Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

16 Mai 1941

Publié le par Fix

Nouveau rapport des préfets sur la situation en zone occupée

- le ravitaillement reste problématique. Les beaux jours approchants rendent le problème du combustible moins important.

- l'hostilité commence à se porter contre le ministère du ravitaillement, même si le principal ressentiment reste orienté contre les allemands. Les différents intervenants s'accusent mutuellement (producteurs, ministère des transport, ministère de ravitaillement,...) pour les problèmes d'approvisionnement alors que les récoltes sont en danger de pourrir sur pied dans les campagnes. De nombreux cas de corruption et de désorganisation empêchent l'arrivée des denrées dans les villes
D'autre part, le Préfet de Dijon, qui avait obtenu des marchands de poisson de cette ville qu'ils fissent venir de la marée de Bretagne, vient d'apprendre qu'un individu quelconque arrivé de Paris les a récemment réunis dans un café pour leur donner l'ordre de cesser leurs achats, en leur annonçant que désormais lui seul serait chargé des envois. Résultat : depuis deux semaines Dijon ne reçoit plus de poisson de mer.
- Le communisme progresse fortement dans la population ouvrière des villes et chez les intellectuels

- Les rapports officiels des Autorités françaises avec l'Armée d'occupation demeurent en général corrects, même si des incidents continuent à se produirent

- Les actes d'ingérence de l'autorité d'occupation dans l'administration française, s'ils sont particulièrement nombreux dans le Nord et le Pas-de-Calais, se manifestent un peu partout.

- Le recrutement de personnel administratif est difficile
C'est ainsi qu'à Saint-Nazaire, l'administration municipale, qui recherche 30 agents de police, n'a reçu à l'heure présente que 14 candidatures. La situation est analogue dans le Nord en ce qui concerne l'administration des Douanes, dont le personnel est notoirement insuffisant en nombre.
Néanmoins, dans l'ensemble, le fonctionnement des services publics est assuré jusqu'à présent d'une manière à peu près satisfaisante.
- À l'exception de certaines branches comme le bâtiment et le bois, l'industrie marche en général au ralenti. La cause doit en être cherchée dans le manque de matières premières, de charbon, de carburant, de lubrifiants et les difficultés de transport. Une légère amélioration se manifeste toutefois dans certaines productions, par exemple dans la métallurgie de la Meurthe-et-Moselle et du Doubs et dans l'industrie des montres de ce dernier département.

- De toutes parts, il est signalé que le commerce se trouve dans le marasme. Si certaines exceptions peuvent être notées, elles tiennent à des causes particulières. Le commerce des vins de champagne, par exemple, connaît une prospérité temporaire due à l'importance des livraisons imposées par les autorités allemandes

- Dans l'agriculture, la situation est sensiblement analogue à celle qui a été indiquée dans les précédents rapports. Le manque de main-d'œuvre se fait toujours sentir d'une manière aiguë et la libération des prisonniers est réclamée instamment. Ceux qui sont actuellement mis à la disposition des agriculteurs par les autorités d'occupation ne donnent pas une très grande satisfaction, en raison surtout du travail par équipes qui est imposé. La pénurie d'animaux demeure aussi inquiétante et des plaintes unanimes s'élèvent au sujet du prix excessif du bétail et en particulier des chevaux. Le manque d'engrais, de semences, de carburants est également sensible, ainsi que la difficulté de la nourriture du bétail.

- Le chômage paraît, d'une manière générale, en régression de plus en plus nette. Seuls quelques départements accusent encore un nombre de chômeurs importants (Nord et Seine-et-Oise). C'est même parfois le défaut de main-d'œuvre qui se fait sentir, notamment dans l'agriculture. Les hauts salaires offerts par les autorités d'occupation contribuent largement à cet état de choses.

Affiche pour le parti collaborationniste "Francisme". Le journal "le franciste" est son organe de communication. Ce parti, comme les autres parti d'inspiration fasciste en France, n'aura jamais une écoute importante dans la population française durant la guerre, et son journal ne dépassera jamais 20 000 exemplaires (à comparer au 1,1 million d'exemplaires de Paris soir, ou au 900000 du Petit parisien).

- La Presse parisienne poursuit les campagnes amorcées suite à la destitution de M. Laval. Les journaux se défendent de confondre dans leurs critiques le Maréchal et les personnes qui l'entourent.

- L'offensive principale de la presse est menée contre l'"Action Française" notamment par M. Déat dans l'"Œuvre".
Il y a autour de Vichy et dans toute la France un grand complot de l'« Action Française » qui pousse ses ramifications». Maurras, l'Eminence Grise du Nouveau régime, comptait sur la « divine surprise », la défaite et ses conséquences. Quelle résistance intellectuelle pourrait bien rencontrer les sectateurs maurrassiens alors que la République est condamnée, que la démocratie est morte, que toute formule ancienne est réputée haïssable ?
La France, la France seule… est un admirable slogan qui cache sous les plus inattaquables ferveurs patriotiques un attentisme impénitent (Œuvre - 19 avril)

- L'ambassadeur américain en France, l'Amiral Leahy, pour les contacts fréquents qu'il entretient avec le Maréchal Pétain, est la cible de nombreuses attaques de la presse collaborationniste et la suspicion de l'Amiral Darlan, qui essaie néanmoins de s'en rapprocher pour empêcher le retour de Pierre Laval.
L'Amiral Leahy règne de plus en plus à Vichy, encourageant l'activité des hauts fonctionnaires et des journalistes anglophiles, renforçant les plans des financiers - juifs pour la plupart - inféodés à la City et à Wall Street.
On a vu arriver à Vichy, il y a quelques mois, un Ambassadeur fort remuant, l'Amiral Leahy. On le consulte beaucoup, il reçoit et multiplie les contacts. Il ne peut qu'encourager les attentistes et affirmer sa sympathie à l'endroit des partisans de la résistance à la collaboration (15 avril)
- La presse continue à dénoncer à l'unanimité le peu d'empressement du Gouvernement à faire comparaître les inculpés politiques du procès de Riom, jugeant les politiciens d'avant guerre comme responsables de la défaite.

source : Histoire de notre temps (CNRS), mémorial de caen (photo)
uk.gifFront ouest
111 avions allemands font un raid sur Birmingham

Avec ce raid c'est la fin de la campagne aérienne de nuit contre l'Angleterre, le Blitz.

La plupart des escadrilles de bombardiers de la Luftwaffe en France et en Belgique sont transférées sur des aérodromes à l'est de l'Allemagne, pour préparer les opérations à venir contre l'union soviétique.

La RAF bombarde Cologne, déclenchant des feux des 2 cotés du Rhin. D’autres raids sont effectués sur la France et la Hollande.

source : onwar.com, guerre-mondiale.org, Worldwar-2.net
undefinedFront de Grèce
Les bombardements allemands continuent sur la Crète

source : onwar.com, Worldwar-2.net


undefinedFront d'Afrique du nord
Les troupes allemandes du 8e régiment blindé contre attaquent dans l'après midi et repoussent les britanniques, reprenant Sollum et Fort Capuzzo. Les britanniques se replient sur le col d'Halfaya

Les italiens mènent une attaque de nuit sur le périmètre de Tobrouk et cause de fortes pertes aux australiens avant de se retirer.

source : onwar.com, guerre-mondiale.org, Wikipedia, Wikipedia
Front d'Irak
6 chasseurs bombardiers Bf110 et 3 bombardiers He111 bombardent la base d'Habbaniya pour la première fois, causant de forts dommages

4 Hurricanes arrivent sur la base de la RAF pour renforcer sa défense.

La Kingcol arrive à Mujara.

source : onwar.com, guerre-mondiale.org, assyrianLevies.com, campagne d'Irak sur le site de la RAF
undefined Atlantique sud
Le U105 coule le cargo britannique Rodney Star entre les côtes d'Afrique et du Brésil.

source : UBoat.net


L'Islande rompt son union avec le Danemark et déclare son indépendance. La rupture est déclarée par les islandais suite à l'impossibilité des danois de mener à bien les fonctions gouvernementales, conformément à la loi de 1918. Les Islandais ne prolongent donc pas le traité.

source : onwar.com, guerre-mondiale.org, "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org
Le gouvernement bolivien nationalise la compagnie aérienne allemande Lloyd Aero Boliviano.

source : onwar.com, guerre-mondiale.org




Caricature de Leslie Illingworth paru dans le Daily Mail le 16 mai 1941

sur le marteau : plan de guerre nazi pour la France
Texte : bienvenue à Paris

source : CartoonHub

Commenter cet article