Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

30 Juin 1941

Publié le par Fix

Un Comité d'État de la défense, avec Staline à sa tête, est formé, renforçant la centralisation des pouvoirs. Il est formé de M. Molotov, M. Beria, M. Malenkov et M. Vorochilov.

Front de l'est
Front centre
Le groupe d'armée centre continue de réduire la poche de  Bialystok, à l'ouest de Minsk.
Le second groupe de panzer capture Bobrouisk et établit une tête de pont sur la Berezina.

Front sud
Les forces du groupe d'armée sud capturent Lvov et arrivent sur les fortifications de la ligne Staline, ligne se trouvant sur l'ancienne frontière soviéto-polonaise de 1939.
Des troupes continuent d'avancer en direction de Kiev.

source : guerre-mondiale.org, onwar.com, pobediteli, Wikipedia
undefined Atlantique nord
Le U66 coule le cargo britannique Saint Anselm, retardataire du convoi SL-78, au milieu de l'Atlantique nord

source : UBoat.net


La France rompt ses relations diplomatiques avec l'Union Soviétique

Affiche de propagande de Vichy

source : guerre-mondiale.org, "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org, mémorial de caen (photo)
A Lvov, M. Bandera, chef des nationalistes ukrainiens, proclame la renaissance de l'état ukrainien.
Cet état n'est pas reconnu par les allemands.

source : guerre-mondiale.org


A Lutsk, en Union soviétique, les Einsatzkommando accusent 300 juifs d'avoir tué des ukrainiens et les exécutent. Ces ukrainiens avaient été tués par les troupes soviétiques en retraite.

Le Einsatzgruppe C entrant dans Lvov, et des nationalistes ukrainiens, commencent une série de meurtres dans la ville. Ils font aussi circuler des rumeurs accusant les juifs d'avoir tués les prisonniers politiques dont les corps ont étés retrouvés dans le bâtiment de la police politique soviétique.

source : Mémorial Yad-vashem

Caricature de Leslie Illingworth paru dans le Daily Mail le 30 juin 1941

sur le panneau dehors : chantier de sous-marin de Brême
sur le journal : le Führer sur le front est

source : CartoonHub

29 Juin 1941

Publié le par Fix

Front de l'est
Front de Finlande
L'opération Silberfuchs (renard d'argent) commence dans le nord de la Finlande.
Les 2 divisions allemandes autour de Petsamo, sous le commandement du général Dietl, commencent à avancer vers Mourmansk. 2 divisions soviétiques leur font face.
Dans le centre de la Finlande le groupe SS nord, composé de 2 divisions allemandes, commence à attaquer en direction de la voie ferrée reliant Mourmansk à Leningrad.

Front centre
Une nouvelle poche de troupes soviétiques est formée à Gorodichtche, au sud ouest de Minsk.

source : pobediteli, guerre-mondiale.org, onwar.com, Worldwar-2.net, Wikipedia, Wikipedia
Front de Syrie
Les forces britanniques de la Habforce capturent Sukhna à 25 kilomètres au nord est de Palmyre. La place était vide de troupes françaises.

source : Wikipedia
undefined Atlantique nord
Le U651 attaque le convoi HX-133 au sud de l'Islande et coule le cargo britannique Grayburn. Il est ensuite par les destroyers britanniques HMS Malcolm et HMS Scimitar, les corvettes HMS Arabis et HMS Violet et le démineur HMS Speedwell, faisant partie de l'escorte du convoi.
Le U103 coule par erreur le cargo briseur de blocus italien Ernani à l'ouest des îles canaries.
Le U123 attaque le convoi SL-78 à l'ouest des îles canaries et coule le cargo britannique Rio Azul
Le U66 coule les cargos grecs George J. Goulandris et Kalypso Vergotti, retardataires du convoi SL-78, à l'ouest des îles canaries.
Le U564 coule le cargo islandais Hekla au sud de l'Islande.

source : UBoat.net
Hermann Goering est officiellement nommé successeur d'Adolf Hitler.

source : guerre-mondiale.org, Worldwar-2.net



Lord Beaverbrook est nommé ministre de l'approvisionnement

source : Worldwar-2.net



L'Allemagne demande au Japon d'attaquer l'Union Soviétique.

source : Worldwar-2.net



La légion nordique "Den Norske Legion" est formée sur ordre de M. Joseph Terboven, commissaire du Reich en Norvège.

source : nuav.net


Le pogrom de Iasi continue en Roumanie. La majorité des juifs arrêtés la veille est exécuté sommairement par la police roumaine. En tout ce sont près de 8000 juifs qui sont déjà morts dans le pogrom.

Les quelque 5000 survivants sont envoyés à la gare ou ils sont parqués dans des trains qui les emmèneront pendant 7 jours jusque Calarasi. Un grand nombre d'entre eux mourront de suffocation et de soif et un nombre tout aussi important deviendra fou. Seul 1011 arriveront à destination.

Le nombre total des victimes du Pogrom est inconnu mais les estimations varient entre 13266 (par le gouvernement roumain) à plus de 15000 (par la communauté juive de Iasi).

Embarquement des juifs dans les wagons de train à Iasi

source : nizkor, Wikipedia, Mémorial Yad-vashem, History place - Holocaust Timeline

28 Juin 1941

Publié le par Fix

Front est
Front nord
La forteresse maritime de Libau est capturée par les allemands après 4 jours de combats.

Les lignes de ravitaillement n'étant pas assez bonnes, les troupes du groupe d'armée nord ont ordre de stopper leur avance pour une semaine, le temps que la situation du ravitaillement se rétablisse.

Front centre
A la tombé de la nuit les IXe et IVe armées se rejoignent à l'est de Bialystok, séparant les troupes soviétiques encerclés à Bialystok des troupes encerclés dans la poche, plus grande, de Nowogrodek.
Minsk est capturé.

source : guerre-mondiale.org, onwar.com, Worldwar-2.net, Wikipedia
Front de Syrie
Le fort de Seba' Biyar, à 50 kilomètres au sud ouest de Palmyre, est capturé sans combats par les troupes de la Habforce britannique.

source : Wikipedia

undefined Atlantique nord
Le U146 coule le cargo finlandais Pluto à l'ouest de l'Ecosse
Le sous-marin italien Leonardo Da Vinci coule le pétrolier britannique Auris à l'ouest de Gibraltar

source : UBoat.net, RegiaMarina.net

M. Vannevar Bush est nommé directeur de l'office de recherche scientifique (OSRD), qui vient d'être créé par le président Roosevelt.

La loi budgétaire de l'armée pour l'année 1942 est approuvée par le Congrès.

source : guerre-mondiale.org, onwar.com, Worldwar-2.net
Une division formée de volontaires espagnols, la division Azul (bleu) est formée suite à l'accord donné par le général Franco.

source : guerre-mondiale.org, Wikipedia


A Iasi, en Roumanie, un pogrom commence suite à des accusations (fausses) d'attaque de soldats roumains faite aux juifs. Les juifs sont attaqués dans la rue et leurs maisons sont pillées. Les soldats roumains, la police roumaine et la foule tuent plusieurs centaines de juifs.
Les chrétiens avaient été avertis et ont peint une croix sur leur porte avec des inscriptions comme "ici vivent des chrétiens, pas des juifs", pour éviter les attaques.
De nombreux juifs sont arrêtés et emmenés dans les locaux de la police.

Corps de juifs dans les rues de Iasi lors du Pogrom

Arrestation de juifs durant le Pogrom de Iasi

source : Wikipedia, Nizkor, Mémorial Yad-vashem

27 Juin 1941

Publié le par Fix

Front de l'est
Front centre
Les allemands capturent Bobruisk.

La 13e armée soviétique est attaqué par les groupes de panzer 2 et 3. Les chars allemands se rejoignent près de Minsk, encerclant 3 nouvelles divisions d'infanterie soviétiques.
La poche de Bialystok-Nowogrodek compte maintenant environs 20 divisions soviétiques encerclées.

Front sud
Les allemands capturent Przemysl.
La bataille de char près de Lutsk-Rovno-brody continue de faire rage avec de lourdes pertes de part et d'autre

Photo publié dans le journal allemand de propagande "Signal" avec comme légende à l'époque
"Une minute avant le combat. L'artillerie allemande a bombardé efficacement un village fortifié ... l'infanterie attend l'ordre d'attaquer".

source : guerre-mondiale.org, pobediteli, onwar.com, Wikipedia, barbarossa (photo)
Front de Méditerranée
Combats aériens acharnés à Malte entre la RAF. et l'aviation de l'Axe.

source : guerre-mondiale.org


undefined Atlantique nord
Les U556 est coulé au sud ouest de l'Islande par les corvettes britanniques HMS Nasturtium, HMS Celandine et HMS Gladiolus.
Le sous-marin italien Glauco est coulé à l'ouest de Gibraltar par le destroyer britannique HMS Wishart

Les U69 et U123 attaque le convoi SL-78 entre les îles canaries et les îles du cap vert. Le U69 coule les cargos britanniques River Lugar et Empire Ability. Le U123 coule le cargo britannique P.L.M. 22 et le cargo néerlandais Oberon.
Le U564 attaque le convoi HX-133 au sud ouest de l'Islande et coule le cargo néerlandais Maasdam et le cargo britannique Malaya II.

source : Hyperwar, UBoat.net
Mer Baltique
Le U149 attaque et coule le sous-marin soviétique M-99 à l'est de l'île Dagö

Méditerranée
Le sous-marin britannique HMS Triumph coule le sous-marin italien Salpa au large des côtes de l'Egypte.

source : Hyperwar, UBoat.net
finlande2.gifLe général Mannerheim  appel à une "guerre sainte" contre l'Union soviétique.

source : guerre-mondiale.org



La Hongrie déclare la guerre à l'Union soviétique. Ses troupes vont maintenant participer à la campagne au sein du groupe d'armée sud

source : pobediteli, guerre-mondiale.org, "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org, onwar.com



Une mission économique et militaire britannique arrive à Moscou

source : pobediteli



M. Benoist-Mechin part avec une délégation à Ankara pour obtenir le transit de trains d'essence, la rétrocession des armes données à la Turquie en 1940, le passage de renforts pour la Syrie et l'assurance que les troupes turques ne pénétreraient pas dans le mandat français. Sa mission est cependant trop tardive et n'aura pas d'effet sur les opérations en Syrie.

source : La France de Vichy - archives inédits (Angelo Tasca)

26 Juin 1941

Publié le par Fix

Front de l'est
Front de Finlande
Suite à la déclaration de guerre de la Finlande, les forces armées finlandaises entrent en action.

La Finlande compte 16 divisions, 1 brigade de cavalerie et 2 brigades légères. 5 divisions allemandes sont aussi présentes en Finlande pour effectuer des opérations sur Mourmansk.

En face les forces Soviétiques du front Nord du général Popov comprennent les 23e et 7e armée, comptant 9 divisions, au sud du pays, et la 14e armée, comprenant 5 divisions, au nord de la frontière et protégeant la ligne de chemin de fer reliant Mourmansk au reste de l'union Soviétique.
Les soviétiques ont aussi près de 1000 avions contre les 300 avions finlandais.

Carte de la situation sur le front Finlandais au 26 juin 1941

Front nord
Les troupes allemandes du 4e groupe de panzer capturent et sécurisent des ponts sur la Dvina, à Dünaburg. La ville de Pskov est maintenant sous la menace des troupes allemandes.

Leningrad est bombardé par la Luftwaffe

Front centre

Les forces du groupe de panzer 3, sont à 30 kilomètres de Minsk à Midi. Les combats autour de la poche de Bialystok sont très durs

Front sud
La bataille de char près de Lutsk-Rovno-brody continue de faire rage avec de lourdes pertes de part et d'autre

source : guerre-mondiale.org, onwar.com, Wikipedia, Wikipedia, pobediteli
Front de Syrie
Les forces de la France libre s’emparent de Nebeck


source : electionpresidentielle.com
Front de Méditerranée
Les porte-avions britanniques HMS Ark Royal et HMS Victorious, envoient à nouveau 57 chasseurs Hurricanes sur Malte. Plus d'avions étaient prévues, mais une malfonction les empêches d'être catapultés des porte-avions.

source : guerre-mondiale.org, onwar.com
undefined Océan Indien
Le corsaire allemand Kormoran coule le cargo yougoslave Velebit et le cargo britannique Mareeba dans le golfe du Bengale

source : scharnhorst-class.dk


La Finlande déclare la guerre à l'Union soviétique suite aux bombardements soviétiques de la veille.
Pour réduire cette pression, détruisez l'éternelle menace et garantissez une vie heureuse et paisible pour les générations suivantes, nous nous lançons maintenant dans notre bataille défensive
Depuis le traité de Moscou et jusqu'à la nouvelle agression lancée contre la Finlande en juin 1941, l'attitude de la Russie envers la Finlande montre de façon claire que la politique russe a tend à l'asservissement de la Finlande. Le but final de politique russe a toujours été la destruction de l'indépendance de la Finlande.

Nous ne sommes pas seuls; la grande Allemagne a décidé de faire la guerre contre les soviétiques et d'autres nations ont rejoint l'Allemagne. La Russie dans cette tâche fait face à un front uni s'étirant de la Mer Blanche à la Mer Noire
Séance secrète du parlement finlandais le 26 juin, ou le premier ministre finlandais, M. Rangell, annonce que la Finlande est à nouveau en guerre avec l'Union Soviétique

La radio et la presse soviétique dénoncent la Finlande
Les militaristes finlandais ont violé de façon flagrante le traité de paix soviéto-finlandais. Les dirigeants de la Finlande ont commencé des opérations militaires contre notre pays... L'Union soviétique a accompli le traité de paix consciencieusement. Mais les dirigeants de la Finlande, suite aux ordres d'Hitler, ont plongé le peuple finlandais dans une guerre contre l'Union soviétique. En brisant les plus élémentaires de lois internationales et les intérêts vitaux de leur propre peuple, les bellicistes finlandais ont de nouveau commencés une campagne contre l'Union soviétique.... Les ignobles dirigeants de la Finlande n'ont pas appris la leçon de la campagne de l'hiver de 1939 et 1940. Ils demandent un autre, et définitive, leçon et cette leçon les criminels fascistes finlandais vont l'avoir.

source : pobediteli, "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org, onwar.com, sodatkuvina (photo)

25 Juin 1941

Publié le par Fix

Nouveau rapport des préfets sur la situation en zone occupée.

Zone interdite
- La situation en zone interdite reste très dure et l'organisation Ostland, chargé d'augmenter le rendement agricole, exproprie de nombreux cultivateurs français.
On sait que les motifs invoqués pour cette mainmise sur les biens de nos agriculteurs sont, soit le non-retour des exploitants, soit une insuffisance dans le rendement. En fait il semble bien qu’il ne s’agisse pas de suppléer pour un temps déterminé des agriculteurs absents ou incapables. La société « Ostland » découpe les zones qu’elle entend exploiter sans soucis des limites des domaines et souvent sans se préoccuper des préparatifs ou même des ensemencements déjà réalisés. Elle construit des bâtiments nouveaux, donnant au total l’impression d’une organisation nouvelle qui se substitue à l’ancien mode d’exploitation de ces régions.
L’exploitant français n’a alors plus le droit de disposer de ce qui se trouve sur l’exploitation. Il doit laisser le logement au chef de culture allemand. Il peut, si les occupants l’acceptent, rester sur sa ferme comme salarié. Il est parfois mis en demeure de partir dans un très bref délai (jusqu’à 3 d’heure).
Les ouvriers, les chefs de culture sont conservés, avec des salaires très supérieurs aux taux français et de nombreux avantages en nature.
Aucun contrat n’est signé. L’Ostland ne reconnaît pas les dettes contractées, ni les warrants ; elle met par contre, notamment les sucreries et les coopératives de blé, en demeure de lui payer des récoltes cependant faites et livrées par l’exploitant dépossédé.
L’activité de cette Société, dont l’emprise ne déborde pas, il convient de le souligner, or de la zone interdite, fait craindre que le retour des populations ne soit pas de longtemps autorisé dans ces territoires réservés.
On peut voir là une manifestation de desseins lourds de menaces en ce qui concerne le statut futur de cette partie de notre pays.
- Dans les zones côtières la situation est très difficile à vivre pour la population.
Les communications téléphoniques sont interdites. Les passages d’autobus ont été supprimés pour des raisons militaires dans telle ou telle région. Les consignes imposées à la population civile sont des plus strictes, au point que le fils d’un maire rentrant des champs dix minutes après l’heure réglementaire a été abattu à coups de mitrailleuse. Des vols quotidiens de bétail se produisent au préjudice des habitants et toute enquête est vaine.


Situation alimentaire
- Avec l'apparition des premiers beaux jours, le problème du combustible qui s'était posé tout l'hiver avec une telle acuité passe au second plan et toute l'inquiétude du public se fixe sur la nourriture.

- La situation alimentaire s'aggrave encore et une psychose de famine commence à apparaître. L'absence de viande est maintenant générale, mais c'est aussi le cas d’autres produits comme les pommes de terre, le pain, les légumes, les fruits, les oeufs,....
L’absence de viande, qui s’est fait sentir la première, devient générale. .. on mesurera toute la gravité de la situation actuelle où le plus souvent moins du quart, et à Paris par exemple moins du 17ème, de la ration théorique est effectivement obtenue par les consommateurs. Les rapports des préfets sont unanimes : « situation nettement angoissante pour la viande »...
Paris et la banlieue notamment sont à peu près dépourvus de légumes et de fruits depuis le début de juin.

- Les prélèvements alimentaires allemands sont toujours aussi importants, aggravant la situation pour la population française.

- la réglementation des restaurant en 4 catégories est un échec.

- La population rend le gouvernement responsable de la situation alimentaire, par son inorganisation et par les détournements qui sont faits.

- Si la situation sanitaire est satisfaisante, on enregistre dans certains endroits, et en particulier dans l'Oise, une baisse inquiétante du poids des enfants suite à une sous-alimentation.

Administration
- Les maires ont de plus en plus de difficultés à assumer leurs charges. Ils souhaitent conserver leurs mandats à condition d'être déchargé de la majeure partie des attributions administratives.

- Les avances du trésor sont limitées aux dépenses d'occupation et aux réquisitions à l'exclusion de celles relatives au paiement des secours aux nécessiteux. Cette disposition à causé une émotion considérable

Rapports avec l'occupant
- Les accords du 7 mai assouplissent les conditions de passages de la zone de démarcation

- Les rapports officiels des Autorités françaises avec l'Armée d'occupation demeurent en général corrects.

- De nouvelles condamnations ont été prononcées
 Un des cas les plus douloureux a été la condamnation à la peine de mort par le Tribunal militaire de Besançon de Mme Saillard. Cette personne, âgée de 27 ans, mère de deux enfants en bas âge et dont le mari est prisonnier en Allemagne, était accusée ainsi que père d’avoir abrité des prisonniers français et d’avoir facilité leur passage en zone libre. À l’intervention de la Délégation Générale, les Autorités allemandes ont répondu officieusement que la sentence ne serait pas exécutée.

En Bretagne, le Tribunal militaire de Brest a condamné 14 personnes à la peine capitale, dont l’une était accusée d’avoir donné asile à deux sujets britanniques, une autre d’avoir voulu embarquer deux passagers pour l’Angleterre et 12 autres, des jeunes gens, d’avoir eux-mêmes tenté de se rendre en Angleterre. La Délégation Générale et la Délégation Française à Wiesbaden ont pu obtenir la commutation de ces peines.

- La grève des mineurs dans le pas de calais a été durement réprimé et les rendements ont fortement baissés depuis le 19 juin, date de la reprise totale du travail.

- Les réquisitions abusives continuent

- Les forces d'occupations continuent à s'insinuer dans la politique intérieure française, empêchant par exemple l'exécution de certains décrets. Cette ingérence dans l'administration française est particulièrement vrais dans le nord et le nord pas de calais.

- Des services de garde assurés par des civils français sont imposés en nombre toujours plus grand pour la protection des points stratégiques : ponts de chemin de fer, usines, transformateurs électriques, terrains d’aviation, ...

Ces gardes doivent parfois être assurées sur des aérodromes où sont ostensiblement rangés de faux avions en bois ; ainsi les civils français participent, au péril de leur vie, au camouflage des installations allemandes.

Industrie, agriculture et finance

- Les difficultés d'embauche continuent suite à la disparité entre les salaires proposés par les allemands et ceux proposés par les patrons français. Les embauches allemandes peuvent aussi être l'oeuvre d'intimidations

- Le chômage régresse encore, avec parfois une pénurie de chômeurs.

- L'industrie stagne voir régresse, exception faite de certaine branches comme le bâtiment et le bois, principalement suite à des pénuries de main d'oeuvre et des problèmes de transports ou de carburants. Des fermetures d'usines ont lieux. Le restant est en partie absorbé par l'Allemagne
Dans le Nord, l'activité de l'industrie de la laine est absorbée à concurrence de 75 % par la production à destination de l'Allemagne. Les mines travaillent actuellement 6 jours par semaine.

- La situation agricole est toujours aussi préoccupante. Pénurie de main d'oeuvre, d'engrais, de semences, d'animaux,....

- Les récoltes sont aussi affectées par le mauvais temps et la persistance du froid.

- L'activité bancaire reste faible.

Etat des Esprits
- La guerre contre l'URSS est trop jeune pour voir son influence dans la population française

- La radio britannique est maintenant le seul facteur distinct de la propagande gouvernementale dans l'influence de l'opinion publique

- Le prestige du maréchal Pétain commence à être atteint, et si le respect est toujours la, sa "mystique" a en partie disparue.

- on constate un développement du communisme suite à une propagande agressive des militants communistes, stigmatisant par exemple la progression de la mortalité à Paris, notamment parmi les enfants en bas âge.

- la fête des mères a été bien accueillie partout.

Presse
- pour la première fois, peut-être, depuis le 13 décembre dernier, la presse parisienne renonce à ses attaques contre le Gouvernement. Après des mois de critiques, le ton général est plus modéré. On entre même depuis peu dans la voie des éloges, sinon de l’enthousiasme.

- Les accords du 7 mai sont enregistrés avec satisfaction

- Les retours de prisonniers font l'objet d'articles enthousiastes

- les déclarations de Pierre Laval à la presse américaine (ou il présente un programme de gouvernement basé sur la collaboration avec l'Allemagne et une évocation du droit à l'autodétermination de l'Alsace-Lorraine) ont figurées en 1ere page des journaux. Ceux-ci préconisent un retour au pouvoir de M. Laval

- Les discours de l'Amiral Darlan et du maréchal Pétain sont commentés favorablement, et ceux du président Roosevelt critiqués dans des articles acerbes.

- La guerre en Syrie fait l’objet de longs articles dénonçant l'impérialisme britannique

- La Légion, la IVe république et le congrès du rassemblement national populaire font aussi partie des informations commentées.

source : Histoire de notre temps (CNRS), mémorial de caen (photo)

Front de l'est
Front de Finlande
L'aviation de l'armée rouge bombarde les aéroports finlandais et 18 villes finlandaises, en représailles de l'aide apporté par le pays nordique à l'Allemagne. La défense anti-aérienne finlandaise fait cependant de fortes pertes et les pertes finlandaises sont négligeables.

Photo de l'artillerie anti-aérienne de la forteresse finlandaise de Viapori faisant feux le 25 juin sur les bombardiers soviétiques qui attaquent Helsinki

Le quartier historique de Turku en train de bruler apres le passage des bombardiers soviétiques le 25 juin

Front centre
Les 2 pinces formées par les 9e et 4e armées allemandes, menacent d'encercler les force soviétiques du front ouest, du général Pavlov.
Le général Pavlov ordonne des contre attaques à l'ouest de Minsk.

Dans l'après midi, le 47e panzer corps coupe la route principale reliant Bialystok à l'est, isolant les 3e et 10e armées soviétiques dans le saillant de Bialystok.
Lida, Baranovitchi et Borodetchno sont capturés dans la journée.

La Luftwaffe effectue un raid sur Moscou pour la première fois.

Front sud
Le premier groupe de panzer capture Lutsk et Dubno mais subit une contre attaque soviétique, mené par 4 corps mécanisés soviétiques dans la zone Lutsk-Rovno-brody. Le groupe de panzer ayant avancé trop vite avait laissé son flanc découvert, laissant la possibilité aux soviétiques de répliquer.
Une bataille de char s'engage.

source : pobediteli, onwar.com, guerre-mondiale.org, Wikipedia, Sodatkuvina (photo)
undefined Front d'Afrique orientale
Attaque de la RAF. sur la garnison de Debra Tabor, au sud-ouest de l'Amba Aladji.

source : guerre-mondiale.org


undefined Atlantique nord
Le U77 coule le cargo grec Anna Bulgaris à l'ouest du Newfoundland
Le U75 coule le cargo néerlandais Schie, retardataire du convoi OB-336, au sud du Groenland
Le U108 coule le cargo grec Ellinico, issu du convoi dispersé OG-65, et le cargo grec Nicolas Pateras, issu du convoi dispersé OB-336, au sud du Groenland.

source : UBoat.net
Le président Roosevelt refuse d'appliquer le statut de neutralité à l'Union soviétique, pour aider celle ci par Vladivostok.

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org


La Suède permet à l'Allemagne de transférer une division allemande à travers sont territoire, de la Norvège à la Finlande.
Notre intérêt principal est de maintenir notre liberté et de rester en dehors du conflit, et le gouvernement est arrivé à la conclusion que la seule façon était d'accepter la demande germano-finlandaise.

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org, onwar.com, guerre-mondiale.org

24 Juin 1941

Publié le par Fix

Le général De Gaulle nomme le Général Catroux haut commissaire pour le Levant, et le charge de restaurer l'influence de la France sur son mandat. Il a la possibilité de signer des traités avec le gouvernement syrien.

source : the world at war
Front de l'est
Front Nord
Kaunas est capturé par les allemands.
Une forte contre attaque soviétique, comprenant notamment 100 chars, dont les monstrueux KV1 et 2 est mené près du village de Rossiény.
Les combats sont rudes et une grande bataille de char s'engage.

Photo d'une colonne allemande en union soviétique publié dans le journal allemand de propagande "Signal" avec comme légende à l'époque
" ... Soudain, les observateurs de l'unité annoncent 120 chars soviétiques, alignés à l'entée du village. On accélère les moteurs. Couvert par le crépuscule, nous poussons en avant."

Front centre
Vilnius est capturé par les allemands.
Un nouvel assaut contre Brest-Litovsk échoue.
Les forces du groupe centre continuent d'avancer en direction de Minsk.

La Luftwaffe bombarde Minsk en 3 vagues de bombardiers de 47 avions chacune.
Suite à une mauvaise organisation de la défense anti-aérienne, celui ci est particulièrement efficace. Les incendies détruisent 85% de la ville et plus de 1000 personnes décèdent à Minsk durant la journée. Les pertes sont aggravées par l'absence d'abris anti-aériens, ceux ci devant être construit à l'automne suivant.

source : pobediteli, Wikipedia, barbarossa, Worldwar-2.net, onwar.com, guerre-mondiale.org
undefinedFront d'Afrique du nord
La RAF bombarde Benghazi et Tripoli de nuit.

source : guerre-mondiale.org


undefined Atlantique nord
Les U651 et 203 attaquent le convoi HX-133 au sud du Groenland. Le U651 coule le cargo britannique Brockley Hill. Le U203 coule le cargo norvégien Soloslashy.
Le U371 coule le cargo norvégien Vigrid, retardataire du convoi HX-133, au sud du Groenland.
Le U203 attaque le convoi OB-336 au sud du Groenland et coule le cargo britannique Kinross

source : UBoat.net
La Slovaquie déclare la guerre à l'Union Soviétique

source : Wikipedia



Le premier conseil du gouvernement provisoire lituanien a lieu. Celui ci n'est cependant pas reconnu par l'Allemagne, même si celle ci s'abstient de prendre des actions contre elle.

5000 soldats soviétiques ont été tués par la révolte lituanienne et de nombreuses défections ont lieux dans l'armée rouge de la part des lituaniens dans l'armée rouge.

source : Wikipedia
Le président Roosevelt annonce dans un discours, qu'il compte envoyer de l'aide à l'Union Soviétique

source : guerre-mondiale.org, onwar.com, "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org



Le général de Gaule annonce son soutient à l'Unions soviétique, contre les allemands.

source : pobediteli



Dans les pays occupés par l'Allemagne et en Espagne, des bureaux de recrutements de volontaires pour aller combattre l'Union soviétique s'ouvrent.

source : guerre-mondiale.org


Les partisans bulgares commencent à apparaître

source : guerre-mondiale.org



La chambre des communes vote 1 milliard de livre sterling de crédit de guerre pour les dépenses de guerres, qui dépassent maintenant les 10,25 millions de livres sterling par jour.

source : Worldwar-2.net


L'armée rouge massacre entre 1000 et 2000 personnes en Lituanie durant sa retraite, principalement les prisonniers politiques capturés durant l'occupation du pays par les soviétiques.
Les principaux massacres ont lieux à Rainiai, Pravieniskes, cervene et Panevezys.

source : Wikipedia

23 Juin 1941

Publié le par Fix

Premier parachutage de matériel en France, près de Limoges, par les services britanniques.

source : guerre-mondiale.org



Le général de Gaulle arrive à Damas

source : the world at war



Le haut commandement soviétique s'installe dans son quartier général avec le général Timoshenko à sa tête. Celui ci n'est cependant pas autorisé à prendre des décisions importantes sans l'accord de Staline.

Les réservistes nés entre 1905 et 1918 sont appelés sous les drapeaux.

Le déménagement des industries soviétiques à l'est, vers l'Oural, commence.

Front de l'est
Front nord
L'avancée allemande continue rapidement. Le groupe 4 a avancé de 80 kilomètres, le 3e groupe de panzer a capturé de nouveaux ponts sur le Niémen

troupes allemandes traversant le fleuve Niémen.

Front Centre

La forteresse de Brest-Litovsk est tournée par les forces du groupe d'armée centre, alors que les soviétiques de la forteresse se défendent toujours.
Alytus et Meretch sont capturés

Front sud
L'avancée allemande est toujours difficile, les combats sont très durs.

Sur tous les fronts la Luftwaffe malmène durement l'armée de l'air soviétique et attaque sans relâche les lignes de communications soviétiques, rendant encore plus compliqué la situation des troupes en défense.

Photo d'un char soviétique en train de bruler paru dans le journal allemand de propagande "Signal" avec la légende suivante
" ... Il a fallu vingt coups de feu pour arrêter ce lourd engin blindé ...".

source : guerre-mondiale.org, onwar.com, Wikipedia, pobediteli, barbarossa, inilossum.com (photo)
Front de Syrie
La Habforce arrive près de Palmyre, mais la ville est fermement défendue par les troupes vichystes.

source : guerre-mondiale.org, onwar.com


Front de Méditerranée
La RAF bombarde sur Syracuse.

source : guerre-mondiale.org


Mer Baltique
Le U144 coule le sous-marin soviétique M-78 au large des côtes de Lettonie

source : UBoat.net


La révolte du front activiste lituanien continue et l'hymne national est joué à la radio de Kaunas. Une allocution est aussi prononcée pour renforcer le pouvoir du gouvernement provisoire lituanien.

source : Wikipedia


Michel Antonescu, fils du Conducator, devient chef intérimaire de l'État

source : guerre-mondiale.org



Les Einsatzgruppen commencent à opérer sur les arrières des troupes allemandes, massacrant les juifs, considérés dans leur intégralité comme communistes, les officiels de parti communiste, les officiels du Kominterm, les commissaires politiques ainsi que divers éléments résistant aux allemands (propagandistes, saboteurs, agitateurs,...).

source : Mémorial Yad-vashem

Caricature de Leslie Illingworth paru dans le Daily Mail le 23 juin 1941

Texte: Pardonne moi camarade, mais ça me semblait une si belle opportunité
sur le papier : pacte germano-soviétique

source : CartoonHub

22 Juin 1941

Publié le par Fix

L'Humanité clandestine appelle à la lutte contre l'occupant et les collaborateurs.

source : guerre-mondiale.org



A 3h, Vladimir Dekazenov, ambassadeur soviétique en Allemagne, reçoit un mémorandum du ministre des affaires étrangères allemand. Un mémorandum identique est donné simultanément, à 5h heure de Moscou, au ministre des affaires étrangères soviétiques, M. Molotov, par M. Von des Schulenburg, ambassadeur d'Allemagne à Moscou.
Le mémorandum accuse l'Union soviétique d'activité subversive en Allemagne et en Europe, et de concentrer ses forces à la frontière allemande, en violation des traités entre les 2 pays.
Il déclare que l'Allemagne ne peut rester passive plus longtemp et que le Fuhrer à ordonné aux forces armées de s'opposer à cette menace avec tous les moyens à leur dispositions.

L'italie déclare la guerre à l'union soviétique le même jour.

Photo du journal allemand de propagande "signal" avec la légende d'époque suivante
"Poussée dans le no man's land : La zone s'étend sur huit cents mètres en profondeur, indique en lithuanien et en russe le poteau; elle avait séparée jusqu'au 22 juin les postes-frontières allemand et soviétique ...".

Front de l'est
A 3h15 les troupes allemandes franchissent la frontière germano soviétiques et attaquent par surprise l’Union soviétique. Les renseignements soviétiques ont bien eu vent des unités allemandes s'approchant de la frontière et envoient un message à 0h30 pour que les troupes de frontières se mettent en ordre de bataille, mais celui ci arrive trop tard et la grande majorité des troupes soviétiques est  complètement surprise.

Les allemands alignent 3,2 millions d'hommes, répartis dans 159 divisions, ainsi que 3650 chars, 47000 canons et 3000 avions. Les troupes allemandes sont assistés d'environ un demi million de soldats alliés, actuellement composés de roumains et de hongrois.
Les forces allemandes sont organisées en 3 grands groupes d'armées.

- Le groupe d'armée nord,
commandé par le maréchal Von Leeb, comprenant 26 divisions, dont 3 blindées, qui a pour objectif les pays baltes et surtout la ville de Leningrad.

- Le groupe d'armée centre, le plus important, commandé par le maréchal Von Bock, comprenant 49 divisions, dont 9 blindées sous les ordres des généraux Hoth et Guderian. L'objectif de ce groupe est la prise de Moscou.

- Le groupe d'armée sud
, commandé par le maréchal Rundstedt, comprenant 41 divisions, dont 5 blindées, qui a pour objectif la capture de l'Ukraine et sa capitale Kiev. C'est aussi dans ce groupe d'armée que se trouvent les troupes roumaines et hongroises.

En plus de ces troupes, 5 divisions allemandes, sous le commandement du général Dietl, sont au nord de la Finlande, prêtes à passer à l'attaque pour capturer le port de Mourmansk. Ce port est le seul port soviétique important, donnant sur la mer de Barents, dégagé des glaces toute l'année et permettant un approvisionnement en hivers. Ces troupes doivent cependant attendre les troupes finlandaises pour attaquer.

L’ensemble des forces allemandes est sous les ordres du maréchal von Brauchitsch.

Carte des forces en présences au début de l'opération barbarossa

En face les soviétiques ont 2,3 millions d'hommes en Russie occidentale, prêt à s'opposer à l'avancée allemande. Ils sont répartis en 160 divisions (sur 209 pour toute l'armée rouge), mais beaucoup ne sont pas complètes. Les soviétiques alignent cependant 37500 canons, 7500 avions (mais seulement 1500 de dernière génération) et 15000 chars (sur les 24000 chars soviétiques, soit plus que toutes les armées du monde réunis à l'époque) .

Ces troupes sont organisées en 5 "fronts".
- Le front nord,
commandé par le général Popov, comprenant 3 armées positionné en face de la Finlande.

- Le front nord ouest,
commandé par le général Kuznetsov, comprenant 34 divisions dans 3 armées, et positionné dans les états baltes.

- Le front ouest
, commandé par le général Pavlov, comprenant 45 divisions dans 3 armées, et positionné en Biélorussie.

- Le front sud ouest, commandé par le général Kirponos, comprenant 45 divisions dans 4 armées, et positionné dans le nord de l'Ukraine

- Le front sud,
commandé par le général Tyulenev, comprenant 26 divisions dans 2 armées, et positionné dans le sud de l'Ukraine.

Les forces allemandes ont pour objectif de détruire l'armée rouge et de repousser celle ci sur une ligne allant d'Arkhangelsk à Astrakan.

L'attaque commence par des bombardements des aérodromes de l'armée de l'air soviétique. Les destructions sont énormes, aggravées par la non dispersion des avions sur les petits aérodromes. A midi les soviétiques ont déjà perdus entre 1200 et 1489 avions, la majorité détruit au sol, laissant la maîtrise du ciel à la Luftwaffe pour les mois qui viennent.
Les pertes aériennes allemandes sont négligeables, s'élevant à moins de 70 appareils.
Au sol les opérations sont tout autant à l'avantage des allemands.

Aéroport soviétique après les bombardements du 22 juin. Les destructions d'avions soviétiques sont terribles et condamne l'armée de l'air soviétique à subir la loi de la Luftwaffe durant les mois qui vont suivre

Front de Finlande
L'opération Rentier commence avec l'entrée en URSS des 2 divisions allemandes de montagnes proches de Petsamo, à l'extrême nord de la Finlande.

Mer baltique
Des poseurs de mine allemands bloquent le golfe de Finlande en posant 2 grands champs de mine à son entrée, confinant la flotte soviétique près de Leningrad.
Les bombardiers allemands larguent des mines dans le port de Leningrad et se ravitaillent à l'aérodrome finlandais d'Utti sur le chemin du retour.

Front nord
Les troupes allemandes traversent le Niémen et avancent de 80 kilomètres à l'intérieur des lignes soviétiques, capturant le viaduc d'Ariogala.
Une bataille de char s'engage à Alitus ou le 3e groupe de panzer détruit complètement, avec l'aide des bombardiers de la Luftwaffe, la 5e division blindé soviétique, laissant la route de Vilnius libre.

En Lituanie une révolte éclate, sous l'impulsion du Front activiste lituanien (FAL), principalement à Vilnius et à Kaunas. A Kaunas des combats ont lieux pour empêcher l'armée rouge de traverser la Nemura. Près de 30 000 rebelles se mettent à combattre contre les soviétiques dans tous le pays.

Front centre
La première opération est menée sur le front central, par un coup de main d'un corps franc de la 3e Panzerdivision, qui s'empare du pont de Koden, sur le Bug. Un pont de bateaux est lancé à Drohizyn, 80 km plus au nord. La tête de pont ainsi créée fut appuyée par l'emploi de 80 chars Pz-III amphibies.
Tous les points attaqués sur les 800 Kms formé par la ligne du Bug, principale ligne de défense soviétique au centre, sont capturés.

Certains points se défendent avec acharnement, comme la forteresse de Brest-Litovsk, qui repousse les allemands,
mais sur l'ensemble du front les forces soviétiques refluent partout. Les 2 groupes de panzer se précipitent sur Minsk pour capturer cet important noeud de communication et encercler les troupes soviétiques contenues dans le saillant formé par les troupes soviétiques à cet endroit.

Char allemand en train de traverser le fleuve Bug le 22 juin. La photo est tiré du journal allemand de propagande "signal" avec la légende d'époque suivante
"L'artillerie d'assaut allemande vient de passer à gué le Bug et escalade le versant ennemi ... les rondins de bois placé derrière la tourelle sont utilisés comme tapis de bois ..."

Front sud
Sur ce front l'opposition soviétique est plus dure et les combats sont intenses. Les forces soviétiques doivent quand même se retirer suite à de lourdes pertes.
Les forces roumaines entre en Bessarabie "pour libérer le patrimoine national roumain, capturé sans justifications lors d'une agression non provoqué de l'Union soviétique". Leur action est cependant très limitée.

source : pobediteli, onwar.com, guerre-mondiale.org, "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org, Wikipedia, Wikipedia, Wikipedia, barbarossa, Worldwar-2.net
Front de Syrie
Les combats autour de Merdjayoun entre les australiens et les vichystes continuent et sont très violents.

source : onwar.com, guerre-mondiale.org


undefined Atlantique nord
Le U77 coule le cargo britannique Arakaka au milieu de l'Atlantique nord
Le U141 coule le cargo suédois Calabria, issu du convoi dispersé SL-76, au nord de l'Irlande

Atlantique sud
Le corsaire allemand Atlantis coule le cargo britannique Balzac

source : UBoat.net, scharnhorst-class.dk
finlande2.gifDes bombardiers finlandais se posent dans les îles d'Aland, en contradiction avec les accords signés avec l'Unions soviétique, les îles Aland devant être démilitarisées.

source : Wikipedia


uk.gifWinston Churchill fait un discours appelant l'invasion de l'URSS par l'Allemagne le "4e tournant de la guerre" et offre toute l'aide qu'il pourra apporter au géant soviétique
Tous les hommes ou les états qui se battent contre le Nazisme auront notre aide. Tous les hommes ou les États qui marchent au pas avec Hitler sont nos adversaires. Cela s'applique non seulement aux États organisés, mais à tous les représentants de cette race vile des traîtres à leur patrie qui se font les outils et les agents du régime Nazi, contre leurs compatriotes et contre leur pays de naissances.
Ces traîtres, comme les leaders Nazis eux-mêmes, si ils ne sont pas renversés par leurs compatriotes, qui économiseraient des ennuis, seront livrés par nous au lendemain de la victoire, à la justice des tribunaux Alliés. C'est notre politique et c'est notre déclaration.

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org, onwar.com, guerre-mondiale.org, Worldwar-2.net
La Slovaquie rompt ses relations diplomatiques avec l'union Soviétique.

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org



uk.gifA l'annonce de la déclaration de guerre de l'Allemagne à l'Union soviétique, une importante manifestation est organisée devant l'ambassade britannique à Madrid pour réclamer le rattachement de Gibraltar à l'Espagne.

source : guerre-mondiale.org
En France, le camp de Royallieu, près de Compiègne, devient un camp d’internement et de transit pour les prisonniers politiques et les personnes tombant sous le coup des lois raciales.
Le camp de Compiègne-Royallieu est le premier centre de déportation des prisonniers politiques et résistants de France.
En France, les deux tiers des résistants et opposants politiques arrêtés furent internés au camp de Compiègne-Royallieu. Les prisonniers politiques représentent environ 70% des détenus du camp. Les internés dits "raciaux" c’est-à-dire les Juifs, représentent 12% de la population détenue, le principal camp de transit des internés juifs est Drancy en région parisienne. Le reste est constitué de "droit commun" (8%) et d'otages pris dans des rafles organisées par les allemands (8 à 9%), en représailles des actions menées par la Résistance. 
A Royallieu, les détenus sont internés pour un temps très court, les prisonniers restent, en moyenne, un mois dans le camp, avant d'être transférés en Allemagne.
Compiègne-Royallieu est le seul camp en France qui dépende exclusivement, durant toute sa période d’activité de l’administration allemande, le Sicherheitsdienst (S.D.): le service de sûreté Nazi

En Lituanie les forces allemandes brûlent les villages d'Ablinga et de Vagini, exécutant leurs habitants. Ce massacre est le premier d'une (très) longue série d'exactions dans les territoires occupés en Union Soviétique.

source : guerre-mondiale.org, mémoire78, pobediteli

21 Juin 1941

Publié le par Fix

Le général Cochet est interné à Vals-les-Bains. Il sera libéré pour raison de santé.

source : guerre-mondiale.org



undefined Front d'Afrique orientale
Le général Italien Gazzera abandonne Jimma, au sud ouest d'Addis-Abeba, suite à la pression d'une force grandissante d'irréguliers éthiopiens, les Arbegnoch.
15000 prisonniers sont faits lors de la capture de la place par les britanniques.

Le général Gazzera tente de mettre en place une défense mobile, tout en traversant le fleuve Omo, mais la plupart de ses troupes restantes désertent de plus en plus.

source : guerre-mondiale.org, onwar.com, Wikipedia
Front de Syrie
Quadim est capturé tôt dans la journée, laissant la route jusque Damas libre.
La capitale du mandat français est capturée dans la journée par les français libres, les indiens et les australiens de la Gentforce.

Troupes françaises entrant dans Damas lors de l'opération Exporter

Au sud, de durs combats ont lieux autour de Merdjayoun, tenu par les vichystes.

A l'est, une escarmouche signale la Habforce, qui avance sur Palmyre, aux forces vichystes, enlevant l'avantage de la surprise aux britanniques.

source : guerre-mondiale.org, onwar.com, Wikipedia, inilossum.com (photo)
Un communiste, incorporé dans la Wehrmacht, M. Liskov, franchit le Bug pour apporter des informations aux Soviétiques sur la future attaque allemande.

source : guerre-mondiale.org


Le gouvernement finlandais met ses aérodromes au service de l'Allemagne.

source : guerre-mondiale.org



Le secrétaire d'état américain, M. Hull, fait une nouvelle proposition au gouvernement japonais et déclare que les Etats-unis sont prêts à reprendre des relations commerciales normales avec le Japon à la condition que "l'affaire de Chine" soit réglée "dans un sens convenable" pour les deux parties.

source : guerre-mondiale.org, "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org
L'Uruguay propose de traiter les républiques américaines engagées dans la guerre, comme non belligérantes, "pour donner une nouvelle définition de la politique interaméricaine de solidarité".

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org