Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

20 Juin 1943

Publié le par Fix

allemagne.pngFront d'Allemagne
La RAF commence ses bombardements de type "Shuttle". Lors de ces raids, les bombardiers de la RAF quittent l'Angleterre chargés de bombes, bombardent l'Allemagne et atterrissent en Afrique du nord pour se ravitailler. Ils quittent ensuite l'Afrique du nord chargés de bombes à nouveau, bombardent l'Italie, et retournent à leur base de départ en Angleterre.

Le premier raid de type "shuttle" est constitué de 60 bombardiers Lancaster qui attaquent les installations radars et les usines Zeppelin de Friedrichshafen.

source : guerre-mondiale.org, onwar.com, Worldwar-2.net


italie.jpg Front de Méditerranée
Le roi d'Angleterre, George VI, arrive à Malte dans le cadre de sa tournée de soutien aux forces britanniques outremer

source : onwar.com, guerre-mondiale.org


australie.gif Front du Pacifique sud
Nouvelle-Guinée
Le général américain Krueger déplace le quartier général de la 6e armée dans la baie de Milne

L'armée japonaise attaque sans succès la 17e brigade australienne dans la zone de Mubo.

source : onwar.com, guerre-mondiale.org


birmanie.gifFront de Birmanie
Le général Auchinleck prend officiellement le commandement des forces britanniques d'Extrême-Orient.


source : guerre-mondiale.org

 


Atlantique nord

Le U388 est coulé au sud-est du Cap Farewell, au Groenland, par un Catalina américain
Le sous-marin italien Barbarigo coule dans le Golfe de Gascogne

Les britanniques rendent public qu'un convoi est arrivé intact à 97%, alors que celui-ci a été attaqué pendant 5 jours.

Mer de Chine orientale
Le sous américain USS Seawolf coule le cargo japonais Shojin Maru, près des cotes chinoises, dans le détroit de Taïwan

Pacifique Nord
Le sous marin américain USS Tautog coule le cargo japonais Meiten Maru, au nord-ouest de l'ile de Guam

Photographie periscopique d'un cargo japonais en train de couler suite au torpillage par l'USS Tautog


source : wikipedia, UBoat.net, RegiaMarina.net, Hyperwar, Worldwar-2.net

Commenter cet article