Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

9 décembre 1940

Publié le par Fix

undefinedFront d'Afrique du nord
Opération Compass
La Western Desert Force, sous le commandement du général O'Connors, lui-même sous les ordres du commandement suprême d'Egypte du général Wavell, lance son attaque de la position fortifiée italienne de Sidi Barrani, dans le désert Egyptien.

L'armée britannique comprend une part importante de troupes françaises libres. Ici des Spahis opérant dans le désert. Ces troupes sont le plus souvent utilisées pour attaquer les arrières des troupes italiennes

Forte de 2 divisions (la 7e division blindé et la 4e division indienne) comprenant 30000 hommes, et des 275 chars, dont 50 chars lourds Matilda du 7e Royal Tank Regiment, la Western desert force à des objectifs limités.
Le plan britannique, préparé par le général Dormann Smith, consiste à prendre les forts italiens, trop éloignés les un des autres pour ce soutenir, à revers. Mais à cause de réserves limitées, les britanniques mènent l'opération compass plus comme un raid de grande envergure que comme une offensive ayant pour but de détruire l'armée italienne.

Plan britannique d'attaque.
Celui ci profite d'un trou dans la défense italienne, pour s'insérer entre les forts du sud et ceux plus au nord, permettant de prendre ceux ci à revers.

En face, les 7 divisions de la Xe armée italienne, sous les ordres du général Gariboldi, présentes à Sidi Barrani compte 80000 hommes mais seulement 120 chars, la plupart légers. De plus, les troupes italiennes et les fortifications qui ont été montés depuis 3 mois, sont plus adaptées à une guerre coloniale qu'a une guerre moderne.

L'armée britannique utilise une grande concentration d'artillerie pour obtenir la décision. Celle ci profite des canons lours de 25 pouces, utilisés par les britanniques, pour emporter la décision.

L'attaque débute au lever du soleil et la 4e division indienne, soutenue par les chars matildas du 7e Royal Tank Regiment, capture le fort de Nibeiwa par surprise, faisant 4000 prisonniers et détruisant 73 chars italiens, contre 7 morts dans ses propres rangs. Le commandant des forces blindées italiennes, le général Maletti, est tué durant l'attaque.
Elle se dirige ensuite au nord et prend le fort de Tumar ouest en début d'après midi, puis le fort de Tumar Est en fin de journée.

Colonne de chars lourds Matilda avançant dans le désert. Ces chars, invulnérables à presque toutes les armes anti-char italiennes, sont le fer de lance de l'attaque.

Pendant ce temps, la 7e division blindée, attaque au sud les forts de Sofafi et de Rabia et avance vers la côte, prenant la route qui s'y trouve dans la journée, pour couper la retraite aux italiens.

Des navires britanniques bombardent les positions de Sidi Barrani et de  Maktila durant la journée, pour soutenir les forces britanniques

source : onwar.com, guerre-mondiale.org, Worldwar-2.net, inilossum.com (photo), Wikipedia
undefined Atlantique nord
Le U103 coule le cargo britannique Empire Jaguar, retardataire du convoi OB-252, au milieu de l'Atlantique nord

source : UBoat.net
undefinedL'amiral Riccardi remplace l'amiral Cavagnari comme sous-secrétaire d'Etat et prend la tête de la marine.
L'amiral Iachino remplace l'amiral Campioni comme commandant en chef de la flotte.

source : guerre-mondiale.org, onwar.com

undefinedundefined Le premier ministre japonais, M. Matsuoka, déclare que la guerre avec les Etats-Unis n'est pas inévitable.
Si nous faisons attention à nos propres affaires, je ne pense qu'il y aura quelque heurt sérieux....
Nous n'avons aucune différence qui ne peut être surmontée si nous gardons notre calme et nous occupons de nos propres affaires....
Nous n'émettons pas de jugement sur ce que les Etats-Unis font à l'Ouest et nous essayons de nous borner à cette partie du monde

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org

Caricature de Leslie Illingworth paru dans le Daily Mail le 9 Décembre 1940

source : CartoonHub

Commenter cet article