Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

6 Septembre 1942

Publié le par Fix

Le général Cochet, ancien général d'aviation de l'armée française et organisateur de réseaux de résistance, est arrêté par la police de Vichy. Suite à son arrestation, les mouvements qu'il fédère disparaissent, mis hors service ou absorbés par d'autre.

source : guerre-mondiale.org
Front de l'est
Front sud
De violents combats ont lieux en dehors et dans Stalingrad

Front du Caucase
La 4e division alpine de la XVIe armée allemande capture la base navale soviétique de Novorossisk, sur la mer noire. C'était la principale base navale soviétique sur la mer noire depuis la chute de Sébastopol.

source : guerre-mondiale.org, Worldwar-2.net, onwar.com, "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org
Front d'Afrique du nord
Les dernières unités de l'axe sont de retour sur les positions du 30 Août, avant l'offensive sur Alam Halfa.
Les pertes de l'axe se montent à 51 chars (sur 515) 70 canons, 400 véhicules de transports et 2900 hommes, contre 1750 hommes, 68 chars et 67 avions pour la VIIIe armée britannique.

Pour la première fois depuis l'intervention allemande en Afrique du nord, les forces de l'axe et les forces alliées ont perdue un nombre équivalent de char.

Le général Montgomery refuse de lancer une attaque contre les forces de l'axe, ne voulant pas risque de perdre des chars ou du matériel, pertes pouvant hypothéquer une future offensive de la VIIIe armée. Il déclare aussi, que la VIIIe armée est en phase de réorganisation, et qu'elle n'est pas encore prête à une poussée de 2600 km, risquant de faire comme les précédentes offensives alliées, de s'arrêter sur une mauvaise exploitation d'une victoire sur le terrain.

Le Maréchal Rommel commence la mise en place d'un réseau étendu de défenses (champs de mines, barbelés,...) pour protéger ses lignes d'une future attaque de la VIIIe armée

source : wikipedia, onwar.com, guerre-mondiale.org, Worldwar-2.net
Front du pacifique sud
Nouvelle-Guinée
Dans la baie de Milne, les forces australiennes atteignent le camp principal japonais, pendant que les dernières troupes japonaises sont évacuées. Le croiseur léger japonais Tatsuta, faisant part de la flotte d'évacuation, bombarde Gili Gili lors des opérations d'évacuation.

En tout la bataille de la baie de Milne à coûté plus de 600 soldats japonais, dont 311 tués, 1318 ayant été évacués de la baie. Les australiens comptent 534 pertes, dont 161 tués, et les américains 14.

Malgré la faible ampleur des pertes au regard des opérations dans le reste du pacifique sud (Kokoda, Guadalcanal,...), c'est la première fois qu'une force terrestre alliée met en échec une force terrestre japonaise, faisant augmenter sensiblement le moral des soldats alliés dans le pacifique, et principalement des soldats australiens qui se battent sur la piste Kokoda, en Nouvelle-Guinée

source : wikipedia, guerre-mondiale.org, Worldwar-2.net
Atlantique nord
Le U165 attaque le convoi QS-33 dans le golfe du Saint Laurent et coule le cargo grec Aeas
Le U514 coule le cargo britannique Helen Forsey au milieu de l'Atlantique nord

Atlantique sud
Le U109 coule le cargo britannique Tuscan Star à 300 miles au sud ouest du cap Palmas, au Libéria

Mer des Caraïbes
Le U164 attaque le convoi GAT-2 au nord de Gallinas Punta, en Colombie, et coule le cargo canadien John A. Holloway

Méditerranée

Le U375 coule le voilier égyptien Turkian au large de Khan Yunis, en Palestine.

source : UBoat.net
La liquidation du ghetto de Varsovie commence. Après avoir déporté en masse durant les mois de juillet et août, tous les juifs du ghetto ont ordre de se rassembler dans quelque rues. Une "selektion" est faite, et seul 35000 juifs sont encore présents dans le ghetto après celle-ci, soit moins de 10% du nombre de juifs originellement présent dans le ghetto.

Femme vendant des brassards marqués de l'étoile de David, dont le port est obligatoire dans le ghetto

En plus de ce nombre "officiel", environs 25000 juifs se cachent encore dans le ghetto.

Enfant épuisé en train de manger dans le ghetto de Varsovie

source : Mémorial Yad-vashem, ushmm.org

Commenter cet article