Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

23 Novembre 1940

Publié le par Fix

uk.gifFront ouest
Southampton est sévèrement bombardé par la Luftwaffe.

Raid nocturne de la RAF sur Turin et la Ligurie.

source : guerre-mondiale.org, Worldwar-2.net
undefined Atlantique nord
Le U100 attaque le convoi SC-11 au sud est de Rockall et coule les cargos britanniques Bradfyne, Justitia et Leise Mærsk, les cargos norvégiens Bruse et Salonica et les cargos néerlandais Bussum et Ootmarsum.
Le U123 attaque le convoi OB-244 au milieu de l'Atlantique nord et coule les cargos britanniques King Idwal, Oakcrest et Tymeric ainsi que le cargo suédois Anten.

source : UBoat.net

undefinedundefinedundefinedundefined Le premier ministre roumain, le général Antonescu, signe l'adhésion de la Roumanie au pacte tripartite.
Nous effectuons aujourd'hui un acte d'état qui est non seulement historiquement important pour la vie et le développement du peuple roumain, mais aussi pour une Europe résultant des sacrifices de la guerre actuelle.
C'est ... un acte fondamental d'une nouvelle orientation de l'État roumain et une contribution honnête, réelle du peuple roumain pour la reconstruction de l'Europe et le monde, aussi bien que pour la défense de la civilisation actuelle, qui sera rendue sûre par la victoire d'États unis dans le pacte tripartite.
Animé par le désir de perfectionner ses propres formes de vie, la Roumanie est fermement convaincue que son adhésion au grand travail de reconstruction du monde est la conséquence uniquement de sa volonté pour sa réapparition par le mouvement légionnaire, génitalement et indissolublement avec le national-socialisme et le Fascisme.
Ainsi, notre adhésion au pacte tripartite, qui a eu lieu aujourd'hui formellement, est le résultat logique et naturel d'une jonction qui avait eu lieu il y a longtemps intérieurement.
Signature du pacte tripatite par le premier ministre roumain, le général Antonescu

Vidéo d'actualité française sur l'adhesion de la Roumanie au pacte tripartite sur le site de l'INA

source : Worldwar-2.net, "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org
uk.gifundefined Le nouvel ambassadeur britannique aux Etats-Unis, Lord Lothian, évoque la possibilité que la Grande-Bretagne arrive à court d'argent et de titres en achat d'armes et déclare que les Britanniques auront besoin d'une aide financière en 1941.

source : onwar.com


undefined Création à Lackenbach, dans le Burgenland, d’un camp d’internement de Tziganes. Le camp de Lackenbach est le plus grand camp pour Tziganes d’Autriche.

Dans le camp sont internés principalement les Tziganes du Burgenland, mais aussi d’autres régions, comme l’Ostmark ou l’Allemagne du sud. Au départ, il y a 180 internés. Mais au printemps 1941 le nombre d’internés passe à 570, et en octobre 1941, 2.335 détenus vivent à Lackenbach.

La direction du camp loge dans le corps principal de la ferme, les détenus couchent sur la paille dans les étables et écuries. Certains tziganes peuvent loger dans leurs caravanes qu’ils ont pu faire rentrer dans le camp. Celui-ci manque d’eau et d’installations sanitaires : ils ne seront installés qu’après l’hiver 1941-1942, lorsqu’une épidémie de typhus se déclare dans le camp. Pendant celle-ci, les autorités laissent les détenus livrés à eux-mêmes, mettent le camp en quarantaine et tirent sur tous les détenus qui tentent de s’évader. L’épidémie cause la mort d’environ 300 personnes.

Fin 1941, deux convois déportent chacun 1.000 détenus dans le ghetto de Lodz : aucun prisonnier ne survivra. En 1943 débutent les déportations vers Birkenau. Dans le camp lui-même, entre 35 et 41 enfants sont tués avec du lait empoisonné. Les conditions deviennent de plus en plus dures à partir de 1943.

Fin mars 1945, devant la poussée de l’Armée Rouge la direction fuit sur Vienne, laissant les Tziganes dans le camp, ce qui épargne aux détenus les funestes marches de la mort…

source : guerre-mondiale.org, encyclopedie.bseditions.fr

Caricature de Leslie Illingworth paru dans le Daily Mail le 23 novembre 1940

sur le mur : prison de l'axe
sur pétain : France de Vichy

source : CartoonHub

Commenter cet article