Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

7 Avril 1941

Publié le par Fix

Manifestation des étudiants à Lyon, en signe de solidarité avec la Yougoslavie.

nouveau discours du maréchal Pétain accusant la "dissidence"
Français !

La première loi du patriotisme est le maintien de l'unité de la patrie.

Si chacun prétendait se faire une idée particulière de ce que commande le devoir patriotique, il n'y aurait plus ni patrie, ni nation. Seules subsisteraient des factions au service d'ambitions personnelles.

La guerre civile, le morcellement du territoire, des discordes fratricides seraient la suite naturelle de cette division des esprits.

En vous rappelant cette loi sacrée de l'unité de la patrie, ce devoir de discipline, je ne fais que suivre l'exemple de tous les chefs qui ont dirigé la France dans les heures douloureuses. Sous aucun régime, depuis que la France existe, aucun gouvernement n'a accepté que le principe de l'unité nationale fût mis en cause. Henri IV, Richelieu, la Convention nationale ont écrasé sans faiblesse les menées qui tendaient à diviser la patrie contre elle-même.

Jeanne d'Arc fut l'héroïne de l'unité nationale.

L'orgueil de la France, c'est non seulement l'intégrité de son territoire, c'est aussi la cohésion de son Empire.

Le lien qui unit si étroitement les éléments les plus divers, ce sont les luttes, les sacrifices des meilleurs de vos fils qui l'ont créé.

Mais voici qu'une propagande subtile, insidieuse, inspirée par des Français, s'acharne à le briser. Un instant suspendus, les appels à la dissidence reprennent sur un ton chaque jour plus arrogant: L'œuvre de mon gouvernement est attaquée, déformée, calomniée. Je défends mon gouvernement.

Il y a cinq mois, j'envoyais en Afrique le chef le plus distingué de notre armée : à Alger, à Rabat, à Tunis, à Dakar, le général Weygand a fièrement montré ce qu'est et ce que doit être l'unité française.

Il y a un mois, j'ai convié aux grandes responsabilités du pouvoir le chef de notre marine. Je le sais passionné de l'honneur et de l'intégrité de la France. L'amiral Darlan a toute ma confiance.

L'honneur nous commande de ne rien entreprendre contre d'anciens alliés. Mais l'intégrité du pays exige que soient préservées les sources de notre ravitaillement vital, que soient sauvegardés les postes essentiels de notre Empire.

C'est contre ces nécessités que s'insurgent chaque jour les propagandistes de la dissidence. La dissidence est née en juin 1940 d'un sursaut des Français d'outre-mer qui les poussait à poursuivre la lutte et du sentiment que la France ne saurait sur son propre sol entreprendre l'œuvre de redressement nécessaire.

A cette première erreur, mise à profit par les chefs de la dissidence, se sont bien vite joints la volonté d'exploiter le désarroi des Français de l'Empire et l'espoir de dresser le pays, par un constant appel à l'indiscipline, contre l'effort de relèvement national.

Du sang français a déjà coulé dans des luttes fratricides. C'en est assez. A tous ceux qui, loin de la métropole ou dans la brousse équatoriale ont résisté courageusement aux appels, aux pressions, aux menaces, j'adresse l'expression de la reconnaissance nationale.

J'ajoute que la Patrie reste ouverte à toutes les fidélités.

Aux Français qui s'interrogent et qui doutent, je demande de mesurer les progrès que notre pays a réalisés depuis neuf mois ; entre ces réalisations et les promesses trompeuses de la dissidence leur choix sera vite fait.

Pour un Français, il n'y a pas d'autre cause à défendre, ni à servir, que celle de la France. Si nous devons espérer, notre espoir est en nous. Il est dans notre attachement à notre sol, dans notre volonté de vivre, dans la fraternité étroite qui nous tient tous solidaires et unis.

Il n'y a pas plusieurs manières d'être fidèle à la France.

On ne peut pas servir la France, contre l'unité française, contre l'unité de la mère-patrie et de l'Empire. Mon gouvernement est pleinement et absolument d'accord avec moi. Il n'y a aujourd'hui, comme hier, qu'une France, c'est celle qui m'a confié son salut et son espoir.

Servez-la avec moi de tout votre cœur. Par là, et par là seulement, nous assurerons son destin.

source : guerre-mondiale.org

Front des Balkans
La RAF fait un raid nocturne sur Sofia, capitale de la Bulgarie.

Au nord de la Yougoslavie, la IIe armée du général Weichs se dirige sur Zagreb.
Au sud les allemands du 40e corps blindé, venant de Bulgarie, capturent Skopje
Une contre-attaque yougoslave lancée contre le flanc nord de la 2nd division blindée est repoussée

M. Pavelitch, chef du mouvement séparatiste croate, lance un appel à l'indépendance de la Croatie.

Vue sur les destructions du palais royal à Belgrade, après les 2 jours de bombardements sur la capitale yougoslave

La XIIe armée du maréchal List entre en Grèce et s'empare du col de Rupel.
Ce mouvement, en plus de la pression sur la ligne Metaxas, menace le flanc gauche grec.
Le commandant en chef grec, le général Papagos, affaiblit encore un peu plus la ligne de l'Aliakmon en envoyant des troupes en avant pour tenter de contenir ce mouvement allemand.

Les combats sont très durs sur la ligne Metaxas, et les allemands ont recours à des gaz asphyxiants pour prendre 3 ouvrages de la ligne.
Les premier, deuxième et troisième bataillons de garde-frontières de la brigade Hebrus se replient en Turquie où ils sont désarmés

source : onwar.com, guerre-mondiale.org, wikipedia, US army center of military history, serbia-info.com (photo)
undefinedFront d'Afrique du nord
Sur la côte, Derna est capturée par les forces de l'Axe.
Près de Mechili, une bataille de chars s'engage entre le 5e régiment de panzer et les restes de la 2e division blindée britannique.

source : onwar.com, guerre-mondiale.org

undefinedAtlantique nord
Ouverture des bases aéronavales américaines aux Bermudes. Le porte-avions américain USS Ranger et d'autres navires y seront basés. Ils seront renforcés au cours des prochains mois par 3 cuirassés et 2 autres porte-avions.
Ces forces composent la Central Atlantic Neutrality Patrol

source : onwar.com, guerre-mondiale.org
undefined Atlantique sud
Le U124 coule le cargo canadien Portadoc à 150 miles à l'ouest de Freetown, au Liberia

source : UBoat.net


Augmentation des impôts britanniques, pour financer le budget de guerre

source : Worldwar-2.net




Caricature de Leslie Illingworth paru dans le Daily Mail le 7 avril 1941


source : CartoonHub

Commenter cet article