Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

13 Juillet 1943

Publié le par Fix

 

 

 

Affiche placardée à Lille le 13 juillet 1943


source : Base Archim du ministère de la culture (photo)


L'amiral Robert, gouverneur des Antilles françaises nommé par le gouvernement de Vichy, quitte la Martinique pour Porto-Rico alors que M. Henri Hoppenot, Délégué du gouvernement provisoire de la République française aux États-Unis, arrive en Martinique, nommé administrateur des Antilles françaises avec l'accord des États-Unis.
La France libre prend possession de l'or de la banque de France qui y avait été transporté en 1940, et des unités navales françaises qui s'y trouvent depuis l'armistice de 1940 (les croiseurs Émile Bertin et Jeanne d'Arc ainsi que le porte-avions Béarn)

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org, guerre-mondiale.org, The world at war


Front de l'est
Adolf Hitler convoque à son quartier général de Wolfsschanze, en Prusse Orientale, le maréchal Manstein, commandant du groupe d'armées sud, dont dépend la pince sud de l'opération citadelle, et le maréchal von Klugue, commandant du groupe d'armées centre, dont dépend la pince nord de l'opération citadelle. Il déclare qu'au vue de la situation (attaque soviétiques sur le Mious, débarquement allié en Sicile,...) l'opération citadelle doit être "temporairement" stoppée. Le maréchal von Manstein tente de le dissuader, déclarant que l'opération est à la veille d'une victoire. Quelques jours supplémentaires sont accordés pour percer.

Front centre
Les attaques des 2 pinces soviétiques progressent vers Orel mais une contre-attaque du 53 corps allemand force le front de Briansk à stopper sa progression pour un temps
Le commandement de la IIe armée blindée allemande est donné au général Model, déjà en charge de la IXe armée allemande attaquant vers Koursk, pour centraliser la défense du saillant d'Orel.

Front sud
Face à la résistance soviétique l'avancée allemande est maintenant stoppée au nord comme au sud du saillant.

source : wikipedia, wikipedia, onwar.com, guerre-mondiale.org, Worldwar-2.net


italie.jpgFront d'Italie
Dans le secteur britannique la 5e division britannique capture le port d'Augusta. Sur la gauche du dispositif britannique la 50e division britannique continue sa progression vers Lentini et combat pour la ville contre les unités germano-italiennes. La division blindée allemande Hermann Göring lance une nouvelle attaque dans la zone de Vizzini, appuyée par la division italienne Napoli qui ne dispose que de vieux chars R35 français, sur les unités britanniques du 30e corps, bloquant l'avancée de celui-ci
A la nuit, le général Dempsey lance le 13e corps britannique pour une nouvelle avancée vers Catane, attaquant autour de Lentini.

Dans la journée, le général britannique Alexander, commandant en chef des unités alliées en Sicile, donne l'ordre à la VIIIe armée britannique de continuer vers le nord, pour capturer Caltanissetta et la région d'Enna, pour bloquer les communications est/ouest de l'île aux forces de l'Axe. La suite consiste à prendre Nicosia puis San Stefano pour couper l'île en 2.
La VIIe armée américaine doit continuer de tenir le flanc gauche de l'armée britannique, alors même qu'elle se trouve en meilleure position pour effectuer ces mouvements.

source : wikipedia, onwar.com, guerre-mondiale.org, Worldwar-2.net


australie.gif Front du Pacifique sud
Iles Salomon
De nouveaux renforts américains arrivent sur Rendova, en Nouvelle-Géorgie. Les unités américaines continuent de progresser, s'emparant d'un saillant dominant la piste Zenana-Munda et atteignant la côte à Laiana, mais la résistance japonaise est très forte

Nouvelle-Guinée
A Mubo les positions japonaises sont détruites par les unités alliées. La crête de Lababia est nettoyée par la 3e division australienne.

source : onwar.com, guerre-mondiale.org


combat-naval.jpgMer des Salomon
Bataille de Kolombangara
Un convoi japonais commandé par l'amiral Izaki et comprenant 1 croiseur léger (Jintsu) et 9 destroyers est intercepté par l'escadre américaine du contre-amiral Walden L. Ainsworth, comprenant 2 croiseurs léger américains (USS Honolulu et USS St. Louis), 1 croiseur léger néo-zélandais (HMNZS Leander) et 10 destroyers américains. Le convoi japonais transporte 1200 soldats japonais devant être déposés sur Kolombangara, pour renforcer la défense de Vila.

A 1h les navires alliés repèrent sur leur radar les navires japonais à 20 miles à l'est de Kolombangara. L'amiral américain pense bénéficier de la surprise, mais il ne sait pas que les navires japonais sont au courant de la présence des navires américains depuis au moins 2 heures. Les destroyers américains prennent donc de la vitesse pendant que les batteries des croiseurs sont tournées vers les navires japonais, mais les destroyers japonais ont déjà lâchés leurs torpilles et font demi-tour. Les navires américains concentrent leurs feux sur le Jintsu, le réduisant rapidement à l'état d'épave, mais l'HMNZS Leander est sévèrement endommagé par une torpille et doit se retirer de la bataille, escorté par les USS Radford et USS Jenkins.

Les croiseurs alliés USS St. Louis et HMNZS Leander en train de tirer durant la bataille de Kolombangara

 

A 1h45 le croiseur léger japonais Jintsu se brise en 2 suite à un impact de torpille, emportant avec lui la presque totalité de son équipage, dont l'amiral Izaki.
L'escadre américaine tente alors de poursuivre les destroyers japonais, mais les croiseurs USS St. Louis et USS Honolulu sont touchés par des torpilles et fortement endommagés, le destroyer USS Gwin étant quand à lui touché si fortement qu'il coulera à 9h30.

La bataille est un succès japonais, les croiseurs alliés étant mis hors de combat pour de nombreux mois, et les 1200 soldats japonais sont débarqués sans encombre à Vila.

source : wikipedia, Worldwar-2.net


Atlantique nord
Le U487 est coulé par 5 Avenger et un chasseur Wildcat américain, au milieu de l'Atlantique nord
Le U607 est coulé par un hydravion Sunderland britannique, au nord-ouest du cap Ortegal en Espagne

Méditerranée
Le sous marin italien Acciaio est coulé par le sous marin britannique HMS Unruly, près du port de Messine en Sicile
Le sous marin italien Nereide est coulé par les destroyers britanniques HMS Echo et HMS Ilex, près du port d'Augusta en Sicile

source : RegiaMarina.net, Hyperwar, UBoat.net


Caricature de David Low paru dans le Evening Standard le 13 juillet 1943 : "Les mauvaises nouvelles ont des ailes"

sur les avions à gauche: supériorité aérienne américano-britannique


source : CartoonHub

Commenter cet article