Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

28 Février 1942

Publié le par Fix

uk.gifFront ouest
Opération Biting
Dans la nuit du 27 au 28 février des commandos britanniques sont parachutés sur la falaise de Bruneval, en Haute-Normandie. Ils ont pour objectif de capturer le radar allemand qui s'y trouve, et de retraiter avec jusque la mer, pour y être évacués.

Photo de reconnaissance alliée du presbytère, lieu de résidence de la garnison allemande. On distingue le radar allemand sur la gauche. Celui-ci fait partie d'une ligne de radar allemand parsement les côtes de l'Europe et permettant aux allemands de repérer les avions britanniques, comme cela avait été le cas pour les anglais durant la bataille d'Angleterre.

L'opération avait été préparé minutieusement depuis des semaines avec de reproductions du site en maquette et l'apprentissage par coeur du terrain par les parachutistes, dans compter un sévère entraînement.

Grâce à cette préparation le raid se déroule comme prévu, les renforts allemands arrivant trop tard, et les pertes sont minimes (2 tués, 7 blessés et 6 disparus sur les 119 commandos du Major Frost, contre 7 morts et 18 disparus dans la garnison allemande). Et même si les pièces capturées sur le radar sont détruites, elles permettent aux scientifiques britanniques de mesurer l'avancée des connaissances allemandes en matière de radar. Ces connaissances sont vitales puisque c'est l'Angleterre qui est passé à l'offensive aérienne, et qu'elle doit à son tour affronter la ceinture radar allemande.

Suite aux découvertes faites, des contre-mesures contre les radars allemands seront mis en place, principalement sous la forme de largage de papiers métallisés, saturants les écrans des radars allemands.

Plan des opérations lors de l'opération Bitting sur une photo de la zone

source : wikipedia, guerre-mondiale.org, Worldwar-2.net, onwar.com, collect2gm (photo)
Front de Birmanie
Les troupes britanniques se replient sur Pegu, et les japonais ne sont plus qu'à 80km de Rangoon.

Le général Wavell relève de son commandement le général Thomas Hutton, commandant en chef de l'armée de Birmanie. Dans les faits, le général Harold Alexander avait déjà repris les rênes de l'armée de Birmanie
De nombreux soldats birmans désertent

source : wikipedia, guerre-mondiale.org, Worldwar-2.net
Mer de java
Bataille du détroit de la sonde
A 13h30 le croiseurs lourds américain USS Houston et le croiser léger australien HMAS Perth arrivent à Tanjung Priok, après avoir survécu à la bataille de la mer de java le 27.

A 19h00 les 2 croiseurs quittent Tanjung Priok pour tenter de rejoindre Tjilatjap par le détroit de la Sonde. le destroyer HNLMS Evertsen devait les accompagner mais celui-ci n'est pas pret et reste à Tanjung Priok

A 22h00 Le convoi transportant la XVIe armée japonaise, comprenant 50 transports de troupes sur lesquels se trouvent même le commandant de l'armée japonaise, le général Hitoshi Imamura, pénètre dans la baie de Bantam.
Le convoi japonais est escorté par la 5e flottille de destroyers du contre amiral Kenzaburo Hara et par le 7e escadron de croiseurs du contre-amiral Takeo Kurita. En tout ce sont 2 croiseurs lourds (Mogami et Mikuma), 1 croiseur léger (Natori) et 9 destroyers qui escortent le convoi de façon rapproché, et 1 porte-avion léger (Ryujo), 2 croiseurs lourds (Suzuya et Kumano), un transport d'hydravions (Chiyoda) et 3 destroyers qui escorte un peu plus au nord.

A 22h30 Le HMAS Perth repère un navire à 8 kilomètres, au milieu de la baie de Bantam, mais le prend pour une corvette australienne. L'équipage du destroyer Fubuki repère les 2 croiseurs alliés, tir ses torpilles et retraite. Les croiseurs alliés commencent à ouvrir le feu sur les navires du convoi, endommageant quelques transports.
Les destroyers japonais contre-attaquent et lancent 28 torpilles, mais manquent leur but. Les croiseurs alliés répondent avec leurs canons, mais les croiseurs lourds Mogami et Mikuma arrivent en renfort.

A 23h20 les navires alliés sont au bout de leurs munitions et tentent de s'échapper en se dirigeant vers la haute mer.

A 00h05 le HMAS Perth est touché par une torpille et plusieurs coups au but, coulant suite aux dommages trop importants.

A 00h20 le USS Houston n'a plus de tourelles opérationnelles et le système de contrôle de tir est hors service. Seul les canons de l'artillerie secondaire sont encore en état de tirer.

A 00h30 3 torpilles touchent le croiseur américain à tribord et l'ordre d'abandon du navire est donné.

A 00h45 le USS Houston coule définitivement et seul 368 membres d'équipages sont sauvés sur les 1000 initiaux.

Cette nouvelle défaite, 2 croiseurs coulés contre quelque destroyers endommagés coté japonais, coute à nouveau cher aux alliés, qui n'arrivent pas à sauver les navires rescapés de la bataille de la mer de java. Les seules pertes véritables des japonais sont un dragueur de mine et 1 transport, coulés par erreur par des torpilles japonaises.

Coté allié le sort des navires n'est pas connu avant longtemps, et seul le torpillage d'un tranport japonais, qui transportait des membres du HMAS Perth prisonniers qui seront sauvés, donnera une idée du sort des 2 navires.

source : guerre-mondiale.org, wikipedia, The Netherland East Indies
Mer de Java
La force d'invasion japonaise arrive a proximité de Java et prépare son débarquement pour le milieu de la nuit.

source : wikipedia, The Netherland East Indies
undefinedAtlantique nord
Le sous-marin italien Leonardo Da Vinci coule le cargo letton Everasma au milieu de l'Atlantique nord
Le U129 coule le cargo panaméen Bayou au large des côtes de la Guyane hollandaise.
Le U653 coule le cargo norvégien Leif à l'est du cap Hatteras, en virginie, aux Etats-Unis
Le U156 coule le pétrolier américain Oregon au milieu de l'Atlantique nord
Le U578 coule le destroyer américain USS Jacob Jones au large des côtes de Delaware

source : UBoat.net, RegiaMarina.net
Le président Roosevelt signe un ordre, effectif le 9 mars, réorganisant l'armée américaine, et fournissant un chef d'état major, une armée de terre, une armée de l'air et un service de logistique

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org


A Singapour les massacres de Sook Ching continuent et 300 à 400 chinois sont massacrés à Punggol Beach par les escadrons du Hojo Kempei, la police auxiliaire japonaise.

source : wikipedia



Caricature de Leslie Illingworth paru dans le Daily Mail le 28 Février 1942

sur les colonnes de fumé : Singapour - Malaisie
sur le batiment : Birmanie
Sur la torche: agression japonaise

source : CartoonHub

27 Février 1942

Publié le par Fix

Le secrétaire d'État à la guerre met en garde par écrit le général Delestraint en raison de son attitude hostile au régime de Vichy.

source : guerre-mondiale.org


Front des Philippines
Les forces japonaises débarquement sur la côte nord-est de l'île de Mindoro. Elles occupent le terrain d'aviation

source : guerre-mondiale.org
Front de Birmanie
L'aviation japonaise bombarde les îles Andaman, dans la baie du Bengale, au sud de la Birmanie. C'est la première fois que le territoire indien est directement touché

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org
Mer de java
Bataille de la mer de java
Suite au rassemblement de la flotte japonaise destinée à envahir l'île de Java, l'escadre de l'ABDA, commandé par l'amiral néerlandais Karel Doorman et composée de 3 croiseurs lourds (HMS Exeter, USS Houston), 3 croiseurs légers (HNLMS De Ruyter, navire de l'amiral Doorman, HNLMS Java, HMAS Perth), et 9 destroyers, quittent Surabaya pour tenter d'intercepter les convois japonais.
Les convois japonais sont escortés par une escadre commandée par le contre-amiral Shoji Nishimura, qui comprend 2 croiseurs lourds (Nachi, Haguro), 2 croiseurs légers (Naka, Jintsu) et 14 destroyers.

16h00 la flotte alliée les 2 flottes arrivent au contact et les alliés tentent d'atteindre les transports pour les couler

16h16 Les japonais ouvrent le feu sur les alliés. Les croiseurs alliés répondent.

17h10 le croiseur HMS Exeter, le seul navire allié équipé d'un radar, est sévèrement touché et doit réduire sa vitesse à 15 noeuds. Le HNLMS De Ruyter répond et endommage un destroyer japonais

17h13
une attaque a la torpille coule le destroyer HNLMS Kortenaer. Les destroyers japonais font cependant demi tour.

17h26 après avoir été confuse suite au ralentissement du HMS Exeter, la ligne de bataille alliée est reformée par l'amiral Doorman. Le HMS Exeter commence à se retirer de la bataille, escorté par le destroyer HNLMS Witte de With, alors que les navires japonais tentent de finir le croiseur britannique.

Les destroyers britanniques tentent de contre attaquer pendant que les destroyers américains protègent les croiseurs alliés avec un écran de fumée.
Carte des mouvements de l'escadre alliée durant la bataille de la mer de Java

17h30 le destroyer HMS Electra est abandonné par son équipage et coule rapidement.

18h31 les croiseurs alliés contre-attaquent la ligne japonaise, pour éloigner les navires japonais de l'HMS Exeter en retraite, pendant que les destroyers les protègent par de la fumée. La nuit commence à tomber et l'Amiral Doorman cherche à se recentrer sur les transports, objectif principal de l'attaque.

19h30 l'attaque allié continue dans la nuit, la colonne alliée étant illuminée par des fusées. Ordre est donné par l'Amiral Doorman de se replier sur les ports.

20h23 les navires alliés en retraite ont un nouveau contact avec des navires japonais.

20h43 les destroyers japonais effectuent une attaque à la torpille.

21h00 a cours de carburant et de munitions, les 4 destroyers américains retraitent par le détroit de Bali.

21h25 le destroyer HMS Jupiter est coulé par une torpille japonaise ou par une mine. L'escadre alliée fait maintenant route vers le nord

22h17 passant a l'endroit ou le HNLMS Kortenaer a été coulé plus tôt dans la journée, des survivants sont retrouvés. Le destroyer HMS Encounter s'arrête pour repêcher 113 des 153 membres d'équipage. Les 4 croiseurs alliés continuent leur route, mais plus aucun destroyers n'est présent pour les protéger.

22h30 les HMAS Perth et USS Houston échangent des tirs avec les croiseurs japonais Nachi et Haguro.

23h15 Les navires alliés distinguent 2 croiseurs japonais et le HNLMS De Ruyter est touché par une torpille qui fait exploser les munitions anti-aériennes du croiseur. Celui-ci coule presque immédiatement entraînant l'amiral Doorman avec lui. Presque en même temps, le HNLMS Java est touché par une autre torpille et coule lui aussi.

01h00 les 2 derniers croiseurs alliés retraitent vers Tandjong Priok, abandonnant les dernières tentatives d'atteindre les convois japonais.

La bataille de la mer de java est une catastrophe majeure pour les alliés, et la perte de 2 croiseurs, de 3 destroyers, ainsi que de l'amiral Doorman et de 2300 marins, scelle la fin de l'escadre de l'ABDA et de la résistance maritime allié dans les indes néerlandaises.

Aucun objectif n'a été atteint, les convois japonais n'ont pas été touchés et seul 1 destroyer japonais est endommagé.
C'est la plus sévère défaite navale alliée depuis Pearl Harbor

source : onwar.com, "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org, Hyperwar, wikipediaWorldwar-2.net, The Netherland East Indies
undefinedAtlantique nord
Le U156 coule le cargo britannique Macgregor, issu du convoi dispersé ON-60, au nord de Porto Rico.
Le U432 coule le cargo américain Marore au large des côtes de Caroline du nord, aux Etats-Unis
Le U578 coule le pétrolier américain R.P. Resor a 20 miles des côtes du New Jersey, aux Etats-Unis

source : UBoat.net
Le président Roosevelt autorise la mise en place d'une commission de défense conjointe entre le Mexique et les Etats-Unis
Pour étudier les problèmes de défense commun des Etats-Unis et du Mexique, pour envisager de large plans pour la défense du Mexique et des zones adjacentes aux Etats-Unis, et pour proposer aux gouvernements respectifs des mesures de coopérations qui, selon elle, devraient être adoptées.

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org

26 Février 1942

Publié le par Fix

uk.gifFront ouest
La RAF bombarde les docks de Kiel, ou se trouve en réparation le croiseur de bataille Gneisenau. Une bombe touche le navire et touche les munitions, qui n'avaient pas étés débarquées, déclenchant une réaction en chaîne qui détruit le navire allemand au delà de ce qui est réparable. 112 membres d'équipages sont tués dans l'explosion.

vue sur les dégats à l'avant du Gneisenau apres le bombardement

source : Worldwar-2.net, scharnhorst-class.dk
Front de l'est
Front nord
L'armée rouge engage la XVIe armée allemande près de Starya Russa, lui infligeant de lourdes pertes.

Les troupes allemandes dans la poche de Demyansk ne sont plus ravitaillées que par l'aviation allemande, qui doit amener 270 tonnes de ravitaillement par jours.

Carte des opérations autour de la poche de Demyansk, ou le second corps allemand est encerclé par les forces soviétiques

source : onwar.com, guerre-mondiale.org, wikipedia

Front d'Afrique du nord
Les défenses britanniques sont réorganisées. Le XIIIe corps doit défendre la ligne Aïn el Gazala-Bir Hakeim, et le XXXe corps est chargée de préparer une ligne défensive le long de la frontière égyptienne ainsi que dans l'oasis de Giarabub.

Winston Churchill exhorte le général Auchinleck à lancer une offensive contre les forces italo-allemandes qui se rassemblent sur la ligne de Gazala.
Il rappel au général que plus longtemps il attendra et plus longtemps le général Rommel pourra reconstruire ses forces.
Le général Auchinleck rétorque que ses intentions sont de construire d'abord une force de frappe blindée le plus rapidement possible, et de renforcer les défenses de la ligne de Gazala. Seulement après il montera une offensive majeure qui, assure t'il, aura lieu début juin.

La RAF bombarde à nouveau Tripoli et Benghazi.

source : guerre-mondiale.org, Worldwar-2.net
Front de Birmanie
Les forces japonaises franchissent la rivière Sittang, et menacent maintenant la voie ferrée Rangoon-Mandalay suite à des infiltrations entre Nyaunglebin et Pegu

De violents combats ont lieux au nord-est de Pegu, dans la région de Waw.

source : onwar.com, guerre-mondiale.org
Océan indien
L'aviation japonaise coule le ravitailleur d'hydravions américain USS Langley.

source : guerre-mondiale.org



Mer de chine méridionale
Des unités amphibies japonaises quittent Olonpago, sur l'île de Luçon, dans les Philippines, pour l'île de Mindoro

source : guerre-mondiale.org
undefinedAtlantique nord
Le U504 coule le pétrolier néerlandais Mamura au large des côtes de Floride

source : UBoat.net


uk.gifL'ambassadeur soviétique aux Etats-Unis, M. Litvinov, demande aux alliés occidentaux d'ouvrir un second front. Il déclare que "seul des offensives simultanées sur 2 fronts où plus, pourront venir à bout des forces armées à la disposition d'Hitler"

source : onwar.com, guerre-mondiale.org

Caricature de David Low paru dans le Evening Standard le 26 Février 1942 : "L'appel du sacrifice"

sur la statue: esprit spartiate
sur le navire : situation de la marine marchande
sur les objets: trop d'essence, trop de nourriture, trop de tabac, trop de vetements
Sur les ballots : notre ridicule niveau de vie actuel

source : CartoonHub

25 Février 1942

Publié le par Fix

Front de Méditerranée
L'aviation de l'Axe bombarde à nouveau La Valette, Hal Far et Luka, sur l'île de Malte

source : guerre-mondiale.org


Front des indes néerlandaises
Le commandement unifié allié, l'ABDA (American, British, Dutch, Australian) est dissous.
Le général Wavell reprend sa place de commandant en chef en Inde et quitte Java pour l'Australie.
Le général néerlandais Ter Poorten prend le commandement de la défense de l'île de Java.


"Les néerlandais se battent jusqu'à la victoire"
Affiche américains célebrant l'effort de guerre néerlandais


source : onwar.com, guerre-mondiale.org, Worldwar-2.net
undefinedAtlantique nord
Le sous-marin italien Leonardo Da Vinci coule le cargo brésilien Cabedello au milieu de l'Atlantique nord
Le sous-marin italien Luigi Torelli coule le pétrolier panaméen Esso Copenhagen au milieu de l'Atlantique nord

Mer des Caraïbes
Le U156 coule le pétrolier britannique La Carriere à 70 miles au sud de Puerto Rico

source : UBoat.net, RegiaMarina.net
uk.gifLe débat sur la conduite de la guerre à la chambre des communes se termine, après beaucoup d'orateurs ayant critiqué la politique du gouvernement, le bombardement de l'Allemagne étant mis en question

source : Worldwar-2.net

24 Février 1942

Publié le par Fix

Front de l'est
L'offensive d'Hiver soviétique ralentie suite à l'augmentation de la résistance allemande.

source : guerre-mondiale.org, onwar.com


Front du pacifique centre
Une escadre américaine, commandée par l'Amiral Halsey et comprenant le porte-avion USS Enterprise, bombarde les installations de l'île de Wake.

A Los Angeles, la panique provoquée la veille par l'attaque du sous-marin I17 japonais déclenche la "bataille de Los Angeles".
Les artilleurs de la défense anti-aérienne de la ville, croyant voir un avion japonais, commencent à tirer, provoquant une réaction en chaine des différentes batteries de DCA de la ville. Pendant plus de 2h la DCA tir dans le vide, provoquant quelque dégâts, 3 morts et 1 mort par arrêt du cœur, n'ayant pas supporté les bruits du bombardement.

Page du Los Angeles Times sur la "bataille de Los Angles"

source : onwar.com, guerre-mondiale.org, wikipedia
undefinedAtlantique nord
Les U558, U587, U158, U94 et U162 attaquent le convoi ONS-67 au milieu de l'Atlantique nord. Le U587 coule le pétrolier britannique Anadara. Le U558 coule le pétrolier norvégien Eidanger et le pétrolier britannique Inverarder. Le U158 coule le pétrolier britannique Empire Celt et endommage le pétrolier britannnique Diloma. Le U94 coule le cargo britannique Empire Hail. Le U162 coule le cargo britannique White Crest.

source : UBoat.net
uk.gifLe parlement britannique commence un débat de 2 jours sur la conduite de la guerre

source : Worldwar-2.net




Caricature de Leslie Illingworth paru dans le Daily Mail le 24 Février 1942

sur la personne de gauche : Glouton
sur la personne de droite : gaspilleur
Sur la personne au centre : marine marchande
Sur le papier : nombre de vie de marins britanniques - nourriture - gaspillage 1000 - pétrole - gaspillage 500
Texte de gauche : maintenant voyons, qui va payer pour ça?
Texte de droite : c'est moi

source : CartoonHub


Caricature de Leslie Illingworth paru dans le Daily Mail le 24 Février 1942

sur le coussin: groupe d'amendes
sur la personne : trafiquant au marché noir

source : CartoonHub

23 Février 1942

Publié le par Fix

Front d'Afrique du nord
Le général Auchinleck donne de nouvelle directives en prévision d'une prochaine attaque de l'Axe. Celles-ci stipulent que les troupes britanniques devront se limiter à retarder le plus possible la progression ennemie.

source : guerre-mondiale.org
Front du pacifique centre
Le sous-marin japonais I17 bombarde les réservoirs d'essence de Richfield, près de Santa Barbara, en Californie.
C'est la première attaque d'un navire de l'axe sur le territoire américain.

L'attaque ne fait pratiquement aucun dommage, mais provoque une vague de panique sur la côte ouest suite à la peur d'une invasion japonaise.

source : wikipedia, "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org, Worldwar-2.net
Front des indes néerlandaises
Sur Timor, les australiens ont presque détruit les parachutistes japonais, seul 78 sont encore vivant sur les 500 qui avaient été largués, mais ils finissent par se rendre.

La résistance continue sur Timor, mais prend la forme de la guérilla dans le sud et l'est de l'île, et immobilisera toute une division japonaise pendant toute l'année 1942

Le commandement de l'ABDA quitte Java pour l'Australie.

source : wikipedia, guerre-mondiale.org, Worldwar-2.net
Front du pacifique sud
Les américains bombardent Rabaul pour la première fois

source : guerre-mondiale.org



Front de Birmanie
Devant la menace de voir le pont sur la Sittang capturé par les japonais, le lieutenant general Smyth, commandant la 17e division, donne l'ordre de le faire sauter dans la matinée, alors même qu'une grande partie de la division est encore sur la rive est.
La plupart des soldats indiens réussissent pourtant à traverser la Sittang à la nage ou sur des radeaux de fortunes, mais la presque totalité de l'équipement lourd est laissé derrière eux.

La perte de ce matériel rend la défense de la Sittang difficile, alors même que c'est normalement une bonne position défensive.

source : wikipedia, onwar.com, guerre-mondiale.org, Worldwar-2.net
Mer de Norvège
Le croiseur lourd allemand Prinz Eugen, en transit depuis l'Allemagne, est attaqué à la torpille par le sous-marin britannique HMS Trident à l'entrée du fjord de Drontheim.
L'arrière et le gouvernail du bâtiment allemand sont perdus dans le combat. Des réparations de fortunes doivent être faites avant de le ramener en Allemagne, pour qu'il soit totalement réparé.

Vue sur l'arrière du croiseur allemand après l'attaque du sous-marin britannique


Vue de l'arrière du Prinz Eugen après les réparations de fortunes en Norvège. On distingue le gouvernail de fortune a droitre. Celui-ci devra être actionné manuellement par l'équipage

source : prinzeugen.com, German-navy.de, Worldwar-2.net
undefinedAtlantique nord
Le U129 coule le cargo canadien Lennox et le cargo américain West Zeda au nord est de Barima, au Vénézuela.
Le U504 coule le pétrolier américain W.D. Anderson au large des côtes de Floride, aux Etats-Unis.

Mer des Caraïbes
Le U161 coule le cargo américain Lihue à 275 miles à l'ouest de la Martinique
Le U502 coule le pétrolier panaméen Thalia au nord d'Aruba

source : UBoat.net
uk.gifsignature d'un accord d'entraide mutuel entre les gouvernements des Etats-Unis et de la Grande-Bretagne

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org



Léon-Maurice Nordmann, Georges Ithier, Jules Andrieu, René Sénéchal, Pierre Walter, Anatole Lewitsky et Boris Vildé, tous membres du réseau du Musée de l'Homme, sont fusillés par les allemands au fort du Mont valérien, près de Paris.

source : wikipedia, guerre-mondiale.org

22 Février 1942

Publié le par Fix

Les 1800 hommes du service d'ordre légionnaire (SOL) prêtent serment à Nice, devant Joseph Darnand, le chef du SOL, après un défilé aux flambeaux la veille.
Le SOL, issu de la légion française des combattants, se transformera en milice en 1943

Affiche française présentant les 21 points du serment légionnaire.

   1. Contre l'égoïsme bourgeois, Pour la solidarité française,
   2. Contre le scepticisme. Pour la foi,
   3. Contre l'apathie. Pour l'enthousiasme,
   4. Contre la routine. Pour l'esprit d'initiative,
   5. Contre l'influence. Pour le mérite,
   6. Contre l'individualisme, Pour la société,
   7. Contre l'ancienneté. Pour la valeur,
   8. Contre l'anarchie. Pour la discipline,
   9. Contre l'égalitarisme. Pour la hiérarchie,
  10. Contre la vaine liberté. Pour les vraies libertés,
  11. Contre la démagogie. Pour la vérité,
  12. Contre la démocratie. Pour l'autorité,
  13. Contre le trust. Pour le métier,
  14. Contre le capitalisme international, Pour le corporatisme français,
  15. Contre la tutelle de l'argent, Pour la primauté du travail,
  16. Contre la condition prolétarienne, Pour la justice sociale,
  17. Contre la dissidence gaulliste, Pour l'unité française,
  18. Contre le bolchevisme. Pour le nationalisme,
  19. Contre la lèpre juive. Pour la pureté française,
  20. Contre la franc-maçonnerie païenne, Pour la civilisation chrétienne,
  21. Contre l'oubli des crimes, Pour le châtiment des coupables.

source : cahiers de la méditerranée, guerre-mondiale.org, mémoire juive et éducation
uk.gifFront ouest
Le maréchal de l'air Harris est nommé à la tête du Bomber Command. Il est responsable de la mise en oeuvre des nouvelles directives venant du ministère de l'air, consistant à atteindre le moral de la population civile allemande en bombardant des cibles civiles.
Surnommé Bomber Harris (Harris le bombardier), ou Butcher Harris (Harris le boucher), il est fermement convaincu qu'une campagne de bombardement en règle sur l'Allemagne, peut la mettre à genou.

source : onwar.com, guerre-mondiale.org, Worldwar-2.net
Front des Philippines
Le général Douglas MacArthur reçoit l'ordre de quitter les Philippines et d'établir un nouveau quartier général en Australie

source : guerre-mondiale.org, onwar.com, Worldwar-2.net
Front des indes néerlandaises
Sur Timor, les troupes de Lieutenant Colonel William Leggatt continuent de retraiter sur Usua, mais les parachutistes japonais posent de plus en plus de problèmes aux australiens, et les troupes japonaises débarquées commencent à l'attaquer sur ses arrières avec des chars.


Carte de la retraite australienne dans la partie néerlandaise de Timor

source : The Netherland East Indies
Front de Birmanie
Les troupes japonaises continuent d'avancer vers la sittang, malgré de durs combats à Mokpalin avec à la 17e division indienne.
Le pont tout proche est le point de passage obligé sur la Sittang et les japonais tentent de le capturer intact.

source : wikipedia, onwar.com, guerre-mondiale.org
undefinedAtlantique nord
Le U155 attaque le convoi ONS-67 au milieu de l'Atlantique nord et coule le pétrolier britannique Adellen et le cargo norvégien Sama.
Le U128 coule le pétrolier américain Cities Service Empire au large des côtes de Floride
Le U129 coule le cargo canadien George L. Torian au sud est de Trinidad.
Le U504 coule le pétrolier américain Republic au large des côtes de Floride
Le U96 coule le cargo norvégien Torungen au large de la nouvelle Ecosse, au canada.

Mer des Caraïbes
Le U502 coule le pétrolier américain J.N. Pew à 225 miles à l'ouest d'Aruba.

source : UBoat.net
Les juifs du ghetto de Lodz, en Pologne, commencent à être déportés au camp d'extermination de Chelmno. Ils y seront massacrés dans les camions à gaz.

34073 juifs seront déportés entre le 22 février et le 2 avril. Suite à ces déportations, le ghetto de Lodz sera rendu "productif" et transformé en camp, ou les seul habitants seront des travailleurs forcés qui participeront, contre leur gré, à l'effort de guerre allemand.

source : Mémorial Yad-vashem

21 Février 1942

Publié le par Fix

Front des Philippines
Les Japonais retirent leurs troupes de la région de Balanga, sur la côte est de la péninsule de Bataan, pour consolider leur dispositif de défense.

source : guerre-mondiale.org
Front des indes néerlandaises
Les australiens continuent de retraiter sur Usua et attaquent Babau, tenu par les parachutistes japonais.

Carte des opérations à l'est de les indes néerlandaises de décembre 1941 à avril 1942

source : The Netherland East Indies, West Point (carte)
Front de Birmanie
La 17e division indienne retraite vers la rivière Sittang, au travers de la province de Kyaikto.
De nombreux incidents émaillent la retraite vers la Sittang et le désordre dans les troupes indiennes est général.

source : wikipedia, onwar.com
Mer du nord
Le cuirassé de poche allemand Admiral Scheer, et le croiseur lourd Prinz Eugen, quittent l'Allemagne pour la Norvège.

source : onwar.com, guerre-mondiale.org
undefinedAtlantique nord
Le U432 coule le cargo américain Azalea City au large des côtes du Maryland.

Mer des Caraïbes
Le U161 coule le pétrolier britannique Circe Shell, issu du convoi dispersé ON-60, à 20 miles à l'ouest de Port of spain, sur Trinidad.
Le U67 coule le pétrolier norvégien Kongsgaard au large de Curaçao

Mer de Chine orientale
Le sous-marin américain USS Triton coule le cargo japonais Shokyu Maru à l'ouest de Nagasaki.

source : UBoat.net, Hyperwar
uk.gifLe général Tchang kaï-chek lance un appel à la Grande-Bretagne pour qu'elle donne un "réel pouvoir politique" à l'Inde.
Le peuple indien comprendrais alors que sa participation à la guerre n'est pas simplement pour aider les nations non agressives à vaincre, mais aussi qu'elle est le tournant dans leur lutte pour leur propre liberté, "un Tel mouvement" contribuerait au crédit de l'Empire britannique.

source : "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org

20 Février 1942

Publié le par Fix

Fin de l'impression clandestine du Silence de la mer  du résistant Jean Bruller, écrit sous le pseudonyme de Vercors, donnant naissance aux Éditions de Minuit

source : guerre-mondiale.org


Front des Philippines
Violents bombardements de l'artillerie japonaise sur les îles fortifiées de la baie de Manille, notamment sur le quartier général américain de Corregidor.

Le président des Philippines, M. Quezon, quitte son pays à bord d'un sous-marin américain.

source : guerre-mondiale.org, Worldwar-2.net

Front des indes néerlandaises
Dans la nuit du 19 au 20, une escadre japonaise débarque un détachement, sous les ordres du colonel Sadashichi Doi, près de Dili, la capitale de la partie portugaise de l'île de Timor.
Le Timor portugais est occupée par les troupes alliées depuis le 17 décembre, mais celles-ci prennent les navires japonais pour des renforts portugais et sont pris par surprise.
Bien préparés, la garnison retraite en ordre sous le couvert des commandos australiens, et les pertes japonaises sont lourdes. Les forces australiennes retraitent vers la partie montagneuse de l'île, les troupes néerlandaises se dirigent elle vers la frontière néerlandaise de l'île.

Carte des opérations sur l'île de Timor

Du coté néerlandais de l'île, l'aviation japonaise bombarde fortement les positions alliées et le reste du 228e régiment japonais débarque sur le sud ouest de l'île, non défendu par les forces alliées, près de la rivière Patha. Des chars légers japonais sont débarqués en support de l'infanterie japonaise.

Les alliés tentent de détruire l'aéroport et de retraiter sur Su, mais le parachutage de 500 parachutistes japonais près d'Usua, leur coupe leur ligne de retraite.
Le commandement de la force sparrow (la force australienne sur l'île de Timor) et les hommes de la 8e division australienne, commandée par le Lieutenant Colonel William Leggatt, lancent une violente attaque contre les parachutistes.


Largage de parachutistes japonais près de Usua, sur Timor

source : wikipedia, guerre-mondiale.org, onwar.com, Worldwar-2.net, The Netherland East Indies
Mer des Salomons
Les japonais forcent une escadre alliée, comprenant le porte-avions américain USS Lexington et cherchant à attaquer Rabaul, à rebrousser chemin.

source : guerre-mondiale.org, onwar.com
undefinedAtlantique nord
Le sous-marin italien Luigi Torelli coule le cargo britannique Scottish Star au milieu de l'Atlantique nord
Le U96 coule le cargo américain Lake Osweya alors qu'il approchait d'Halifax, au Canada

Mer des Caraibes
Le U156 coule le cargo américain Delplata à 60 miles à l'ouest de la Martinique
Le U129 coule le cargo norvégien Nordvangen à l'est de Trinitad et Tobago.

source : UBoat.net, RegiaMarina.net

L'ambassadeur allemand à Buenos-Aires est rappelé à Berlin.

source : guerre-mondiale.org




A Singapour, les soldats japonais massacrent 66 civils chinois à Changi Beach Park. Cette tuerie marque le début des massacres de Sook Ching. Ceux-ci sont une extermination systématique des éléments perçus comme anti-japonais dans la communauté chinoise de Singapour, celle-ci soutenant les britanniques et les chinois nationalistes.

Sont notés comme "indésirables" et ciblés par les troupes du général Yamashita :
- Les gens ayant eu une activité au sein du China Relief Fund (fond d'aide à la Chine) et ceux qui y ont le plus contribués.
- Les adhérents du parti de Tan Kah Kee, chef des communistes chinois de Singapour, ainsi que les chinois de Hainan, soupçonnés d'être communistes
- Les chinois nés en chine et étant venu à Singapour après le début de la guerre avec le Japon, en 1937
- Les chinois portant un tatouage. Ils sont suspectés d'être membre d'une société secrète (triade...), celle-ci passant pour être anti-japonaises.
- Les chinois ayant combattu comme volontaire, contre les japonais, pour les britanniques
- Les membres et serviteurs du gouvernement, susceptibles d'être pro-britanniques
- Toute personne possédant une arme et ayant troublé l'ordre public.

source : wikipedia

Caricature de David Low paru dans le Evening Standard le 20 Février 1942 : "compagnon de route"


source : CartoonHub

19 Février 1942

Publié le par Fix

Ouverture du procès de Riom, ayant pour but de juger les responsables politiques de la IIIe République française pour leurs responsabilités dans la défaite de 1940.
Les accusés sont
- Léon Blum, ancien président du Conseil du Front populaire
- Édouard Daladier, ancien ministre de la Guerre et Président du Conseil de 1938 à 1940
- le général Maurice Gamelin, ancien Chef de l'Etat-major
- Guy La Chambre, ancien ministre de l'Air
- Robert Jacomet, ancien contrôleur général de l'administration des Armées

Paul Reynaud, ancien président du Conseil en 1940, et Georges Mandel, ancien ministre de l'Intérieur, avaient étés accusés, mais ces accusations avaient été abandonnées avant l'ouverture du procès.

Les "crimes" commis ont été définis rétroactivement contrairement aux principes juridiques français et internationaux. Ce procès à pour but d'accroître la légitimité du régime mis en place a Vichy, en démontrant que la IIIe République était un mauvais système politique, et qu'elle a menée la France à la défaite.
Des membres de l'armée voient aussi un moyen rejeter la responsabilité de la défaite sur les civils et d'en absoudre l'institution militaire. Quand aux allemands, ça lui permet de démontrer l'inefficacité de la démocratie et de désigner ses responsables politiques comme "fauteurs de guerre", puisque ce sont eux qui ont déclarés la guerre à l'Allemagne.
Près de 400 témoins doivent passer à la barre.

La police française arrête Jacques Decour, créateur du journal clandestin du Front national des écrivains, "Les Lettres Françaises", et le livre à la Gestapo.

source : guerre-mondiale.org, electionpresidentielle.com, onwar.com, "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org, Worldwar-2.net, wikipedia

Front des indes néerlandaises
A 2h, un convoi japonais débarque un petit contingent de soldats dans l'île de Bali. Ceux-ci vont rapidement capturer l'île. L'escadre d'accompagnement comprend 7 destroyers et 1 croiseur léger, le Nagara.
L'aviation alliée bombarde les troupes lors de leur débarquement, mais un seul coup au but est fait, dans les machines d'un cargo de transport.

Les alliés commencent à détruire des installations militaires et des ponts sur l'île de Java, en prévision de sa défense face aux japonais

source : guerre-mondiale.org, "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org, onwar.com, The Netherland East Indies, smmlonline.com
Front de Birmanie
Suite aux menaces d'encerclement, la 17e division indienne reçoit enfin la permission de retraiter à travers la rivière Sittang.

L'aviation japonaise bombarde Mandalay

source : guerre-mondiale.org, Worldwar-2.net
Front du pacifique sud
Une escadre japonaise, comprenant les porte-avions Akagi, Kaga, Hiryu et Soryu arrive au large de Darwin, en Australie, et largue son aviation embarquée pour bombarder le port, avec l'appui de bombardiers moyens basés à terre, pour un total de 242 avions.

La première vague, comprenant 188 appareils venant des porte-avions, prend l'air à 8h45 et est repérée à 9h37 par un garde côte australien, mais l'officier de service à Darwin pense que ce sont 11 chasseurs P40 et le bombardier Liberator, qui viennent de quitter Darwin. En conséquence il ne donne pas l'alerte.

La première vague arrive donc sur son objectif sans avoir été réellement repérée et attaque les navires à l'ancre dans le port, soit au moins 45 navires, ainsi que les installations aériennes de la RAAF. Elle quitte les lieux à 10h40.
Explosion des réservoirs de pétrole. Le navire sur l'image est le HMAS Deloraine, qui ne sera pas endommagé par l'attaque

A midi une seconde vague de 27 bombardiers moyens nell, venant de Ambon sur Amboina, et de 27 bombardiers moyens Betty, venant de Kendari dans les Célèbes, bombarde à nouveau le port pendant 25 minutes.

Suite aux raids, 243 personnes sont tuées et 400 sont blessés. 8 navires sont coulés dans le port : un destroyer américain (USS Peary) 3 transports de troupe (USAT Meigs, MV Neptuna et SS Zealandia) un patrouilleur australien (HMAS Mavie), 1 cargo (SS Mauna Loa), 1 ravitailleur (British Motorist) et un ponton (Kelat). De nombreux autres navires sont endommagés, dont le navire hôpital AHS Manunda.
Enfin 10 chasseurs P40, 1 bombardier B24 liberator, 3 transports C45 et un hydravion catalina de l'USAAF sont détruits, ainsi que 6 bombardiers hudson de la RAAF, soit un total de 21 avions.
Les installations portuaires et aériennes sont gravement endommagées.

Photo aérienne des navires brulants dans le port de Darwin, prise par un avion japonais apres la 1ere vague

source : onwar.com, wikipedia, guerre-mondiale.org, Worldwar-2.net 
Mer de Flores
Bataille du détroit de Lombok/détroit de Bandung
Suite à la nouvelle du débarquement sur Bali, l'escadre de l'ABDA, comprenant 3 croiseurs léger néerlandais (De HNLMS de Ruyter, HNLMS Java et HNLMS Tromp), 8 destroyers (2 néerlandais et 6 américains) et 7 torpilleurs néerlandais, divisé en plusieurs escadres dans des ports séparés, appareille pour tenter d'intercepter l'escadre de transport japonais.

A 23h la première vague, comprenant 2 croiseurs (HNLMS De Ruyter, HNLMS Java) et 3 destroyers (USS John D. Ford, USS Pope, HNLMS Piet Hein), engage 2 destroyers japonais (Asashio et Oshio) et un cargo. Les 2 croiseurs ne font aucun dégat et les destroyers sont mis en difficultés par les torpilles japonaises, les fameuses long lances.

A 23h16 Le Piet Hein est coulé par une torpille de l'Asashio. Les engagements au canon endommagent aussi les 2 autres destroyers.
Suite à cet engagement, la première vague se retire, laissant les 2 destroyers japonais se tirer dessus pendant quelque temps, se prenant mutuellement pour des adversaires.

A 1h30
la seconde vague, composée du croiseur léger HNLMS Tromp et des destroyers USS John D. Edwards, USS Parrott, USS Pillsbury, et USS Stewart, lance une nouvelle attaque, mais n'arrive pas non plus à endommager réellement les navires japonais. Par contre le HNLMS Tromp est sévèrement endommagé par les tirs du Asashio.

A 2h20 le destroyer japonais Michishio prend part à la bataille mais est endommagé par les destroyers américains et le croiseur néerlandais. L'engagement se termine peu après.

A 6h00 la troisième vague alliée, composé de 7 torpilleurs, ne rencontrant aucun navire japonais, rebrousse chemin, terminant la bataille.

La bataille du détroit de Bandung est un échec cuisant pour les alliés, qui perdent 1 destroyer et ont 1 croiseur et un autre destroyer endommagé, pour aucun résultat réel. Seul le Michishio est réellement endommagé et devra être remorqué pour être réparé.
La malchance empêche les alliés d'obtenir une victoire facile et l'occasion ne se représentera pas.

source : guerre-mondiale.org, wikipedia, Worldwar-2.net, smmlonline.com, The Netherland East Indies
undefinedAtlantique nord
Le U96 coule le cargo britannique Empire Seal au sud est de l'île Sable.
Le U432 coule le cargo britannique Miraflores au large des côtes du New Jersey, aux Etats-Unis
Le U128 coule le pétrolier américain Pan Massachusetts au large du cap Canaveral, en Floride, aux Etats-Unis

source : UBoat.net
Le président Roosevelt signe l'Executive Order 9066, autorisant le transfert des citoyens américains originaires des pays de l'axe, des zones déclarées comme militaires, à des camps au centre du pays. Leurs possessions et leurs maisons leur sont confisquées, totalisant une perte d'environ 400 millions de dollars.
Cet ordre mènera à la déportation des citoyens américains d'origine étrangères, mais principalement d'origine japonaise, vers des camps dans le centre des Etats-Unis
La 1ere dame et le directeur du FBI, M. Hoover, sont opposés à ces mesures.

Le général Dwight D. Eisenhower est nommé chef de la division des plans de guerre de l'état major général américain.

source : wikipedia, guerre-mondiale.org, onwar.com, Worldwar-2.net
uk.gifLe premier ministre britannique, M. Winston Churchill, annonce un changement dans le cabinet de guerre. Sir Stafford Crippins, ancien ambassadeur à Moscou, remplace Arthur Greenwood et Sir Kingsley Wood.

source : guerre-mondiale.org, onwar.com
Stephan Horthy, le fils de l'amiral, régent de Hongrie, est élu vice régent par le parlement hongrois.

source : guerre-mondiale.org




Caricature de David Low paru dans le Evening Standard le 19 Février 1942

sur la boite : chevilles carrées
sur le panneau : trous ronds
Sur les dossier : rapport Beveridge sur la main d'oeuvre
Texte :
- Un économiste au rapport Sir.
- Economiste hein? Mettez le de corvée immédiatement...

source : CartoonHub