Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

30 Septembre 1940

Publié le par Fix

L'Oubangui-Chari (actuellement la centrafrique) se rallie à la France Libre.

source : guerre-mondiale.org


uk.gifFront ouest
Opération Hummer (Homard) : Débarquement de trois agents allemands par un hydravion sur les côtes de Banff, en Écosse. Tous trois sont capturés, deux sont exécutés. La troisième, Vera von Schalburg, est un agent double.

Raids de nuit de la R.A.F. sur Berlin, les ports, les aéroports ainsi que d'autres objectifs. Cinq appareils britanniques sont abattus.

Bataille d'Angleterre
Dans la journée

6 attaques majeures ont lieux dans la journée.
- A 9h 80 avions et attaquent les aérodromes de Kenley et Biggin Hill. 50 autres avions restent au large de Douvres mais ne vont pas jusque les côtes anglaises.
- A 10h10 75 avions attaquent à nouveau le Kent pour attaquer à nouveau les aérodromes de Kenley et Biggin Hill.
- A 10h55 50 avions attaque Portland
- A 13h10 près de 300 avions, en 2 vagues, se dirige vers Londres. La RAF retient la majorité loin de la capitale britannique, mais 9 avions réussissent à aller jusqu'au sud ouest de Londres.
- A 16h08 près de 200 avions attaquent l'est du Kent, dont les aérodromes de Biggin Hill, Kenley, Hornchurch, Middle Wallop,...
- A 16h35 50 avions attaquent Portland et Weymouth.

La nuit
Grosse activité allemande sur l'ensemble de l'Angleterre.
Les premiers raids commencent à 19h. Leur intensité baisse à partir de 23h, puis sont confinés à partir de 1h au sud d'une ligne allant de la Wash à St David's Head.
Les derniers raids se terminent à 6h. Près de 175 avions allemands ont bombardés le centre de Londres durant la nuit.
Des activités de minages ont lieux dans le Firth of Forth, l'estuaire de la Tamise et au large de Harwich.

Incendis dans l'est de Londres à la suite d'un des bombardements allemands durant le Blitz. Les pompiers ont fort à faire et sont souvent eux même en grand danger du fait des multiples feux, des bombardements et des effondrements

Météo : beau temps avec des nuages.
Opérations britanniques : 25 patrouilles faites par 25 avions dans la nuit du 29 au 30 septembre. 168 patrouilles faites par 1173 avions le 30 septembre.
Opérations allemandes (estimations RAF) : 180 avions ont étés engagés au dessus de la Grande-Bretagne dans la nuit du 29 au 30 Septembre. 650 l'ont étés le 30 Septembre en journée.
Pertes déclarés par la RAF : 45 avions allemands confirmés et 20 avions britanniques

source : Bataille d'angleterre sur le site de la RAF, onwar.com
coule-1.jpgAtlantique nord
Le U37 attaque le convoi OB-220 à l'ouest de l'Irlande, et coule le cargo britannique Heminge.
Le U37 coule le cargo britannique Samala à l'ouest de l'Irlande.

source : UBoat.net

Caricature de David Low paru dans le Evening Standard le 30 Septembre 1940 : "Le nouvel Ordre"

nom de la rue : Rue des Gangsters
sur le manteau d'Hitler : parrain de l'ouest
sur le manteau de Mussolini: parrain du centre
sur le manteau de Tojo: parrain de l'est
paroles : Hey toi! dégerpis!

source : CartoonHub

29 Septembre 1940

Publié le par Fix

uk.gifMadagascar rejette l'ultimatum britannique lui demandant de rejeter le gouvernement français loyal au maréchal pétain.

source :"Events leading up to World War II" sur iBiblio.org


uk.gifLe Gabon se rallie à la France Libre.

source : guerre-mondiale.org



uk.gifFront ouest
Bataille d'Angleterre
Dans la journée

L'activité allemande est faible et consiste principalement en des reconnaissances et des attaques sur le trafic maritime.
De petits raids de bombardement ont lieux sur Londres et le sud.

La nuit
Début des raids à 19h30, avec Londres pour objectif.
De 21h à 2h des raids d'avions solitaires ciblent le sud du pays de galle et
Liverpool.
L'east anglia et les midlands sont bombardés dans la nuit.
à partir de 2h 'activité allemande est confiné au sud est et sur Londres.
Les derniers avions allemands quittent l'Angleterre à 3h05

Bus londonnien après un des bombardements sur Londres

Météo : beau en début et fin de journée, nuageux le reste du temps.
Opérations britanniques : 53 patrouilles faites par 65 avions dans la nuit du 28 au 29 septembre. 121 patrouilles faites par 451 avions le 29 septembre.
Opérations allemandes (estimations RAF) : 200 avions ont étés engagés au dessus de la Grande-Bretagne dans la nuit du 28 au 29 Septembre. 180 l'ont étés le 29 Septembre en journée.
Pertes déclarés par la RAF : 6 avions allemands confirmés et 5 avions britanniques

source : Bataille d'angleterre sur le site de la RAF
egypte.gifFront d'Afrique du nord
Bataille aérienne anglo-italienne sur la côte de Marmarique.

source : guerre-mondiale.org


coule-1.jpgAtlantique nord
Le U32 coule le cargo britannique Bassa au sud ouest de Rockall.

source : UBoat.net


mouvement-naval.jpgMer méditerranée
Un convoi britannique quitte Malte sous bonne escorte, à destination d’Alexandrie. L’amiral Cunningham espère ainsi provoquer les italiens dans une bataille maritime.
La flotte italienne prend la mer, uniquement pour revenir à Tarente prématurément, sans avoir combattu.

source : Worldwar-2.net
allemagne.pngluxembourg.gifLe Luxembourg est déclaré comme faisant parti du Reich allemand
Le Luxembourg dérive de la race allemande et sa population doit donc être traité comme si elle était déjà allemande

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org

28 Septembre 1940

Publié le par Fix

M. Philippon, président du syndicat des éditeurs, co-signe avec le chef de l'administration militaire allemande en France une convention de censure permettant aux éditeurs français de reprendre leur activité en échange de la diffusion d'une liste des livres interdits.
Cette liste, Classée par éditeurs, elle recense les titres proscrits : ouvrages jugés anti-allemands, œuvres d’écrivains juifs ou consacrés à des juifs, livres anticommunistes, traductions des auteurs anglais et polonais.

source : guerre-mondiale.org, bnf.fr
uk.gifFront ouest
Bataille d'Angleterre
Suites aux importantes pertes, et pour pallier à la vulnérabilité des bombardiers, les allemands décident que les missions de bombardement de jours seront effectuées par les chasseurs
Dans la journée
L'activité allemande consiste en des raids isolés et 2 attaques majeures
- A 9h55 par plus de 120 avions sur l'aérodrome de Biggin Hill et Londres, en 2 vagues. La seconde vague est repoussée avant d'arriver sur les objectifs
- A 13h30 par 160 avions, dont 35 bombardiers, avec le Kent pour objectif

A 14h15 60 avions prennent Portsmouth pour objectif mais larguent leurs bombes en mer avant de rebrousser chemin.

1 convoi près de Spurn Hea et 1 près de l'estuaire de la Tamise sont attaqués dans la journée.

La nuit
L'activité allemande commence à 20h en direction de Londres.
De nombreuses villes sont bombardées.
A 2h30 le nombre de raid est plus réduit et concentré sur Londres.
Les derniers raids quittent la zone de Londres vers 5h50

De nombreuses activités de minages ont lieux sur toutes le North Foreland et l'estuaire de la Tamise.

Chasseur allemand Me109 armé d'une bombe. La vulnérabilité des bombardiers oblige les allemands à utiliser massivement leurs chasseurs comme bombardiers pour les missions de jour au dessus de l'Angleterre

Météo : La manche, les détroits et l'estuaire de la Tamise sont nuageux. Le temps est beau sur le reste de l'Angleterre.
Opérations britanniques : 27 patrouilles faites par 27 avions dans la nuit du 27 au 28 septembre. 110 patrouilles faites par 770 avions le 28 septembre.
Opérations allemandes (estimations RAF) : 200 avions ont étés engagés au dessus de la Grande-Bretagne dans la nuit du 27 au 28 Septembre. 300 l'ont étés le 28 Septembre en journée.
Pertes déclarés par la RAF : 6 avions allemands confirmés et 16 avions britanniques

source : Bataille d'angleterre sur le site de la RAF
egypte.gifFront d'Afrique du nord
Raids britanniques dans la région de Solloum.

source : guerre-mondiale.org


coule-1.jpgAtlantique nord
Le U37 coule le cargo britannique Corrientes, déjà endommagé le 26 alors qu'il faisait parti du convoi OB-217, au milieu de l'atlantique.
Le U32 coule le cargo britannique Empire Ocelot, dispersé du convoi OB-218, au sud ouest de Rockall.

source : UBoat.net
mouvement-naval.jpgLe premier des 50 vieux destroyers obtenu auprès des Etats unis arrive en Angleterre.

source : guerre-mondiale.org, onwar.com


usa.gifLe Sous-secrétaire d'état américain, Sumner Welles, a exposé les conditions principales pour les Etats-Unis en Extrême-Orient
Respect complet par tous les pouvoirs pour les droits légitimes des Etats-Unis et de ses ressortissants comme stipulés dans les traités existants ou comme prévu par les principes généralement admis de loi internationale.
Égalité de chances pour le commerce de toutes les nations. Et, finalement, le respect pour les accords internationaux ou traités concernant l'Extrême-Orient dans lequel les Etats-Unis sont parti, avec la précision exprimée que les Etats-Unis sont toujours enclin à envisager les négociations paisibles pour des modifications ou des changements de ces accords ou traités, qui pourraient être considérés, dans le jugement des signataires, comme nécessaire à la lumière des modifications des conditions.
Malheureusement il n'est pas possible pour moi d'être satisfait du cours d'événements en Extrême-Orient pendant les sept ans passés....
Le Gouvernement du Japon, cependant, a déclaré qu'il a l'intention de créer un "nouvel ordre" en Asie. Dans cet objectif il a compté sur le concours de la force armée et il a été très clair qu'il entend décider seul dans quelle mesure les intérêts historiques des Etats-Unis et les droits acquis par traités pour les citoyens américains en Extrême-Orient doivent être observés.

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org



Caricature de David Low paru dans le Evening Standard le 28 Septembre 1940 : "Göbbels calcule les pertes nazis"

sur les panneaux : légèrement absent, Inévitablement Retenu, pas perdu mais parti avant, parti manger de retour dans quelque temps, parti mais pas oublié, à ceder, retenu à l'extérieur
Texte :
- Göbbels : Combien de places libres vois tu?
- Göring : Une
- Göbbels : pareil ici - Un de nos avion est manquant.

source : CartoonHub

27 Septembre 1940

Publié le par Fix

Vote d'une loi astreignant si nécessaire les "émigrés en surnombre dans l'économie" à être versés dans des groupes de travailleurs étrangers.

source : guerre-mondiale.org


uk.gifFront ouest
Bataille d'Angleterre
Dans la journée

Grosse activité allemande. 3 attaques majeures sont faites dans la journée.
La première a lieu à 9h, par 180 avions, avec Londres pour objectif. La RAF parvient à la repousser en grande partie.
La seconde a lieu à 11h47, par 300 avions, avec pour objectif le Kent et l'est du Sussex.
La troisième a lieu à 15h, par 160 avions, avec Londres pour objectif. La RAF parvient à la repousser en grande partie.

Une attaque secondaire a aussi lieu à 11h20, par 70 avions, avec Filton pour objectif. La RAF parvient à repousser l'attaque

La nuit
L'activité allemande est principalement dirigé contre Londres, de 19h40 à 6h, avec une brève accalmie entre 2h15 et 3h15.
Edinburgh, Liverpool, Birmingham et Nottingham sont aussi bombardés pendant la nuit.

Météo : beau au sud et au sud ouest, nuageux sur la Manche avec quelque averses sur le sud de l'Angleterre.
Opérations britanniques : 34 patrouilles faites par 34 avions dans la nuit du 26 au 27 septembre. 138 patrouilles faites par 939 avions le 27 septembre.
Opérations allemandes (estimations RAF) : 350 avions ont étés engagés au dessus de la Grande-Bretagne dans la nuit du 26 au 27 Septembre. 850 l'ont étés le 27 Septembre en journée.
Pertes déclarés par la RAF : 133 avions allemands confirmés et 27 avions britanniques
Pertes réelles : 52 avions allemands et 28 avions britanniques

source : Bataille d'angleterre sur le site de la RAF
coule-1.jpgAtlantique nord
Le U37 coule le cargo Egyptien Georges Mabro au milieu de l'Atlantique
Le U31 coule le cargo norvégien Vestvard, dispersé la veille du convoi OB-218, à 300 miles à l'ouest de l'Irlande.

source : UBoat.net
japon.gifallemagne.pngitalie.jpgSignature à Berlin du pacte Tripartite entre l’Allemagne, le Japon et l’Italie. Les signataires sont le ministre des affaires étrangères italien, le comte Ciano, le chancelier allemand, Adolf Hitler, et l'ambassadeur du Japon en Allemagne, Saburo Kurusu.

Cérémonie de signature du pacte par les 3 puissances, à Berlin
ARTICLE 1. Le Japon reconnaît et respecte le leadership de l'Allemagne et l'Italie dans l'établissement d'un ordre nouveau en Europe.
ARTICLE 2. L'Allemagne et l'Italie reconnaissent et respectent le leadership du Japon dans l'établissement d'un ordre nouveau en Asie orientale.
ARTICLE 3. Le Japon, l'Allemagne et l'Italie consentent à coopérer dans leurs efforts sur les points susmentionnés. Ils s'engagent à s'assister avec tous les moyens politiques, économiques et militaires si une des puissances contractantes est attaqué par une puissance actuellement non impliquée dans la guerre en Europe ou dans le conflit sino-japonais.
ARTICLE 4. Dans l'objectif de mettre en oeuvre le présent pacte, des commissions techniques communes, qui seront nommées par les gouvernements respectifs du Japon, de l'Allemagne et de l'Italie, se rencontreront sans délais.
ARTICLE 5. Le Japon, l'Allemagne et l'Italie affirment que le susdit accord n'affecte nullement la situation politique existant à présent entre chacune des trois puissances contractantes et la Russie soviétique.
ARTICLE 6. Le présent pacte deviendra valable immédiatement après sa signature, et restera en application pendant dix ans à partir de la date à laquelle il prendra effet. En temps voulu, avant l'expiration de terme, les parties contractantes, à la demande de n'importe laquelle d'entre elles, commenceront des négociations pour son renouvellement.

Ce pacte officialise la coopération entre les 3 puissances et est un avertissement aux États-Unis pour les forcer à rester neutre dans la guerre.

Affiche japonaise célébrant l'alliance entre les 3 pays du pacte tripartite

source : guerre-mondiale.org, onwar.com, Wikipedia

etoile.jpgPremière ordonnance allemande en France, prescrivant le recensement des Juifs en zone occupée, dont la date limite est fixée au 20 octobre 1940.
Le recensement se termine le 19 octobre et donne lieu à la création du Fichier des Juifs de la Préfecture de police

source : chronologie des mesures anti-juives, memorialdelashoah.org

26 Septembre 1940

Publié le par Fix

Vincent Auriol, Max Dormoy et Jules Moch ont arrêtés et internés.

source : guerre-mondiale.org


uk.gifFront ouest
Bataille d'Angleterre
Dans la journée

Une attaque majeure, comprenant 100 avions, est faite sur Southampton à 16h30. Les dommages sont importants, principalement sur l'usine Supermarine, qui produit notamment les Spitfires et les Walrus. La production dans l'usine est suspendue indéfiniment.
A 19h50 crewen dans les middlands, est bombardé par 25 avions.

La nuit
L'activité allemande est très étendue au sud d'une ligne allant de Liverpool à Humber. Londres n'est pas attaqué avant 20h30 et les derniers raids quittent la ville vers 3h. 12 nouveaux raids arrivent sur la capitale britannique à partir de 5h jusque 6h.
Liverpool, les middlands, Cambridge, Mildenhall, Newmarket et Duxford sont bombardés.

Affiche du ministère de la santé britannique, incitant les mères à rester à la campagne avec leurs enfants, pour les protéger des bombardements allemands

Météo : beau ou nuageux suivant les endroits.
Opérations britanniques : 37 patrouilles faites par 39 avions dans la nuit du 25 au 26 septembre. 120 patrouilles faites par 417 avions le 26 septembre.
Opérations allemandes (estimations RAF) : 275 avions ont étés engagés au dessus de la Grande-Bretagne dans la nuit du 25 au 26 Septembre. 200 l'ont étés le 26 Septembre en journée.
Pertes déclarés par la RAF : 33 avions allemands confirmés et 10 avions britanniques

source : Bataille d'angleterre sur le site de la RAF, mémorial de caen (photo)
indochine.pngIncident de Lang Son
Lang Son est pris par les troupes japonaises et les combats cessent consécutivement à cette prise.
Les japonais restitueront les prisonniers français rapidement et un message de l'empereur du Japon est lu par le général Nishihara, exprimant son "regret profond de l'incident de Lang Son".
La division du Kouang Si sera évacuée et la province, conquise par l'armée japonaise, sera restituée aux troupes françaises.

Durant les 3 mois qu'aura duré l'occupation par l'armée japonaise, de nombreux chef de cantons et fonctionnaires, ainsi que des émigrés partisans du prince Cuong-Dé, ont collaboré avec l'armée d'occupation. Les autorités françaises en arrêteront un grand nombre et les traduiront en cours martiale.

source : aerostories.free.fr
coule-1.jpgAtlantique nord
Le U137 attaque le convoi OB-218 à 85 miles au sud ouest de Bloody Foreland, et coule le pétrolier britannique Stratford, le cargo britannique Manchester Brigade et endommage le cargo britannique Ashantian.
Le U46 coule le cargo suédois Siljan à 350 miles au sud ouest de l'Irlande.
Le U46 attaque le convoi OG-43 au sud ouest de l'Irlande, et coule le cargo britannique Coast Wings.
Le U32 attaque le convoi OB-217 à l'ouest de l'Irlande, et coule le cargo britannique Darcoila, le cargo norvégien Tancred et endommage le cargo britannique Corrientes.

Atlantique sud
Le corsaire allemand Thor coule le transport d'huile de baleine norvégien Kosmos

source : UBoat.net, scharnhorst-class.dk
usa.gifLe président américain, Franklin D. Roosevelt, impose un embargo sur les exportations de fer et d'acier au Japon, en prétextant que la défense du territoire américain à besoin de ces métaux.

source : onwar.com, guerre-mondiale.org, Worldwar-2.net



Caricature de David Low paru dans le Evening Standard le 26 Septembre 1940 : "Mon gars, tu ne le fais pas exprès, mais tu fais un formidable cupidon"

sur le banc: Singapour
sur le chapeau de la dame: Angleterre
Sur le journal: Mouvements en Indochine

source : CartoonHub

25 Septembre 1940

Publié le par Fix

uk.gifFront ouest
Bataille d'Angleterre
Dans la journée

L'activité se résume à des attaques sur Filton, par 60 avions à 11h48, et Portland, par 7 avions, le matin, et sur Plymouth, par 36 avions à 16h47, l'après-midi.
Des reconnaissances ont lieux un peu partout.

La nuit

L'activité allemande commence à 19h30 sur Londres, puis à partir de 21h sur les midlands et le pays de galle.
Les derniers raids quittent Londres à 5h30.

Météo : beau temps.
Opérations britanniques : 46 patrouilles faites par 50 avions dans la nuit du 24 au 25 septembre. 137 patrouilles faites par 668 avions le 25 septembre.
Opérations allemandes (estimations RAF) : 150 avions ont étés engagés au dessus de la Grande-Bretagne dans la nuit du 24 au 25 Septembre. 280 l'ont étés le 25 Septembre en journée.
Pertes déclarés par la RAF : 26 avions allemands confirmés et 4 avions britanniques

source : Bataille d'angleterre sur le site de la RAF
egypte.gifFront d'Afrique du nord
Bombardements britanniques sur Tobrouk.

source : guerre-mondiale.org


indochine.pngIncident de Lang Son
Les combats se durcissent et l'aviation française est en mauvaise posture. Les troupes japonaises sont maintenant très proches de Lang son.

source : aerostories.free.fr
coule-1.jpgAtlantique nord
Les U29 et U43 attaquent le convoi OB-217 à 366 miles à l'ouest de Achill Head. Le U29 coule le cargo britannique Eurymedon, et le U43 coule le cargo britannique Sulairia.
Le U32 coule le cargo britannique Mabriton au sud ouest de Rockall, cargo qui a été séparé du convoi OB-216 le 23 Septembre.

Mer des caraïbes
Le croiseur auxiliaire canadien Prince Robert capture le cargo allemand Weser au large de Manzillo au Mexique.

source : Worldwar-2.net, UBoat.net

bataille-aeronavale.jpgMéditerranée
En représailles des opérations franco britanniques à Dakar, l'aviation vichyste effectue un second bombardement sur Gibraltar. A nouveau, peu de dommages sont fait.

source : guerre-mondiale.org, onwar.com


combat-naval.jpgOpération menace
4h Les navires français appareillent. La visibilité s'annonce très bonne. Des avions de reconnaissance sont envoyés par les français et les britanniques. La chasse française est maître du ciel et le restera toute la journée.

7h40 le poste d'observation du château d'eau du cap Manuel signale l'arrivée des navires anglais.

Le gouverneur général, Pierre Boisson, inspectant la batterie de l'île de Gorée

8h30 4 contre torpilleurs français tendent des rideaux de fumée pour protéger les navires de combat français.
Le gouverneur général, M. Boisson, ordonne de ménager les munitions. Le Richelieu n'a plus que 24 charges de poudres pour ses canons de 380mm.

9h04 Le Richelieu ouvre le feu avec sa tourelle I, remise en état dans la nuit, sur les navires britanniques, distant de 22 kilomètres. Le HMS Barham répond par une salve de 4 coups qui tombe près du contre-torpilleur Hardi.
Au même moment le sous-marin français Béveziers, en embuscade au sud de Gorée, torpille le cuirassé HMS Resolution. L'eau noie le compartiment machine bâbord et le navire commence à prendre une bande de 12° qui l'empêche d'utiliser son artillerie. Il se retire donc du combat. Le Béveziers est attaqué par le HMS Foresight, qui ne lui cause aucun dommage sérieux.

Marins français saluant le retour du sous-marin Bévesiers après qu'il ait torpillé le cuirassé britannique HMS Resolution

9h15 Le Richelieu est atteint par un obus de 380mm du HMS Barham qui tombe sur le pont et détruit le poste d'équipage, sans causer de morts. Un incendie est rapidement maîtrisé par les équipes de sécurités.
Dans le même temps à sa tourelle de 152mm qui tombe en panne.

9h20 La chasse française abat l'avion de réglage de tir anglais.

9h21 l'escadre britannique fait demi tour et rompt de combat. Le HMS Résolution est hors de combat, le croiseur HMAS Australia est touché par 2 fois par des obus de 152mm et la chasse française domine le ciel, malgré la présence de l'aviation du HMS Ark Royal.

3 bombardiers français Glenn Martin 167f attaquent les navires britanniques et une bombe de 200 kg tombe à 50m du croiseur HMS Faulknor.

Les britanniques, surpris par la vigueur de la défense française, retraitent vers Freetown. La décision britannique est annoncée sur toutes les radios du monde, occasionnant de nombreux remous politiques.
Winston Churchill est en mauvaise posture à la chambre des communes. Le général de Gaulle est montré comme responsable de la défaite et son crédit est en chute libre. Il commente la situation de la façon suivante dans ses mémoires de guerre.
A Londres, une tempête de colères, à Washington, un ouragan de sarcasmes, se déchaînèrent contre moi. Pour la presse américaine et beaucoup de journaux anglais, il fut aussitôt entendu que l’échec de la tentative était imputable à de Gaulle. C’est lui, répétaient les échos, qui avait inventé cette absurde aventure, trompé les Britanniques par des renseignements fantaisistes sur la situation à Dakar, exigé par donquichottisme , que la place fut attaquée alors que les renforts envoyés par Darlan rendaient tout succès impossible.
Coté français, la victoire à Dakar resserre la population autour du maréchal Pétain.

source : dakar.1940.free.fr, farac.org
norvege.gifM. Terboven, commissaire du Reich en Norvège, dépose officiellement le roi Haakon et le conseil administratif, déclarant le gouvernement illégal, et nomme Vidkun Quisling, chef du parti fasciste pro-nazi norvégien, le Nasjonal Samling, à la tête du nouveau gouvernement de Norvège.

source : guerre-mondiale.org, Worldwar-2.net


usa.gifchine-nationaliste.gifLes Etats Unis prêtent à la Chine 25 millions de dollars pour aider le gouvernement chinois dans sa lutte contre les japonais.

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org



Caricature de Leslie Illingworth paru dans le Daily Mail le 25 Septembre 1940

sur le journal : L'opposition de Dakar a De Gaulle

source : CartoonHub

24 Septembre 1940

Publié le par Fix

uk.gifFront ouest
Bataille d'Angleterre
Dans la journée

2 attaques majeures, à 8h15 et 11h15 et par 200 avions à chaque fois, sont effectués sur le Kent et l'estuaire de la Tamise dans la matinée.
2 attaques de moindre envergures, à 13h20 et 16h10 et par 50 avions à chaque fois, bombardent Southampton dans l'après midi.

Dans tous les cas les interceptions sont peu nombreuses, les avions allemands prenant avantage de la météo qui, par sa faible visibilité, protège les bombardiers des chasseurs.

3 escadrilles britanniques attaquent le trafic maritime allemand dans la manche.

La nuit

Les raids commencent à 19h30, à destination de Londres. De nombreux autres raids suivent, même si ils sont moins nombreux que les autres nuits.
Entre 22h30 et 23h un calme temporaire a lieu mais ne dure pas. Les bombardements sur Londres continuent jusque 5h38.
Liverpool est aussi bombardé dans la nuit.

Météo : Nuageux avec de la brume sur la Manche, les détroits et l'estuaire de la Tamise
Opérations britanniques : 70 patrouilles faites par 70 avions dans la nuit du 23 au 24 septembre. 126 patrouilles faites par 880 avions le 24 septembre.
Opérations allemandes (estimations RAF) : 225 avions ont étés engagés au dessus de la Grande-Bretagne dans la nuit du 23 au 24 Septembre. 530 l'ont étés le 24 Septembre en journée.
Pertes allemandes déclarés par la RAF : 3 chasseurs et 4 bombardiers confirmés, 6 chasseurs et 1 bombardier probables.
Pertes alliées déclarés par la RAF : 5 avions britanniques
Nombre d'avions utilisables par le Fighter command le 24 Septembre à 9h : 58 Blenheim, 233 Spitfires, 380 hurricanes, 19 Défiants et 8 gladiators

source :Battleofbritain.net, Bataille d'angleterre sur le site de la RAF
egypte.gifFront d'Afrique du nord
Le convoi qui transporte les 150 chars, envoyé par Winston Churchill le 22 Août, arrive à Port-Saïd, en Egypte.

source : Worldwar-2.net


indochine.pngIncident de Lang Son
L’avancé des troupes japonaises continue vers Lang Son. Des combats aériens entre les forces japonaises et les faibles effectifs de l'armée de l'air en Indochine ont lieux.

source : aerostories.free.fr
bataille-aeronavale.jpgMéditerranée
En représailles des opérations franco britanniques à Dakar, l'aviation vichyste effectue un bombardement sur Gibraltar, effectuant peu de dommages.

source : onwar.com, guerre-mondiale.org


combat-naval.jpgOpération menace
Suite aux injonctions de Winston Churchill la veille, les britanniques tentent de faire plier la résistance des français de Dakar.

7h les attaques commencent par un bombardement sur le Richelieu par des bombardiers en piqué britannique Skua, qui manquent leur cible de peu.

8h le sous-marin Ajax repère les 2 cuirassés anglais, les HMS Barham et HMS Resolution qui s'approchent du port, avec 3 torpilleurs. L'Ajax est attaqué par les torpilleurs et sera coulé à 10h15.

9h10 l'aviation britannique tente à nouveau de bombarder le Richelieu. Seul les canalisations de Mazout seront endommagées dans l'attaque. 4 des 6 swordfish sont abattus par la DCA et la chasse française. Dans le même temps la batterie côtière du cap manuel est bombardée sans succès par les britanniques.

Batterie cotière française à Dakar

9h30 les cuirassés britanniques ouvrent le feu au 380mm sur le Richelieu et le cap manuel. ils sont à 14km. Les contres torpilleurs vichystes émettent un nuage de fumée pour protéger les croiseurs.

9h40 le Richelieu ouvre le feu. La tourelle II du cuirassé tir mais tombe presque immédiatement en panne. Les croiseurs et les batteries se mettent aussi à tirer.

10h tous les canons du Richelieu sont en pannes

10h50 les 2 cuirassés britanniques changent de cible en s'éloignant, et visent maintenant les croiseurs et les contre torpilleurs qui évoluent à l'intérieur de l'enceinte du filet pare torpille

salve de 4 coups de 203 mm tombée entre le contre torpilleur le Malin et le croiseur Georges Leygues (premier plan)

12h les tourelles du Richelieu sont à nouveau en état de combattre.

12h30, le contre torpilleur Hardi est encadré par des gerbes de 203mm alors qu'il repêche un aviateur britannique blessé. Il met le cap sur le port et signale aux navires en rade qu'il est suivi par 2 cuirassés et 2 torpilleurs. Le Richelieu, le Montcalm et le Georges Leygues ouvrent le feu de toutes leur pièces, les croiseurs et les contre-torpilleurs reprennent leurs évolutions en zig zag pour gêner les tirs britanniques.

13h
un nuage de fumée tendu par les navires français cache les navires au port, obligeant les britanniques à tirer à l'aveugle. Aucun navire n'est touché mais le port et le cargo suédois Tacoma, chargé d'huile d'arachide, sont touchés.

Le cargo suédois Tacoma en train de bruler dans le port de Dakar

13h30 les navires britanniques s'éloignent définitivement.

15h30 8 swordfish tentent de torpiller les croiseurs français mais échouent à cause de la DCA et de la qualité manœuvrière des équipages français.

A la fin de la journée le bilan britannique n'est pas brillant. Aucun de leur obus n'ont atteint leurs objectifs alors même que les HMS Resolution et HMS Barham ont étés légèrement touchés. De plus les bombardements sur Dakar n'ont produit aucun résultat.

Exode de la population de Dakar pour fuir les combats et les bombardements sur la ville

Coté français le Tacoma brûle toujours et sera coulé par le Hardi et le remorqueur buffle. Il finira par s'échouer sur l'île de Gorée et brûlera toute la nuit, à coté du Resolution, détruit la veille, qui brûle encore. Le moral français est cependant au beau fixe en constatant qu'aucun obus britannique n'a atteint ses cibles en combat. C'est aussi le sentiment de venger Mers El-Kebir qui domine.

Le général de Gaulle convient avec l'amiral Cunningham et le général Irwin d'arrêter le bombardement suite à la surprenante résistance de Dakar. Cependant dans la nuit un message de Winston Churchill ordonne la continuation du combat.

source : dakar.1940.free.fr, farac.org

Caricature de David Low paru dans le Evening Standard le 24 Septembre 1940 : "Londres dors"

nom de la station : pays des rêves
Colonel Blimp : Sir John, Beaverbrook a raison, nous devons montrer à Hitler que nous avons la maitrise des airs, des mers des terres et du métro.

pour une explication plus complète sur le colonel blimp, voir l'article du 12 décembre 1940

source : CartoonHub

23 Septembre 1940

Publié le par Fix

Institution des cartes de rationnement du pain et de la viande.
Les nouvelles rations quotidiennes sont fixées à 350g de pain, 300g de sucre, 50g de fromage et 360g de viande. La limite de matière grasse est fixée à 100g par semaine.

La délégation française auprès de la commission d'armistice dénonce les prélèvements faits par les Allemands dans les usines et les entrepôts français.

source : Worldwar-2.net, guerre-mondiale.org
Opération menace
La force M, composé de navires britanniques mais aussi français libre, arrive en vue de Dakar. Elle comprend notamment le porte avions HMS Ark Royal 2 cuirassés (HMS Barham et HMS Resolution), 3 croiseurs lourds, 2 croiseurs légers et 16 navires de petites tailles, sans compter les transports de troupes, qui ont a leur bord 3600 hommes de troupes français libre et 4300 britannique.

Les troupes vichystes, commandés par l'amiral Landriau, ont quand à elles Le cuirassé Richelieu, qui n'est pas complètement opérationnel suite à sa fuite avant sa finition et à l'attaque britannique, en Août, de l'opération catapult. 2 croiseurs légers 3 sous marins et 15 navires légers sont aussi présents dans le port.

A 6h, 2 avions décollent du porte avion britannique, avec 6 pilotes français, qui se posent sur la base d'Ouakam et tentent d'obtenir le ralliement de son commandant, ou tout au moins de le neutraliser. Les pilotes français sont cependant rapidement maîtrisés par les troupes vichystes.

Dans le même temps les swordfish de l'Ark Royal larguent sur la ville, malgré la DCA du Richelieu, des tracts appelant au ralliement de la colonie au général de Gaulle.

Tract largué sur Dakar le 23 Septembre 1940

Au même moment le général de Gaulle envoi un télégramme au gouverneur général de Dakar, Pierre Boisson, l'informant de l'arrivée de forces françaises afin de renforcer la défense de  Dakar, ainsi que d'une escadre anglaise chargée de l'appuyer.

L'aviso français libre Savorgnan de Brazza se rapproche alors du port et lance 2 vedettes contenant une délégation, mené par le capitaine de frégate Thierry D'Argenlieu.
La délégation arrive au port et demande au chef de la police de navigation à remettre des plis en mains propres au gouverneur général. Celui ci refuse et la délégation est obliger de se replier précipitamment sous la pression des vichystes qui veulent arrêter la délégation. Le capitaine de frégate d'Argenlieu et un officier sont blessés.

Une des 2 vedettes qui transporte la délégation du capitaine de frégate D'Argenlieu

Suite à l'échec de la conciliation le général de Gaulle envoi de nouveaux télégrammes demandant des réponses en vue de son débarquement à Dakar. Il informe aussi que les troupes alliées sont prêtes à intervenir si les oppositions continuent.

A 8h15 une tentative de débarquement de fusiliers marins dans le port de Dakar est repoussée.

Les 2 marines se font face pendant la matinée sans que des combats aient lieux, le temps gênant la visibilité. Cependant à 11h15 le sous-marin Persée attaque la flotte britannique, mais se fait couler lors de la riposte de celle ci

Suite à des échanges de tirs à midi, les commandants alliés se rendent compte que forcer l'entrée du port sera impossible, ils prennent donc la décision de tenter de débarquer à Rufisque.

A 16h, le contre torpilleur vichyste l'audacieux qui tente d'aller dans la baie de Rufisque pour empêcher le débarquement, est détruit par le croiseur Australia. 81 marins français périssent dans le combat.

A 17h 3 avisos français tentent de débarquer des troupes dans la baie de Rufisque mais sont repoussés, une première fois par une batterie côtière, une seconde fois par une section de tirailleurs sénégalais. En conséquence la tentative de rentrer dans Dakar par Rufisque est abandonnée.

Dans la soirée un message de Winston Churchill ordonne de pousser activement l'attaque de Dakar. En conséquence le commandant britannique, l'amiral Cunningham, envoi un ultimatum ordonnant le ralliement de la ville au général de Gaulle pour 6h.
Le général de Gaulle prend la décision de se retirer pour éviter des combats entre français.
A 3h40 la radio du cuirassé Richelieu transmet un message
Le gouverneur général - stop - la France m'a confié Dakar, je défendrai Dakar jusqu'au bout
Le cuirassé vichyste Richelieu, dans le port de Dakar, entouré de ses filets anti-torpilles

source : dakar.1940.free.fr, farac.org
uk.gifFront ouest
129 bombardiers de la RAF attaquent Berlin dans la nuit, principalement des cibles industrielles. Leur bombardement est cependant peu efficace.

Bataille d'Angleterre
Dans la journée

Une attaque d'importance, comprenant 200 avions, a lieu sur l'est du Kent, l'estuaire de la Tamise et le sud de l'Essex, à 9h30. Ce raid est cependant intercepté et repoussés par les chasseurs de la RAF, l'empêchant d'aller jusque Londres.

A 17h30 un raid d'une importance plus réduite, comprenant 100 avions, attaque l'est du Kent.

Peu de raids de reconnaissances ont lieux et confinés à la côte de l'east Anglia et sur la côte sud.

La nuit
Le flux des raids allemands commence à 19h45. Entre 21h et 23h c'est près de 66 raids qui ont lieux dans la zone de Londres, visant aussi les aérodromes de Kenley et Biggin Hill.
A 20h30 6 raids frappent la zone de Liverpool. D'autres raids ont lieux sur les midlands.
Le pays de Galle et l'ouest sont relativement épargnés par les bombardements.
Des opérations de minages ont lieux de Humber au Firth of forth.
A 3h45 1 seul raid est encore dans la zone de Londres, le reste du pays est vide d'avions allemands.

Météo : beau temps
Opérations britanniques : 46 patrouilles faites par 50 avions dans la nuit du 22 au 23 septembre. 116 patrouilles faites par 710 avions le 23 septembre.
Opérations allemandes (estimations RAF) : 200 avions ont étés engagés au dessus de la Grande-Bretagne dans la nuit du 22 au 23 Septembre. 300 l'ont étés le 23 Septembre en journée.
Pertes allemandes déclarés par la RAF : 11 chasseurs confirmés et 7 chasseurs probables.
Pertes alliées déclarés par la RAF : 11 avions britanniques
Nombre d'avions utilisables par le Fighter command le 23 Septembre à 9h : 60 Blenheim, 237 Spitfires, 401 hurricanes, 18 Défiants et 7 gladiators

source : Worldwar-2.net, Bataille d'angleterre sur le site de la RAF, Battleofbritain.net
indochine.pngIncident de Lang Son
L’avancé des troupes japonaises continue vers Lang Son.
A 10h10 5 bombardiers japonais Ki48 bombardent l'aérodrome de Lang son et détruisent 1 potez 25 et en endommage un second. Les 2 derniers potez français sont rapatriés sur l'aérodrome de Tong pour leur éviter le même sort.
Lang Son est sujet à 5 raids supplémentaires dans la journée.

source :   aerostories.free.fr


etoile.jpgUn ordre de Himmler est donné pour retirer les dents en or aux prisonniers des camps de concentration.

source : guerre-mondiale.org

22 Septembre 1940

Publié le par Fix

Ordonnance des autorités allemandes interdisant en zone nord la "Légion Française des Combattants" ainsi que la création de toute nouvelle association.

source : guerre-mondiale.org


uk.gifFront ouest
Bataille d'Angleterre
Dans la journée

Activité allemande très réduite et sans raid d'envergure. De nombreux raids de reconnaissances et d'avions solitaires ont lieux.

La nuit
Les premiers raids de la nuit commencent plus tôt, alors même qu'il fait encore jour, et l'alerte rouge est donné à Londres à 19h04. A 20h30 une activité considérable se concentre presque exclusivement sur Londres.
A 21h15 des raids d'avions solitaires apparaissent au dessus de Bristol, Norfolk et Wiltshire, dans le Hampshire.
Les raids sur Londres connaissent un trou entre 3h et 3h30 mais reprennent ensuite.

Poster anglais inctant les gens à accepter les gens de passages dans leurs abris durant un raid

Météo : Morne avec brouillard le matin. Les nuages se dispersent dans l'après-midi. Un peu de pluie.
Opérations britanniques : 43 patrouilles faites par 46 avions dans la nuit du 21 au 22 septembre. 65 patrouilles faites par 158 avions le 22 septembre.
Opérations allemandes (estimations RAF) : 130 avions ont étés engagés au dessus de la Grande-Bretagne dans la nuit du 21 au 22 Septembre. 60 l'ont étés le 22 Septembre en journée.
Pertes allemandes déclarés par la RAF : 1 bombardier confirmé
Pertes alliées déclarés par la RAF : aucune
Nombre d'avions utilisables par le Fighter command le 22 Septembre à 9h : 58 Blenheim, 237 Spitfires, 384 hurricanes, 20 Défiants et 8 gladiators

source : Bataille d'angleterre sur le site de la RAF, Battleofbritain.net, mémorial de caen (photo)
indochine.pngjapon.gifA 15h la convention militaire de Hanoi est signée entre le gouverneur de l'Indochine, l'amiral Decoux, et le représentant japonais, le général Nishimura.

Elle prévoit
 -la mise a disposition de l'armée japonaise de 3 terrains d'aviation au Tonkin
- Le droit pour le Japon d'entretenir 6000 hommes de troupe au nord du fleuve rouge
- Le transit éventuel au Tonkin de forces japonaises (maximum 25 000 hommes) en direction du Yunnan
- Le transfert, suivant des modalités à fixer, de la division japonaise du Kouang Si, massé à la frontière, et son embarquement.

Incident de Lang Son
Malheureusement le traité est brisé des le soir du 22 Septembre puisque le général Nakamura a déjà lancé la division japonaise du Kouang Si, forte de 30 000 hommes, à l'assaut de la ville de Lang son et du poste avancé de Dong Dang, au Tonkin, bousculant les défenses française.

Si la légion étrangère se bat courageusement il n'en est pas de même des unités indochinoises qui ont tendance à se débander devant l'avance japonaise.

Il semble que la nouvelle de la signature de la convention militaire d'Hanoi soit arrivé trop tard au général Nakamura.

source : guerre-mondiale.org, Wikipedia, aerostories.free.fr, "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org
coule-1.jpgAtlantique nord
Le U31 coule le chalutier des Féroés Union Jack près des Orcades.
Le U100 et le U32 attaquent le convoi HX-72, convoi déjà fortement attaqué la veille, à 340 miles à l'ouest de Bloody Foreland. Le U100 coule le pétrolier britannique Frederick S. Fales, les cargos britanniques Empire Airman et Scholar et le cargo norvégien Simla. Le U32 endommage le cargo britannique Collegian.

source : UBoat.net
finlande2.gifallemagne.pngLa Finlande donne son accord pour le passage sur son territoire des soldats allemands en route pour le nord de la Norvège en échange de la fourniture d'armes par le Reich.

source : guerre-mondiale.org, onwar.com


urss.jpgLa radio de Moscou rapporte que les bombardements ont largement détruit la flotte d'invasion allemande dans la Manche.

source : Worldwar-2.net


uruguay.gifLes autorités Uruguayenne arrêtent 8 chef Nazis, pour conspiration contre l'Etat.

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org




Caricature allemande paru dans le numéro 47 de Lustige Blätter
"La philosophie d'un fou".

Churchill : Notre empire est si grand qu'il importe peu qu'une petite île brûle
source : calvin.edu

21 Septembre 1940

Publié le par Fix

Le gauleiter Joseph Bürckel, chargé de l'administration de la Lorraine, fait son entrée officielle à Metz.

source : guerre-mondiale.org


Le lieutenant de vaisseau Honoré d'Estienne d'Orves rejoint Londres et la France libre.

source : guerre-mondiale.org


uk.gifComme les bombardements nocturnes de la Luftwaffe se poursuivent sur Londres, le gouvernement autorise officiellement l'utilisation des stations de métro comme abris. Celle ci servent déjà depuis longtemp d'abris et cette décision ne fait qu'enteriner la situation actuelle.

Front ouest
Bataille d'Angleterre
Dans la journée

Nombreuses reconnaissances allemandes.
Vers 18h une forte formation de 200 avions, principalement constitué des chasseurs, attaque le Kent, l'estuaire de la Tamise et l'est de Londres.

La nuit
L'alerte rouge est donnée à Londres à 20h09 inaugurant le flux habituel des raids sur la capitale britannique. Les aérodromes de Kenley et Biggin Hill sont bombardés.
L'east Anglia, le pays de Galle, Liverpool et le Bristol Channel sont aussi touchés par les bombardements.
De nombreuses opérations de minage ont lieux.

Scene de vie dans une station de métro pendant un raid.

Météo : beau temps
Opérations britanniques : 40 patrouilles faites par 46 avions dans la nuit du 20 au 21 septembre. 118 patrouilles faites par 563 avions le 21 septembre.
Opérations allemandes (estimations RAF) : 170 avions ont étés engagés au dessus de la Grande-Bretagne dans la nuit du 20 au 21 Septembre. 250 l'ont étés le 21 Septembre en journée.
Pertes allemandes déclarés par la RAF : 2 bombardiers confirmés et 1 bombardier probable.
Pertes alliées déclarés par la RAF : aucune
Nombre d'avions utilisables par le Fighter command le 21 Septembre à 9h : 56 Blenheim, 215 Spitfires, 394 hurricanes, 27 Défiants et 8 gladiators

source : guerre-mondiale.org, onwar.com, Battleofbritain.net, Bataille d'angleterre sur le site de la RAF

egypte.gifFront d'Afrique du nord
Le général Wavell, commandant en chef du Middle East Command, ordonne la planification d'une contre-attaque britannique contre les italiens, avec pour but de les rejeter en Libye et de capturer Tobrouk et la Cyrénaïque

source : Worldwar-2.net

coule-1.jpgAtlantique nord
Le convoi HX-72 est attaqué par les sous-marins U99, U48, U100 et U47, au sud de l'Islande. Le U99 coule les cargos britanniques Baron Blythswood et Elmbank, et le pétrolier britannique Invershannon. Le U48 coule le cargo britannique Blairangus et endommage le cargo britannique Broompark. Le U100 coule les cargos britanniques Canonesa et Dalcairn et le pétrolier britannique Torinia.

Le convoi OB-216 est attaqué par le U138 à 52 miles de l'île Rathlin, en Irlande, convoi déjà attaqué la veille par le même sous-marin, et coule le cargo britannique Empire Adventure.

source : UBoat.net
australie.gifM. Menzies est réélu premier ministre Australien suite aux élections.
Le parti travailliste est le plus important parti au sénat et à la chambre, mais n'a pas la majorité absolue.

Il est annoncé aussi que la 9e division australienne va être levée.

source : guerre-mondiale.org, onwar.com

Caricature de Leslie Illingworth paru dans le Daily Mail le 21 Septembre 1940

sur le mirage: Victoire
Sur l'avion :
RAF

source : CartoonHub