Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

14 Novembre 1942

Publié le par Fix

La base navale de Toulon est encerclée par les troupes allemandes.

source : guerre-mondiale.org



Front d'Afrique du nord
Tunisie
En Tunisie, le général français Barré commence à éloigner ses troupes des villes côtières, en préparation du passage sous contrôle allié.

source : onwar.com, guerre-mondiale.org
Front du pacifique sud
Nouvelle-Guinée
En vue de la prochaine offensive sur la tête de pont japonaise, les forces australiennes et américaines se réorganisent dans la zone Embogu-Embi-Baie d'Oro. A Wairopi, la 25e brigade australienne dresse un pont de fortune sur la piste de Kokoda.

source : guerre-mondiale.org
Mer des Salomon
Bataille navale de Guadalcanal
Dans la nuit du 13 au 14, vers 2h du matin, 2 croiseurs lourds japonais (Suzuya et Maya) bombardent Henderson field vers 2h du matin, pendant 35 minutes. Les dommages ne sont cependant pas suffisamment importants pour que la piste ne soit plus utilisable. La force de l'amiral Mikawa retourne ensuite à Rabaul, d'ou elle vient.

Les cargos japonais tentent d'éviter les bombes et torpilles des avions américains le 14 novembre 1942

A l'aube les bombardiers américains décollent de Guadalcanal, d'Espiritu Santo et de l'USS Enterprise  pour attaquer les unités de l'Amiral Mikawa en retraite. Le destroyer Kinugasa est coulé, tuant 511 marins japonais, et le croiseur lourd Maya est fortement endommagé.
Enfin, 7 des cargos japonais qui font à nouveau route vers Guadalcanal, sont coulés par l'aviation américaine, qui surpasse en nombre les chasseurs japonais de protection.

La force de bombardement de l'Amiral Kondo arrive quand à elle dans les parages de Guadalcanal, ou elle arrive sans dommages, malgré les attaques des sous-marins américains USS Trout et USS Flying Fish

Pour couvrir donc le débarquement des cargos japonais, la force de l'Amiral Kondo doit à nouveau tenter de bombarder Henderson Field dans la nuit du 14 au 15. Pour ce faire il dispose du cuirassé Kirishima, de 2 croiseurs lourds (Atago, ou se trouve l'Amiral Kondo, et Takao), de 2 croiseurs légers (Nagara et Sendai) et de 9 destroyers.

Coté américain, pour s'opposer à une nouvelle tentative nocturne de bombardement, l'Amiral Halsey a détaché les cuirassés USS Washington et USS South Dakota de l'escorte du porte-avion USS Enterprise, ainsi que 4 destroyers, la task Force 64, sous le commandement de l'Amiral Willis A. Lee.

Les navires américains détectent l'escadre japonaise alors qu'elle entre dans le détroit de Nouvelle Géorgie. L'amiral Kondo a décidé de séparer son escadre en plusieurs petits groupes.

L'escadre de l'Amiral Kondo se dirigeant sur Guadalcanal le 14 Novembre 1942. La photo est prise du croiseur lourd Atago. On distingue le cuirassé Kirishima, suivi du croiseur lourd Takao

A 23h00 les navires japonais repèrent les navires américains, et l'Amiral Kondo donne l'ordre au Sendai, au Nagara et à 6 destroyers de les détruire, pendant que la force de bombardement reste en retrait.

A 23h17 les cuirassés américains ouvrent le feu sur le Sendai et 2 destroyers, seuls navires détectés, sur cible radar.

A 23h22 les cuirassés américains stoppent leur feu alors que les navires japonais disparaissent de leur radar. Cependant aucun navire japonais n'est touché. Dans le même temps les 4 destroyers américains engagent le Nagara et 4 destroyers. En 10 minutes les destroyers USS Walke et USS Preston sont touchés et coulés, le USS Benham voit sa proue détruite par une torpille et le USS Gwin est mis hors de combat

A 23h35 les cuirassés américains traversent la zone ou se trouvent les destroyers américains en train de couler, tout en mettant le feu au destroyer Ayanami avec ses batteries secondaires. L'USS South Dakota suit l'USS Washington, mais suite à une maladresse subie de graves problèmes électriques.

A 23h48 l'Amiral Lee ordonne le retrait des USS Benham et USS Gwin, ceux-ci ayant accomplis leur tache de protection des cuirassés américains.
Pensant la force américaine défaite, l'Amiral Kondo ordonne à la force de bombardement d'avancer.

A 00h00 l'USS South Dakota étant illuminé par les destroyers américains en train de brûler, il est pris pour cible par tous les navires japonais, y compris le Kirishima. Le cuirassé japonais reçoit quelques dommages de l'USS South Dakota, mais les dommages sur le cuirassé américain mettent hors service les quelques fonctions de communication et de contrôle de tir qui lui restaient.

A 00h17 l'USS south Dakota commence à se retirer de la bataille, ne pouvant plus rien faire, mais il n'en informe pas l'Amiral Lee.

L'USS Washington en train de tirer sur le Kirishima lors de la bataille navale de Guadalcanal. Cette bataille est avec la bataille du détroit de Surigao la seule bataille ou des cuirassés vont se tirer dessus de toute la guerre du pacifique.

A 00h25 l'Amiral Kondo ordonne aux navires japonais de se rapprocher et d'achever les navires américains  restant.
Cependant, alors que les navires japonais se concentrent sur l'USS South Dakota, ils ne remarquent pas la présence de l'USS Washington qui s'approche sans tirer du Kirishima. Le cuirassé américain traque un large écho sur son écran radar, mais n'ose pas tirer, pensant qu'il s'agit de l'USS South Dakota. Comprenant enfin qu'il s'agit d'un cuirassé japonais, l'USS Washington ouvre le feu a 8km du Kirishima, le touchant par près de 50 fois en quelque salves, mettant le cuirassé japonais hors de combat en 7 minutes.
Le cuirassé américain prend ensuite la direction du nord pour attirer les navires japonais loin de Guadalcanal et loin de l'USS South Dakota, qu'il devine endommagé. Il évite ainsi plusieurs attaques japonaises, dont plusieurs à la torpille.

A 01h04, pensant la voie libre pour les cargos, l'Amiral Kondo donne l'ordre à ses navires restant de rompre le combat et de se retirer.

A 01h30 les derniers navires japonais se sont retirés terminant le second engagement de la bataille navale de Guadalcanal.

A 03h25
le Kirishima et le Ayanami sont sabordés par leurs équipages.

La bataille se termine sur ce qui semble un match nul, les pertes étant équivalentes sur les 2 jours, alors qu'il s'agit en fait d'une grave défaite japonaise, les cargos étant toujours sous la menace des attaques aériennes américaines.
Les pertes japonaises sur l'ensemble des 2 nuits sont conséquentes puisque aux pertes du 13 se rajoutent 1 cuirassé supplémentaire et 1 destroyer, alors que les américains ne perdent que 4 destroyers, l'USS South Dakota n'étant que légèrement endommagé.
Plus grave les renforts et le ravitaillement japonais n'arrivera pas en quantité suffisante, et le Tokyo express ne sera pas suffisant pour nourrir tous les soldats japonais sur l'île. C'est enfin la perspective d'une nouvelle offensive japonaise sur Henderson Field qui s'éloigne.

source : wikipedia, onwar.com, guerre-mondiale.org, inilossum.com (photo)
Atlantique nord
Le U134 coule le cargo panaméen Scapa Flow au milieu de l'Atlantique nord
Le U413 attaque le convoi MKF-1X au large du Portugal et coule le transport de troupe britannique Warwick Castle

Méditerranée
Le U595 est coulé au nord est d'Oran, en Algérie, par un bombardier Hudson britannique
Le U605 est coulé près d'Alger, par un bombardier Hudson britannique

source : UBoat.net

Caricature de Leslie Illingworth paru dans le Daily Mail le 14 novembre 1942

sur le poisson: flotte française
sur le ver de terre: promesses
Sur le pistolet : menaces

source : CartoonHub

Commenter cet article