Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

24 Mars 1942

Publié le par Fix

Le général De Gaulle prononce un discours suite à la capture de postes en libye par les forces françaises libres
La guerre est dure. L'épreuve grandit. C'est le moment où, jouant de toutes les sortes de lassitude, s'agitent les démons du doute, du défaitisme, de la désunion. Mais c'est aussi l'heure des plus braves et des plus purs.

C'est l'heure où, en Libye du Nord, les troupes françaises d'Orient ont pris le contact des Allemands, où, en Libye du Sud, les troupes françaises du Tchad battent, ma foi les Italiens. C'est l'heure ou des navires français, malgré des pertes cruelles, prennent héroïquement leur part de l'immense bataille navale.

C'est l'heure où des escadrilles françaises multiplient leurs exploits dans les ciels de Cyrénaïque, du Sahara, d'Angleterre. C'est l'heure où, dans le Pacifique, des forces françaises de terre et de mer s'apprêtent à recevoir comme il convient l'attaque des Japonais contre celles de nos colonies qui ne leur furent point livrées.
C'est l'heure où, en France même, en dépit de tout, des vaillants luttent dans la nuit et s'organisent pour les chocs vengeurs.
C'est l'heure où, dans leurs camps de prisonniers, des centaines de milliers de nos camarades serrent les dents et les poings en attendant de pouvoir mordre et frapper.

Ainsi, du creuset où bouillonnent les douleurs et les fureurs de la nation française, on voit peu à peu se dégager l'élite nouvelle, l'élite du combat. On voit paraître et s'assembler des hommes qui, eux, savent marcher sans reculs, sans calculs, sans formules. Et, dans l'action de ces hommes là, comme dans leurs yeux, on voit briller les premiers signes du renouveau de la France.

C'est de cette élite audacieuse que dépend, désormais, le destin de notre pays. Non seulement elle a d'ores et déjà pris en charge l'épée, l'honneur, l'espérance de la nation, mais encore elle est le ferment suscité par le génie de la France pour se renouveler jusqu'en ses profondeurs. Au peuple jeté au désastre par l'indignité de ses écoles dirigeantes et livré à l'envahisseur par une régence de défaitistes, de traîtres et de trafiquants, ceux de ses enfants qui renoncent à tout pour eux-mêmes, mais qui ne renoncent à rien pour lui, sont, désormais, ses modèles et ses guides.

Patience ! On verra bien qui fera, pour finir, la " révolution nationale ".

M. Hitler, l'ennemi mortel de la France, a dit un jour ceci que nous n'avons pas oublié:
" Quand la défaite a fondu sur un peuple et que, tout entier, il accepte de la subir, son destin est scellé: jamais plus il ne remontera la pente de la servitude! Mais, tant que des hommes résolus ne fussent-ils qu'une poignée rejettent le joug et, coûte que coûte, poursuivent le combat, alors, pour ce peuple, rien, non, rien n'est perdu. Il a gardé tous ses droits à la vengeance et à la grandeur. "

M. Hitler peut constater que, sur ce point, les Français toujours combattants s'efforcent de lui donner raison, pour le service de la France

source : MediasLibres.com
Front de Méditerranée
L'aviation de l'axe attaque les cargos à l'ancre dans le port de La Valette pour en géner leur déchargement et tenter de les couler.

source : wikipedia

Front des Philippines
Les japonais commencent à bombarder intensivement, avec de l'artillerie et de l'aviation, les positions américaines sur Bataan et Corregidor.
La XIVe armée du général Homma est en train de recevoir des renforts, dont la 4e division venant de Shanghai, pour porter son attaque finale sur les positions alliées.

source : onwar.com, guerre-mondiale.org, Worldwar-2.net
Front de Birmanie
Le général Alexander et le général Tchang Kaï chek se rencontrent pour discuter de la coopération entre les forces chinoises et britanniques

Les japonais continuent d'avancer sur Toungoo et menacent d'encercler la ville, faisant reculer les troupes chinoises et birmanes qui en assurent la défense. Les forces japonaises sont aidées par des birmans locaux sympathisants. La 200e division chinoise est menacée par 3 cotés dans la ville.

source : wikipedia, onwar.com, guerre-mondiale.org
undefinedAtlantique nord
Le U123 coule le pétrolier britannique Empire Steel au milieu de l'Atlantique nord

Mer de Barents
Le U655 est coulé par le dragueur de mine britannique HMS Sharpshooter, qui l'éperonne.

source : UBoat.net
La Public Proclamation No. 3 instaure un couvre feu entre 20h et 6h pour tous les "étrangers ennemis" et les "personnes ayant des ancêtres japonais" présents dans la zones militaires dites d'exclusions, et donc toute la côte pacifique. Ces zones d'exclusions militaires commencent à être mises en place par des ordres signés du général DeWitt.
Il est aussi interdit aux mêmes personnes de posséder des armes à feu, des radios, des appareils photos et tout objet de contrebande.

Les citoyens de Los Angeles correspondant à la définition des ordres d'exclusion sont expulsés de la ville pour y être relogés ailleurs.

Enfants américains d'origine japonaise prétant allégeance au drapeau américain dans une école publique de San Francisco, en avril 1942. Ces démonstrations de patriotisme ne suffiront toutefois pas aux nippo-américains à éviter les extraditions et les enfermements dans des camps.

source : wikipedia, wikipedia

uk.gifle gouvernement britannique refuse, dans un débat à la chambre des lords, de mettre sur place une commission d'enquête sur la perte de la forteresse de Singapour.

source : Worldwar-2.net


Les wafdiste remportent la victoire aux élections législatives égyptiennes

source : guerre-mondiale.org




Caricature de David Low paru dans le Evening Standard le 24 Mars 1942 : "Tensions dans la Queue"

sur la Queue: communications
sur les noix de coco : Australie, Inde

source : CartoonHub

Commenter cet article