Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

20 Février 1942

Publié le par Fix

Fin de l'impression clandestine du Silence de la mer  du résistant Jean Bruller, écrit sous le pseudonyme de Vercors, donnant naissance aux Éditions de Minuit

source : guerre-mondiale.org


Front des Philippines
Violents bombardements de l'artillerie japonaise sur les îles fortifiées de la baie de Manille, notamment sur le quartier général américain de Corregidor.

Le président des Philippines, M. Quezon, quitte son pays à bord d'un sous-marin américain.

source : guerre-mondiale.org, Worldwar-2.net

Front des indes néerlandaises
Dans la nuit du 19 au 20, une escadre japonaise débarque un détachement, sous les ordres du colonel Sadashichi Doi, près de Dili, la capitale de la partie portugaise de l'île de Timor.
Le Timor portugais est occupée par les troupes alliées depuis le 17 décembre, mais celles-ci prennent les navires japonais pour des renforts portugais et sont pris par surprise.
Bien préparés, la garnison retraite en ordre sous le couvert des commandos australiens, et les pertes japonaises sont lourdes. Les forces australiennes retraitent vers la partie montagneuse de l'île, les troupes néerlandaises se dirigent elle vers la frontière néerlandaise de l'île.

Carte des opérations sur l'île de Timor

Du coté néerlandais de l'île, l'aviation japonaise bombarde fortement les positions alliées et le reste du 228e régiment japonais débarque sur le sud ouest de l'île, non défendu par les forces alliées, près de la rivière Patha. Des chars légers japonais sont débarqués en support de l'infanterie japonaise.

Les alliés tentent de détruire l'aéroport et de retraiter sur Su, mais le parachutage de 500 parachutistes japonais près d'Usua, leur coupe leur ligne de retraite.
Le commandement de la force sparrow (la force australienne sur l'île de Timor) et les hommes de la 8e division australienne, commandée par le Lieutenant Colonel William Leggatt, lancent une violente attaque contre les parachutistes.


Largage de parachutistes japonais près de Usua, sur Timor

source : wikipedia, guerre-mondiale.org, onwar.com, Worldwar-2.net, The Netherland East Indies
Mer des Salomons
Les japonais forcent une escadre alliée, comprenant le porte-avions américain USS Lexington et cherchant à attaquer Rabaul, à rebrousser chemin.

source : guerre-mondiale.org, onwar.com
undefinedAtlantique nord
Le sous-marin italien Luigi Torelli coule le cargo britannique Scottish Star au milieu de l'Atlantique nord
Le U96 coule le cargo américain Lake Osweya alors qu'il approchait d'Halifax, au Canada

Mer des Caraibes
Le U156 coule le cargo américain Delplata à 60 miles à l'ouest de la Martinique
Le U129 coule le cargo norvégien Nordvangen à l'est de Trinitad et Tobago.

source : UBoat.net, RegiaMarina.net

L'ambassadeur allemand à Buenos-Aires est rappelé à Berlin.

source : guerre-mondiale.org




A Singapour, les soldats japonais massacrent 66 civils chinois à Changi Beach Park. Cette tuerie marque le début des massacres de Sook Ching. Ceux-ci sont une extermination systématique des éléments perçus comme anti-japonais dans la communauté chinoise de Singapour, celle-ci soutenant les britanniques et les chinois nationalistes.

Sont notés comme "indésirables" et ciblés par les troupes du général Yamashita :
- Les gens ayant eu une activité au sein du China Relief Fund (fond d'aide à la Chine) et ceux qui y ont le plus contribués.
- Les adhérents du parti de Tan Kah Kee, chef des communistes chinois de Singapour, ainsi que les chinois de Hainan, soupçonnés d'être communistes
- Les chinois nés en chine et étant venu à Singapour après le début de la guerre avec le Japon, en 1937
- Les chinois portant un tatouage. Ils sont suspectés d'être membre d'une société secrète (triade...), celle-ci passant pour être anti-japonaises.
- Les chinois ayant combattu comme volontaire, contre les japonais, pour les britanniques
- Les membres et serviteurs du gouvernement, susceptibles d'être pro-britanniques
- Toute personne possédant une arme et ayant troublé l'ordre public.

source : wikipedia

Caricature de David Low paru dans le Evening Standard le 20 Février 1942 : "compagnon de route"


source : CartoonHub

Commenter cet article