Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

4 Juillet 1943

Publié le par Fix

 

 

 

Affiche pour le tirage de la loterie nationale du 4 juillet 1943


source : mémorial de caen (photo)


Front de l'est
Front sud
En préliminaire à l'opération Citadelle, devant détruire le saillant soviétique formé à Koursk, la IVe armée blindée allemande du général Hoth lance une attaque sur les avant postes soviétiques du front de Voronej.

Le plan allemand de l'opération Citadelle consiste en une attaque en pince attaquant le saillant par le nord et par le sud.
Au nord c'est la IXe armée allemande du général Model, appartenant au groupe d'armées centre, qui doit attaquer depuis le saillant allemand d'Orel. Elle dispose pour se faire de 8 divisions d'infanterie, 1 division motorisée et 6 divisions blindées.
Au sud c'est la IVe armée blindée allemande du général Hoth, appartenant au groupe d'armées sud, et le groupement Kempf qui doivent attaquer depuis le nord de Kharkov. Les 2 armées disposent de 7 divisions d'infanterie, 5 divisions motorisées et 6 divisions blindées.
Les IXe armée et IVe armée blindée doivent faire leur jonction au niveau de la ville de Koursk, au centre du saillant, puis établir une ligne de front sur le Don.

 

Carte du plan allemand prévu pour l'opération citadelle

 

Originellement prévu pour le 5 mai, l'opération a été retardée plusieurs fois pour permettre aux nouvelles armes allemandes d'être disponibles (chasseurs de char Ferdinand, chars Panther,...).
Sur la cinquantaine de divisions allemandes déployées pour l'opération, on compte aussi de nombreuses divisions d'élites comme la Großdeutschland, ou les 1ere (Leibstandarte Adolf Hitler), 2e (Das Reich) et 3e (Totenkopf) divisions SS, regroupées dans le 2e corps SS de la 4e armée blindée. Ce sont au total un demi-million de soldats allemands, appuyés par 2465 chars, 2000 avions et 7417 canons qui sont à la veille de se précipiter sur les lignes de l'armée rouge pour l'offensive d'été.

 

Coté soviétique par contre, le plan est inversé, avec comme objectif initial de résister à la poussée allemande sur le saillant, pour ensuite lancer une attaque sur le saillant allemand d'Orel. Pour ce faire le saillant de Koursk est tenu par les fronts soviétiques du centre (maréchal Rokossovski) et de Voronej (Maréchal Vatoutine), avec le front des steppes (maréchal Koniev) en réserve. Les soviétiques ayant eu un peu moins de 4 mois pour préparer leur défense, le saillant est fortement fortifié, avec 1.3 millions d'hommes, 4938 chars, 47416 canons et 2792 avions pour le défendre, ce qui représente 26% des soldats de l'armée rouge, 26% de son artillerie, 35% de ses avions et 46% de ses chars. L’objectif soviétique est de clouer les attaques allemandes par de forts bombardements d'artillerie, couplé aux défenses et aux mines qui protègent les soldats soviétiques.


De plus, pour la première fois depuis 1941, l'aviation soviétique est pratiquement à la hauteur de l'aviation allemande. Ainsi le ratio de perte qui était à 4 pour 1 en faveur des allemands, finira par tomber à 3 pour 2 en faveur des allemands, ce qui implique des pertes telles que la Luftwaffe ne pourra pas tenir très longtemps.

Carte de situation du front de l'est au 4 juillet 1943

 

Dans l'après midi, le 3e corps blindé allemand attaque vers Zavidovka, au sud du saillant, après un violent bombardement de l'aviation allemande, pendant que la division Großdeutschland et les 3e et 11e divisions blindée attaquent Butovo. Les durs combats ne permettent pas aux allemands la capture de leurs objectifs avant minuit.
Dans le même temps le 2e corps blindé SS lance lui aussi des attaques préliminaires pour sécuriser ses postes d'observation. Une fois encore les combats sont difficiles et la résistance soviétique doit être réduite au lance flamme

source : wikipedia, onwar.com, guerre-mondiale.org, United State military academy (carte)


australie.gif Front du Pacifique sud
Iles Salomon
En Nouvelle-Géorgie les forces américaines avance de Zanana vers Munda, rencontrant une forte résistance japonaise.

L'escadre américaine du contre-amiral Ainsworth bombarde Bairoko et Vila, pendant qu'à Viru les forces de la 43e division américaine débarquent pour relever les raiders.

3 destroyers japonais débarquent 1200 soldats japonais en renfort à Vila sur l'île de Kolombangara.

source : onwar.com, guerre-mondiale.org


Atlantique nord
Le U590 coule le cargo brésilien Pelotaslóide, à cinq miles au nord de Salinas au Brésil

Méditerranée
Le U375 attaque le convoi KMS-18B, et coule le paquebot léger britannique City of Venice ainsi que le cargo britannique St. Essylt, à 10 miles au nord du cap Tenez, en Algérie

Océan Indien
Le U178 coule le cargo norvégien Breviken, du convoi dispersé DN-50 et le cargo grec Michael Livanos, au milieu du canal du Mozambique

Pacifique nord
Le sous marin américain USS Jack coule le cargo japonais Nikkyu Maru, au sud-ouest de la péninsule d'Izu, au Japon

Mer de Chine Orientale
Le sous américain USS Snook coule les cargos japonais Koki Maru et Liverpool Maru, au large des cotes chinoises

source : Hyperwar, UBoat.net

Commenter cet article