Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

9 Avril 1940

Publié le par Fix

Invasion du Danemark
4h15 : Les troupes allemandes, 2 divisions sous le commandement du général Kaupitsch, passent la frontière danoise et commencent l'invasion du pays.

Dans le même temps les troupes allemandes débarquent à Copenhague.
L'aviation allemande survole la ville et largue des tracts demandant la reddition des danois (le tract oprop).

L'envoyé allemand auprès du gouvernement danois informe celui-ci que le Danemark n'est occupé que pour le protéger des alliés et que l'armée allemande n'interviendra pas dans les affaires internes du Danemark.

Soldats danois le 9 avril 1940. 2 des hommes sur la photo moururent plus tard dans la journée

6h20 : Le roi du Danemark, Christian X, fait une allocution radiophonique annonçant la reddition du gouvernement. Les pertes danoises s'élèvent à 16 morts.
Dans ces circonstances, qui sont si graves pour notre pays, je demande à tous les habitants une attitude correcte et digne puisque le moindre mot ou acte inconsidéré peut avoir les conséquences les plus sérieuses


Dans la soirée : fin des derniers combats dans la capitale danoise. Le pays est totalement conquis.

source : guerre-mondiale.org, onwar.com, Wikipedia, "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org
Campagne de Norvège
03h00 : Le groupe d'invasion de Trondheim entre dans le fjord du même nom. Les batteries norvégiennes, principalement celles du fort d'Agdenes, ouvrent le feu mais sans succès. Les navires débarquent rapidement leurs troupes sans problèmes majeurs.

03h58 : Les batteries de défense du port de Bergen ouvrent le feu sur la force d'invasion. Elles finiront par endommager les destroyers Karl Peters et Bremse ainsi que le croiseur léger Königsberg, mais ceux-ci réussissent à débarquer leurs troupes dans la ville.

04h15 : Le groupe d'invasion de Narvik, constitué de 10 destroyers, entre en contact avec les vieux cuirassés côtiers norvégiens HNoMS Eidsvold et HNoMS Norge. Les allemands tentent de négocier la reddition des norvégiens, insistant sur le fait qu'ils viennent en amis.

Les cuirassés côtiers norvégiens HNoMS Eidsvold et HNoMS Norge

4h30 : Curt Bräuer, envoyé allemand en Norvège, rencontre le ministres norvégien des affaires étrangères, M Koht. Il présente une liste d'exigences de la part du gouvernement allemand. Cette liste est immédiatement montré au parlement qui la rejette sans attendre.
Dès que M. Bräuer quitte les responsables norvégiens, les préparatifs pour que le parlement, le roi et le gouvernement quittent Oslo pour Hamar commencent.

04h45 : Les destroyers du groupe de Narvik engagent en combat les 2 cuirassés côtiers norvégiens et les coulent. La destruction des navires norvégiens permet aux destroyers de débarquer sans problèmes leurs troupes sur les quais de la ville.

Le Général Dietl, commandant la 3e division de montagne, demande à voir immédiatement le commandant norvégien, et obtient sa reddition, ainsi que celle de la garnison. Narvik sera totalement sous contrôle à 18h10.

05H00 : La force de protection, comprenant les croiseurs de bataille Scharnhorst et Gneisenau, de la flotte allemande débarquant à Narvik, est engagée par une flotte britannique comprenant 9 destroyers et le croiseur de bataille HMS Renown.
Le combat se poursuivra jusque 6h30. Le HMS Renown est légèrement touché mais les allemands doivent rompre le combat et rentrer en Allemagne suite à de graves dommages sur le Gneisenau. Leur mission est cependant accomplie puisque Narvik est aux mains des allemands.

Plan des opérations durant la journée du 9 avril


05h01 : La garnison norvégienne de Bergen capitule, la ville est sous contrôle allemand.

05h15 : Le groupe d'invasion d'Oslo, repéré la veille au soir par le patrouilleur norvégien HNoMS Pol III, est illuminé par des obus éclairants

05h30 : Les artilleurs de la forteresse d'Oscarsborg, commandant l'accès à Oslo, tirent sur le croiseur lourd Blücher. Leurs canons, ironiquement des canons allemands Krupp acheté en 1893, sont si obsolètes qu'ils ont attendus que le navire soit très près pour tirer.
Le premier tir détruit la conduite de tir des tourelles avant du navire, et le second détruit le hangar pour les hydravions, enflammant l'essence qui y est stockée et faisant exploser les munitions entreposées sur le pont.
Le Blücher est achevé par 2 torpilles aussi anciennes que les canons. De fabrication autrichienne et datant de 1901, les norvégiens ne savaient même pas si elles étaient encore en état de marche.
Le cuirassé de poche Lutzow (anciennement le Deutchland) est lui aussi sévèrement endommagé par les canons de la forteresse.
La force d'invasion d'Oslo est obligée de faire demi tour.

Le croiseur lourd Blücher en train de couler dans le fjord d'Oslo

06h00 : Les troupes allemandes débarquent plus au sud du Fjord D'oslo.

La force d'invasion de Kristiansand est repérée par un avion norvégien. Le commandant allemand demande la destruction des batteries côtières par l'aviation.
La ville d'Arendal capitule devant un unique torpilleur allemand.

06h30 : Vidkun Quisling, chef du parti fasciste norvégien, parle à la radio d'Oslo et presse les norvégiens de cesser la résistance. Il déclare aussi déposer le gouvernement actuel et se nomme premier ministre.

07h30 : départ de la famille royale et du parlement d'Oslo pour Hamar. Ils emportent avec eux le trésor national.

07h45 : Attaque aéroportée de l'aérodrome de Fornebu, près d'Oslo, l'aéroport de KJevik, près de Kristiansand, et l'aéroport de Sola, près de Stavanger. Ces opérations constituent la 1e opération aéroportée de l'histoire.

Parachutistes allemands en Norvège lors de l'opération Weserübung

10h30 : arrivée des forces principales, par avion de transport, sur l'aérodrome de Fornebu.

11h00 : capitulation des forces norvégiennes à Stavanger
Les batteries côtières à Kristiansand sont détruites par l'aviation allemande. La ville est rapidement conquise.

12h45 : Les allemands occupent la forteresse d'Akershus où se trouve le quartier général norvégien du secteur d'Oslo.

13h00 : session du parlement norvégien à Hamar. La session est vite reporté à 18h pour attendre d'avoir plus d'informations.

14h00 : reddition formelle de la garnison d'Oslo.
Toutes les villes principales de Norvège sont maintenant aux mains des allemands.

Dans l'après-midi : Le destroyer britannique HMS Gurkha est coulé par l'aviation allemande au large de Bergen. Le cuirassé HMS Rodney est légèrement endommagé dans l'attaque.

Le croiseur léger Karlsruhe, qui repart de Kristiansand, est torpillé par le sous-marin britannique SS Truant. Le navire sera sabordé le lendemain.

Le pétrolier allemand Kattegat, qui devait rejoindre la flotte allemande à Narvik pour la ravitailler en fuel, est coulé par le navire norvégien de protection cotière NordKapp. La flotte allemande de Narvik n'a plus qu'un seul pétrolier, ce qui est insuffisant pour ravitailler les destroyers et leur permettre de rentrer en Allemagne comme prévu.

18h00 : nouvelle session du parlement norvégien à Hamar.
Le gouvernement présente sa démission mais celle ci est repoussée par le parlement et le Roi. Ceux ci craignent qu'une démission dans les circonstances présentes n'ajoute encore plus à la confusion. Le parlement prend la décision de continuer les négociations avec Curt Bräuer.

18H30 : Capitulation de la forteresse d'Oscarsborg dans le fjord d'Oslo. La flotte d'invasion peut continuer sa route vers Oslo.

19h40 : Le président du parlement, M. Hambro, annonce que les troupes allemandes approchent pour capturer le parlement norvégien. Le parlement et le Roi partent pour Elverum.

21h40 : Nouvelle session du parlement à Elverum.
Un émissaire est nommé pour négocier. Le parlement donne aussi les pouvoirs nécessaires au gouvernement pour négocier sans en référer au parlement, celui ci ne pouvant plus être maintenu réuni, la situation étant trop dangereuse en bougeant de ville en ville.
La session se finie sur l'hymne national norvégien.
C'est la dernière session du parlement norvégien pour les 5 prochaines années.

Film de propagande allemand sur l'invasion de Narvik par les allemands (sous titré en anglais)

source : onwar.com, Chronologie of World War II, Wikipedia, Wikipedia, norway 1940, nuav.net, magweb.com, bobhenneman.info, World war 2 in color (photo), drezenko (carte)

A la suite de l'invasion de la Norvège et du Danemark, les alliés demandent à nouveau à la Belgique l'autorisation de laisser pénétrer leur troupes sur le territoire belge.

source : guerre-mondiale.org
Le gouvernement argentin fait interner dans l’île Martin Garcia les marins du cuirassé de poche Admiral Graf Spee, coulé en décembre 1939 dans la baie de Montevideo.

source : guerre-mondiale.org

Commenter cet article