Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

5 Janvier 1941

Publié le par Fix

L’ambassadeur américain arrive à Vichy.

source : electionpresidentielle.com



undefinedFront d'Afrique du nord
Une dernière contre attaque de la garnison italienne de Bardia échoue.

Les troupes italiennes de la forteresse se rendent à 11h30, laissant le contrôle de la place aux britanniques et aux australiens.
40 000 soldats sont fait prisonniers. Les britanniques capturent aussi 12 chars, 115 tankettes, 708 véhicules et près de 426 pièces d'artillerie.

Les alliés n'ont eu que moins de 130 morts et 326 blesses dans les opérations.

Soldats australiens lors de la prise de Bardia

Le Major General Iven Giffard Mackay, commandant la 6e division australienne, déclare que chaque char matilda est pour lui de la valeur de tout un bataillon d'infanterie.

Vue sur Bardia et des carcasses de chars italiens

Le général Bergonzoli retraite, avec les troupes qui lui restent, sur la forteresse de Tobrouk.

source : guerre-mondiale.org, onwar.com, state Library of Victoria (photo), Wikipedia
undefined Atlantique nord
Le sous-marin italien Comandante Cappellini attaque le convoi OB-262 et coule le cargo britannique Shakespeare.

source : RegiaMarina.net
undefinedundefinedNouveaux accrochages à la frontière entre la Thailande et l'Indochine.
Des combats ont lieux à la frontière avec le Cambodge. Les thailandais sont repoussés au dela de la frontière et poursuivis par les français. Les soldats français attaquent le poste de Kompong Sala, tenu par les fusilliers marins thailandais. Les thailandais doivent se replier, laissant les français bruler le village et capturer un aspirant thailandais, cloué au lit par la fièvre.
Les soldats français doivent se replier quand une contre attaque thailandaise est faite un peu plus tard. Les français ont eu 5 morts dans l'affaire.

L'aviation thailandaise bombarde Krabei, tuant un légionnaire et en blessant 9 autres.

Dans le secteur de Sway Chek une patrouille thailandaise est décimé dans une embuscade faire par le corps franc du 11e Régiment d'infanterie coloniale.

source : Wikipedia, service historique de la défense

Commenter cet article