Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

8 Septembre 1942

Publié le par Fix

Le général De Gaulle prononce un discours à Radio-Levant à Beyrouth
La guerre traîne en longueur son cortège de douleurs et de déceptions. La balance reste en équilibre. Le sort demeure suspendu.

Bien entendu, c'est pour l'ennemi et pour les amis de l'ennemi le moment de redoubler à la fois leur oppression et leur propagande. L'effort qui tend à l'écrasement et à la perversion de la France est tout juste à son maximum.

Jamais encore, depuis que la trahison conclut avec Hitler l'armistice qu'elle disait honorable, il n'y eut, autant qu'aujourd'hui, de persécutions, de délations, d'exécutions, sur le sol de la patrie. Jamais, plus de larmes n'ont coulé, depuis que la lâcheté a proclamé la honte sous prétexte d'éviter la souffrance. Jamais, depuis que le mensonge a prétendu relever la France dans la religion du désastre et le culte de la servitude, la nation n'a si furieusement senti que le désastre et la servitude l'enchaînent dans l'ombre du cachot quand elle ne rêve que de se lever pour marcher vers la liberté.

Ainsi se sont évanouies, même pour les vues les plus basses, toutes les billevesées par quoi l'ennemi et les amis de l'ennemi ont voulu faire croire à la France qu'elles justifiaient la capitulation. Tandis que se déroule cette troisième année d'invasion, tandis que l'ennemi s'acharne à épuiser nos ressources, tandis qu'il met nos hommes au travail forcé, tandis que nos enfants ont faim, il n'y a plus moyen de croire que la veulerie rapporte quelque chose. Il n'y a plus moyen de nier que le salut soit uniquement dans la guerre et dans la victoire.

C'est pourquoi, la France n'attend que la possibilité physique de reprendre la lutte active avec ceux de ses fils qui ne l'ont jamais cessée. C'est pourquoi, la France maudit, en attendant qu'elle les châtie, les misérables qui la maintiennent sous le tampon de leur chloroforme. C'est pourquoi, la France tient pour de faux amis certaines gens qui, dans le monde, s'accommodent de sa défaite et cultivent ceux qui l'ont trahie, au lieu de lui crier la seule chose qui puisse la sauver : " Debout ! Voici des armes!"

Ah! Si l'on veut apercevoir ce dont les Français demeurent capables, pour peu qu'on leur ait délié les mains et libéré l'âme, il n'est que de regarder ce que nos bons et braves compagnons ont su accomplir ici. Il n'est que de voir les troupes, les navires, les escadrilles qui, sur les champs de bataille d'Orient, continuent à répondre de la gloire de nos drapeaux. Il n'est que de constater comment, dans cette Syrie, dans ce Liban, appelés par la France à l'indépendance, ses amitiés n'ont jamais été plus ardentes, son prestige plus grand, sa position mieux assurée.

Patience ! En dépit de tout, la même flamme qui brûle ici couve maintenant partout où les Français respirent. Espoir! Rien n'empêchera plus que la France se ressaisisse. Courage! Il vaut mieux, pour la patrie et pour le monde, que cette guerre ne se décide pas avant que la France soit repassée au premier rang.

source : médias-libres
Front du pacifique sud
Iles Salomon
Les marines capturent Tasimboko et découvrent le principal dépôt des forces du général Kawaguchi. De grande quantités de vivres, de munitions, de médicaments et un une radio a onde courte sont détruits. Les marines repartent ensuite sur Lunga avec en leur possession des documents qui les informes qu'au moins 3000 soldats japonais sont sur l'île, et qu'ils préparent une attaque sur le périmètre américain.

Nouvelle-guinée
Les forces japonaises continuent leur progression sur la Kokoda, à travers les monts Owen Stanley. Les australiens abandonnent la position d'Efogi ou 2 bataillons sont encerclés par les japonais

source : wikipedia, guerre-mondiale.org, onwar.com, Worldwar-2.net
uk.gif12 marins britanniques de la marine marchande reçoivent des décorations soviétiques

source : Worldwar-2.net



Signature d'un accord entre le Canada et l'Union Soviétique sur le blé. Le Canada accorde un crédit de 10 millions de dollars pour que le gouvernement soviétique puisse acheter du blé et de la farine canadienne

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org
L'ambassadeur du Luxembourg à Washington déclare dans une note au secrétaire d'état américain, M. Hull, que le gouvernement luxembourgeois se considère en état de guerre avec les puissances de l'axe

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org
Le département d'état américain annonce que le chargé d'affaire américain à Vichy a reçu l'ordre d'informer le gouvernement de Vichy, que les bombes n'ont été largués en France que sur les usines militaires utilisées par l'Allemagne, et que les américains n'ont pas le désir de voir les français souffrir plus que nécessaire. Le gouvernement de Vichy a aussi été informé que les usines militaires en France, utiles aux allemands, seraient bombardées chaque fois que possibles.
Ces informations font suite aux protestations françaises pour le bombardement des villes françaises.

Affiche française de la défense passive, donnant les instructions à suivre en cas de bombardement

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org, mémorial de caen (photo)
Le chef du service de renseignement suisse, M. Masson, rencontre le général SS Schellenberg, responsable de la section contre-espionnage des services secrets allemand.

source : wikipedia, guerre-mondiale.org


Le gouvernement de Vichy limoge le général de Saint-Vincent, gouverneur de la 14e région militaire de Lyon, pour avoir refusé de fournir des troupes pour maintenir l'ordre pendant le transfert de juifs vers la zone occupée.

source : onwar.com, guerre-mondiale.org



Caricature de Leslie Illingworth paru dans le Daily Mail le 8 Septembre 1942 : "Les tireurs de sarbacane"

sur le guichet : votre voyage est il nécessaire?
sur le porte-monnaie : vies allemandes
Texte : 2 allers simples vers Stalingrad et une excusion pour le Caire? bien sur - si vous pouvez vous le payer. Il n'y a plus de ticket facilement abordables vous savez.

source : CartoonHub

Commenter cet article