 21h et 23h c'est près de 66 raids qui ont lieux dans la zone de Londres, visant aussi les aérodromes de Kenley et Biggin Hill.
A 20h30 6 raids frappent la zone de Liverpool. D'autres raids ont lieux sur les midlands.
Le pays de Galle et l'ouest sont relativement épargnés par les bombardements.
Des opérations de minages ont lieux de Humber au Firth of forth.
A 3h45 1 seul raid est encore dans la zone de Londres, le reste du pays est vide d'avions allemands.

Météo : beau temps
Opérations britanniques : 46 patrouilles faites par 50 avions dans la nuit du 22 au 23 septembre. 116 patrouilles faites par 710 avions le 23 septembre.
Opérations allemandes (estimations RAF) : 200 avions ont étés engagés au dessus de la Grande-Bretagne dans la nuit du 22 au 23 Septembre. 300 l'ont étés le 23 Septembre en journée.
Pertes allemandes déclarés par la RAF : 11 chasseurs confirmés et 7 chasseurs probables.
Pertes alliées déclarés par la RAF : 11 avions britanniques
Nombre d'avions utilisables par le Fighter command le 23 Septembre à 9h : 60 Blenheim, 237 Spitfires, 401 hurricanes, 18 Défiants et 7 gladiators

source : Worldwar-2.net, Bataille d'angleterre sur le site de la RAF, Battleofbritain.net
indochine.pngIncident de Lang Son
L’avancé des troupes japonaises continue vers Lang Son.
A 10h10 5 bombardiers japonais Ki48 bombardent l'aérodrome de Lang son et détruisent 1 potez 25 et en endommage un second. Les 2 derniers potez français sont rapatriés sur l'aérodrome de Tong pour leur éviter le même sort.
Lang Son est sujet à 5 raids supplémentaires dans la journée.

source :   aerostories.free.fr


etoile.jpgUn ordre de Himmler est donné pour retirer les dents en or aux prisonniers des camps de concentration.

source : guerre-mondiale.org

Commenter cet article