Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

28 Février 1942

Publié le par Fix

uk.gifFront ouest
Opération Biting
Dans la nuit du 27 au 28 février des commandos britanniques sont parachutés sur la falaise de Bruneval, en Haute-Normandie. Ils ont pour objectif de capturer le radar allemand qui s'y trouve, et de retraiter avec jusque la mer, pour y être évacués.

Photo de reconnaissance alliée du presbytère, lieu de résidence de la garnison allemande. On distingue le radar allemand sur la gauche. Celui-ci fait partie d'une ligne de radar allemand parsement les côtes de l'Europe et permettant aux allemands de repérer les avions britanniques, comme cela avait été le cas pour les anglais durant la bataille d'Angleterre.

L'opération avait été préparé minutieusement depuis des semaines avec de reproductions du site en maquette et l'apprentissage par coeur du terrain par les parachutistes, dans compter un sévère entraînement.

Grâce à cette préparation le raid se déroule comme prévu, les renforts allemands arrivant trop tard, et les pertes sont minimes (2 tués, 7 blessés et 6 disparus sur les 119 commandos du Major Frost, contre 7 morts et 18 disparus dans la garnison allemande). Et même si les pièces capturées sur le radar sont détruites, elles permettent aux scientifiques britanniques de mesurer l'avancée des connaissances allemandes en matière de radar. Ces connaissances sont vitales puisque c'est l'Angleterre qui est passé à l'offensive aérienne, et qu'elle doit à son tour affronter la ceinture radar allemande.

Suite aux découvertes faites, des contre-mesures contre les radars allemands seront mis en place, principalement sous la forme de largage de papiers métallisés, saturants les écrans des radars allemands.

Plan des opérations lors de l'opération Bitting sur une photo de la zone

source : wikipedia, guerre-mondiale.org, Worldwar-2.net, onwar.com, collect2gm (photo)
Front de Birmanie
Les troupes britanniques se replient sur Pegu, et les japonais ne sont plus qu'à 80km de Rangoon.

Le général Wavell relève de son commandement le général Thomas Hutton, commandant en chef de l'armée de Birmanie. Dans les faits, le général Harold Alexander avait déjà repris les rênes de l'armée de Birmanie
De nombreux soldats birmans désertent

source : wikipedia, guerre-mondiale.org, Worldwar-2.net
Mer de java
Bataille du détroit de la sonde
A 13h30 le croiseurs lourds américain USS Houston et le croiser léger australien HMAS Perth arrivent à Tanjung Priok, après avoir survécu à la bataille de la mer de java le 27.

A 19h00 les 2 croiseurs quittent Tanjung Priok pour tenter de rejoindre Tjilatjap par le détroit de la Sonde. le destroyer HNLMS Evertsen devait les accompagner mais celui-ci n'est pas pret et reste à Tanjung Priok

A 22h00 Le convoi transportant la XVIe armée japonaise, comprenant 50 transports de troupes sur lesquels se trouvent même le commandant de l'armée japonaise, le général Hitoshi Imamura, pénètre dans la baie de Bantam.
Le convoi japonais est escorté par la 5e flottille de destroyers du contre amiral Kenzaburo Hara et par le 7e escadron de croiseurs du contre-amiral Takeo Kurita. En tout ce sont 2 croiseurs lourds (Mogami et Mikuma), 1 croiseur léger (Natori) et 9 destroyers qui escortent le convoi de façon rapproché, et 1 porte-avion léger (Ryujo), 2 croiseurs lourds (Suzuya et Kumano), un transport d'hydravions (Chiyoda) et 3 destroyers qui escorte un peu plus au nord.

A 22h30 Le HMAS Perth repère un navire à 8 kilomètres, au milieu de la baie de Bantam, mais le prend pour une corvette australienne. L'équipage du destroyer Fubuki repère les 2 croiseurs alliés, tir ses torpilles et retraite. Les croiseurs alliés commencent à ouvrir le feu sur les navires du convoi, endommageant quelques transports.
Les destroyers japonais contre-attaquent et lancent 28 torpilles, mais manquent leur but. Les croiseurs alliés répondent avec leurs canons, mais les croiseurs lourds Mogami et Mikuma arrivent en renfort.

A 23h20 les navires alliés sont au bout de leurs munitions et tentent de s'échapper en se dirigeant vers la haute mer.

A 00h05 le HMAS Perth est touché par une torpille et plusieurs coups au but, coulant suite aux dommages trop importants.

A 00h20 le USS Houston n'a plus de tourelles opérationnelles et le système de contrôle de tir est hors service. Seul les canons de l'artillerie secondaire sont encore en état de tirer.

A 00h30 3 torpilles touchent le croiseur américain à tribord et l'ordre d'abandon du navire est donné.

A 00h45 le USS Houston coule définitivement et seul 368 membres d'équipages sont sauvés sur les 1000 initiaux.

Cette nouvelle défaite, 2 croiseurs coulés contre quelque destroyers endommagés coté japonais, coute à nouveau cher aux alliés, qui n'arrivent pas à sauver les navires rescapés de la bataille de la mer de java. Les seules pertes véritables des japonais sont un dragueur de mine et 1 transport, coulés par erreur par des torpilles japonaises.

Coté allié le sort des navires n'est pas connu avant longtemps, et seul le torpillage d'un tranport japonais, qui transportait des membres du HMAS Perth prisonniers qui seront sauvés, donnera une idée du sort des 2 navires.

source : guerre-mondiale.org, wikipedia, The Netherland East Indies
Mer de Java
La force d'invasion japonaise arrive a proximité de Java et prépare son débarquement pour le milieu de la nuit.

source : wikipedia, The Netherland East Indies
undefinedAtlantique nord
Le sous-marin italien Leonardo Da Vinci coule le cargo letton Everasma au milieu de l'Atlantique nord
Le U129 coule le cargo panaméen Bayou au large des côtes de la Guyane hollandaise.
Le U653 coule le cargo norvégien Leif à l'est du cap Hatteras, en virginie, aux Etats-Unis
Le U156 coule le pétrolier américain Oregon au milieu de l'Atlantique nord
Le U578 coule le destroyer américain USS Jacob Jones au large des côtes de Delaware

source : UBoat.net, RegiaMarina.net
Le président Roosevelt signe un ordre, effectif le 9 mars, réorganisant l'armée américaine, et fournissant un chef d'état major, une armée de terre, une armée de l'air et un service de logistique

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org


A Singapour les massacres de Sook Ching continuent et 300 à 400 chinois sont massacrés à Punggol Beach par les escadrons du Hojo Kempei, la police auxiliaire japonaise.

source : wikipedia



Caricature de Leslie Illingworth paru dans le Daily Mail le 28 Février 1942

sur les colonnes de fumé : Singapour - Malaisie
sur le batiment : Birmanie
Sur la torche: agression japonaise

source : CartoonHub

Commenter cet article