Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

28 Août 1939

Publié le par Fix

Les incursions Allemandes en territoire Polonais se multiplient.
10 nouveaux cas
sont rapportés (patrouilles en territoire Polonais, attaque au travers de la frontière avec des fusils ou des mitrailleuses,...)
Prêt de Dzialdowo une patrouille de cavalerie Allemande a été rencontré aussi loin que 6 kilomètres derrière la frontière. Un cavalier a été tué.
Une escarmouche a aussi eu lieu prêt de Nowy-Targ sur la Frontière Slovaque.

Le maréchal Rydz-Smigly donne l'ordre aux troupes polonaises de ne pas répliquer aux provocations Allemandes mais seulement de repousser les incursions flagrantes en Pologne.

Les accusations de mauvais traitements des Allemands en Pologne qui sont dénoncés par Hitler sont de la Pure calomnie. L'ambassadeur Allemand n'a d'ailleurs fait aucune protestation dans ce sens.
De plus, un chef de Gang Polonais dont les activités sont dénoncées par les Allemands est manifestement mort depuis 2 ans.

M. Beck confirme à l'Ambassadeur Britannique à Varsovie que le gouvernement Polonais est toujours prêt à des négociations directes avec l'Allemagne.

La Pologne rappel sous les drapeaux de nouvelles classes de réservistes.

Propos de Léon Noël, ambassadeur de France à Varsovie.

M. Lipski est autorisé à faire des ouvertures indirectes dans l'objectif de régler la question des minorités par un échange de population.

Propos de M. Coulondre, Ambassadeur de France à Berlin.

source : le livre jaune de la diplomatie française sur IBiblio.org 


L'Angleterre indique à l'Allemagne qu'elle accepterait une discussion mutuelle et un accord après un règlement pacifique, par des négociations, des différences germano-polonaises, qui protégerait les intérêts essentiels de la Pologne et apporterai une garantie internationale au règlement

L'ambassadeur Britannique à Berlin dit à Herr Hitler qu'il doit choisir entre l'Angleterre et la Pologne.

En réponse le chancelier Hitler dit qu'il veut un retour de Dantzig et de tout le corridor, ainsi qu'une rectification en Silésie à cause d'un plébiscite d'après guerre. Il indique sa volonté de vouloir négocier.

L'Ambassadeur réplique que le 1er ministre pourrait placer la Grande-Bretagne dans une Politique d'amitié avec l'Allemagne et que la possibilité d'une alliance anglo-allemande n'est pas à exclure si Hitler est prêt à en payer le prix par un geste généreux envers la Pologne.

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org 


La Reine des Pays Bas et le Roi de Belgique proposent leur "bons offices" pour régler la crise.
Cette offre est faite au gouvernements Français, Anglais, Allemand, Italien et Polonais.

Propos de M. Bargeton, Ambassadeur de France à Bruxelles.

source : le livre jaune de la diplomatie française sur IBiblio.org 


Le conseil fédéral lève la "couverture frontière", déployant 50.000 hommes.

source : seconde-guerre.com 

 


Chute du cabinet de Kiichiro Hiranuma.

Kiichiro Hiranuna sur Wikipédia et sur le site de la Diete japonaise

Commenter cet article