Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

14 Novembre 1940

Publié le par Fix

uk.gifFront ouest
La Luftwaffe bombarde violement la ville industrielle de Coventry avec 449 bombardiers. 400 tonnes de bombes sont lâchés sur la ville.
De sévères dommages sont fait aux infrastructures civiles et au potentiel industriel de la ville. Le centre de la ville, 21 usines et la cathédrale, à l'exception du clocher, sont détruits.

Le raid allemand fait tue ou blesse 1419 personnes et de nombreux sans abris.

La destruction est si grande qu'elle fait l'objet d'un nouveau verbe : To coventrate (coventrieren en allemand) qui veux dire la destruction physique et psychologique d'une ville.

"Bombes sur Coventry". Cette série de livrets publiés hebdomadairement et destiné à la jeunesse allemande, vise à présenter la guerre d'une manière excitante et à pousser à l'engagement dans l'armée.

source : guerre-mondiale.org, onwar.com, Wikipedia, Worldwar-2.net, calvin.edu (photo)
grece.pngFront de Grèce
Début de la contre-offensive générale grecque. Les forces grecques ont étés renforcés de troupes venant de la frontière avec la Bulgarie et du sud du pays.
L'effort principal est porté depuis la Macédoine, complété par une poussé des forces en Epire. Les combats sont violents sur l'ensemble du front.

Plan de l'attaque initiale italienne et de la contre attaque grecque

source : guerre-mondiale.org, onwar.com, Wikipedia
mouvement-naval.jpgAtlantique nord
Le cuirassé de poche Admiral Sheer est ravitaillé, au milieu de l'Atlantique, par le navire ravitailleur allemand Nordmark

source : German-navy.de
france.gifallemagne.pngLe gouvernement de Vichy emet une protestation au gouvernement allemand, suite à l'expulsion de plus de 70000 mosellans, considérés comme "incapables de se germaniser".

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org, guerre-mondiale.org


malaisie2.gifArrivée à Singapour du nouveau commandant en chef pour l'Extrême-Orient, le maréchal de l'air Brooke-Popham.

source : guerre-mondiale.org, onwar.com

Commenter cet article