Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

15 Mars 1941

Publié le par Fix

Le maréchal Pétain annonce , dans un discours, la mise en place d'un régime de retraite pour les vieux travailleurs, qui repose sur le principe de la solidarité entre les générations.

Français !

Je n'ai pas eu souvent l'occasion de vous annoncer de bonnes nouvelles ; en voici une : la retraite des vieux entre en action. Le « Journal Officiel » publiera demain la loi qui la consacre.

Cette réforme était attendue depuis des années. Vingt fois elle avait été promise ; vingt fois elle avait été ajournée.

Je tiens les promesses, même celles des autres, lorsque ces promesses sont fondées sur la justice.

La France va donc entreprendre un grand geste de sollicitude et d'équité. Elle l'entreprend en faveur de ses vieillards, plus frappés que tous autres par la dureté des temps. Certes, elle ne pourra pas leur donner tout ce qui leur est nécessaire. Au moins leur donnera-t-elle ce qui lui est possible de donner.

Pour ceux qui ne possèdent rien, la modeste pension sera d'un grand soulagement. Pour ceux qui disposent déjà de quelques ressources, elle constituera le supplément qui les mettra à l'abri de la misère.

Plus tard, si Dieu le veut, nous pourrons peut-être améliorer cette loi. Mais il faudra que la situation économique le permette, que le travail ait repris son rythme normal.

Ne nous berçons pas d'illusions. L'État, je vous l'ai déjà dit, ne peut donner que ce qu'il reçoit. A lui seul, il ne peut forger la richesse. A lui seul, il ne peut créer la retraite.

Ce n'est pas dans un pays ruiné par la guerre, atteint par la dénatalité, que l'on pourrait d'emblée construire de grandes choses. Ce ne sont pas, en effet, les pensions qui nourrissent, habillent et chauffent les vieux. Seul le travail des jeunes peut y pourvoir, de ces jeunes qui cultivent le sol, tissent la laine et le coton, arrachent le charbon aux entrailles de la terre.

Pour que les vieilles générations puissent vivre dans le repos, il est nécessaire que les jeunes générations s'adonnent à un travail obstiné. Or, un pays qui n'a plus de jeunes, parce qu'il n'a pas d'enfants, ne peut entretenir ses vieux.

Ce sont là des vérités simples, des vérités claires, que vos maîtres ont sans doute oublié de vous enseigner.

La retraite des vieux travailleurs repose sur la solidarité de la Nation : solidarité des classes, solidarité des âges.

Solidarité des classes, puisque les pensions sont constituées par les versements des assurances sociales et que ces versements proviennent à fois des patrons et des ouvriers.

Solidarité des âges, puisque ce sont les jeunes générations qui cotisent pour les vieilles.

Voilà donc une grande réforme sociale. Deux autres sont sur le chantier. L'une, qui verra le jour prochainement, a trait à l'organisation professionnelle. L'autre, qui tentera de résoudre le grand problème de l'habitation. Je vous en entretiendrai prochainement.

Travailleurs, depuis que j'apprends à vous connaître, j'ai le sentiment de vous mieux comprendre et de m'attacher à vous de plus en plus. Restons les uns et les autres « au coude à coude ». Les plus beaux espoirs nous seront permis.


source : guerre-mondiale.org


undefined Front d'Afrique orientale
Bataille de Keren
La bataille de Keren entre dans sa 3e phase, avec une nouvelle tentative britannique de briser la résistance italienne.

Durant le dernier mois les britanniques ont reçu de nombreux renforts et ont maintenant 13000 hommes disponibles. 2 bataillons français (1 de sénégalais et 1 français libre) sont aussi présents.

Les italiens aussi se sont renforcés durant cette même période et ont 23000 hommes disponibles mais leurs troupes ont subis de lourdes pertes et les bataillons italiens sont réduits parfois à la taille d'une simple compagnie.

Plan des opérations durant la bataille de Keren


A 7h la 4e division d'infanterie indienne  attaque de la crête de Cameron vers Sanchil, Brig's Peak, Hog's Back et les3 pics du mont Sammana . Les combats sont durs et les contre attaques italiennes font de lourde pertes de part et d'autre.

Pendant ce temps la 5e division d'infanterie indienne attaque les Dologorodoc à 10h30. La 2nd Highland Light Infantry mène l'attaque mais ne progresse pas de jour tout en ayant de lourdes pertes, jusqu'à ce que la nuit leur permette de se retirer.

Les Dologorodoc sont pris durant la nuit par la 9e brigade.

Durant cette même nuit le pinnacle est pris par une action du 3rd/5th Mahratta Light Infantry.

source : Wikipedia , onwar.com , guerre-mondiale.org , trainweb.org (carte)


undefined Atlantique nord
Opération Berlin
Les croiseurs de bataille allemands Scharnhorst et Gneisenau capturent les pétroliers norvégiens Bianca et Polykarb et le pétrolier britannique San Casimiro .

Les 3 prises sont envoyées à Bordeaux mais seul le Polykarb y arrivera, les 2 autres étant interceptés par le croiseur de bataille britannique HMS Renown . Les équipages de prises saborderont toutefois les navires avant de se rendre.

En plus de ces 3 prises, les navires allemands coulent les pétroliers britanniques Simnia , British Strength et Athelfoam

source : scharnhorst-class.dk , onwar.com , guerre-mondiale.org


undefined Atlantique nord
Le croiseur lourd allemand Admiral Hipper quitte Brest pour rentrer à Kiel, en Allemagne

source : German-navy.de


undefined Le président américain prononce un discours promettant une aide accru aux alliés jusque la victoire totale et la fin des compromis avec la tyrannie

La lumière de la démocratie doit être gardée vivante. Pour la perpétuation de cette lumière, chacun doit faire sa part. L'effort d'un seul individu peut sembler très faible. Mais il y a 130 millions d'individus par ici. Il y a beaucoup d’autres millions en Grande-Bretagne et ailleurs qui protègent bravement la grande flamme de la démocratie des ténèbres de la barbarie. Ce n'est pas assez de notre part de simplement couper la mèche ou de polir le verre. Le temps est venu ou nous devons fournir le carburant en quantité toujours plus grande, pour garder cette flamme vivante


source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org , onwar.com , guerre-mondiale.org

Commenter cet article