Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

18 Février 1941

Publié le par Fix

undefinedNouveau rapport des préfets sur la situation en zone occupée, en France

- Les autorités d'occupation ont durcies leur mesures. Des arrestations ont lieux, même pour les motifs les plus futiles, et les conditions de circulation entre les zones sont très difficiles.

- La population française est de plus en plus hostile aux troupes occupantes, principalement à cause d'un manque de tact flagrant de la part des troupes d'occupation, de rafles d'ouvriers dans le nord de la France, pour les envoyer en Allemagne et du recensement des hommes de 18 à 45 ans et des jeunes à partir de 14 ans.

- Le rassemblement national populaire (le parti fasciste de Marcel Déat) n'a pas de succès pour le moment

- Le redoux et les efforts de l'administration permettent un meilleur approvisionnement de la région parisienne

- Les problèmes sur le charbon et les transports, principalement ferroviaires, sont toujours au même point.

- Le chômage tend à décroître un peu.

- La personnalité du Maréchal est de plus en plus la dépositaire de la confiance des français

- L'administration française insiste sur la nécessité de créer un service central des réquisitions, pour grouper celles ci et constituer une doctrine commune à toutes les autorités françaises et opposables à l'autorité allemande. En raison de l’urgence sur cette question, la Délégation Générale a établi une note particulière adressée au Maréchal Pétain le 10 février.

- Des accords sont en cours pour transférer une partie des commandes allemandes en matière de métallurgie, sur l'industrie française, sous exploité. A cette fin, un poste de représentant allemand des industries allemandes qui pourraient faire un transfert de commandes à Paris est bien accueillie coté français.

- Des accords commerciaux ont lieux, surtout sur les industries d’optique, de la faïence, des revêtements et de la céramique sanitaire. Quelque contrats ont même été signés

- 2 lois sont en préparations. Une pour rendre obligatoire la forme nominative des actions des Sociétés françaises, et une pour limiter les attributions de dividende.

Affiche de propagande anti-britannique du régime de vichy

- La situation reste bloqué sur le retour des fonctionnaires en zone nord, dépendant de la zone administrative de Bruxelles. De même la question du retour des réfugiés en zone occupée ne fais aucun progrès. Par contre le retour des démobilisés d'Outre-mer se poursuit.

- l'interdiction de pécher en haute mer est levée. La pêche au large de la Bretagne, au nord de l'île de Groix, n'est toujours pas permise.

- peu de changement dans la forme et le fond des articles de la presse parisienne.

- des amendes sont toujours imposés sous prétexte de sectionnement de câbles téléphoniques.
La ville d’Orléans qui s’est vu imposer en décembre une amende de 2 millions pour un motif de cette nature a dû payer à nouveau une somme de 1 million en janvier. On note d’autre part une amende de 1 million 500 000 francs imposée au département d’Indre-et-Loire, 600,00 francs à Hazebrouck, 100 000 au Havre.

La ville de Nantes a dû consigner à la municipalité, à titre de caution, une somme de 3 millions le 27 janvier. Cette sanction a été motivée par l’incendie récent de 3 magasins à fourrage allemands, incendie imputé à la malveillance et dont les auteurs n’ont pas été découverts. Le montant des impositions subies par la ville de Nantes atteint à l’heure actuelle le total de 10 millions de francs.

Le 23 janvier la ville de Bordeaux a été imposée d’une somme de 2 millions de francs d’amende et de 4 millions de francs de caution. Le motif invoqué est une agression nocturne contre un sous-officier.

En notifiant les impositions que devaient supporter ces deux villes, l’Autorité allemande a cru devoir chaque fois faire allusion à l’évolution de l’état d’esprit de la population, qualifié de « moins favorable » à Nantes et de « hostile » à Bordeaux.

- La gendarmerie est réorganisée. Les anciens soldats n'ont pas le droit d'être gendarme.

- La grande majorité des soldats français détenus par les allemands est maintenant transféré en Allemagne.

- plusieurs condamnations capitales ont étés prononcées au cours du mois de janvier.
Il s’agit d’une part, d’un journalier agricole et de sa maîtresse ayant tué un sous-officier allemand à coups de serpe.
[...]
Un habitant de Nantes a été d’autre part condamné à mort pour avoir au cours d’une bagarre étranglé un sous-officier allemand. Il a été obtenu que le procès soit révisé en raison du caractère épileptique de l’accusé et de dépositions fournies par des témoins.
[...]
Cinq jeunes ont été arrêtés à Nancy sous l’inculpation de recrutement pour l’armée de Gaulle. À la suite d’un premier jugement un seul d’entre eux, âgé de 22 ans, a été condamné à mort. Il a été exécuté. Le Commandement militaire ayant ordonné la révision du jugement, les autres inculpés ont à nouveau été jugés et tous, bien qu’âgés de moins de 20 ans, condamnés à mort. La Délégation Générale s’efforce d’obtenir que les Autorités allemandes fassent preuve de clémence envers ces quatre jeunes gens.

D’autres jeunes gens ont été arrêtés à Troyes. Des armes de guerre et des munitions ont été trouvées en leur possession. Ils ont reconnu à l’instruction qu’ils préméditaient, en toute connaissance du châtiment qu’ils encouraient, d’effectuer un attentat contre la troupe allemande à l’occasion d’un défilé en ville. La justice française demeure saisie de cette affaire.
La délégation Générale vient d’avoir connaissance d’une condamnation à mort prononcée dans le département des Vosges pour propagande communiste au sein de l’Armée allemande.

Le cas du Lieutenant LEVRESSE, officier français, considéré comme responsable de la mort de deux prisonniers de guerre allemands, condamné à la peine capitale à Bruxelles et dont l’exécution serait imminente, a fait l’objet d’une nouvelle démarche de la Délégation.

La Délégation était intervenue, par ailleurs, au mois de novembre en faveur de M. TAVI, condamné à mort à la suite d’une rixe à Vannes avec deux militaires de l’Armée d’occupation. Les autorités allemandes ont fait connaître le 20 janvier que ce cas ferait l’objet d’une révision de procès.

Aucune réponse n’a encore été donnée à la démarche faite le deux janvier par la Délégation Générale en faveur du marin de Quimper M. François PERON, condamné à mort en décembre pour un motif analogue à celui mentionné ci-dessus.

- Des incidents ont lieux sur la ligne de démarcation et des personnes ont été tués

source : Histoire de notre temps (CNRS) mémorial de caen (photo)

undefinedFront d'Afrique orientale
Les forces sud africaines prennent la ville de Mega, dans le sud de l'Ethiopie et 1000 prisonniers sont faits

Moyales, au Kenya, est repris par les britanniques

source : onwar.com, guerre-mondiale.org, Wikipedia
undefined Atlantique nord
Le U96 coule le cargo britannique Black Osprey, retardataire du convoi HX-107, au sud de l'Islande
Le U103 coule le cargo britannique Seaforth au sud de l'Islande

source : UBoat.net
undefinedundefinedundefinedundefinedLa France repousse le plan de paix proposé par le Japon, dans le règlement du conflit avec la Thaïlande.

source : sonic.net, thailand and the second world war, service historique de la défense


undefinedUne partie de la 8e division australienne arrive à Singapour

source : Worldwar-2.net





Caricature de Leslie Illingworth paru dans le Daily Mail le 18 Février 1941

sur le camion : Axe et compagnie, bouchers et assassins
sur les vaches qui entrent dans le camion : Bulgarie, Yougoslavie, Turquie
Sur la vache qui poursuit Mussolini : Grèce

source : CartoonHub

Commenter cet article