Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

26 Mars 1943

Publié le par Fix

Le président du conseil français, M. Laval, effectue un remaniement ministériel pour consolider son pouvoir.

Pierre Brossolette crée un comité de coordination de la résistance pour la zone nord.


Film d'actualité français du 26 Mars 1943 (15 minute)

source : Ina.fr, onwar.com, guerre-mondiale.org

Front d'Afrique du nord
L'opération Supercharge II est lancée par la VIIIe armée britannique, avec pour objectif de faire sauter le verrou de la troué de Tebaga. Le corps néo-zélandais doit faire une percé qui doit être exploitée par la 1ere division blindée britannique.
L'attaque commence à 16h après un bombardement d'artillerie de 30 minutes. Les divisions allemandes défendant la troué (164e légère et la 21e division blindée) sont prises par surprises, ne s'attendant pas à une attaque de jour. Alors que la nuit tombe les défenses allemandes sont percées et la 1ere division blindée britannique commence à exploiter la percée à 23h, se dirigeant vers Hel Hamma, à 30km au nord ouest et à mi chemin de Gabès.
Dans le même temps la 15e division blindée allemande lance une contre-attaque sur le flanc du corps néo-zélandais.

source : wikipedia, guerre-mondiale.org, onwar.com, Worldwar-2.net
combat-naval.jpgMer de Béring
Bataille des îles du commandeur (îles Komandorski)
L'escadre américaine de l'Amiral McMorris, comprenant 1 croiseur lourd (USS Salt Lake City), 1 croiseur léger (USS Richmond) et 4 destroyers (Coghlan , USS Bailey, USS Dale, USS Monaghan), avertie du passage d'un convoi japonais devant ravitailler les aléoutiennes, tente d'intercepter les navires japonais. Contrairement à ce que pensaient les américains toutefois, le convoi est lourdement escorté par l'escadre de l'Amiral Boshiro Hosogaya, comprenant 2 croiseurs lourds (Nachi, Maya), 2 croiseurs légers (Tama, Abukuma) et 5 destroyers (Wakaba, Hatsushimo, Ikazuchi, Inazuma, Usugumo).

A 7h30 l'USS Richmond et l'USS Coghlan repèrent les premiers navires japonais sur leur radar
A 8h11 les américains confirment visuellement que les navires repérés sont 2 transports, 2 croiseurs légers et 1 destroyer
A 8h20 les navires américains distinguent les mats de 4 navires supplémentaires à l'horizon
A 8h35 2 croiseurs lourds sont identifiés parmis les nouveaux navires.
A 8h39 les américains augmentent leur vitesse à 25 nœuds
A 8h40 le Nachi ouvre le feu à 18 km sur l'USS Richmond
A 8h42 l'USS Salt Lake city ouvre le feu sur le Nachi suite à l'USS Richmond
A 8h45 le Nachi lance 8 torpilles, qui manquent toute leur cible
A 8h50 un tir de 155mm de l'USS Richmond touche le nachi coupant la radio du navire et tuant 11 marins
A 8h54 un tir de l'USS Richmond touche à nouveau le Nachi, touchant le compartiment des torpilles, la chambre de contrôle et tuant 2 marins. Le Nachi retraite après avoir perdu de son alimentation électrique.
Entre 9h10 et 11h52 l'USS Salt Lake City est touché par 6 fois par les canons de 203mm du Maya, causant de la gite et faisant perdre plusieurs chaudières, ralentissant le navire.

L'USS Salt Lake City endommagé en train de perdre de la vitesse durant la bataille des îles du Commandeur

A 11h54 l'USS Salt Lak city stoppe après l'arrêt de ses machines. 3 destroyers américains s'approchent du croiseur japonais pour lancer une attaque à la torpille pendant que l'USS Richmond et le dernier destroyer dressent un écran de fumé pour protéger l'USS Salt Lake City.
A 12h03 les mécaniciens de l'USS Salt Lake city font repartir les machines et le navire monte à 15 noeuds, puis 22 10 minutes plus tard.
A 12h25 l'USS Bailey lance 5 torpilles mais aucune ne touche. Le destroyer américain est touché par 2 fois par des obus de 203mm et doit stopper avec 5 morts à bord. L'USS Coghlan est aussi touché une fois.
A 12h30 les navires japonais se retirent, l'Amiral Hosogaya ne réalisant pas combien les navires américains sont endommagés et craignant que des avions américains soient en route pour aider l'escadre adverse.

Le combat, indécis malgré la grande supériorité en nombre des japonais, est tout de même une défaite stratégique japonaise, le convoi devant rebrousser chemin sans avoir déposé son ravitaillement dans les Aléoutiennes. De plus la menace que fait peser la flotte américaine sur les convois japonais forcent ceux-ci à ne plus se servir que de sous-marins pour ravitailler les îles occupées dans les Aléoutiennes.
L'amiral Hosogaya sera mis à la retraite peu après la bataille.

source : wikipedia, onwar.com, guerre-mondiale.org
Méditerranée
Le U431 attaque le convoi MKS-10 au nord d'Oran et détruit le cargo britannique City of Perth
Le U755 coule le chalutier armé français libre Sergent Gouarne au nord des côtes du Maroc

source : UBoat.net
japon.gifL'Union soviétique renouvelle son accord avec le gouvernement japonais concernant les accords de pêche avec le Japon

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org

Commenter cet article