Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

28 Mars 1943

Publié le par Fix

L'aviation alliée bombarde à nouveau le  dépôt de locomotives de Sotteville-les-Rouen.




Affiche de propagande française

source : guerre-mondiale.org, mémorial de caen (photo)
Front d'Afrique du nord
Au nord de la Tunisie la 46e division britannique attaque les positions allemandes entre le Cap Serrat et Sedjenane, assisté par un tabor de goumier marocains.

Au sud les forces de l'axe retraitant depuis la ligne Mareth arrivent au Wadi Akarit. La défense italienne à El Hamma, contenant la 1ere division blindée britannique, permet aux forces positionnées sur la ligne Mareth de se replier sans être encerclées.

source : wikipedia, wikipedia, guerre-mondiale.org, onwar.com, Worldwar-2.net
Front du pacifique sud
Les chefs d'état-major américains tranchent en faveur du général MacArthur dans le différent qui l'oppose à l'Amiral Halsey. Le général MacArthur, tout en restant à la tête des forces du Pacifique Sud-Ouest, donnera les ordres aux forces du Pacifique Sud de l'Amiral Halsey pour les opérations prévues dans les Salomons.

Nouvelle-Guinée
La force MacKechnie, formée essentiellement du 1er bataillon du 162ème régiment d'infanterie américain, est chargée d'occuper le port de Morobe et l'embouchure du Waria, pour préparer les assauts à venir contre les forces japonaises

source : guerre-mondiale.org
Atlantique nord
Le sous-marin italien Finzi coule le cargo grec Granicos au large de Freetown, en Sierra-Leone
Les U159 et U167 attaquent le convoi RS-3 à l'ouest des côtes du Sahara espagnol. Le U159 coule le cargo britannique Silverbeech. Le U167 coule le cargo britannique Lagosian.

Méditerranée
Le U77 est coulé au sud du cap Nao, en Espagne, par 2 bombardiers Hudson britannique.
Le U81 coule le voilier égyptien Rousdi au large des côtes de Palestine

Pacifique sud
Les sous-marins américains USS Finback, USS Tunny et USS Seadragon coulent le pétrolier japonais Suwa Maru, au large de l'île de Wake

source : UBoat.net, RegiaMarina.net, Hyperwar

Commenter cet article