Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

14 Janvier 1943

Publié le par Fix

Front de l'est
Front centre
A Velikiye Luki quelques unités allemandes réussissent à atteindre la citadelle ou la garnison allemande résiste encore faiblement aux soviétiques. 150 soldats de cette garnison réussissent ainsi à rejoindre les lignes de l'axe

Front sud
Dans la poche de Stalingrad, la progression soviétique continue au delà des rivières Chervlennaya et Rossoshka
Plus au nord les forces du front de Voronej continuent d'avancer face aux forces hongroises en retraite.

source : wikipedia, onwar.com, guerre-mondiale.org
Front d'Afrique du nord
Libye
La 21e division blindée allemande est retirée de la ligne défensive de l'axe à Bouerat. Elle est envoyée à Gabes, en Tunisie, pour y être rééquipé. Elle doit ensuite être utilisée pour défendre la Tunisie des attaques venant de l'Algérie.

source : onwar.com, guerre-mondiale.org
Front du pacifique sud
Iles Salomon
Sur Guadalcanal les soldats américains prennent le reste de la position Galloping Horse aux japonais. Les soldats américains comptent 170 corps japonais autour de la position, eux même n'ayant eu qu'une centaine de morts dans les attaques. Les unités américaines commencent à traquer les survivants japonais autour de la position, montant les pertes à 400 soldats japonais d'ici au 22 janvier.
Quelques renforts japonais sont débarqués près du cap espérance, pour préparer l'évacuation de l'île

Nouvelle-Guinée

A Sanananda et sur la piste Killerton les combats continuent
Les japonais commencent leur retrait sur Lae

source : wikipedia, onwar.com, guerre-mondiale.org
Méditerranée
Le sous-marin italien Narvalo est coulé au nord de Tripoli, en Libye, par les destroyers britanniques HMS Pakenham et HMS Hursley, ainsi qu'un avion de la RAF.

Pacifique centre
Le sous-marin américain USS Searaven coule le cargo japonais Shiraha Maru, à l'est des Philippines

source : Hyperwar, Hyperwar
uk.gifusa.gifA Casablanca, au Maroc, le président américain M. Roosevelt et le premier ministre britannique, M. Churchill, se rencontrent pour une conférence qui doit durer 10 jours, Chacun des 2 chefs d'état étant accompagné par ses chefs d'état major. La réunion, codé sous le nom de "symbol", doit permettre de discuter de la stratégie alliée à venir. Staline était invité mais n'a pu se déplacer jusqu'au Maroc.



L'Hotel Anfa ou se déroule la conférence.
Situé dans la banlieu de Casablanca, le quartier d'Anfa est entourée de barbelés et vidée de ses habitants. Des villas particulières où doivent loger les participants à la conférence, ont été réquisitionnées. La sécurité est assurée par les forces américaines

Les américains pensent que les britanniques n'en font pas assez dans la guerre dans le pacifique, alors que les britanniques eux pensent que les américains n'agissent pas selon la stratégie "Germany First" (l'Allemagne en premier) décidée à l'entrée en guerre américaine.

Le général Giraud et le général De Gaulle sont aussi conviés, mais pas pour participer à la conférence. Le soutient fait à l'Amiral Darlan, puis au général Giraud, par les américains, au dépend du général De Gaulle, est en effet très mal perçu dans l'opinion publique américaine. Le but est de forcer les 2 chefs français à coopérer, et à montrer aux américains que l'unité des français combattant aux coté des alliés est acquise. Le général De Gaulle refuse cependant de se rendre à Casablanca, reprochant à Winston Churchill de ne pas avoir mentionné dans son message que le président Roosevelt se trouve également à Casablanca.

Les 2 chefs d'état à la conférence de Casablanca

source : wikipedia, onwar.com, guerre-mondiale.org, "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org, maroc-hebdo, Worldwar-2.net, seconde-guerre.net, marocantan.net
etoile.jpgLes autorités italiennes d'occupation dans le sud de la France s'opposent à la déportation des Juifs.

source : guerre-mondiale.org

Commenter cet article