Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

30 Septembre 1941

Publié le par Fix

uk.gifLa garde du centre de détention de Peel, sur l'île de Man, est renforcée après des problèmes, qui mènent au transfert de 20 fascistes britanniques à Liverpool.

Front ouest
Newcastle est bombardé, mais ce n'est que le second raid d'importance sur la Grande-Bretagne depuis le début du mois de Septembre

source : Worldwar-2.net
Front de l'est
Front centre
Le second groupe de panzer, commandé par le général Guderian, et la IInd armée allemande commencent leur offensive sur Moscou, 2 jours avant le lancement réel de l'opération Typhon pour le reste du groupe d'armée centre.
Ces troupes, composant le sud du dispositif allemand, commencent à attaquer le front de Briansk soviétique et avancent de 80 kilomètres en direction d'Orel.


Défendons Moscou chérie !

Front sud
Le premier groupe de panzer, commandé par le général Kleist, attaque vers Dniepropetrovsk. Il ne rencontre qu'une faible résistance.
La XIe armée allemande, secondé par le corps expéditionnaire italien, détruit les forces soviétiques à Petrikovska.

source : Worldwar-2.net, pobediteli, onwar.com, guerre-mondiale.org, wikipedia, mémorial de caen (photo)
undefined Méditerranée
Le sous-marin italien Adua est coulé par les destroyers britanniques HMS Gurkha et HMS Legion, entre Alger et Carthagène.

source : Hyperwar

Caricature de Leslie Illingworth paru dans le Daily Mail le 30 Septembre 1941 : "compagnons de voyage"

sur l'écharpe: Haine

source : CartoonHub

29 Septembre 1941

Publié le par Fix

Paul Collette, qui avait tenté d'assassiner Pierre Laval le 27 Août, est transféré à la prison de la Santé dans la division de haute surveillance, cellule des condamnés à mort. Il est accusé de tentative d'homicide volontaire avec préméditation contre Laval, Déat, le lieutenant colonel Duruy et le légionnaire Besset.

source : mémoire 78

Front de l'est
Front sud
Les attaques allemandes sur la Crimée sont arrêtées
Les forces du groupe d'armée sud commencent à pénétrer dans le bassin du Don

source : Worldwar-2.net, guerre-mondiale.org
Mer de Norvège
Le convoi PQ1, reliant l'Islande à Arkhangelsk, en Union Soviétique, quitte l'Islande. Il comprend 10 cargos, 1 croiseurs et 2 destroyers. C'est le premier convoi d'importance à destination de l'Union Soviétique

source : onwar.com, guerre-mondiale.org
uk.gifLa conférence interalliée de Moscou continue.

source : onwar.com, guerre-mondiale.org, "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org, Worldwar-2.net



Le gouvernement japonais presse pour la 4e fois le président Roosevelt pour qu'il rencontre le premier ministre japonais, le prince Konoye.
Si rien ne sort de l'offre de rencontre entre les chefs de nos deux Gouvernements, cela pourrait être difficile pour le Prince Konoye de conserver sa position, et le Prince Konoye serait alors probablement remplacé par un dirigeant moins modéré.

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org
A Kiev, en Ukraine, suite à l'ordre allemand de la veille, ce ne sont pas 6000 mais 30000 juifs qui se présentent pour être soit disant "transférés vers d'autre localités". En réalité, ils sont emmenés jusqu'au cimetière juif, à la sortie de la ville, près du ravin de Babi Yar, dont l'intérieur est entouré par des barbelés et gardé par la police ukrainienne et les soldats de la Waffen-SS.


Femmes nues, certaine tenant leurs enfants dans les bras, attendant en ligne d'être massacrés dans le ravin de Babi Yar

Tous le long du chemin, les futures victimes sont obligés de donner leur objets de valeur, de se déshabiller et d'avancer en rang par 10 jusqu'à une terrasse au bord de la vallée. Arrivé au bord, ils sont mitraillés par les armes automatiques et leur corps jetés dans le ravin.


Policier allemand tuant une femme juive qui était encore vivante après le massacre


Les escouades du Sonderkommando 4a sont relevées régulièrement pour éviter la fatigue des assassins.
A la fin de la journée, les corps sont recouverts d'une faible couche de terre.

A la fin du 30 Septembre, il est estimé que 33771 juifs ont été tués, la plupart étant des femmes, des enfants, des personnes âgées et des malades, qui n'étaient pas capables de quitter la ville avant sa capture par les allemands.

Le rapport du Einsatzgruppe note fièrement que "suite à une organisation particulièrement intelligente," les juifs n'ont pas réalisés ce qui les attendait jusqu'au dernier moment. Le rapport ajoute qu'il "n'y a pas eu d'incident".

Policier allemands fouillants les corps des victimes après le massacre de Babi Yar

source : pobediteli, berdichev.org (photo), guerre-mondiale.org, onwar.com, Mémorial Yad-vashem, History place - Holocaust Timeline, Worldwar-2.net

Caricature de David Low paru dans le Evening Standard le 29 Septembre 1941 : "Salut, crétin!"

sur le mur : Votre Führer a besoin de vous - Il est décrété que tous les hommes entre 1 et 100 ans dans les pays inférieurs seront enregistrés pour le service militaire, pour combler les pertes présumées (qui sont totalement niées) dans sa sainte guerre pour piller la Russie - Par ordre suprême, affectueusement Hitler
sur les personnes : Boris le Bulgare, Mussolini, Antonesu le roumain, Horty le hongrois.

source : CartoonHub

Caricature de Leslie illingworth paru dans le Daily Mail le 29 Septembre 1941

Texte : Camarade, tu serais tout aussi libre à l'intérieur
sur les prisonniers : yougoslavie, France, Belgique

source : CartoonHub

28 Septembre 1941

Publié le par Fix

undefined Méditerranée
La corvette britannique HMS Hyacinth coule le sous-marin italien Fisalia au large des côtes de Palestine

source : naval-history.net, Hyperwar
Méditerranée
Opération Halberd
Le convoi britannique arrive à Malte, délivrant 50000 tonnes de matériels et de vivres à la forteresse. C'est le 3e convoi d'importance qui réussit à passer depuis janvier 1941.

Mer Blanche
Le convoi QP1, reliant Arkhangelsk en Union Soviétique, à Scapa Flow, en Ecosse, prend le départ.


Carte des routes de convois entre l'Ecosse et Arkhangelsk. Cette route, plus sure que la route menant à Mourmansk, ne peut être utilisé qu'en été, la mer blanche gelant en Hiver, prenant le port soviétique dans les glaces et empechant son utilisation

source : wikipedia, wikipedia, naval-history.net

uk.gifDébut d'une conférence à Moscou entre les représentants des 3 principales puissances alliées. M. Harriman représente les Etats-Unis et Lord Beaverbrook la Grande-Bretagne. Le ministre soviétique des affaires étrangères, M. Molotov, mène la délégation soviétique

source : onwar.com, guerre-mondiale.org, Worldwar-2.net
Reynard Heydrich prend ses fonctions à la tête du protectorat allemand de Bohême Moravie et décrète l'état d'Urgence suite à un attentat manqué contre sa personne.
Des éléments irresponsables, au service des ennemis de l'Europe, ont commis des actes contre le Reich, avec pour but de monter le peuple contre l'Allemagne

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org, guerre-mondiale.org
En France, en zone occupée, obligation pour les Juifs de verser le produits des entreprises, des parts sociales ou d'actions à la Caisse des dépôts et consignations.

A Kiev, en Ukraine, les autorités allemandes donnent l'ordre aux juifs de se présenter le matin du 29 Septembre à 8h, au coin des rues Melnik et Dekhtyarev, pour leur transfert vers d'autres localités. Les allemands estiment qu'environ 6000 juifs vont obéir, et prévoient de les massacrer à Babi Yar, près de Kiev.

source : guerre-mondiale.org, Mémorial Yad-vashem

27 Septembre 1941

Publié le par Fix

Front de l'est
Les premières pluies d'automne commencent à tomber, transformant le terrain en boue.

Front sud
Perekop, à l'entrée de la Crimée, est capturé par les forces allemandes

source : onwar.com, guerre-mondiale.org, Worldwar-2.net
Front d'Afrique Orientale
Les 3000 soldats italiens de la garnison italienne du col de Wolkefit, dans l'Amhara, se rendent à la 25e East African Brigade, ouvrant ainsi la route entre Adoua et Gondar, dernière ville contrôlé par les italiens en Afrique orientale italienne.

source : wikipedia, onwar.com, guerre-mondiale.org, Worldwar-2.net
undefined Atlantique nord
Le U201 attaque le convoi HG-73 au milieu de l'Atlantique nord et coule le croiseur auxiliaire à catapulte aérienne britannique HMS Springbank, le cargo britannique Margareta et le cargo norvégien Siremalm.

source : UBoat.net
Méditerranée
Opération Halberd
Le convoi britannique est repéré par l'aviation de l'italienne est est attaqué. Le cuirassé HMS Nelson est endommagé par une torpille italienne et un cargo est coulé.
A la fin de la journée, la force H rebrousse chemin vers Gibraltar, laissant le convoi continuer seul avec son escorte vers Malte. 

source : wikipedia, onwar.com, guerre-mondiale.org, naval-history.net 
Le gouvernement du protectorat allemand de Bohème Moravie, mené par M. Von Neurath, démissionne.
Reynard Heydrich prend le commandement du protectorat en tant que protecteur du Reich.

source : onwar.com, guerre-mondiale.org
Le premier cargo du programme Liberty ship, consistant à produire de façon rapide des cargos standardisés pour combler les pertes de la marine marchande britannique en Atlantique nord, est mis à l'eau.
Le SS Patrick Henry est mis à l'eau aux chantiers navals de Baltimore. 14 liberty ships sont produits et 312 sont déjà commandés.


Lancement du Patrick Henry à Baltimore le 27 Septembre 1941. Les liberty ships permettent de combler les pertes dans la batailles de l'Atlantique et de stopper l'hémoragie dans la marine marchande, menaçant l'approvisionnement de l'Angleterre et de ses colonies.

source : onwar.com, guerre-mondiale.org, Worldwar-2.net, armed-guard.com
Le Japon présente une seconde proposition pour la reprise des relations amicales avec les Etats-Unis

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org


Formation du Front national de libération, l'EAM, sous l'impulsion des communistes.

source : guerre-mondiale.org

26 Septembre 1941

Publié le par Fix

20 otages sont fusillés à Lille suite aux actes de résistances aux environs de la ville



Affiche allemande annonçant l'exécution des 20 Otages

source : Base Archim du ministère de la culture (photo)
Front de l'est
Les derniers soldats soviétiques encerclés dans la poche autour de Kiev capitulent, mettant un point final aux opérations des troupes blindés du groupe d'armées centre au sud.


Affiche française vantant la victoire allemande autour de Kiev

source : wikipedia, mémorial de caen (photo), Worldwar-2.net
undefinedFront d'Afrique du nord
Les forces britanniques présent en Afrique du nord deviennent la VIIIe armée et comprennent les XIIIe et XXXe corps.
Dans le même temps la IXe armée est créé en Palestine et la Xe armée en Iraq et en Iran, pour garder les frontières turques, en cas d'entré en guerre de la Turquie au coté des pays de l'Axe.

source : Worldwar-2.net
undefined Atlantique nord
Les U124 et U203 attaquent le convoi HG-73 au milieu de l'Atlantique nord. Le U124 coule les cargos britanniques Cervantes, Lapwing et Petrel. Le U203 coule le paquebot britannique Avoceta, le cargo britannique Cortes et le cargo norvégien Varangberg.

Atlantique sud
Le U66 coule le pétrolier panaméen I.C. White au large des côtes du Brésil.

Océan indien
Le corsaire allemand Kormoran coule le cargo grec Embiricos

source : UBoat.net, scharnhorst-class.dk, ahoy - mac's web log
Méditerranée
Opération Halberd
Une escadre italienne, commandé par l'amiral Iachino, comprenant 2 cuirassés, 6 croiseurs et 14 destroyers, tente d'intercepter le convoi britannique à destination de l'île de Malte.
L'escadre italienne n'arrivera pas à trouver le convoi britannique.

source : wikipedia, guerre-mondiale.org, onwar.com
L'union soviétique reconnaît le conseil national de la France Libre

source : guerre-mondiale.org, Worldwar-2.net



Caricature de Leslie Illingworth paru dans le Daily Mail le 26 Septembre 1941

sur l'avion : RAF en Russie

source : CartoonHub

25 Septembre 1941

Publié le par Fix

Front de l'est
Front nord
Adolf Hitler ordonne l'arrêt des attaques sur Leningrad et commence un siège pour affamer la population. Après sa reddition, la ville doit être rasé

Front sud
Les armées allemandes du groupe d'armées sud réussissent à isoler les forces soviétiques de Crimée. Des parachutistes allemands sont largués près de Perekop.


La perspective Nevsky, à Leningrad, sous le feu de l'artillerie allemande

source : guerre-mondiale.org, onwar.com, Worldwar-2.net, pobediteli, wikipedia
undefinedFront d'Afrique du nord
Le général Rommel, ayant découvert qu'aucun dépôt de carburant britannique n'est présent à Sidi Barrani, et pensant que les britanniques n'ont qu'une posture défensive, retire la 21e division blindé jusque la frontière Egypto-Lybienne

source : Worldwar-2.net
undefined Atlantique nord
Le U124 attaque le convoi HG-73 au milieu de l'Atlantique nord, et coule le cargo britannique Empire Stream.

source : UBoat.net
L'Italie réoccupe la zone démilitarisée en Croatie, pour "sécuriser" son flanc adriatique

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org

24 Septembre 1941

Publié le par Fix

Le maréchal Pétain se rend à Annecy.

La ration de tabac à Paris est réduite à 4 cigarettes par jour pour les hommes, et à 0 pour les femmes.

2 otages sont exécutés à Paris suite à des actes de sabotages


Affiche allemande annonçant l'exécution des 2 otages

source : Base Archim du ministère de la culture (photo), guerre-mondiale.org, Worldwar-2.net
Constitution à Londres du Comité National de la France Libre (ou comité national français), le CNFL, par une ordonnance signée par le général de Gaulle. Il est composé de 8 commissaires nationaux nommés par le général, et responsables devant lui.
Ce comité fait suite au Conseil de défense de l'Empire, plus restreint, créé le 27 octobre 1940.

Ordonnance n° 16 du 24 septembre 1941,
portant organisation nouvelle des pouvoirs publics de la France libre
et créant le Comité national français


      Au nom du Peuple et de l'Empire français,
      Nous, général de Gaulle, chef des Français libres,

      Ordonnons,


Vu nos ordonnances des 27 octobre et 12 novembre 1940, ensemble notre déclaration organique du 16 novembre 1940 ;

Considérant que la situation résultant de l'état de guerre continue à empêcher toute réunion et toute expression libre de la représentation nationale ;

Considérant que la Constitution et les lois de la République française ont été et demeurent violées sur tout le territoire métropolitain et dans l'Empire, tant par l'action de l'ennemi que par l'usurpation des autorités qui collaborent avec lui ;

Considérant que de multiples preuves établissent que l'immense majorité de la Nation française, loin d'accepter un régime imposé par la violence et la trahison, voit dans l'autorité de la France libre l'expression de ses voeux et de ses volontés ;

Considérant qu'en raison de l'importance croissante des territoires de l'Empire français et des territoires sous mandat français ainsi que des forces armées françaises qui se sont ralliés à nous pour continuer la guerre aux côtés des alliés contre l'envahisseur de la Patrie, il importe que les autorités de la France libre soient mises en mesure d'exercer, en fait et à titre provisoire, les attributions normales des pouvoirs publics ;
 

      Ordonnons :

Article premier.
En raison des circonstances de la guerre et jusqu'à ce qu'ait pu être constituée une représentation du peuple français en mesure d'exprimer la volonté nationale d'une manière indépendante de l'ennemi, l'exercice provisoire des pouvoirs publics sera assuré dans les conditions fixées par la présente ordonnance.

Article 2.
Il est institué un Comité national composé de commissaires nommés par décret.

Le général de Gaulle, chef des Français libres, est président du Comité national.

Article 3.

A partir de la première réunion du Comité national, l'exercice des pouvoirs publics sera soumis aux règles suivantes :

Les dispositions de nature législative feront l'objet d'ordonnances délibérées en Comité national, signées et promulguées par le Chef des Français libres, président du Comité national, contresignées et certifiées conformes par l'un ou plusieurs des commissaires nationaux. Ces ordonnances seront obligatoirement, et dès que possible, soumises à la ratification de la représentation nationale.

Les dispositions de nature réglementaire feront l'objet de décrets rendus par le Chef des Français libres, président du Comité national, sur la proposition ou le rapport de l'un ou de plusieurs des commissaires nationaux et contresignés par ce ou ces commissaires nationaux.

Article 4.
Les traités internationaux et conventions internationales, normalement soumis en vertu de la Constitution à l'approbation des chambres, entreront en vigueur dès ratification par ordonnance rendue dans les conditions visées à l'article précédent.

Article 5.
Les commissaires nationaux, membres du Comité national, exercent toutes les attributions, individuelles ou collégiales, normalement dévolues aux ministres français.

La compétence et les limites de chaque département administratif seront déterminées par décret.

L'un des commissaires nationaux est chargé par décret de la coordination générale entre les départements administratifs civils. Il est assisté par un secrétaire général, nommé par décret.

Les commissaires nationaux sont responsables devant le Chef des Français libres, président du Comité national.

Article 6.
Les représentants diplomatiques des puissances étrangères sont accréditées auprès du Chef des Français libres, président du Comité national.

Les représentants de la France libre à l'étranger sont nommés par décret et accrédités par le Chef des Français libres, président du Comité national.

Article 7.
Le Chef des Français libres, président du Comité national, peut, s'il se trouve absent du siège du Comité national, déléguer tout ou partie de ses attributions, en ce qui concerne la signature des décrets et des conventions internationales, non visées à l'article 4 ci-dessus, à un commissaire national délégué par lui comme vice-président du Comité en son absence.

Article 8.
Les hauts commissaires, délégués généraux, gouverneurs généraux et gouverneurs, disposent chacun, dans les limites de leur compétence, et dans le cadre des lois, ordonnances et règlements en vigueur, du pouvoir d'édicter toute mesure générale ou individuelle d'application de ces lois, ordonnances ou règlements, par arrêtés.

Article 9.
Il sera pourvu ultérieurement, par ordonnance, à la constitution d'une Assemblée consultative, destinée à fournir au Comité national une expression, aussi large que possible, de l'opinion nationale.

Article 10.
Le Conseil de défense de l'Empire français, institué en vertu de l'article 2 de l'ordonnance n° 1, du 27 octobre 1940, est présidé par le Chef des Français libres, président du Comité national.

La composition de ce Conseil est fixée par décret.

Il émet des avis consultatifs sur les questions relatives à la défense des territoires de l'Empire et à la participation des dits territoires à l'action de guerre. Ces avis font l'objet de consultations écrites ou télégraphiées soit collectives, à l'instigation du Chef des Français libres, soit individuelles à l'initiative des membres du Conseil.

Article 11.
Le siège du Comité national est fixé par le Chef des Français libres, président du Comité national, là où il convient, pour assurer dans les meilleures conditions l'exercice des pouvoirs publics et la direction générale de la guerre.

Article 12.
Sont abrogés les articles 2, 4, 5 et 6 de l'ordonnance n° 1 et l'ordonnance n° 2 du 27 octobre 1940, l'ordonnance n° 5 et les articles 2 et 3 de l'ordonnance n° 6, du 12 novembre 1940, et d'une manière générale toutes dispositions législatives et réglementaires contraires à la présente ordonnance.

Article 13.
La présente ordonnance sera publiée au Journal officiel de la France libre.
 

      Fait à Londres, le 24 septembre 1941.
      Ch. de Gaulle.

Affiche de la France libre montrant la communauté de vue entre la résistance intérieure et la résistance extérieure (représenté par la France-libre)

Décret portant nomination de commissaires nationaux

        Le général de Gaulle, Chef des Français libres,
        Président du Comité national,


    Vu l'ordonnance n° 16 du 24 septembre 1941 portant organisation nouvelle des pouvoirs publics de la France libre,

    Vu le décret du 24 septembre 1941 relatif à la constitution du Comité national ;

    Décrète :
    Article premier.
    Sont nommés :
    Commissaire national à l'Économie, aux finances et aux colonies : M. Pleven ;
    Commissaire national aux Affaires étrangères : M. Déjean ;
    Commissaire national à la Guerre : M. le général Legentilhomme ;
    Commissaire national à la Marine et à la marine marchande : M. le vice-amiral Muselier ;
    Commissaire national à la Justice et à l'instruction publique : M. le professeur Cassin ;
    Commissaire national à l'Intérieur, au travail et à l'information : M. Diethelm ;
    Commissaire national à l'Air : M. le général Valin ;
    Commissaire national sans département : M le capitaine de vaisseau Thierry d'Argenlieu.

    Article 2.
    M. Pleven, commissaire national à l'Économie, aux finances et aux colonies est chargé de la coordination des départements administratifs civils.

    Article 3.
    Le présent décret sera publié au Journal officiel de la France libre.

        Fait à Londres, le 24 septembre 1941.
        Ch. de Gaulle.

source : guerre-mondiale.org, mémorial de caen (photo), electionpresidentielle.com, Digithèque de matériaux juridiques et politiques
Front de l'est
Front nord
Après 4 jours de bombardements par la Luftwaffe sur la flotte soviétique de la Baltique, 2 cuirassés sont hors de combat (le Marat est coulé et le Oktyabrskaya Revolutsiya est très gravement endommagé par 6 bombes) et 2 autre croiseurs sont endommagés.

Front sud
Kiev est maintenant totalement sous contrôle allemand, malgré de lourdes pertes en pénétrant dans la ville, qui avait été entièrement minée par les forces soviétiques avant leur évacuation.
Les allemands en occupant de nouvelles villes ont pour habitude d'occuper les immeubles du parti communiste, du NKVD, les clubs et les prisons pour en faire leurs quartiers généraux et leurs immeubles d'administrations. Comprenant ça, les soviétiques ont placés des charges explosives dans tous les immeubles administratifs du centre ville. Une fois les allemands dans les immeubles, les charges sont déclenchées par ondes radios, détruisant en peu de temps tout le centre de Kiev. Les efforts des allemands pour réduire les importants incendies étant contrariés par des résistants soviétiques qui coupent les tuyaux, la ville va brûler pendant plusieurs semaines.

Les allemands accusent les juifs pour ces explosions, leur donnant une excuse pour préparer des exécutions massives à Baby Yar, pendant que les soviétiques accusent les allemands. La vérité ne sera pas connue avant les années 60.

Les chars du groupe d'armée sud arrivent à 65 km de Kharkov.

Les troupes allemandes commencent une offensive en direction de la Crimée

source : onwar.com, guerre-mondiale.org, Worldwar-2.net, pobediteli
undefined Atlantique nord
Le U67 et U107 attaquent le convoi SL-87 au sud est des Açores. Le U67 coule le cargo britannique St. Clair II. Le U107 coule les cargos britanniques Dixcove, John Holt et Lafian.

source : UBoat.net
Méditerranée
Le U371 pénètre en méditerranée, devenant le 1er sous-marin allemand à entrer dans cette mer depuis le début de la guerre.

Opération Halberd (Hallebarde)
L'opération Halberd, consistant à envoyer un convoi de 9 cargos de Gibraltar à Malte, commence.
Le convoi quitte le rocher pour Malte, escorté par la force H de l'Amiral Sommerville, consistant en 3 cuirassés (HMS Nelson, HMS Rodney et HMS Prince of Wales), 1 porte-avions (HMS Ark Royal), 5 croiseurs et 18 destroyers.

source : guerre-mondiale.org, onwar.com, Wikipedia
Le service de transmissions de l'armée de terre américaine intercepte un message de Tokyo à son consulat demandant de diviser la base de Pearl Harbor en cinq secteurs et de lui adresser des rapports sur chacun d'eux.

source : guerre-mondiale.org
uk.gifA Londres et à Washington, des représentants de 14 gouvernements alliés signent leur adhésion à la Charte de l'Atlantique, en plus des Etats-unis et de la Grande-Bretagne. Les pays signataires sont l'Australie, l'Afrique du Sud, la Belgique, le Canada, la Tchécoslovaquie, la France, la Grèce, le Luxembourg, la Norvège, la Nouvelle-Zélande, les Pays-Bas, la Pologne, la Yougoslavie et l'Union Soviétique.

source : onwar.com, guerre-mondiale.org

Caricature de Leslie Illingworth paru dans le Daily Mail le 24 Septembre 1941

source : CartoonHub

Caricature de David Low paru dans le Evening Standard le 24 Septembre 1941 : "Ils attendent ce blindé"

source : CartoonHub

23 Septembre 1941

Publié le par Fix

Front de l'est
Front nord
Suite à un bombardement allemand sur kronstadt, le cuirassé soviétique Marat est coulé à quai. Etant cependant sur des eaux peu profondes, il reste opérationel comme plateforme d'artillerie et continue de tirer pendant tout le siège de Léningrad.


Photo du Marat après qu'il ait été touché. La fleche indique l'impact sur le cuirassé soviétique

source : inilossum.com (photo), wikipedia
Le président Roosevelt annonce la possibilité d'armer des navires marchant américains contre les attaques allemandes

source : onwar.com, guerre-mondiale.org


Le Japon presse le gouvernement américain d'accepter une entrevue entre le président Roosevelt et le premier ministre japonais, le prince Konoye
La tenue d'une rencontre comme suggéré, serait de grande valeur dans la neutralisation de l'influence des éléments favorable à l'Axe dans le Gouvernement japonais et en soutient des éléments désirant des relations paisibles avec les Etats-Unis.

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org

22 Septembre 1941

Publié le par Fix

Publication d'une ordonnance des autorités d'occupation déclarant que toute personne aidant les équipages d'avions ennemis sera fusillée sur le champ.




source : guerre-mondiale.org, Base Archim du ministère de la culture (photo)
undefined Atlantique nord
Le U562 coule le cargo britannique Erna III, retardataire du convoi ON-16, au sud du Groenland.
Les U68 et U103 attaquent le convoi SL-87 à l'ouest des îles Canaries. Le U68 coule le cargo britannique Silverbelle. Le U103 coule les cargos britanniques Edward Blyden et Niceto de Larrinaga.

source : UBoat.net
uk.gifLa Grande-Bretagne demande à la Finlande de cesser les hostilités avec l'Union Soviétique

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org



Le gouvernement et le roi Georges de Grèce arrivent à Londres.

source : onwar.com, guerre-mondiale.org



Les Etats-Unis suspendent l'embargo sur l'exportation d'armes à Cuba

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org




Caricature de David Low paru dans le Evening Standard le 22 Septembre 1941 : "Nous devons avoir leur attention sans partage"

texte : Monsieur, nous ne pouvons pas commencer avec un ennemis qui nous présente son dos. Tous nos plans sont fait pour quand ils nous font face.

source : CartoonHub

21 Septembre 1941

Publié le par Fix

uk.gifFront ouest
Le bombardier léger Mosquito effectue son premier vol opérationnel, une mission de reconnaissance.



Le De Havilland Mosquito est un chasseur bombardier multirole se démarquant par sa grande vitesse et sa grande maniabilité. Construit presque entièrement en bois, et donc peu gourmand en matériaux stratégiques, est jusqu'en 1943-44 plus rapide que les chasseurs allemands, le plaçant hors d'atteinte par ceux ci, alors même que les premières version de l'avion britannique n'ont pas d'armement, pour améliorer encore la vitesse.
Cet avion exceptionnel suscita l’admiration de tous, notamment de ses adversaires de l’autre coté du Rhin. Hermann Göring, commandant en chef de la Luftwaffe, déclarera même le 30 janvier 1943, après une attaque de 3 mosquito qui retarde son discours, "Je suis furieux quand je vois le Mosquito, j'en deviens vert de rage et jaune d’envie. Les britanniques, qui peuvent se permettre le luxe de l’aluminium, construisent une de ces merveilles en bois dans n’importe quelle usine de piano, lui donnant en plus une vitesse de pointe qui ne cesse d’être améliorée. Et vous qu’est ce que vous faites ?"

source : onwar.com, guerre-mondiale.org, wikipedia (photo)

Front de l'est
Front nord
Près de Leningrad, l'aviation allemande commence à attaquer régulièrement la flotte soviétique, réfugié au port de Kronstadt, dernière base navale soviétique d'importance en mer Baltique.
Le cuirassé soviétique Oktyabrskaya Revolutsia est touché par plusieurs bombes. Il est tellement endommagé qu'il ne reste à flot que péniblement

source : battleships-cruisers.co.uk, onwar.com, guerre-mondiale.org
undefined Atlantique nord
Le U201 attaque le convoi OG-74 au milieu de l'Atlantique nord, et coule les cargos britanniques Lissa, Rhineland et Runa.

source : UBoat.net