Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

5 Novembre 1942

Publié le par Fix

L'Amiral Darlan arrive à Alger à l'issue d'une tournée d'inspection, pour rendre visite à son fils malade. Celui-ci, est mourrant à la suite d'une attaque de "paralysie infantile" (poliomyélite), et est installé dans le poumon d'acier de l'hôpital Maillot.

Front de Madagascar
Le gouverneur vichyste de Madagascar accepte un armistice avec les forces britanniques. Les hostilités s'arrêtent à 14h.

source : wikipedia, onwar.com, guerre-mondiale.org, Worldwar-2.net, The world at war, "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org, electionpresidentielle.com
Front de l'est
Front du Caucase
Les forces du groupe d'armées A arrivent pratiquement à Ordshonikidse mais avancent très lentement.

source : onwar.com, guerre-mondiale.org
Front d'Afrique du nord
Les forces britanniques tentent d'intercepter les forces de l'axe en retraite, mais n'arrivent qu'à engager le combat qu'avec l'arrière garde. Les combats sont déjà à plus de 100km d'El Alamein.

source : wikipedia, guerre-mondiale.org, Worldwar-2.net


Front du pacifique sud
Iles Salomon
Sur Guadalcanal, les forces américaines repartent à l'attaque vers la pointe Koli, retraversant la Nalimbiu, rencontrant une faible résistance japonaise.
Dans le même temps, les forces japonaises débarquées à la pointe Koli font leur jonction avec les forces du colonel Shoji, retraitant depuis Henderson field.

A Rabaul, l'amiral Tanaka prend le commandement du "Tokyo Express", la flottille de destroyer ravitaillant de nuit les forces japonaises de Guadalcanal.

Soldats américains fouillant une position japonaise à la pointe Cruz après la liquidation de la poche japonaise

Nouvelle-Guinée
Les australiens attaquent Oivi, les japonais opposant une forte résistance, déterminés à résister sur place, pour permettre au reste de leur forces de se retirer au travers de la rivière Kumusi.

source : wikipedia, onwar.com, guerre-mondiale.org
Atlantique nord
Le U163 coule le cargo norvégien La Cordillera à l'est des petites antilles.

Mer des Caraïbes
Le U129 attaque le convoi TAG-18 au nord de Maracaibo, au Venezuela, et coule le pétrolier américain Meton et le pétrolier norvégien Astrell.

Atlantique sud
Le U126 coule le cargo britannique New Toronto, issu du convoi dispersé TS-23, dans le golfe de Guinée

Mer de Norvège
Le U408 est coulé au nord de l'Islande par un hydravion catalina américain

source : UBoat.net
uk.gifLe général américain Eisenhower arrive à Gibraltar pour y installer son quartier général pour l'opération Torch.
Le général américain Doolittle et le maréchal de l'air britannique Welsh commanderont les forces aériennes. Le général britannique Anderson commandera la 1ere armée, qui comprend les forces principales.
Les opérations navales sont à l'amiral britannique Cunningham

source : onwar.com, guerre-mondiale.org
A l'été 1942 un groupe d'activistes du centre juif (Ustredna Zidov) en Slovaquie a tenté de mettre fin à la déportation des juifs slovaques vers les camps d'extermination en soudoyant le SS Dieter Wisliceny, officier nazi oeuvrant comme conseiller aux affaires juives à l'ambassade d'Allemagne à Bratislava. La somme de 40000 à 50000 dollars est payée et les déportations cessent, même si il n'y a pas de preuves que le SS Wisliceny en soit la cause.
Encouragé par ce succès, le groupe tente de faire de même avec la Pologne, après avoir appris l'ampleur des "opérations" se tenant dans le pays.
2 membres du groupe, Gisi Fleischmann et Andrej Steiner, recontactent le SS Wisliceny et tentent de mettre au point le "plan Europe". Le plan est qu'en échange de l'arrêt des déportations et de l'extermination des juifs de Pologne, les juifs du monde libre payeraient une somme de 2 à 3 millions de dollars.
Les négociations vont durer un an, et être élargies pour inclure les juifs de Grèce et ceux de Hongrie, mais seront rompues en Août 1943, après que le premier payement ne soit pas arrivé. Les juifs du monde libre ne pouvant pas transférer d'argent dans les pays de l'axe ou lié à l'axe, La seule proposition a été de mettre l'argent sur un compte qui serait accessible après la guerre, solution refusée par le SS.

source : Mémorial Yad-vashem, shalom-magazine.com

Commenter cet article