Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

30 Novembre 1942

Publié le par Fix

Front du pacifique sud
Nouvelle-Guinée
A Gona la 21e brigade australienne prend le relais de la 25e brigade australienne, épuisée par les attaques faites préalablement.

La 32e division américaine coupe la piste Soputa-Sanananda.

source : onwar.com, guerre-mondiale.org
Front de Birmanie
Les avant-gardes de la 123e brigade britannique dans l'Arakan atteignent Bawali Bazaar en dépit des mauvaises conditions météorologiques qui ralentissent leur progression.

source : guerre-mondiale.org, onwar.com
Mer des Salomon
A 21h40 8 destroyers japonais (Naganami, Takanami, Kuroshio, Oyashio, Kagero, Suzukaze, Kawakaze, Makinami) commandés par le contre-Amiral Tanaka, arrivent près de l'île de Savo, en face de Guadalcanal. Ces navires, partis des Shortlands peu après minuit, apportent le ravitaillement qui fait cruellement défaut à la garnison japonaise qui se trouve sur l'île. Pour pouvoir transporter plus de ravitaillement ils n'ont emportés que 8 torpilles, une pour chaque tube des bâtiments. Les navires japonais ont cependant l'ordre de détruire tout navire américain prioritairement au débarquement du ravitaillement.

Alerté par le décodage d'un message japonais, les américains ont envoyés la Task Force 67 pour intercepter les navires japonais avant qu'ils n'atteignent l'île. Celle-ci comprend 4 croiseurs lourds (USS Minneapolis, USS New Orleans, USS Pensacola, USS Northampton), 1 croiseur léger (USS Honolulu) et 6 destroyers (USS Fletcher, USS Drayton, USS Maury, USS Perkins, USS Lamson et USS Lardner), sous le commandement du contre-amiral Wright. Les navires américains ont leur équipage aux postes de combat depuis 20h et des hydravions sont près à larguer des fusées éclairantes pour illuminer les navires japonais.

Carte des mouvements des navires durant la bataille de Tassafaronga

A 22h40 les navires japonais sont à 5km de l'île de Savo et réduisent leur vitesse alors qu'ils s'approchent de la zone de débarquement. Au même moment la TF67 sort du détroit de Lengo et entre dans le détroit du "fond de ferraille". La visibilité est réduite à 3 à 11km.

A 23h06 les navires américains commencent à détecter les destroyers japonais près de cap espérance alors qu'ils se préparent à débarquer leur chargement

A 23h12 le Takanami aperçoit la colonne des navires américains

A 23h14 l'USS Fletcher repère le Takanami et demande la permission de tirer ses torpilles

A 23h16 l'Amiral Tanaka ordonne l'arrêt des opérations de débarquement et ordonne à tous les destroyers japonais d'attaquer.
L'amiral Wright demande à l'USS Fletcher si la porté est bonne pour tirer, recevant une confirmation

A 23h18 l'Amiral Wright donne enfin la permission à l'USS Fletcher de tirer ses torpilles sur le Takanami, mais ses hésitations ont permis au navire japonais de se retirer à une place moins exposée.

A 23h20 les USS Fletcher, USS Perkins, et USS Drayton tirent 20 torpilles sur les navires japonais. l'Amiral Wright donne l'ordre à tout ses navires d'ouvrir le feu.

A 23h21 les croiseurs américains ouvrent le feu. Le Takanami est la cible de la majorité des tirs et est mis rapidement en feu, ses torpilles lancées en riposte ne touchant pas les navires américains.

A 23h23 le Suzukaze tir ses 8 torpilles

L'USS Mineapolis avec sa proue détruite après la bataille de Tassafaronga. Il devra être réparé en urgence a Tulagi pour pouvoir repartir jusqu'aux Etats-Unis, ou il sera réparé jusqu'au Août 1943

A 23h27 l'USS Minneapolis est touché à la proue par 2 torpilles alors qu'il tire sa 9e salve. Le navire est stoppé immédiatement et perd son contrôle de tir. 37 marins américains sont tués.

A 23h28 le Oyashio tir ses 8 torpilles et le Kuroshio tir 4 torpilles. l'USS New Orleans est touché par une torpille à la proue, détruisant celle-ci. 183 marins, dont tous ceux des 2 tourelles avant, sont tués.

A 23h32 le Naganami tir ses 8 torpilles

A 23h33 le Kawakaze tir ses 8 torpilles.

A 23h39 l'USS Pensacola est touché par une torpille au niveau du mat principal. 125 marins sont tués et le navire prend 13° de gîte. Dans le même temps l'USS Honolulu réussit à traverser la zone sans dommage tout en continuant à tirer sur les destroyers japonais qui sont en train de s'enfuir rapidement.

A 23h44 l'Amiral Tanaka ordonne aux navires japonais de rompre le contact et de se retirer de la zone des combats. Les Kuroshio et Kagero tirent 8 torpilles sur les navires américains, mais ne touchent pas ceux-ci. Sans nouvelles du Takanami, il ordonne aux Oyashio et Kuroshio de lui porter assistance.

A 23h48 l'USS Northampton et touché par 2 torpilles du Kawakaze, noyant la salle des machines, tuant 50 marins et causant une gîte de 10° au croiseur américain.

A 1h00 les 2 destroyers japonais restant sur la zone repèrent le Takanami en train de brûler, mais stoppent leurs effort de secours après avoir détecté des navires américains pas loin.

A 1h30 l'équipage du Takanami abandonne le navire, qui explose peu après en tuant de nombreux marins. Seul 48 des 244 membres d'équipage survivront jusqu'aux côtes de Guadalcanal. l'USS Northampton est abandonné par son équipage alors que le navire brule

A 3h04 l'USS Northampton coule.

L'USS New Orleans avec sa proue détruite après la bataille. Il devra être réparé avec des moyens de fortune à Tulagi pendant 11 jours, pour pouvoir ensuite aller à Sidney y recevoir une proue temporaire, suffisante pour rentrer en amérique, ou il restera en réparation jusqu'au 31 août 1943.

La bataille navale de Tassafaronga est une des plus importante défaite tactique navale américaine de la guerre, précédée seulement par la bataille de l'île de Savo et Pearl Harbor.
1 croiseur lourd est coulé et 3 autres très gravement endommagés, nécessitant près d'un an de réparation, alors que les japonais n'ont perdu qu'un destroyer. Malgré tout l'Amiral Wright déclare avoir coulé 4 destroyers japonais et endommagé 2 autres, alors que les japonais déclarent avoir coulé 1 cuirassé et 2 croiseurs dans la bataille.

De fait les américains n'ont pas encore pris conscience de la portée des torpilles "long lance" japonaises, disposant d'une bien plus grande portée et d'une plus grande puissance que les leurs, et de la qualité et de l'entraînement aux combats de nuit des équipages japonais. L'Amiral Wright pense même que les torpilles tirées contre ses navires l'ont été par des sous-marins. Sans compter que les torpilles américaines ont elles de gros défaut, dont une large propension à ne pas exploser, qui ne sont pas encore admis par la marine américaine.

Malgré tout c'est une victoire stratégique américaine car les japonais n'ont pas été capables de décharger leurs vivres destinés aux soldats japonais sur Guadalcanal, rendant un nouveau raid indispensable.

source : wikipedia, onwar.com, guerre-mondiale.org
Océan Indien
Le U181 coule le cargo grec Cleanthis au nord est de Durban, en Afrique du sud.
Le U177 coule le transport de troupe britannique Llandaff Castle au nord est de Durban, en Afrique du sud

source : UBoat.net, onwar.com, guerre-mondiale.org

La radio italienne rapporte que des évacuations importantes des villes de Turin, Gène et Milan sont en cours.

source : Worldwar-2.net


Signature d'un accord entre les Etats-Unis et le Canada sur les affaires économiques de l'après guerre.
Pour fournir des mesures nationales et internationales pour étendre la production, l'emploie et l'échange de biens de consommation. Pour éliminer toute forme de traitement discriminatoire dans le commerce international; pour réduire les droits de douane et les barrières au commerce; et de manière générale pour atteindre l'objectif économique de la charte de l'Atlantique

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org


Caricature de David Low paru dans le Evening Standard le 30 novembre 1942 : "Mais je n'ai pas ordonné une collaboration sous-marine!"

source : CartoonHub

Commenter cet article