Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

17 Décembre 1942

Publié le par Fix

L'Amiral Darlan annonce que les unités de la flotte française de Dakar, d'Alexandrie et des ports d'Afrique du nord vont rejoindre les nations unies.

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org


Front de l'est
Front sud
Autour de Stalingrad, la Volga ayant gelé, les soviétiques peuvent maintenant envoyer plus facilement des renforts et du ravitaillement à la 62e armée soviétique défendant la ville. Ce ne sont pas moins de 7 armées soviétiques qui attaquent le périmètre de Stalingrad (21e, 24e, 57e, 62e, 64e, 65e et 66e)
Coté allemand, la contre-attaque de Wintergewitter continue, les forces blindées allemandes du général Hoth atteignant la rivière Aksai, mais sont ralenties par une ligne fortifiée soviétique à Michkova.

Plus au nord, les divisions italiennes continuent de résister à l'attaque soviétique, l'armée rouge ne réussissant pas à pénétrer profondément dans le dispositif de défense de l'axe. Des groupes mobiles de défense sont constitués pour tenir les villes en attendant l'arrivée des renforts blindés allemands.
Les 5e armée blindée et 21e armée soviétique quand à elles détruisent les restant des unités roumaines qui tiennent le flanc droit italien, alors même que la 40e armée attaque les unités hongroises tenant le flanc gauche italien.

source : wikipedia, wikipedia, onwar.com, guerre-mondiale.org
Front d'Afrique du nord
Tunisie
De forts raids américains ont lieux sur Tunis et Gabes ainsi que d’autres bases allemandes.

Libye
Les forces principales germano-italiennes commencent à retraiter d'El Agheila, laissant une arrière garde pour couvrir la retraite du corps principal vers Buerat.
Les forces britanniques entre dans El Agheila et poursuivent les forces de l'axe vers Syrte.

Soldats britanniques à l'assaut dans le désert de Libye. L'assaut sur El Agheila marque la fin des espérances du maréchal Rommel de contenir les britanniques de la VIIIe armée, et relance une retraite qui ne s'arrêtera pas avant la Tunisie.

source : guerre-mondiale.org, onwar.com, wikipedia
Front du pacifique sud
Iles Salomon
Sur Guadalcanal, le 132e régiment américain commence à prendre position autour du mont Austeen et à tenter d'escalader ses flancs.

Nouvelle-Guinée
Les derniers préparatifs sont faits pour lancer une grande offensive sur Buna, l'aide de chars léger australien devant permettre d'en finir avec l'enclave japonais
Des attaques violentes et coûteuses ont lieux sur le "triangle" mais sans succès.

source : wikipedia, guerre-mondiale.org, Worldwar-2.net
birmanie.gifFront de Birmanie
La 14e  division indienne continue sa progression et occupe Buthidaung sans combattre.

source : wikipedia, guerre-mondiale.org


Atlantique nord
Le U211 attaque le convoi ON-153 au milieu de l'atlantique nord, et coule le destroyer britannique HMS Firedrake.
Le U432 coule le chalutier français Poitou au large des côtes du Maroc.

Mer d'andaman

Le sous-marin américain USS Grouper coule le transport japonais Bandoeng Maru dans le détroit de Malacca

source : UBoat.net, Hyperwar
uk.gifalbanie.gifLe ministre britannique des affaires étrangères, M. Anthony Eden, déclare dans une réponse écrite à la chambre des communes que le gouvernement britannique souhaite voir l'Albanie libérée du joug italien et restauré dans on indépendance.

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org
Confronté à l'accroissement de la pression publique suite aux rapports sur les meurtres systématiques de juifs en Europe occupée, une déclaration est faite par le ministère britannique des affaires étrangères (Foreign Office), déclarant que "les allemands sont en train de mettre en oeuvre leurs intentions d'exterminer le peuple juif" et modifié par le département d'état américain pour indiquer que "ces meurtres seront vengés".
La Grande-Bretagne, la Belgique, la Tchécoslovaquie, la Grèce, le Luxembourg, les Pays-bas, la Norvège, la Pologne, l'Union Soviétique, les Etats-Unis et le conseil national français sont signataires de la déclaration.
Les partisans d'une assistance aux juifs sont cependant déçus, trouvant la déclaration trop timorée. C'est malgré tout la première fois qu'est reconnu publiquement que de grands nombres de juifs sont massacrés un peu partout.

source : guerre-mondiale.org, History place - Holocaust Timeline, Mémorial Yad-vashem, Worldwar-2.net

Commenter cet article