Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

15 Mars 1942

Publié le par Fix

Au procès de Riom, Edouard Daladier et Léon Blum, par leur défense acharnée, sont les véritables vedettes. Ils tentent de démontrer les incohérences et le manque de précision flagrant des preuves à charges, se moquant par exemple d'un témoin qui passe de 7 000 à 6 000 chars allemands en cinq minutes. Ils dénoncent aussi le non-respect des règles de base d'un procès équitable et juste. Ils mêlent même le maréchal Pétain aux débats
Aujourd'hui Gambetta serait en prison et Bazaine au gouvernement
déclare Edouard Daladier sur le ton de l'ironie. Léon Blum défend quand à lui la politique menée durant sa présidence du Conseil (le front populaire) en montrant que c'est le plus gros effort de guerre depuis la Première Guerre mondiale, alors que les gouvernements auxquels participaient Laval et Pétain avaient réduit le budget de l'armée. Il défend même la politique des communistes, et fait notamment référence à Jean-Pierre Timbaud
J'ai été souvent en bataille avec lui. Seulement, il a été fusillé et il est mort en chantant la Marseillaise... Alors, en ce qui concerne le PCF, je n'ajouterai rien.
Léon Blum note en outre que les gouvernements qui lui ont succédé et qui ont précédé celui de d'Edouard Daladier en 1937-38 ne sont pas concernés, sans doute parce que leur chef s'est rallié à Vichy.

Malgré le fait que la question des opérations militaires de septembre 1939 à juin 1940 ne devait pas être abordée durant le procès, l'évolution de ce dernier met de plus en plus en lumière la vérité, à savoir que la responsabilité de la défaite incombait principalement à la déficience et aux carences manifestes du haut commandement militaire ; et qu'il en allait de même en ce qui concernait le choix de l'armistice du 22 juin 1940 et de la reddition qui s'ensuivit.

Film d'actualité d'époque sur les préparatifs du procès, sur le site de l'INA

Présents durant tout le procès, les journaux étrangers relatent avec justesse les mots qui s'y prononcent et les faits qui s'y passent. La presse française, quant à elle, en parle de moins en moins : les accusateurs se retrouvant accusés, il ne faut surtout pas mettre dans l'embarras le régime de Vichy. Le gouvernement fait même passer des consignes très claires sur la façon dont l'on doit présenter l'affaire.

Adolf Hitler, exaspéré par la tournure que prend le procès déclare
Ce que nous attendions de Riom, c'est une prise de position sur la responsabilité du fait même de la guerre !
Il s'oppose donc à la poursuite du procès.


Affiche de l'administration vichyste, placardée à Bar-le-Duc

Décision est prise de ne plus faire poursuivre devant les tribunaux les infractions commises en vue de la satisfaction des besoins personnels ou familiaux.

source : wikipedia, guerre-mondiale.org, Base Archim du ministère de la culture (photo)
Front de Birmanie
Des dissensions ont lieux entre les généraux Wavell, commandant des forces britanniques en extrême orient, et Stiwell, chef d'état major américains des troupes chinoises.
Le général Stilwell reçoit l'ordre de laisser la direction des opérations en Birmanie au général Wavell.

source : guerre-mondiale.org
undefinedAtlantique nord
Le U158 coule le pétrolier américain Ario a 11 miles au sud ouest du cap Lookout, en Caroline du nord, aux Etats-unis
Le sous-marin italien Enrico Tazzoli coule le pétrolier britannique Athelqueen au nord est des Bahamas
Le U503 est coulé par un bombardier Hudson américain de l'escadrille VP-82 au sud est du Newfoundland.

Mer des caraïbes
Le U161 coule le ravitailleur de phare américain USCGC Acacia au sud de l'île d'Haïti

source : UBoat.net, RegiaMarina.net, Worldwar-2.net
Adolf Hitler déclare que l'Union soviétique sera annihilé dans l'offensive de l'été qui arrive.

source : onwar.com, guerre-mondiale.org

Commenter cet article