Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

19 Février 1942

Publié le par Fix

Ouverture du procès de Riom, ayant pour but de juger les responsables politiques de la IIIe République française pour leurs responsabilités dans la défaite de 1940.
Les accusés sont
- Léon Blum, ancien président du Conseil du Front populaire
- Édouard Daladier, ancien ministre de la Guerre et Président du Conseil de 1938 à 1940
- le général Maurice Gamelin, ancien Chef de l'Etat-major
- Guy La Chambre, ancien ministre de l'Air
- Robert Jacomet, ancien contrôleur général de l'administration des Armées

Paul Reynaud, ancien président du Conseil en 1940, et Georges Mandel, ancien ministre de l'Intérieur, avaient étés accusés, mais ces accusations avaient été abandonnées avant l'ouverture du procès.

Les "crimes" commis ont été définis rétroactivement contrairement aux principes juridiques français et internationaux. Ce procès à pour but d'accroître la légitimité du régime mis en place a Vichy, en démontrant que la IIIe République était un mauvais système politique, et qu'elle a menée la France à la défaite.
Des membres de l'armée voient aussi un moyen rejeter la responsabilité de la défaite sur les civils et d'en absoudre l'institution militaire. Quand aux allemands, ça lui permet de démontrer l'inefficacité de la démocratie et de désigner ses responsables politiques comme "fauteurs de guerre", puisque ce sont eux qui ont déclarés la guerre à l'Allemagne.
Près de 400 témoins doivent passer à la barre.

La police française arrête Jacques Decour, créateur du journal clandestin du Front national des écrivains, "Les Lettres Françaises", et le livre à la Gestapo.

source : guerre-mondiale.org, electionpresidentielle.com, onwar.com, "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org, Worldwar-2.net, wikipedia

Front des indes néerlandaises
A 2h, un convoi japonais débarque un petit contingent de soldats dans l'île de Bali. Ceux-ci vont rapidement capturer l'île. L'escadre d'accompagnement comprend 7 destroyers et 1 croiseur léger, le Nagara.
L'aviation alliée bombarde les troupes lors de leur débarquement, mais un seul coup au but est fait, dans les machines d'un cargo de transport.

Les alliés commencent à détruire des installations militaires et des ponts sur l'île de Java, en prévision de sa défense face aux japonais

source : guerre-mondiale.org, "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org, onwar.com, The Netherland East Indies, smmlonline.com
Front de Birmanie
Suite aux menaces d'encerclement, la 17e division indienne reçoit enfin la permission de retraiter à travers la rivière Sittang.

L'aviation japonaise bombarde Mandalay

source : guerre-mondiale.org, Worldwar-2.net
Front du pacifique sud
Une escadre japonaise, comprenant les porte-avions Akagi, Kaga, Hiryu et Soryu arrive au large de Darwin, en Australie, et largue son aviation embarquée pour bombarder le port, avec l'appui de bombardiers moyens basés à terre, pour un total de 242 avions.

La première vague, comprenant 188 appareils venant des porte-avions, prend l'air à 8h45 et est repérée à 9h37 par un garde côte australien, mais l'officier de service à Darwin pense que ce sont 11 chasseurs P40 et le bombardier Liberator, qui viennent de quitter Darwin. En conséquence il ne donne pas l'alerte.

La première vague arrive donc sur son objectif sans avoir été réellement repérée et attaque les navires à l'ancre dans le port, soit au moins 45 navires, ainsi que les installations aériennes de la RAAF. Elle quitte les lieux à 10h40.
Explosion des réservoirs de pétrole. Le navire sur l'image est le HMAS Deloraine, qui ne sera pas endommagé par l'attaque

A midi une seconde vague de 27 bombardiers moyens nell, venant de Ambon sur Amboina, et de 27 bombardiers moyens Betty, venant de Kendari dans les Célèbes, bombarde à nouveau le port pendant 25 minutes.

Suite aux raids, 243 personnes sont tuées et 400 sont blessés. 8 navires sont coulés dans le port : un destroyer américain (USS Peary) 3 transports de troupe (USAT Meigs, MV Neptuna et SS Zealandia) un patrouilleur australien (HMAS Mavie), 1 cargo (SS Mauna Loa), 1 ravitailleur (British Motorist) et un ponton (Kelat). De nombreux autres navires sont endommagés, dont le navire hôpital AHS Manunda.
Enfin 10 chasseurs P40, 1 bombardier B24 liberator, 3 transports C45 et un hydravion catalina de l'USAAF sont détruits, ainsi que 6 bombardiers hudson de la RAAF, soit un total de 21 avions.
Les installations portuaires et aériennes sont gravement endommagées.

Photo aérienne des navires brulants dans le port de Darwin, prise par un avion japonais apres la 1ere vague

source : onwar.com, wikipedia, guerre-mondiale.org, Worldwar-2.net 
Mer de Flores
Bataille du détroit de Lombok/détroit de Bandung
Suite à la nouvelle du débarquement sur Bali, l'escadre de l'ABDA, comprenant 3 croiseurs léger néerlandais (De HNLMS de Ruyter, HNLMS Java et HNLMS Tromp), 8 destroyers (2 néerlandais et 6 américains) et 7 torpilleurs néerlandais, divisé en plusieurs escadres dans des ports séparés, appareille pour tenter d'intercepter l'escadre de transport japonais.

A 23h la première vague, comprenant 2 croiseurs (HNLMS De Ruyter, HNLMS Java) et 3 destroyers (USS John D. Ford, USS Pope, HNLMS Piet Hein), engage 2 destroyers japonais (Asashio et Oshio) et un cargo. Les 2 croiseurs ne font aucun dégat et les destroyers sont mis en difficultés par les torpilles japonaises, les fameuses long lances.

A 23h16 Le Piet Hein est coulé par une torpille de l'Asashio. Les engagements au canon endommagent aussi les 2 autres destroyers.
Suite à cet engagement, la première vague se retire, laissant les 2 destroyers japonais se tirer dessus pendant quelque temps, se prenant mutuellement pour des adversaires.

A 1h30
la seconde vague, composée du croiseur léger HNLMS Tromp et des destroyers USS John D. Edwards, USS Parrott, USS Pillsbury, et USS Stewart, lance une nouvelle attaque, mais n'arrive pas non plus à endommager réellement les navires japonais. Par contre le HNLMS Tromp est sévèrement endommagé par les tirs du Asashio.

A 2h20 le destroyer japonais Michishio prend part à la bataille mais est endommagé par les destroyers américains et le croiseur néerlandais. L'engagement se termine peu après.

A 6h00 la troisième vague alliée, composé de 7 torpilleurs, ne rencontrant aucun navire japonais, rebrousse chemin, terminant la bataille.

La bataille du détroit de Bandung est un échec cuisant pour les alliés, qui perdent 1 destroyer et ont 1 croiseur et un autre destroyer endommagé, pour aucun résultat réel. Seul le Michishio est réellement endommagé et devra être remorqué pour être réparé.
La malchance empêche les alliés d'obtenir une victoire facile et l'occasion ne se représentera pas.

source : guerre-mondiale.org, wikipedia, Worldwar-2.net, smmlonline.com, The Netherland East Indies
undefinedAtlantique nord
Le U96 coule le cargo britannique Empire Seal au sud est de l'île Sable.
Le U432 coule le cargo britannique Miraflores au large des côtes du New Jersey, aux Etats-Unis
Le U128 coule le pétrolier américain Pan Massachusetts au large du cap Canaveral, en Floride, aux Etats-Unis

source : UBoat.net
Le président Roosevelt signe l'Executive Order 9066, autorisant le transfert des citoyens américains originaires des pays de l'axe, des zones déclarées comme militaires, à des camps au centre du pays. Leurs possessions et leurs maisons leur sont confisquées, totalisant une perte d'environ 400 millions de dollars.
Cet ordre mènera à la déportation des citoyens américains d'origine étrangères, mais principalement d'origine japonaise, vers des camps dans le centre des Etats-Unis
La 1ere dame et le directeur du FBI, M. Hoover, sont opposés à ces mesures.

Le général Dwight D. Eisenhower est nommé chef de la division des plans de guerre de l'état major général américain.

source : wikipedia, guerre-mondiale.org, onwar.com, Worldwar-2.net
uk.gifLe premier ministre britannique, M. Winston Churchill, annonce un changement dans le cabinet de guerre. Sir Stafford Crippins, ancien ambassadeur à Moscou, remplace Arthur Greenwood et Sir Kingsley Wood.

source : guerre-mondiale.org, onwar.com
Stephan Horthy, le fils de l'amiral, régent de Hongrie, est élu vice régent par le parlement hongrois.

source : guerre-mondiale.org




Caricature de David Low paru dans le Evening Standard le 19 Février 1942

sur la boite : chevilles carrées
sur le panneau : trous ronds
Sur les dossier : rapport Beveridge sur la main d'oeuvre
Texte :
- Un économiste au rapport Sir.
- Economiste hein? Mettez le de corvée immédiatement...

source : CartoonHub

Commenter cet article