Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

24 Mars 1941

Publié le par Fix

Nouveau rapport des préfets sur la situation en zone occupée

- La situation générale en zone occupée s'est détériorée au cours du mois de février

- Le retour en zone occupée des réfugiés se trouvant encore en zone libre est accordé dans des conditions particulièrement satisfaisantes.

- À l'égard de la population, le régime de guerre est maintenu dans toute sa rigueur
La police multiplie les arrestations. Les incidents qui se produisent sont sanctionnés par des amendes de plus en plus lourdes lorsque les coupables ne peuvent être connus et par des peines allant parfois jusqu’à l’exécution lorsqu’ils sont découverts. Certaines grâces ont pu être obtenues, mais il demeure qu’à neuf mois de l’Armistice la population des territoires occupés est soumise à un régime presque aussi rigoureux que pendant la phase des opérations.

- Les demandes de ressources de l'armée allemande sont toujours aussi importantes, risquant de mettre en péril l'économie française. Les réquisitions de chevaux et d'avoine sont les plus problématiques, risquant d'empêcher la tenu des semailles.

- L'armée allemande réquisitionne un grand nombre d'ouvriers et de conducteurs, qu'elle utilise dans le cadre de l'organisation Todt
Les Préfets des départements faisant partie du District B (Ouest et Bretagne) ont reçu l’ordre en février de mettre chacun de 500 à 1 000 ouvriers spécialistes à la disposition de l’organisation TODT pour être employés sur les chantiers de Brest, Lorient et St-Nazaire qui sont, en effet, des zones où se produisent des opérations de guerre. L’ordre a été en même temps donné de fermer les chantiers de lutte contre le chômage employant des ouvriers du bâtiment. Les protestations élevées par les Préfets auprès des autorités locales sont demeurées sans effet. Le Secrétaire Général de la Main-d’œuvre et aux Assurances Sociales est aussitôt intervenu auprès des autorités allemandes. Il a cependant obtenu que les chantiers de lutte contre le chômage soient maintenus. Les négociations sont poursuivies par M. Lehideux, Commissaire à la lutte contre le chômage, qui cherche à faire remplacer la main-d’œuvre française par des travailleurs d’autres origines.

- La population française se raidit de plus en plus face aux exigences allemandes, particulièrement dans le nord et la région parisienne ou la propagande communiste est la plus active.

- l'attitude des autorités d'occupation est intransigeante, s'opposant à la venue en zone occupée des membres du gouvernement et aux déplacements des préfets et des membres du conseil national. Le franchissement de la ligne de démarcation est de plus en plus difficile.

Recto et Verso d'un laissez-passer pour la ligne de démarcation
L'obtention de laissez-passer était extrêmement compliquée. Les frontaliers devaient remplir un dossier retiré à la Feld-, à la Kreis ou la Ortskommandantur la plus proche du domicile et fournir un certificat du maire, dans lequel celui-ci établissait la résidence du demandeur et les raisons professionnelles pour lesquelles un passage dans l'autre zone était nécessaire. Le circuit administratif du dossier était également complexe, puisqu'il passait de la gendarmerie au poste de contrôle français, puis à son équivalent allemand. La politique allemande en matière de laissez-passer s'est raidie au fil du temps, malgré quelques améliorations pour certaines catégories de personnes. À partir d'avril 1941, le nombre de laissez-passer délivrés s'est considérablement réduit.

- La situation économique n'a pas évolué depuis janvier.

- Le ravitaillement des villes est toujours aussi difficile

- Les nouveaux partis n'attirent pas beaucoup de monde.

- La dégradation d'image dans l'opinion publique commence à poser problème
Bien qu’il ne faille pas tenir exagérément compte, en général, de l’opinion publique, le Français est cependant ainsi fait qu’il n’admet volontiers que ce qu’il comprend, et il vaut mieux avoir la masse avec soi que contre soi quand le relèvement du pays est en jeu.

- Les autorités allemandes continuent d'imposer de lourdes amendes aux villes françaises (6 millions de francs à Cherbourg, 1 million à Selles-sur-Cher, 1 million à Cholet,...)

- De nouvelles condamnations et exécutions ont eu lieux.
Cinq jeunes gens de Troyes (Aube) ont été condamnés à mort le 14 février par le tribunal de guerre allemand [...] L’un d’eux est âgé de 29 ans, les quatre autres sont mineurs. La peine a été prononcée à la suite d’une rixe dans un café de Troyes avec deux fonctionnaires et un sous-officier de l’armée d’occupation.  Ce dernier n’a été que très légèrement blessé.
[...]
le Commandement Militaire allemand en France a fait connaître par note en date du 28 février que le recours en grâce présenté par la Délégation en faveur de François PERON avait été rejeté. François PERRON a été exécuté le 25 février. Il avait été condamné le 26 décembre 1940 par le Tribunal Militaire allemand de Quimper à la suite d’une rixe avec une patrouille allemande.
[...]
le jeune CORNOT Robert, âgé de 18 ans, domicilié à Villeneuve (Saône-et-Loire) a été condamné à mort, pour attentat contre le trafic par voie ferrée. Il avait bloqué un signal. Cornot a été fusillé à Dijon le 18 février dernier.
[...]
condamnation à mort prononcée contre l’abbé Régner, Curé de Conchy-sur-Couches (Pas-de-Calais). Le motif n’est pas connu.
[...]
exécution capitale du fermier Elie PELLERIN d’Aumagne (Charente-Inférieure) fusillé le 11 mars pour avoir tiré avec son fusil de chasse sur un aviateur allemand descendant en parachute de son avion en flammes le 20 juin 1940.
[...]
Pour un motif analogue, analogue, MM. GAUTHERON et MOULINET de la Nièvre, ont été arrêtés le 8 mars courant.

- La presse française est critique face au remaniement ministériel. Le Rassemblement National Populaire occupe quotidiennement une large place dans la presse parisienne, notamment dans « l’Œuvre » et dans « Les Nouveaux Temps ».
A en juger par l’état des affiches apposées par le Rassemblement National Populaire, sur les murs de Paris, les dirigeants du Parti rencontrent de sérieuses résistances. Le voyage du Maréchal Pétain au Puy a fait l’objet d’articles nombreux et enthousiastes. Il convient à ce sujet de noter tout l’intérêt qui s’attacherait à ce qu’un plus grand nombre de photographies de ces déplacements puissent être fournies aux journaux qui les commentent.

source : Histoire de notre temps (CNRS), cheminsdememoire.gouv.fr (photo)
uk.gifFront ouest
Berlin est bombardé par la RAF pour la première fois depuis le début de l'année

source : Worldwar-2.net


undefinedFront d'Afrique du nord
El Agheila est reprise aux britanniques par les forces du général Rommel.

Les troupes expérimentés du général O'Connor ont étés retirés, et le général Neame n'a que des troupes inexpérimentées et en sous effectifs pour tenir la Cyrénaïque. Il a sous ses ordres la 2nd division blindé, qui est totalement inexpérimenté, la 9e division australienne et une brigade indienne. De plus, les chars qui sont disponibles sont dépassés. Ces unités n'ont pas l'expérience du désert comme peuvent l'avoir celles du général O'Connors, ni le professionnalisme des troupes allemandes sous les ordres du général Rommel.

Le général Rommel à quand la lui la 5e division légère allemande, qui possède une forte composante blindé, et des parts de 4 divisions italiennes

Le haut commandement allemand a interdit au général Rommel d'attaquer et est prévenu qu'il ne recevra pas de renforts.

source : onwar.com, guerre-mondiale.org
undefined Front d'Afrique orientale
Bataille de Keren
Des attaques de diversions sur les Sanchils sont effectuées. Les indiens du fort Dolgoroc prennent d'assaut les collines en contrebas et les capturent avant la nuit

source : Wikipedia

undefined Atlantique nord
Le U106 coule le cargo britannique Eastlea à 130 miles à l'ouest nord ouest des îles du cap vert.
Le U97 coule le cargo norvégien Hørda, issu de la dispersion du convoi OG-56, au milieu de l'Atlantique nord
Le sous-marin italien Veniero attaque le convoi OG-56 et coule le cargo britannique Agnete Maersk.

source : UBoat.net, RegiaMarina.net
undefinedundefinedLa Turquie et l'URSS font un communiqué commun, promettant de rester neutre si l'un des 2 est attaqué par une tierce partie.
Car des allégations ont été publiées dans la presse étrangère, insinuant que l'URSS pourrait tirer avantage des difficultés dans laquelle se trouverai la Turquie si elle était attaqué par une tierce partie, et pourrait l'attaquer.

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org
uk.gifundefinedLe gouvernement anglais appelle la Yougoslavie à ne pas adhérer au pacte tripartite.

source : guerre-mondiale.org




Caricature de David Low paru dans le Evening Standard le 24 mars 1941 : "Morceau par Morceau"

sur le batiment : empire de Mussolini
sur le chien : loups de toscane (référence à un poème de D'annunzio)

source : CartoonHub

Commenter cet article