Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

15 Décembre 1941

Publié le par Fix

Le général De Gaulle prononce un nouveau discours à la radio de Londres, sur les répressions en France et sur l'entré en guerre des Etats-Unis
Entre deux séances d'effusions avec l'un ou l'autre des hommes de Vichy, l'ennemi annonce qu'il va massacrer encore 100 Français. Il donne pour prétexte qu'avec tous ses canons, s es chars et ses mitrailleuses il est impuissant dans la guerre d'escarmouches engagée sur notre territoire entre ses troupes et des groupes francs français. A vrai dire, c'est tous les jours qu'il se venge de ces menus revers, précurseurs du grand désastre, en tuant des hommes, des femmes, des enfants, désarmés. Tantôt il le fait en secret, tantôt il le publie. Dans les deux cas, il ne manque pas de verser l'écume de sa rage dans le sang qu'il répand, c'est-à-dire dans le sang de la France, à la façon de certains assassins qui ne peuvent se tenir de souiller leurs victimes.

Devant ces crimes commis sur la personne de ses enfants par une race affolée et déjà condamnée, la France ne pleurera pas, ne gémira pas, ne priera pas. La France, grâce à Dieu! possède des soldats en campagne pour lui gagner la guerre avec ses alliés. Ces soldats ont des armes, dont l'ennemi connaîtra, une fois de plus dans son Histoire, la pointe et le tranchant. Et ces soldats ont une parole. Cette parole c'est que tout cela sera payé intégralement, avec le reste.

Il est, sans doute, fort possible que l'ennemi, pris à son propre bluff, ne veuille point imaginer qu'il soit en route pour la défaite. Mais" nous avons, nous, des raisons d'être d'une autre opinion. Car, s'il est clair à nos yeux que l'offensive allemande de Russie évolue dans un sens fâcheux pour l'ennemi, que l'offensive prise en Libye par les Anglais et leurs alliés se déroule dans de bonnes conditions, et que l'agression japonaise se heurte, d'ores et déjà, à des obstacles grandissants, il nous paraît évident, à nous, que l'entrée dans la guerre de notre alliée l'Amérique, aux côtés de l'Angleterre, de la Russie et de la France, équivaut, tout simplement, à la certitude de vaincre.

En effet, dans cette guerre de machines, l'Amérique possède, à elle seule, un potentiel égal au potentiel total de tous les autres belligérants. Grâce à l'appoint qu'elle a déjà commencé à fournir, il sortira l'an prochain, des usines ou chantiers alliés, trois fois plus d'avions, deux fois plus de chars, six fois plus de navires que des usines ou chantiers ennemis. A mesure que les mois passeront, ces rapports de production deviendront bien meilleurs encore. Quant aux effectifs, résumons la question en disant que, de cinq hommes sur la terre, quatre sont dans notre camp.

C'est pourquoi, si nous pouvons être aujourd'hui forcés de subir le massacre de nos compatriotes, nous savons de quelles larmes de sang l'ennemi, avant peu, devra pleurer sa criminelle insolence. Le jour est maintenant marqué où nous nous trouverons à la fois les vainqueurs et les vengeurs.

La France, avec nous !

source : mediaslibres.com

Staline ordonne que toute l'administration soviétique retourne à Moscou, assuré maintenant que la menace sur la capitale est terminée.

Front de l'est
Staline ordonne que la contre-offensive soit étendue à tout le front de l'est.

Front centre
Les forces soviétiques attaquant au nord ouest de Moscou, atteignent et capturent Klin et Kalinine.
L'armée rouge franchit le Volkhov et établit une tête de pont de 50 km de profondeur.

Au sud, à Eletsk, les allemands encerclés dans la ville tentent de casser l'encerclement pour rejoindre leurs lignes. La contre-attaque allemande échoue et la 134e division reste coincé dans la ville.

Carte de l'offensive soviétique autour d'Eletsk du 6 au 16 décembre 1941


Carte de l'offensive soviétique autour de Toula du 6 au 16 décembre 1941


source : onwar.com, guerre-mondiale.org, Worldwar-2.net, La bataille de Moscou sur serpukhov.su

Front d'Afrique du nord

Les attaques britanniques sur la ligne de Gazala continuent. Le général Rommel continue à préparer la retraite italo-allemande sur El Agheila.
Les allemands n'ont plus que 8 chars en état de combattre et les italiens de l'Ariete environ 30.

source : onwar.comguerre-mondiale.org, Worldwar-2.net, wikipedia
Front de Malaisie
Les forces britanniques de Jitra retraitent sur Gurun, ayant de lourdes pertes suite aux attaques japonaises. Gurun tient cependant devant ces attaques

A la frontière avec la Birmanie, Victoria point est capturé par les japonais.

source : onwar.comguerre-mondiale.org, Worldwar-2.net
Front de Chine
A Hong Kong, les japonais tentent de débarquer une petite force sur l'île britannique, à partir de Kowloon. Les défenseurs canadiens et britanniques réussissent à repousser l'attaque

L'artillerie et l'aviation japonaise bombardent systématiquement la côte nord de l'île pour en réduire la défense.

source : onwar.comguerre-mondiale.org, Worldwar-2.net
Méditerranée
Le U557 coule le croiseur léger britannique HMS Galatea à 35 miles à l'ouest d'Alexandrie.

source : UBoat.net, onwar.com, guerre-mondiale.org

Méditerranée
Les britanniques envoient un convoi pour apporter du ravitaillement d'Egypte à Malte. La force K, composée de 6 croiseurs et 16 destroyers quittent Malte pour rejoindre le convoi et la force B venant d'Alexandrie sous le commandement de l'Amiral Vian.

source : onwar.com, guerre-mondiale.org
undefinedAtlantique nord
Le U77 coule le cargo britannique Empire Barracuda à l'ouest de Gibraltar
Le U127 est coulé par le destroyer australien HMAS Nestor à l'ouest de Gibraltar.

source : UBoat.net
Le général Juin est convoqué à Berlin par le maréchal Göring.

source : electionpresidentielle.com



Le secrétaire d'Etat américain à la marine déclare au congrès que 2729 personnes ont été tuées durant l'attaque japonaise sur Pearl Harbor

source : Worldwar-2.net


En France, les Allemands fusillent 92 otages au Mont Valérien, dont le député communiste Gabriel Péri et 53 Juifs du camp de Drancy.

source : guerre-mondiale.org, wikipedia



Caricature de David Low paru dans le Evening Standard le 15 Décembre 1941 : "C'est un mensonge! Nous ne retraitons pas -nous avançons juste en arrière"

Au dessus du cadavre: Vérité aryenne pure et nue
sur le papier: prévisions vantardes d'Hitler

source : CartoonHub

Commenter cet article