Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

27 Septembre 1940

Publié le par Fix

Vote d'une loi astreignant si nécessaire les "émigrés en surnombre dans l'économie" à être versés dans des groupes de travailleurs étrangers.

source : guerre-mondiale.org


uk.gifFront ouest
Bataille d'Angleterre
Dans la journée

Grosse activité allemande. 3 attaques majeures sont faites dans la journée.
La première a lieu à 9h, par 180 avions, avec Londres pour objectif. La RAF parvient à la repousser en grande partie.
La seconde a lieu à 11h47, par 300 avions, avec pour objectif le Kent et l'est du Sussex.
La troisième a lieu à 15h, par 160 avions, avec Londres pour objectif. La RAF parvient à la repousser en grande partie.

Une attaque secondaire a aussi lieu à 11h20, par 70 avions, avec Filton pour objectif. La RAF parvient à repousser l'attaque

La nuit
L'activité allemande est principalement dirigé contre Londres, de 19h40 à 6h, avec une brève accalmie entre 2h15 et 3h15.
Edinburgh, Liverpool, Birmingham et Nottingham sont aussi bombardés pendant la nuit.

Météo : beau au sud et au sud ouest, nuageux sur la Manche avec quelque averses sur le sud de l'Angleterre.
Opérations britanniques : 34 patrouilles faites par 34 avions dans la nuit du 26 au 27 septembre. 138 patrouilles faites par 939 avions le 27 septembre.
Opérations allemandes (estimations RAF) : 350 avions ont étés engagés au dessus de la Grande-Bretagne dans la nuit du 26 au 27 Septembre. 850 l'ont étés le 27 Septembre en journée.
Pertes déclarés par la RAF : 133 avions allemands confirmés et 27 avions britanniques
Pertes réelles : 52 avions allemands et 28 avions britanniques

source : Bataille d'angleterre sur le site de la RAF
coule-1.jpgAtlantique nord
Le U37 coule le cargo Egyptien Georges Mabro au milieu de l'Atlantique
Le U31 coule le cargo norvégien Vestvard, dispersé la veille du convoi OB-218, à 300 miles à l'ouest de l'Irlande.

source : UBoat.net
japon.gifallemagne.pngitalie.jpgSignature à Berlin du pacte Tripartite entre l’Allemagne, le Japon et l’Italie. Les signataires sont le ministre des affaires étrangères italien, le comte Ciano, le chancelier allemand, Adolf Hitler, et l'ambassadeur du Japon en Allemagne, Saburo Kurusu.

Cérémonie de signature du pacte par les 3 puissances, à Berlin
ARTICLE 1. Le Japon reconnaît et respecte le leadership de l'Allemagne et l'Italie dans l'établissement d'un ordre nouveau en Europe.
ARTICLE 2. L'Allemagne et l'Italie reconnaissent et respectent le leadership du Japon dans l'établissement d'un ordre nouveau en Asie orientale.
ARTICLE 3. Le Japon, l'Allemagne et l'Italie consentent à coopérer dans leurs efforts sur les points susmentionnés. Ils s'engagent à s'assister avec tous les moyens politiques, économiques et militaires si une des puissances contractantes est attaqué par une puissance actuellement non impliquée dans la guerre en Europe ou dans le conflit sino-japonais.
ARTICLE 4. Dans l'objectif de mettre en oeuvre le présent pacte, des commissions techniques communes, qui seront nommées par les gouvernements respectifs du Japon, de l'Allemagne et de l'Italie, se rencontreront sans délais.
ARTICLE 5. Le Japon, l'Allemagne et l'Italie affirment que le susdit accord n'affecte nullement la situation politique existant à présent entre chacune des trois puissances contractantes et la Russie soviétique.
ARTICLE 6. Le présent pacte deviendra valable immédiatement après sa signature, et restera en application pendant dix ans à partir de la date à laquelle il prendra effet. En temps voulu, avant l'expiration de terme, les parties contractantes, à la demande de n'importe laquelle d'entre elles, commenceront des négociations pour son renouvellement.

Ce pacte officialise la coopération entre les 3 puissances et est un avertissement aux États-Unis pour les forcer à rester neutre dans la guerre.

Affiche japonaise célébrant l'alliance entre les 3 pays du pacte tripartite

source : guerre-mondiale.org, onwar.com, Wikipedia

etoile.jpgPremière ordonnance allemande en France, prescrivant le recensement des Juifs en zone occupée, dont la date limite est fixée au 20 octobre 1940.
Le recensement se termine le 19 octobre et donne lieu à la création du Fichier des Juifs de la Préfecture de police

source : chronologie des mesures anti-juives, memorialdelashoah.org

Commenter cet article