Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

24 Août 1942

Publié le par Fix

Front de l'est
Front nord
Une nouvelle offensive soviétique est lancée depuis le périmètre de Leningrad.

Front sud
Staline donne l'ordre de tenir Stalingrad à tout prix.

source : Worldwar-2.net
Front du pacifique sud
Nouvelle-Guinée
Un convoi japonais, parti de Buna, arrive devant l'île Goodenough et y débarque ses troupes. Ce débarquement se fait dans le cadre de l'invasion de la baie de Milne, à l'extrême est de la nouvelle-Guinée.

source : wikipedia, onwar.com, guerre-mondiale.org
Mer des Salomon
Le convoi japonais contenant la force d'invasion principale de la baie de Milne, en Nouvelle-Guinée, quitte Rabaul, en nouvelle-bretagne. Il comprend 2 croiseurs légers, 3 destroyers, 2 transports et 2 chasseurs de sous-marin, le tout sous le commandement du contre-Amiral Mitsaharu Matsuyama.

source : wikipedia

Pacifique sud
Bataille des Salomon orientales

A 1h45 l'Amiral Nagumo donne l'ordre au contre Amiral Chuichi Hara de se porter en avant de la force japonaise principale escortant le convoi japonais à destination de Guadalcanal, et de lancer un raid sur Guadalcanal au lever du jour. Il dispose du porte-avion léger Ryujo, du croiseur lourd Tone et des destroyers Amatsukaze et Tokitsukaze.

L'objectif est de neutraliser Henderson field sur Guadalcanal, et de faire diversion pour attirer les porte-avions américains. Pendant ce temps les avions japonais des porte-avions principaux sur les Shokaku et Zuikaku sont prêts à décoller si les porte-avions américains sont découverts.

Entre 5h55 et 6h30 les américains font décoller les avions de reconnaissance des USS Enterprise et USS Saratoga, ainsi que des hydravions Catalina depuis Ndeni.

A 9h35 un catalina repère la force du Ryujo. Tout au long de la matinée d'autres rapports arriveront rapportant les positions des navires de l'Amiral Mikawa et de sa force de protection rapprochée (comprenant les croiseurs victorieux de la bataille de l'île de Savo), les positions des navires de l'Amiral Kondo et de sa force avancée (comprenant le porte hydravion Chitose, 5 croiseurs lourds, 1 croiseur léger et 6 destroyers).
La détection de plusieurs avions de reconnaissance et de plusieurs sous-marins fait aussi croire à l'amiral Fletcher que les japonais connaissent la position de ses porte-avions, ce qui n'est pas le cas.


Carte des opérations lors de la bataille des Salomon Orientales

A 11h30 les 24 bombardiers Betty et les 14 chasseurs zero venant de Rabaul, et devant attaquer Guadalcanal en même temps que les avions du Ryujo, sont de retour à Rabaul. Ils ont du rebrousser chemin devant le mauvais temps, mais le contre-amiral Hara n'est pas au courant.

A 12h20 le Ryujo lance 6 bombardiers Kate et 15 chasseurs zero pour attaquer Henderson Field, sur Guadalcanal. La vague d'attaque est détectée par le radar de l'USS Saratoga, permettant à la vague d'attaque en préparation d'avoir la position exacte des navires japonais

A 13h40 l'Amiral Fletcher enfin convaincu qu'il n'y a pas d'autre porte-avions japonais dans les parages lance une vague d'attaque de 38 avions de l'USS Saratoga sur le groupe du Ryujo. Il conserve cependant assez d'avions pour lancer une attaque si des porte-avions d'escadre japonais sont repérés avant la récupération des avions du groupe d'attaque.

A 14h23 les avions du groupe du Ryujo arrivent sur Henderson Field, mais sont repoussés par la Cactus air force sans dommage significatif pour la piste. 3 bombardiers, 3 zéros et 3 chasseurs américains sont détruits dans l'attaque.

A 14h25 un avion de reconnaissance japonais, venant du croiseur Chikuma, signale la position des porte-avions américains avant d'être abattu. Immédiatement l'Amiral Nagumo ordonne le lancement de vagues d'attaques sur les navires américains.

A 14h50 la 1ere vague d'attaque japonaise, comprenant 27 bombardiers en piqué Valet 17 chasseurs zero prend la direction des porte-avions USS Saratoga et USS Enterprise.
Au même moment 2 avions de reconnaissances américains trouvent les porte-avions japonais principaux, mais leur rapport n'arrivera pas jusque l'Amiral Fletcher.

A 16h00 une seconde vague d'attaque a finie de décoller des Shokaku et Zuikaku, avec 27 Val et 9 zeros, prenant la direction du sud, vers les navires américains.
Dans le même temps la force d'avant garde de l'Amiral Abe, comprenant 2 cuirassés, 3 croiseurs lourds, 1 croiseur léger, et 3 destroyers, fait mouvement au sud pour se préparer à une action contre la flotte américaine après la tombé de la nuit.

La force américaine partie de l'USS Saratoga arrive sur le Ryujo qui est touché par 3 bombes et peut être 1 torpille. 120 membres d'équipage sont tués et le navire est ingouvernable. Il sera abandonné à la tombé de la nuit et coulera peu après. Les avions du Ryujo devront amerrir et leurs équipages être récupérés par les destroyers de la force du contre-amiral Hara. Durant tout ce temps des B17 américains vont bombarder le Ryujo, sans causer d'autre dommage.

A 16h02 les radars américains détectent la première vague d'attaque japonaise. 53 chasseurs Wildcats sont dirigés sur celle-ci, mais des problèmes de communication ainsi qu'un travail efficace d'écran empêche les chasseurs américains de s'attaquer aux bombardiers japonais avant leur attaque sur les porte-avions américains.
Pendant ce temps, les ponts d'envol des navires américains sont éclaircis, les avions en attente étant lâchés avec ordre d'attaquer au nord ou d'attendre que le danger soit passé.

A 16h29 l'attaque japonaise commence, se concentrant sur l'USS Enterprise. Le feu de la DCA est intense et 9 bombes ratent le navire américain.

L'USS Enterprise touché par les bombes japonaises et commençant à prendre de la gîte

A 16h44 une bombe touche l'USS Enterprise près d'un ascenseur, traversant 3 ponts et explosant au dessous de la ligne de flottaison. 35 hommes sont tués et 70 sont blessés, le navire commençant à donner un peu de gîte. Cependant aucun dommage d'importance n'est fait à la coque.
30 secondes plus tard une bombe tombe à 5m du navire, déclenchant une seconde explosion sur le canon de DCA de 127mm proche, tuant 35 membres d'équipage et déclenchant un important feu.

A 16h46 une 3e bombe touche l'USS Enterprise  sur le pont d'envol, créant un trou de 3m de large, mais sans autre dommage.
Une attaque est faite par 4 bombardiers sur le cuirassé USS North Carolina, mais aucune ne touche le navire, et les 4 avions japonais sont abattus par la chasse ou la DCA.

La 3e bombe en train d'exploser sur le pont d'envol de l'USS Enterprise. On distingue les fumées des 2 premières bombes en haut a gauche

A 16h48 l'attaque japonaise se termine. Chaque camp pense avoir infligé plus de dégat qu'en réalité. Les américains pensent avoir détruit 70 avions (alors que seul 42 avions ont attaqués la flotte américaine) et les japonais pensent avoir gravement endommagés 2 porte-avions américains. Au final seul l'USS Enterprise est endommagé, et 25 avions japonais sont détruits, contre 6 chasseurs américains.

A 17h46 les équipes de réparations américaines ont remis en état le pont de l'USS Enterprise, lui permettant d'effectuer à nouveau des opérations aériennes.

A 18h05 la vague d'attaque américaine ayant coulé le Ryujo apponte sur l'USS Saratoga.

A 18h15 la seconde vague d'attaque japonaise ne réussit pas à localiser les navires américains et rebrousse chemin. Elle perdra 5 avions durant se retour.

Par ailleurs, les avions ayant décollés en urgence avant l'attaque japonaise sur l'USS Enterprise n'ont pas trouvés de cible, si ce n'est le porte hydravion Chitose, qui est fortement endommagé par 2 bombes qui tombent très proches. Les avions américains rebroussant chemin pour atterrir sur Guadalcanal après l'attaque.

La journée se termine sur le retrait au sud des navires américains, ne permettant pas à l'escadre de l'Amiral Abe de trouver ceux-ci durant la nuit.
De même, suite aux attaques ayant entraînées de lourdes pertes en avions, et à un faible niveau de carburant, les navires de l'Amiral Nagumo se retirent eux aussi, prenant la direction du nord.

Durant la nuit, 5 destroyers japonais bombardent la piste d'Henderson field, sans provoquer de dommages importants.

La pièce de DCA ayant déclenché les feux sur l'USS Enterprise prise en photo après la bataille

source : wikipedia, guerre-mondiale.org, onwar.com, Worldwar-2.net, hyperwar
Atlantique nord
Le U162 coule le cargo néerlandais Moena à l'est des petites Antilles

Mer de Cara
Le U601 coule le cargo soviétique Kujbyshev et le remorqueur soviétique Medvezhonok, au nord ouest de Dikson, en Union Soviétique

Pacifique nord
Le sous-marin américain USS Guardfish coule le transport japonais Sekai Maru au large de Sendai, au Japon

source : UBoat.net, Hyperwar
Une ordonnance du ministère de l'intérieur confère la nationalité allemande aux Alsaciens, Lorrains et Luxembourgeois de souche allemande qui sont ou seront incorporés et qui sont considérés comme des Allemands ayant "fait leurs preuves".

source : guerre-mondiale.org




Le droit à la non belligérance est accordé au gouvernement brésilien par l'Uruguay, le Chili, l'Argentine, le Pérou, la Bolivie et le Paraguay

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org

Le conseil fédéral suisse décide que les réfugiés entrés avant le 13 août 1942 ne seront pas refoulés.

source : guerre-mondiale.org


a
Front de l'est
a

source :

Commenter cet article