Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

30 Novembre 1939

Publié le par Fix

Guerre d'hiver
L'union soviétique envahie la Finlande. Toute médiation est repoussée

L'armée finlandaise est forte de 180 000 hommes répartis entre 9 divisions et de nombreux groupes indépendants, de quelque chars d'assaut peu moderne et une centaine d'avions. Elle est à 1 contre 4 en nombre d'hommes, à 1 contre 100 en nombre de chars et à 1 contre 30 en nombre d'avions.
Elle est handicapé par la politique d'avant guerre qui consistait à montrer sa neutralité en n'utilisant que du matériel fabriqué en Finlande (et donc à capacité de production limité). Elle subit même une pénurie en munition.
L'armée finlandaise est commandée par le Maréchal Mannerheim (72 ans), surnommé "le défenseur de la Finlande".
Les axes des attaques soviétiques

Les soviétiques comptent 26 divisions divisés entre 4 armées ainsi que de nombreux chars d'assaut et une aviation non moins nombreuse.
- La VIIe armée soviétique (12 divisions) attaque l'isthme de karélie qui compte 5 divisions finlandaises retranchées derrière la ligne Mannerheim
- La VIIIe armée soviétique  avance au nord du lac Ladoga
- La IXe armée attaque le golfe de Botnie
- La XIVe armée avance de Mourmansk en direction du nord.

La ligne fortifié Mannerheim qui défend le l'isthme de Karélie

Des raids aériens ont lieux sur Helsinki et Viipuri (Viborg).
Un quartier d'Herlsinki (près de la gare) où l'on voit les fumées des incendies allumés par les bombes des avions soviétiques

source : guerre-mondiale.org, onwar.com, World at war, Wikipedia, "Events leading up to World War II" sur iBiblio.org, Chronologie of World War II
Front chinois
Fin de la bataille du Guangxi du sud
La route d'approvisionnement de l'aide étrangère par la côte est définitivement coupée.
Les chinois ne peuvent plus être ravitaillés que par la route d'Indochine et par la route de birmanie.

source : Wikipedia

Les statistiques officielles annoncent 120.000 chômeurs.

source : guerre-mondiale.org, onwar.com


Création de la première école de recrues du service complémentaire féminin.

source : guerre-mondiale.org

Commenter cet article