Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

3 Décembre 1941

Publié le par Fix

Le général de Gaulle fait un discours sur les premiers revers de l'Allemagne
Pour la première fois depuis le premier jour de la guerre, les armées allemandes ont reculé.
Elles ont reculé en Russie du Nord. Elles ont reculé en Afrique du Nord. Cela ne signifie nullement que la force allemande soit brisée. Mais cela signifie que la force des Alliés se trouve maintenant au même niveau. Or, les moyens des Alliés ne cessent pas de s'accroître. Mais les moyens de l'ennemi ont atteint leur plafond. M. Hitler a besoin de renforts. Et M. Hitler est pressé.

C'est pourquoi, il vient de faire dicter ses ordres de fourniture à l'entreprise de trahison qu'il patronne à Vichy. L'entrepreneur de Vichy tient trop à la défaite française, qui est sa raison de survivre et sa délectation morose, pour refuser la commande après en avoir exécuté tant d'autres.

La même entreprise et le même entrepreneur, qui ont livré nos armes, interdit à notre Empire de secourir la patrie écrasée, ordonné entreprise et le même entrepreneur vont, sans doute, ouvrir à l'ennemi la porte de notre Afrique du Nord.

Nous reconnaissons sans difficultés que pour l'ennemi, c'est là un coup magistral. Tandis que paraissent, vers Moscou, vers Rostov, vers Tobrouk, les premières lueurs de la victoire, tandis que les États-Unis jettent chaque jour un poids de plus dans le plateau de la balance, ce secours porté à Hitler est d'une valeur incontestable. Mais, du même coup, sont déchirés les derniers lambeaux de l'équivoque. Or, l'équivoque créée et personnifiée par Vichy était, dans le jeu de l'ennemi, un atout de premier ordre. Certains Français y accrochaient d'ultimes illusions. A l'étranger, beaucoup s'y laissaient prendre. Il vaut mieux pour la France que les nuées soient dissipées et que la vérité apparaisse toute nue.

Il vaut mieux, pour l'honneur et pour l'avenir de la France, que les événements qui l'ont conduite là où elle est ne puissent plus être imputés qu'à leur cause, c'est-à-dire à trahison.

Car il n'y a plus maintenant, pour personne moyen de se berner soi-même ou de laisser douter les autres. D'un côté, la France, livrée, pillée, bâillonnée, qui ne veut rien que la victoire et, par la victoire, la vengeance. De l'autre, les traîtres qui la démembrent, physiquement et moralement, pour nourrir l'ennemi de ce qu'ils peuvent lui arracher.

L'issue de cet atroce combat ne fait pas le moindre doute. C'est la France qui, comme toujours, l'emportera sur la trahison. Mais malheur à ceux qui n'auront pas osé choisir !

La France, avec nous!

Source : mediaslibre.com
Front de l'est
Front finlandais
Le transport de troupe soviétique J. Stalin, évacuant les troupes soviétiques assiégées dans la forteresse d'Hangö, en Finlande, depuis juin, est coulé suite à l'explosion de 4 mines. Environs 2000 hommes sont tués. Les allemands captureront l'épave un peu plus tard.
L'abandon de la forteresse permet aux finlandais de définitivement libérer le territoire finlandais et de libérer les 2 rives du golfe de Finlande. Celle-ci avait été "louée" à l'Union Soviétique suite à la guerre de l'hiver 1939


Carte des opérations de l'opération Typhon en octobre et novembre 1941

source : onwar.com, guerre-mondiale.org, Worldwar-2.net, pobediteli, La bataille de Moscou sur serpukhov.su

Front d'Afrique du nord

Les troupes allemandes envoyées dégager les forces encerclées à la frontière sont repoussés violement par la 5e brigade néo zélandaise sur la route de Bardia.

source : wikipedia


undefined Atlantique sud

Le U124 coule le cargo américain Sagadahoc au milieu de l'Atlantique sud

source : UBoat.net

Commenter cet article